Vous ne pouvez pas vous déplacer en cabinet ?
Trouvez un psy en ligne

Susceptibilité ? Anxiété ?

Réalisée par Anonyme le 13 déc. 2018 Anxiété

Bonjour
Ça fait plus d’un ans que je me sens mal (moralement)chaques jours et je n’arrive toujours pas à trouver quelle(s) pathologie(s) ai-je ? (Depression,Susceptibilité,Anxiété,Angoisse)
J’aurais dans quelques mois 17 ans et je commence a perdre gouts à la vie.A chaque fois que je lis critique ou un avis je me sens très mal a l’aise, il m’arrive de penser en permanence à ce jugement pendant plusieurs mois pour ensuite déprimer.Et j’ai en permanance peur que des individus on un avis négatif de chose que je fais dans ma vie.Je pense que j’accorde trop d’importance au regard des autres mais je n’arrive a essayer de m’en moquer.Il y a des moment où je n’ai plus envie d’exister pour ne plus penser à ça.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse

Bonjour,
Avoir 17 ans, sentir et recevoir avec toute sa grande sensibilité parfois à fleur de peau, est parfois difficile, et à cet âge, on peut manquer de recul pour appréhender les aspects de la vie autrement. C'est un âge charnière, en plein mouvement et ce mouvement peut déstabiliser.
Vous ne précisez pas si vous êtes entouré (e), amis, famille ? Avez-vous des proches à qui vous confier? Se sentir jugé et critiqué négativement prend toute la place aujourd'hui MAIS sachez qu'en vous, vous avez 10000 autres facettes qui n'attendent qu'à vivre et s'épanouir!
Alors oui, si vous pouvez, allez voir un thérapeute (CMPP, Maison des adolescents ou thérapeute) pour pouvoir dire vos peines et toutes ces émotions qui vous submergent. Vous verrez, vous vous sentirez plus léger et aurez des pistes pour vous sentir mieux.
Alors aujourd'hui, faites un premier petit pas : notez sur votre petit cahier personnel les n° de téléphone et les adresses. Puis le 2ème petit pas ... le 3ème ... Ce n'est pas si facile que ça mais pas à pas, on est sur d'arriver en haut de la montagne !
Bien sincèrement, Corinne Domer

Corinne Domer Psy sur Châteauroux

39 réponses

113 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour à toi,
En lisant ton message, je ressens de la détresse chez toi et un appel à l’aide.
Avoir 17 ans c’est un âge de la transformation, qui amorce des changements. Il y a dans ton histoire personnelle dans ton histoire développement des événements qui ont généré des traumatismes. Il faut vraiment les regarder et les mettre en conscience pour les réparer.
Ne vis pas cela seul, se faire aider est delà le 1 er acte de la réparation.
Je reste à ton écoute,
Valérie Delauney psychothérapeute dans

Valérie Delauney Psy sur Le Port-Marly

12 réponses

3 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,
Vous nous indiquez que votre mal-être à commencé il y a plus d'un an. Un événement s'est-il produit à ce moment là ? Vous avez 17 ans, un âge où l'on se trouve en pleine transformation, tant physique que psychique. Cette période est toujours très difficile. Il faut décider de son avenir et l'on n'est pas toujours prêt pour cela. On quitte le monde de l'enfance et l'on n'a pas idée de ce qui va se produire dans le monde des adultes. Il vous est nécessaire d'appartenir à un groupe (comme tout être humain), mais lequel ? Devez-vous devenir comme les membres d'un groupe existant pour vous intégrer ou trouver un groupe qui va correspondre à ce que vous êtes ? Vous avez fait la démarche d'écrire, poursuivez, n'hésitez pas à consulter un professionnel qui saura vous accorder son attention et vous aider à trouver en vous les réponses qui sont les vôtres, ensuite le regard des autres ne sera plus aussi primordial.
Cordialement,
Patricia Berna (Lavérune)

BERNA Patricia Psy sur Lavérune

120 réponses

68 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,
Il n'est pas toujours facile de vivre avec ce que l'on ressent et ce que l'on se dit. La question peut être : pourquoi suis-je comme ça ? Ou Comment puis-je changer quelque chose pour me sentir mieux ?
L'une n'exclut pas l'autre mais j'ai une préférence pour la seconde, car elle vous met en position de ne pas subir ce qui est, mais de devenir acteur du changement que vous désirez voir advenir. Et c'est possible d'y arriver, parfois seul avec un peu d'entrainement, parfois en se faisant aider par un ami, un membre de sa famille ou un thérapeute.
Votre sensibilité est à regarder comme une force avant tout, mais comme toute chose quand la qualité est en excès, elle est vécue comme une vulnérabilité. Il va donc falloir la réguler. Vous avez différentes méthodes qui vous seront proposées par les thérapeutes inscrits sur ce site ou ailleurs. Pour ma part je peux vous conseiller de rencontrer un professionnel de régulation émotionnelle, c'est une pratique que je propose et qui apporte d'excellents résultats.
Bon courage à vous sur le chemin qui est le votre.
VB

BELLOIR Véronique Psy sur Lyon

21 réponses

22 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,

Si on vous "disait" que vous souffrez d'une forme de dépression anxieuse adolescente... en réaction au deuil nécessaire de l'enfance... sur fond de désillusions actuelles... ça vous aiderait ?
A votre âge, face aux changements imposés et à venir... vous êtes, comme beaucoup de vos congénères... "à fleur de peau".
Il est probable que votre environnement (familial, amical...) ne vous aide pas à avoir suffisamment de confiance en vous (la susceptibilité en est le signe) et en votre avenir... qui sera à construire : de là viennent aussi l'anxiété et les angoisses.

Si vous n'avez pas une "oreille" compréhensive et rassurante à votre portée (vos parents ou un adulte de préférence bien dans sa vie peut faire l'affaire)... n'hésitez pas à aller voir un(e) psy qui pourra vous aider à trouver des réponses à vos questions et inquiétudes.

Il y a des psys formées à l'écoute des jeunes dans les CMPP et dans les Centres d'accueil des Jeunes : la liste d'attente peut être plus ou moins longue... mais ça vaut le coup de tenter cette voie quand même, si vous ne pouvez pas aller consulter en privé.

Bon courage... pour trouver l'en-vie pour... la vie qui vous attend !
sp

Silvia PODANI Psy sur Issy-les-Moulineaux

1714 réponses

5296 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,
vous êtes à un âge charnière, proche de la majorité, probablement en train de faire des projets d′études ou d′orientation. Afin que ce malaise ne vienne pas de surcroît compliquer ces questionnements légitimes, il serait bon d′en explorer les facettes. Rencontrer quelqu′un à qui vous vous présenterez , vous, à visage découvert, et pas en tant qu′  « anonyme » ; ce qui serait déjà un premier pas vers la reconnaissance de votre individualité et de vos attentes.
Mettre du sens et non des mots ou des diagnostics, sur ce que vous vivez. Pourquoi cette crainte du jugement comme si a priori vous ne vous autorisiez pas à avoir vos failles comme tout le monde. Avoir quelques failles ne veut pas dire être totalement nul. Ne pas prendre la partie pour le tout.
Profitez de ce moment de votre jeunesse pour faire le point. Cela vous sera toujours utile.
Cordialement

Maurice Gaillard Psy sur Vincennes

1993 réponses

5808 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,

Vous êtes à la recherche d'un diagnostic, mais un diagnostic, c'est un peu comme l'avis de quelqu'un : ce n'est qu'un avis. Même si un diagnostic est éclairé par des savoirs et une pratique, ce n'est jamais qu'une représentation de la réalité. Cela peut avoir un intérêt mais il serait hasardeux de vouloir se glisser dans une de ces petites cases. Et on n'a pas toujours besoin d'un diagnostic pour avancer. Tout comme on n'a pas toujours besoin d'une validation extérieure pour avancer.

D'autant, que vous avez fait un excellent diagnostic : vous êtes ultra sensible au jugement d'autrui. En fait, il est assez rare que quelqu'un qui émet un avis parle vraiment de vous. Il parle de lui, de sa vison des choses et du monde, de ses valeurs et de ses peurs. Mais fort peu de vous, en fait.
Et puis je vous laisse découvrir via votre moteur de recherche préféré ce que l'inénarrable inspecteur Harry pense des avis. C'est une maxime courte, facilement mémorisable et fort utile.
Le positif : l'avis des gens n'a qu'une valeur très très relative. Le négatif : leur validation aussi. Problème : souvent, on est très sensible au jugement d'autrui car on cherche sa validation. Résultat : on s'attache au jugement négatif (que l'on trouve aisément) sans jamais trouver la validation (ou trop rarement).

Bien cordialement,

Marion Favry (Paris et en ligne)

Marion Favry Psy sur Paris

299 réponses

580 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psychologues spécialisés en Anxiété

Voir plus de psychologues spécialisés en Anxiété

Autres questions sur Anxiété

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 6300 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 10750

psychologues

questions 6300

questions

réponses 32750

réponses