Toc ou homo

Réalisée par Jet le 2 mars 2017 5 réponses  · Psychologue ado

Bonjour j'ai 18 ans et j'ai peur d'être homo,

Enfaite quand je devais avoir 10 ans j'avais vu un reportage à la télé sur M6 qui disais qu'en général le 3 eme enfant de la famille avais plus de chance d'être homo et cela m'a marquer jusqu'à aujourd'hui, et je me souviens aussi mais je sais plus si c'était avant ou après, que mon frère m'avais empoigné le zizi et ça aussi ça ma marquer je lui en voulais d'avoir fais ça.


J'ai pas eu une enfance facile, j'ai déménagé et dans ma nouvelle école tous les enfants se moquaient de moi en m'insultant de pleureuse du cp jusqu'en cm1 il ne m'acceptait pas vraiment mais ensuite j'ai commencé à faire des conneries pour être accepté.. enfin bref en 6 eme mes parents on divorcer et mon père m'a expliqué il y a environ 1 an et demi que ma mere le trompais (je l'ai toujours su) mais quand mon père me la dis qu'elle faisais alors que j était qu'un enfant ça m'a fais un choc .. j ai pleurer.. ensuite je suis tomber amoureux d'une fille en 5 eme mais elle ne voulais pas sortir avec moi mais je persistais mais pas moyen, en 3 eme pareil une autre fille je l'ai aimer toute l'année scolaire même un peu après mais elle ma donner que des fau espoire et cela m'a fais souffrir.. ensuite en arrivent au lycée j'ai commencée à me poser la question si j était gay mais bon vraiment rien de méchant. Au file des mois sa devenais de plus en plus fort mais y a deux ans j ai rencontré une fille qui me plaisais beaucoup j ai vraiment cru que j allais sortir avec elle me disais qu'elle m'aimais qu'elle pensais à moi.. j'aimais sa la je me passais pas trop de question et au moment de l'embrasser elle m'a repousser je me suis tirer et toute la journée j ai ressentie une sensation étrange comme de chaleur ou je sais pas quoi. Depuis plus rien je n'est plus épreuver de sentiment envers une fille, donc sa fais environ 2-3 an que je me pose la question es que je suis homo mais bon sa me gênais sans plus, oui y a deux semaine un de mes pote ma dis que sont cousin et devenu homo et je lui ai demandé si sont cousin était déjà sortie avec une fille, il m'a répondu oui, la j ai paniquer depuis je stresse sans cesse je pense à dès chose qui ne me plaise pas forecement mais a force je sais même plus si cela me répugne ou pas, j ai jamais regarder de vidéos porno gay mais j'ai juste regardé dès photo hier ou envient hier pour voir si cela me faisais quelque chose pi ducoup sa ma pas exite mais plutôt fais sensation bizarre mais quand je vois deux homme ensemble je trouve pas sa naturel d'un côté mais de l'autre enfin je sais pas c est comme si sa me dérangerais pas, mais je pense que je n'irais jamais jusqu'au bout, d'un autre côté les femme j ai l'impression qu'elle matire de moins en moins comme si jetait entrain de changer cela m'engoisse terriblement, je pense qu'à sa jour et nuit, et aussi je n'est jamais coucher avec une fille.. et maintenant que j ai sa dans la tête j ai terriblement peur que cela me plaise pas.. y a autre chose dans mon enfance qui m'a un peu perturber c est quand mes parents on divorce mon père a tout perdu.. la maison, qu'il arrivais plus à payer, sa voiture, et il fais une dépression et un soir quand je devais retourne cher ma mere pour la semaine il ma dis qu'il voulais ce sucider à cause de ma mère.. et le faus que je devienne gay pourrais lui donner le coup de trop, depuis maintenant c est moi qui pense de temps en temps au sucide, je me considère comme un

garçon très perturbé.. mais je n'est jamais eu le moindre sentiment pour un garçon, il m'arrive d en croiser un dans la rue que je trouve beau et sa me perturbe, mais il ne martir pas réellement. Et il m'arrive de voir dès fille que je trouve super jolie, enfin bref merci de me dire ce que vous en pensé..j ai peur

enfants , divorce , enfance

Meilleure réponse

Bonjour,

Je lis surtout dans votre message votre extrême sensibilité à votre vécu familial, la séparation de vos parents, le fait que votre mère "trompait" votre père quand vous étiez enfant, les propos de votre père récemment (menace de suicide à cause de votre mère) et le fait qu'il ait tout perdu après la séparation.

Vous semblez "balloté", en balance entre les deux pôles féminin et masculin que représentent forcément vos parents pour vous. Vous hésitez au niveau de l'identification, peut-être vous sentez-vous plus proche, plus en compassion et en empathie avec votre père, il me semble le lire dans votre message...

Le mieux serait de vous faire suivre. Vous pouvez trouver des professionnels en CMP ou CMPP ou vous adresser au psy de votre école. N'hésitez pas à faire cette démarche qui vous aidera à clarifier qui vous êtes, et quel est votre désir et envers qui...

Bonne chance à vous,
Bien cordialement,
Fabienne Verstraeten
Psycho-praticienne analytique

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour, il n'y a rien dans votre histoire qui indique une sexualité homosexuelle si cela est vraiment votre question. Mais je perçois surtout un doute, un questionnement sur votre virilité, ce qui est bien compréhensible étant donné la survenue du divorce, la fragilité qu'a pu montrer votre père, et tous les autres évènements que vous indiquez. Le fait d'être repoussé par des filles n'a fait qu'entretenir ce problème d'identité sexuelle. Il est possible qu'inconsciemment, votre comportement mette en échec les relations amoureuses avec les filles et vous vous trouvez enfermé dans un cercle vicieux ou plutôt une spirale infernale qui peut, effectivement vous détruire.

Vous ne méritez pas cela. Votre lettre indique de grandes qualités humaines et une capacité de remise en question qui n'est pas courante. Il ne faut pas hésiter à frapper à la porte d'un thérapeute, trouver celui avec lequel vous vous sentez en confiance, pour vous accompagner et vous libérer de ce gouffre.

Vous avez tout mon soutien, n'ayez pas peur d'aller consulter.

Philippe Minier
psychanalyste

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

6 MARS 2017

Logo Philippe Minier Philippe Minier

58 réponses

157 J'aime

Bonjour,
Ainsi qu’il vous a été dit : à 18 ans, et même plus tard, la sexualité n’est pas fixée une fois pour toutes.
Vous notez dans votre histoire personnelle bien des choses qui ont pu vous fragiliser, entamer votre confiance. Mais rien ne permet d’avancer une cause unique, ou quelques causes qui expliqueraient cela. C’est cette question de confiance, il me semble, qui est plus importante que l’orientation sexuelle elle-même. Une aide psychologique, des activités sociales, pourraient vous aider à y voir plus clair et renforcer l’estime de vous même.
Vos copains vous traitaient de pleureuse. Il y a des pleureuses qui ont, une fois adulte, une vie hétérosexuelle heureuse, tout comme des sportifs virils, qui ont des pratiques homo.
Donc, rien n’est joué pour vous. Laissez vous guider par vos préférences, vos intuitions, vous trouverez votre voie quelque part.
Cordialement

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

6 MARS 2017

Logo Maurice Gaillard Maurice Gaillard

1893 réponses

5592 J'aime

Bonjour,

Vous avez 18 ans et votre sexualité est ambivalente. Pas de souci c’est tout à fait normal. Vous cherchez à vous situer dans votre sexualité. Hétéro ou homo, l’idée est de vous vivre au mieux, c'est-à-dire d’accepter votre désir puis votre plaisir là où il se trouve en vous. En vous lisant vous réclamez votre reconnaissance. Avec les filles ça ne marche pas trop et je pense que vous devez vous attarder plutôt sur votre problématique de manque de confiance. C'est-à-dire reprendre confiance en vous, en votre estime, en votre droit à exister. Il y a dans vos mots comme une attente à l’autorisation de cueillir le fruit défendu. Il s’agit de comprendre ce qui vous semble non autorisé, interdit, pour ensuite reprendre confiance en vous .

Cdt
AG

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

3 MARS 2017

Logo Alain GIRAUD Alain GIRAUD

236 réponses

519 J'aime

jour,
Je pense que c'est plus l’événement de l'empoignement de votre zizi par votre frère qui vous a marqué, plus que l'aberration que vous avez entendu à la télé, comment est ce possible de dire de telles bêtises...

Globalement, vous êtes comme vous le dites un garçon perturbé, et ce que vous ressentez n'est pas vraiment une attirance homo, mais surtout que vous êtes perdu...

L'homosexualité est vraiment un désir sexuel envers le même sexe que vous, ce qui n'est pas le cas a priori...

Votre questionnement se fait car vous vous sentez rejetez par les filles...

Je vous conseille vivement d'avoir un suivi thérapeutique.

Sachez qu'il existe différentes formes de thérapie comme l'hypnothérapie que je pratique.

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

3 MARS 2017

Logo Nathalie FOLLMANN Nathalie FOLLMANN

2096 réponses

9282 J'aime

Questions similaires

Voir toutes les questions
Homo-Toc ou vraiment Homo ?

5 réponses, dernière réponse le 21 Juillet 2016

Toc homo je pense ?

5 réponses, dernière réponse le 11 Octobre 2016

comment me debarasser du toc homosexuel?

2 réponses, dernière réponse le 05 Juillet 2019

Toc de rumination

4 réponses, dernière réponse le 05 Novembre 2015

questions sur mes angoisses

4 réponses, dernière réponse le 14 Décembre 2017