Trouver sa place en amitié

Réalisée par Laura · 11 févr. 2020 Développement personnel

Bonjour,
Je suis une personne de trente huit ans qui a longtemps souffert de rejet. J’ai toujours eu peu d’amis mais le peu que j’ai est de qualité et me suffit amplement. Je me suis faite une amie proche il y a deux ans. On habite presque à côté; on fait de la danse ensemble, elle passe souvent le voir dans le semaine; on s’envoie des messages au quotidien. Cette année notre groupe s’est élargit avec de nouvelles personnes. Depuis quelques mois, j’observe mon amie et ses autres personnes de toucher, se faire des câlins être toujours en contact physique pendant nos soirées; comme des ados. J’ai commencé à en souffrir , non pas parce que j’ai besoin de cela mais parce que je me demande pourquoi ça ne se fait pas avec moi. Nous n’avons jamais de contact physique, la bise pas systématiquement. Mais nous sommes très connectée et heureuse de nos rencontres. Depuis je remets en question l’affection qu’elle me porte et surtout je me pose des questions sur moi. Ça me fait douter: est ce parce que je suis une personne froide? Est-ce que je ne suis pas attachante? J’ai fini par en pleurer parce que j’ai du mal à faire confiance et que là je me sens plus à ma place. Je ne sais pas ce que ça me renvoie exactement mais c’est violent. J’aimerais des conseils qui me permettent d’y voir plus clair. Merci

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse

Bonjour Laura,
Votre première ligne en dit long sur vous : "longtemps souffert de rejet"...
Donc il est normal de ressentir ce que vous énoncez aujourd'hui. Tant que vous n'aurez pas travaillé le fond du problème, ce sentiment resurgira dès qu'une situation fera émerger en vous le même contenu émotionnel venant certainement de votre passé...

A vous de voir s'il serait profitable de consulter pour explorer votre passé (enfance) et traiter ces croyances négatives qui vous influencent dans votre manière de penser avec des techniques spécifiques (voir mon profil).

Restant à votre écoute si vous êtes de ma région,
Hypnothérapeute clinique - Psychothérapie intégrative à CLICHY

Nathalie FOLLMANN Psy sur Clichy

2662 réponses

10765 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Laura,
j'entends que le lien avec cette amie vous est cher. Le fait de voir votre amie avoir un contact beaucoup plus physique avec d'autres qu'avec vous, vous perturbe, vous met en souffrance. J'entends aussi que vous ressentez un certain besoin de marques physiques d'affection. Est-ce une envie? -- En même temps, est-ce-que cela vous fait encore peur?

Je reste à votre écoute
Yasmin Simon

Simon Yasmin Edith Psy sur La Bastide-sur-l'Hers

1 réponse

1 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Laura,
Et bien voilà le sentiment de rejet qui refait surface ... Vous avez bien fait de vous écrire, mais je pense qu'il serait temps que vous travailliez la question avec un psy, plutôt que de pleurer toute seule de désolation.
Il me semble que le moment est venu de savoir justement à quoi ça vous renvoie exactement.
Bien à vous
Sylvie Protassieff
Psychologue clinicienne - Psychothérapeute – Psychanalyste (Paris)

Sylvie Protassieff - Psychologue Psy sur Paris

673 réponses

361 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Laura,
Cette situation vous fait souffrir, et réveille votre blessure de rejet.
Mais cela peut être une chance pour vous de travailler sur ce qui n'est pas guéri de cette blessure.
Regardez ce qui se passe: des émotions remontent et un schéma se met en route: doute, mésestime de vous etc... ça, c'est la petite fille intérieure qui souffre.
L'adulte que vous êtes peut "parler" avec votre enfant intérieure, et lui demander si tout cela lui convient, si elle a envie de vivre cela, la consoler, la réconforter.
Et vous retrouvez ainsi votre pouvoir sur cette situation: est-ce que ces "enfantillages" vous intéressent? Avez-vous envie de continuer à subir ces "bêtises"? En vous recentrant sur vous, vos besoins, vos désirs, vous sortirez de la soumission à des choses qui ne vous conviennent pas, vous sortirez de la dépendance affective (engendrée par la blessure de rejet).
Et vous saurez prendre des décisions, poser des actes plus en accord avec vous.
Cdt
Inès AVOT LILLE et LONGUENESSE

AVOT INES Psy sur Lille

152 réponses

76 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psychologues spécialisés en Développement personnel

Voir plus de psychologues spécialisés en Développement personnel

Autres questions sur Développement personnel

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 6300 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 10750

psychologues

questions 6300

questions

réponses 32900

réponses