TOCs, bercements, rêveries et anxiété: comment s'en sortir ?

Réalisée par Maéna · 7 mai 2021 Aide psychologique

Bonjour,

Je suis une jeune femme de 21 ans, étudiante en alternance. Je n'ai jamais eu de suivi psychologique.

Je me permets d'écrire ici car je n'arrive plus à gérer mes angoisses. En effet, bien qu'ayant toujours été anxieuse, cela s'est fortement accentué depuis la rentrée du mois de septembre (davantage d'attaques de panique). J'ai aussi développé de nombreux TOCs (vérification des portes, chaque chose doit être à sa place et alignée, les bougies doivent être allumées dans un ordre précis, etc). Cela envahit mon quotidien. Certains de ces TOCs représentent des comportements inadaptés qui me rendent vraiment honteuse. La journée, au travail ou en cours, j'arrive à les "réfréner" mais dès que je passe le pas de ma porte le soir je me sens obligée d'effectuer une série d'actions sans sens qui me font perdre un temps précieux. 

J'ai très peur de l'échec et de décevoir, pas seulement mes profs mais aussi ma famille, ma colocataire, mon conjoint, mes collègues, etc. Chaque soir, je me sens oppressée et des pensées négatives tournent en boucle dans ma tête ("je ne vais jamais y arriver", "je n'en suis pas capable", "tu ne vas pas réussir", "pourquoi tu n'arrives pas à être épanouie"). Donc je dors très mal (plusieurs réveils par nuit) et alors je me sens obligée de me relever pour effectuer certains TOCs. Cela est très énergivore. Je me réveille très fatiguée le matin et n'arrive plus à être productive concernant mes épreuves universitaires.

Ma fatigue est aussi liée à deux éléments : l'un de mes TOCs (présent depuis des années maintenant mais extrêmement envahissant maintenant) qui prend la forme de bercements: je me berce dans ma chambre, dans l'obscurité en écoutant de la musique. Pendant cet acte, je suis dans mes pensées et m'imagine une autre réalité où je vis des choses passionnantes, où j'incarne une autre personne. Cela me détend mais ces moments me déconnectent de mon environnement, et me font perdre la notion du temps. Je peux passer des week end complets seule dans ma chambre pour rester dans cette bulle que je me créée quitte à ne pas manger.

Ces "rêveries éveillées" ne sont pas apparues depuis la rentrée (depuis petite j'ai des TOCs et une "imagination débordante") mais elles sont maintenant systématiques et peuvent également avoir lieu en journée, sans musique, quand je me sens très angoissée (cela arrive de plus en plus souvent). Cela me déconcentre pour conduire, suivre une conversation, traverser la rue, arriver à l'heure au travail, etc. Je tente donc de redoubler d'attention pour rester "présente" mais, de nouveau, c'est très énergivore.

Une seconde chose me créée des difficultés à l'endormissement: au moment du coucher des images horribles et dégoûtantes s'imposent à mon esprit sans que je ne le veuille. Je ne regarde aucun contenu violent/ "gore" ou quoique ce soit. Je ne comprends pas d'où viennent ces "images". Elles génèrent une angoisse intense chez moi et je deviens maintenant anxieuse à l'idée d'aller me coucher et de voir ce genre de choses.

Finalement, je dors peu et ce n'est pas un sommeil réparateur car je me sens mal et, dès le réveil, même lorsqu'une journée s'annonce calme, sans "enjeux", sans pression : je me sens angoissée. Je me lève et pense à ce qui m'attend: prendre ma douche, faire mon lit, faire la vaisselle, répondre aux mails, aller laver mon linge donc des actes sans importance qui pourtant vont me créer une forme de panique. N'importe quel acte même le plus banal peut générer une angoisse et des TOCs.
Je finis par me priver de certaines choses pour ne pas avoir à réaliser les TOCs (par exemple: me retenir d'aller boire, donc d'aller dans la cuisine, pour ne pas avoir à reverifier plusieurs fois que toutes les portes sont fermées, que tout est à sa place, etc). En décrivant cela, je me sens ridicule.

J'aimerais ajouter quelques détails qui n'ont peut être aucun lien mais dont j'ai connaissance:
-L'institutrice a proposé à mes parents de me faire "sauter une classe" lorsque j'étais en dernière section de maternelle (j'ai été scolarisée à l'âge de 2 ans/2 ans et demi). Cela ne s'est pas fait. Elle a de nouveau proposé cela à mes parents lorsque j'étais en CP. Cela ne s'est pas fait.
-J'ai de grosses difficultés en géométrie, symétrie, mathématiques. J'ai des difficultés à lire l'heure. J'ai également des difficultés d'orientation et je confonds régulièrement la gauche et la droite.
-Il m'arrive de ne pas réussir à supporter le toucher. Cela se produit dès le réveil et pour une durée indéterminée. Il est à alors très difficile pour moi de m'habiller car les textiles semblent comme... brûler ma peau (comme si j'avais une forte fièvre). Il m'arrive d'en pleurer.
-Dès mon plus jeune âge jusqu'à mes 7/8 ans je courrais sans m'arrêter, chaque soir, autour de la table ronde dans la salle à manger. Quand mes parents m'ont formellement interdit ce comportement, je l'ai reproduis "en cachette" dans ma chambre en courrant d'un mur à l'autre sans m'arrêter. Ils s'en sont aperçus et m'ont de nouveau interdit ce comportement, j'ai alors commencé les bercements (ponctuellement).

J'aimerais l'aide d'un professionnel, entamer une thérapie, pour poser un diagnostic afin de comprendre et donc trouver une solution pour réduire l'anxiété, les TOCs (hors méthodes médicamenteuses). Malheureusement étant étudiante, j'ai un faible revenu et les chèques psy ne peuvent être renouvelés qu'une fois donc ne couvriront que maximum 6 séances. Mon école n'est en lien avec aucun organisme de type BAPU ou autre et je ne suis pas véhiculée pour le moment.

Merci à ceux auprès de qui ma demande fera sens.




Maé

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 9 MAI 2021

Bonjour Maéna,

Vous avez déjà fait un grand pas en vous interrogeant sur vos troubles et en cherchant des solutions.
Plusieurs types de psychothérapies peuvent vous être proposées dont les thérapies cognitivo-comportementales qui me semblent le plus appropriées.

Vous pouvez utiliser les chèques psy proposés par le gouvernement, vous pouvez vous tourner vers le centre médico-psychologique le plus proche de chez vous ou bien vous tourner vers un professionnel en libéral avec la possibilité d'un remboursement partiel par votre mutuelle étudiante.

En restant à votre écoute

Sofia CHERFI
Psychologue et Psychothérapeute

Sofia CHERFI Psy sur Fort-de-France

14 réponses

3 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 MAI 2021

Bonjour Maé,

Une grande partie des comportements que vous décrivez ressemble fortement à des TOC : symétrie, vérification, ordre précis dans la réalisation des tâches, images intrusives désagréables (violentes, obscènes, etc).
La raison en est complexe et en avoir identifié certaines causes possibles ne permet pas de les faire disparaître.
La seule thérapie véritablement efficace est la TCC (thérapie comportementale et cognitive), associee de préférence à un antidepresseur. La TCC demande au patient de s'investir en réalisant entre chaque séance des "exercices", qui permettront peu à peu d'alléger vos rituels (compulsions).

Il ne faut pas rester seul(e) avec ses TOC, et en parler au plus vite à un praticien spécialisé.

Je reste à votre écoute si besoin.

Anne Le Fol
Psychopraticienne spécialisée dans les TOC, phobies, TCA, troubles anxieux.

Anne LE FOL Psy sur Orsay

61 réponses

18 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 MAI 2021

Bonjour Maé,

Bravo pour votre courage de poser ici vos plus grandes difficultés.
Vous êtes très consciente ! Sachez- le.
Vous avez vécu ou vu des épisodes extrêmement difficiles et traumatiques qui sont encore agissants à l'intérieur de vous. Votre inconscient vous les présente car il en est imprégné.
Il me semble que ce que vous décrivez ici est une forme de persécution "extérieure" à vous qui vient intruser votre quotidien. Vous avez terriblement manqué sur le plan affectif. A tel point que vous exprimez plusieurs fois vous bercer toute seule, ce qui est une signal d'alarme sur un passé très insécurisant.


Pour répondre à l'évocation des différentes thématiques que vous avez citées:

- Les TOCS sont un mécanisme de défense. Ils sont "adoptés" par réponse à des micro-traumatismes originels. Avoir une vision de votre petite enfance jusqu'à aujourd'hui est indispensable pour comprendre d'où vous venez. Ils rassurent une part de vous-mêmes, actuellement. Soyez bienveillante envers vous-même, ils vous permettent de tenir.

- Cette recherche de perfection est probablement une posture dans laquelle on vous a mis depuis toute petite pour répondre à des attentes et des exigences précises. Et alors, vous suivez cette injonction inconsciemment pour être aimée. Cela concerne de très nombreuses personnes, rassurez-vous. Cela ne vient pas de vous.

-Cette voix qui agit et tourne en boucle est le fameux mental, qui n'a à coeur que de travailler pour survivre. Il est important de le remettre en place, car il ne détient pas la vérité. Vous êtes déjà avancées car vous avez conscience que cette voix, n'est pas vous.

-Cet état de bercement dont vous parlez marque un très fort manque affectif, voire même une absence totale.

-Ces angoisses constantes et résistances que vous ressentez, prennent aussi leur source bien plus tôt dans votre vie. Quel était le lien à votre mère ? Que vous renvoyez t-elle de vous-même ? Comment s'articulait votre relation

- En ce qui concerne votre peau, et notamment le toucher, il semblerait qu'elle vous exprime quelque-chose qui vous brûle de l'extérieur. Qui vous recouvre très difficilement. Peut-être que le toucher de votre mère vous a profondément dérangé étant petite. En tout cas, c'est un indicateur précieux car la peau est l'organe qui indique aussi nos limites avec l'extérieur. Lorsque vous vivez des épisodes d'isolement, seule dans votre chambre et dans le noir, vous vous évitez de vous confronter à un extérieur trop difficile actuellement pour vous. Mais cela n'est pas définitif, rassurez-vous.

Il m'est difficile de comprendre réellement ce que vous avez vécu, il serait primordial d'analyser quels ont été les liens à vos deux figures parentales.

Je suis à votre écoute si vous souhaitez approfondir vos questionnements et partir à la découverte approfondie et concrète de vous-même, notamment en terme de développement de votre enfance et des périodes durant lesquelles vous avez réellement souffert.

Julia, thérapeute en relation d’aide & coach spécialisée en image de soi (hypersensibilité, contrôle, culpabilité, agressivité, gestion des émotions, somatisation)
Approche individuelle, systémique & transgfénérationnelle

Julia Bouchinet Psy sur Bidart

369 réponses

212 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 MAI 2021

Bonjour Maéna,
le gouvernement a mis des chéquiers de consultation à disposition des étudiants, il y a aussi l'association APESA et SPS qui fait du soutien aux étudiants. Il y a des numéros verts, n'hésitez pas à les contacter et prendre toute l'aide nécessaire et vous saisir de ce qui vous sera proposé et offert.
Patricia ELDIN

Patricia Eldin Psy sur Remoulins

679 réponses

249 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 MAI 2021

Bonjour Maé,
Bien sûr que votre demande fait sens !
Tout ce que vous décrivez, vos tocs, votre rituel d'endormissement, montre que vous avez besoin d'un cadre sécurisant.
Les causes profondes se trouvent dans votre petite enfance, même si vous n'en n'avez pas conscience et que vous avez le sentiment de n'avoir manqué de rien. Je pourrais vous aider à recontacter votre enfant intérieur pour identifier ses blessures et vous guider vers la guérison et la libération de vos conditionnements. Je pratique en visio et propose un tarif réduit pour les étudiants.
N'hésitez pas à me demander un premier échange téléphonique, gratuit et sans engagement.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l'enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques
v2RONIQUE bl

Véronique BLANCHE Psy sur Saint-Brieuc

1822 réponses

1118 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 10200 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 12350

psychologues

questions 10200

questions

réponses 58350

réponses