Traits de personnalité

Réalisée par Yan le 22 mars 2018 Thérapie brève

Bonjour,


Je me doute que ce qui constitue le socle de la personnalité d'un individu s'est ses rapports avec ses parents et le cas échéant sa fratrie. Néanmoins, les rapports extra-familiaux(professionnels, amicaux etc...) n'influencent-ils pas sa transformation au fil du temps?


Par ailleurs le tempérament me semble être à la racine du caractère d'un individus(présent dès l'enfance) et j'ai appris sur des revues traitant de psychologie qu'il comporte des éléments génétiques, métaboliques et psychologiques(reposant sur la relation parents/bébés). Se peut-il que certains de ces éléments prennent une prédominance sur les autres et fixent des traits de caractères qui seront difficilement modifiables dans la vie d'une personne?

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse

Bonjour Yan,

Bien-sûr que tout intervient pour nous façonner, nous modeler. Nous faire tel que nous sommes. La génétique, pour partie, le milieu environnemental social également, et l'incontournable noyau familial centré sur les parents et la fratrie, pour très grande partie. C'est le socle sur lequel tout va reposer.
C'est au cours de la petite enfance (de 1 à 6 ans) que se mettent en place les mécanismes qui vont nous agir tout au long de notre vie. Certains de ces mécanismes psychiques vont nous apprendre l'autonomie, d'autres vont venir brider cette autonomie, certains vont agir en faveur de notre relation aux autres, d'autres vont entraver cette même relation. Ce socle va nous faire découvrir la vie sous tous ses aspects et de toutes les façons possibles. Au-delà des généralités posées, il y aura l'individualité. C'est à dire ce qui fera que nous sommes tous uniques, car il y a un élément qui viendra s'ajouter aux événements extérieurs : notre imaginaire. A partir d'un fait réel (même mineur), nous allons le percevoir d'une façon qui n'appartient qu'à nous seuls. Parce qu'autour de cet événement (même estimé comme mineur) chacun d'entre nous va tisser une histoire en fonction de ce qu'il a déjà reçu de son univers intime : parents, ou substitut de parent, fratrie etc...
Donc, oui, en fonction de cette savante alchimie, nous allons avoir tel ou tel trait de caractère. Mais un trait de caractère n'est jamais qu'une partie de nous : la partie visible de l'iceberg. Il n'est jamais l’explication mais le mixage de très multiples facteurs qui l'ont créé.
Il est vrai qu'un trait de caractère est difficilement modifiable : une personnalité anxieuse le restera très probablement. Elle peut en revanche apprendre à vivre en harmonie avec son anxiété. Donc, on peut jouer sur la souffrance, l'atténuer, en supprimer certains aspects, mais le caractère de la personne demeurera. D'ailleurs, qu'est-ce-qui est important dans tout ça ? Que le caractère change ? Non. Que les effets de ce caractères soient bien suffisamment intégrés dans notre vie pour que nous n'ayons plus à en souffrir ou à en faire souffrir les autres. Nous sommes pétris d'une multitude de critères, mais nous sommes un et seulement un. A nous de faire en sorte que ce "un" soit non seulement vivable et supportable mais qu'il soit source de bien-être et nous permette de vivre selon nos désirs et en accord avec le jeu social.

Cordialement
Frédérique Le Ridant
Psychanalyste, thérapeute

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Yan
beaucoup d'études ont été faites sur l'origine de la construction de la personnalité.
la tendance commune est de penser que cette personnalité est issue de notre milieu familial et éducation.
je travaille sur des modèle de personnalité qui considèrent que 80% de notre personnalité s'est construite à partir de nos expériences personnelles de la petite enfance, le reste venant de l'influence familiale. nos expériences et surtout leurs interprétations vont engendrer des croyances (des conclusions de compréhension) sur soi et sur le monde qui en se généralisant deviennent les fondations de notre personnalité. ce qui explique que dans une fratrie (même chez des jumeaux) on rencontre des personnalités si différentes.
Bien à vous
Josie Laure Rubinstein

Josie Laure Rubinstein Psy sur Saint-Maur-des-Fossés

215 réponses

791 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,

Nous avons tous une vision subjective de nous mêmes qu’elle soit positive ou négative, elle nous appartient (image revendiquée)
Cette « image revendiquée » évolue au fil de nos interactions avec les autres. Dans notre relation aux autres, nous allons en permanence confronter cette « image revendiquée » à celle que nous renvoient les autres.
Il y a un enjeu indentitaire dans nos relations aux autres.
Lorsque l’autre me renvoie l’image de moi que je revendique (bonne ou mauvaise) je suis en terrain connu. Lorsque l’autre me renvoie une image, même positive, différente de mon image revendiquée... il se passe des choses au niveau de mes émotions..
Donc, le rapport a nous mêmes peut évoluer au fil de nos rencontres.
Voici pour le premier point.

Pour le second point, ce que vous appelé peut être « caractère » ou « personnalité » ;
il semblerait que ceci se détermine dans la tranche d’age 0/3 ans.

Dans ma pratique, je constate régulièrement que les personnes qui sont dans des schémas de spirale ou de reproduction de situations « négatives », selon les émotions qu’ils expriment, ont subi un événement générant une forte émotion, dans la tranche d’age 0/7ans.
Pour leur permettre de traiter leurs problématiques et leur permettre de prendre un chemin de vie serein, il est possible de « neutraliser » cette émotion originelle.

Voici les informations que je partage avec vous.

Catherine Candel-Baillau Psy sur Chartres

62 réponses

32 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Yan, la psychologie évolue chaque jour grâce aux recherches effectuées dans ce domaine. Aujourd’hui on parle beaucoup de la flexibilité mentale qui permet de s’adapter aux situations de vie différentes. Il y a également les styles de coping. Ce qui signifie que rien n’est figé et qu’il est possible de changer.

Sabrine Mounier Psy sur Nice

26 réponses

201 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Yan,
Merci pour vos questions. En effet, il me semble que tous ces éléments concourent à faire de nous la personne que nous sommes, notamment par nos relations aux autres.
Je ne saurais pas dire lequel prédomine sur l´autre. Je noterais l’importance de l’expérience, qui constitue, pour moi, la base d’un apprentissage intégré.
Ensuite, à savoir si des changements sont possible, il s’agit du cœur de ma pratique en tant que psychopraticien ! J’accueille et accompagne chaque jour (ou presque !) des personnes désireuses de changement, pour aller vers un développement de leur personnalité qui soit plus en accord avec elles-mêmes.
Bien cordialement,
Sébastien,
Accompagnant centré sur la personne et la relation.

Sébastien Irola Psy sur Le Peyrat

159 réponses

236 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Yan,

ce qui constitue notre personnalité est effectivement très complexe.

Comme vous le soulignez, le milieu familial dans lequel nous allons passer notre enfance va être très important. Comme vous le notez encore, notre constitution physique, liée à la combinaison particulière des gènes hérités de nos deux parents, joue un rôle non moins important.

D'où vient donc notre personnalité ?

Françoise Dolto considérait pour sa part que notre conception résultait de la conjonction de 3 désirs : celui de chacun de nos deux parents et ...le nôtre.

A méditer ?

Xavier Martin-Prével Psy sur Retournac

195 réponses

288 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Yann,
Si l'on parle en matière de neurosciences, le cerveau est un élément constitué de cellules en mouvement permanent qui se combinent de multiples façon tout au long de notre vie, seul leur nombre va diminuer avec l'âge car elles n'auront plus la capacité de se multiplier advitam.
Autant dire que toutes ces combinaisons qui s'organisent au fur et à mesure de nos vies respectives sont autant de combinaisons différentes que de personnalités.
Toutes les rencontres influent sur le notre parcours, et celui que vous êtes aujourd'hui est "riche" de toutes ces rencontres (et ses expériences de vie).
Effectivement nous avons des dominances de caractère, mais à mon sens, nous pouvons tout à fait évoluer - en travaillant dans le cadre d'une thérapie par exemple - pour en réduire certains ou accentuer d'autres. C'est un travail sur soi et ses objectifs personnel qui peut être envisager.
J'entend parfois parler de notre "logiciel humain", je trouve cela très réducteur et d'ailleurs, nous sommes plus entrain d'essayer de reproduire l'intelligence que de formater l'humain.
Après les traits de caractère peuvent refléter un mode de comportement qui répond à une sollicitation. Ex : "c'est une petite peste" ... mais pourquoi est-elle devenue une peste ? je ne pense pas qu'elle ait été peste depuis le berceau ... c'est un moyen de se défendre contre une intrusion, quelle intrusion antérieure l'a conduite à se comporter de la sorte ?
L'éventail des personnalités est tellement important qu'il constitue l'intérêt de notre métier d'analyste : chaque sujet est unique par son histoire, chaque histoire est intéressante à connaitre pour aider le sujet à sortir de sa potentielle souffrance.
A votre écoute.

Luc BURGENSIS Psy sur Vienne

440 réponses

599 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psychologues spécialisés en Thérapie brève

Voir plus de psychologues spécialisés en Thérapie brève

Autres questions sur Thérapie brève

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 5300 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 10100

psychologues

questions 5300

questions

réponses 28000

réponses