Trouble Anxieux + Borderline + TOC Homo, témoignage

Réalisée par Résilience · 22 avril 2022 Aide psychologique

Bonjour à tous, je vous fais ce témoignage pour m'enlever un poids, mais aussi pour avoir des retour de professionnel.

J'ai été diagnostiqué Borderline et Anxieux en 2014, puis une nouvelle fois en 2020 (pour être sûr), j'ai vécu beaucoup de violence jeune, de ma mère (psychique) et mon père (physique), j'ai grandis dans un environnement humiliant, ou tout le monde se juge, se rabaisse, se compare.
Je suis rentré après dans le traffic de drogue, et j'ai pris une quantité énorme de drogue, en particulier MDMA, cocaïne, LSD, Speed, tout les jours, à n'importe quelle heure de la journée ou de la nuit.
Ma première crise de paranoïa et d'anxiété c'est développer à ce moment là, j'ai fais une erreur, je n'avais pas dormi depuis plusieurs jours, j'avais deja pris une goutte de lsd, de la ketamine, de la cocaïne, et plusieurs autre drogue, et j'ai repris une goutte de lsd (à savoir que les effets deviennent exponentiels à ce stade). j'ai eu un délire de persécution total, j'avais l'impression que la cia me suivait, que des gens voulaient me tuer. Après ça j'ai tout arrêté, à part la cocaïne que j'ai réussi à vaincre en 2020. Depuis, je suis dans l'incapacité de rencontrer de nouvelle personne, j'ai constamment la peur d'être homosexuel, dès qu'un homme que je ne connais me parle j'ai l'impression qu'il me drague, dès que quelqu'un me regarde dans les yeux j'ai l'impression qu'il sait et se moque de moi, je passe mes journées à penser à ça, à en devenir fou. Ca ne s'arrête jamais, jusqu'à me provoquer des attaques de paniques. Le trouble Borderline fais que je ne susi jamais sûr de qui je suis, de ce qu'est mon être, je n'ai aucune structure de personnalité, donc pour moi tout est possible. J'ai même commencé à redouter être pédophile, et maintenant quand des enfants viennent au magasin, je suis terrasser par une horrible angoisse, et une honte de penser à ça, je ne regarde plus les parents dans les yeux de peur qu'il pensent que j'aime leurs enfants, je ne regarde plus les femmes de peur qu'elle pensent que j'aime les hommes, je ne regarde plus personne. Je suis seul, isolé, toujours à vivre dans ma tête, étant en perpétuelle lutte contre toutes ses pensées. Je n'ai aucune solution, j'ai déjà fais 3 ans de psychanalyse, des TCC, méditation de pleine conscience. Rien n'y fais. Dès fois ça passe quelque semaines, et quand ça reviens, tout s'effondre de nouveau. J'ai déjà regarder des films homosexuel, qui me laissaient soit indifférent soit gêné car ça ne m'attirait absolument pas. Je n'ai pas vécu de viol, mais ma mère voulait des filles, je ne sais pas si ça peut y être lié. Le fait est que ma vie entière s'est arrêté il y a des années, car cet handicap mental m'empêche d'avancer. Je n'ai logiquement aucune confiance en moi, aucune estime de moi avec des pensées comme ça, c'est très dur mentalement de tenir car avant la drogue j'était un jeune charismatique, plein de gaieté et de bonne humeur, avec pleins d'amis, et maintenant je suis seul et sombre, et je ne donne pas envie de venir me parler car toujours triste ou angoissé, et quand on me parle j'ai tellement de problèmes d'interprétation que la discussion ne mène à rien. Merci de m'avoir lu si vous êtes resté jusqu'au bout...

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 15950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 13550

psychologues

questions 15950

questions

réponses 98900

réponses