Un coup ca va, un coup ca ne va pas.

Réalisée par Axell · 7 déc. 2018 Développement personnel

Bonsoir,
Je poste sur ce site car j'aurai aimé connaitre vos avis. Je suis une femme de 38 ans, pacsee, 2 enfants en bonne santé, propriétaire d'une maison, titulaire d'un poste de responsable en grande entreprise, beaucoup d'amis, bref tout va pour le mieux dans ma vie et pourtant...j'ai parfois l'impression que rien ne va.

C'est difficile de se dire que vous avez tout pour etre heureuse et que vous avez le sentiment d'etre inapte au bonheur. Les gens qui me connaissent, me cotoient, disent de moi que je suis une personne plutôt joviale, marrante, empathique, tres a l'ecoute des autres. Je donne donc l'impression d'aller tres bien. Malheureusement ce n'est pas le cas, disons qu'il y a des hauts et des bas. Consciente de ça, j'ai décidé de consulter il y a deça, 2 ans ; j'ai suivi une therapie de presqu'un an. J'ai pu, grâce à la therapie, mettre des mots sur mes maux.

Mais voila, bien que je sois consciente d'où vient le pb à ces hauts et bas, ces angoisses qui ressurgissent de temps en temps, comme par ex. la peur de la mort (je tiens à preciser que je n'ai perdu que mes gds parents et il y a tres longtemps, je ne les ai quasiment pas connu, mais j'ai tout le temps peur qu'il arrive quelque chose de grave à un membre de ma famille, j'ai une peur viscerale de la mort)... je n'arrive pas à y faire face.

La psychothérapeute qui m'avait suivi a l'epoque a déménagé il y a quelques mois. Je m'etais dis que peut etre il aurait été interessant de la revoir, mais le fait de la savoir partie, ça ne me donne pas envie de reprendre avec une nouvelle personne, pas envie de raconter toute ma vie à nouveau et surtout pas envie de repartir sur une therapie longue. Alors ma question, la voici, pourquoi malgré toute la comprehension que je peux avoir sur l'origine de mes pbs, je n'arrive pas à m'en defaire. J'ai egalement conscience que je peux, de facon inconsciente, projeter ces angoisses sur mes enfants et prendre le risque de tomber dans une situation de parentification, car je vois bien que ma fille de 8 ans commence a changer d'attitude envers moi, elle devient autoritaire à mon égard, elle defie mon autorité, donne l'impression de prendre ma place.

Je ne suis pas une maman surprotectrice, ni trop fusionnelle mais c'est vrai que je la vois grandir et ça me fait peur. Je me projette trop dans l'avenir, je pense parfois au fait que dans quelques annees elle va quitter le cocon familial. De plus, je vois mes parents avancer en âge et j'ai peur de les voir partir pour toujours (et pourtant nous ne sommes absolument pas fusionnels).

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 7 DÉC. 2018

Bonjour Axell,
Vos craintes sont très certainement fondées sur un vécu plus ou moins conscientisé mais il reste - à mon sens - des pistes à exploiter et je regrette que vous ne soyez pas - à ce jour - prête à vous engager dans une nouvelle thérapie.
Dans vos propos, je suis tenté d'interpréter que cette vie que vous menez n'est pas celle que vous auriez souhaité, que vous l'avez menée pour répondre à des attentes (sont-ce vraiment les vôtres ?) et que cet mal-être occasionnel est une forme de signal du style : "mais est-ce bien moi ?" un questionnement "existentiel" qui veut donner un sens réel à une vie dans laquelle vous ne vous sentez finalement pas "investie" ...
Vous êtes dans une phase de fragilité que votre fille a perçue et qu'elle "utilise", elle qui est en adolescence et a besoin d'un modèle "fiable" de femme qu'elle idéalise.
Sans avoir tout répéter ce que vous avez pu dire, reprendre contact avec un thérapeute peut vous aider à exprimer certains éléments qui pourraient vous aider à sortir de l'ornière.
A votre écoute.

Anonyme-265309 Psy sur Vienne

438 réponses

691 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 DÉC. 2018

Bonjour
Vous avez perdu vos grands parents il y a très longtemps, étiez-vous à l'enterrement ? les aimiez-vous beaucoup ? la mort est un sujet encore actuellement tabou ,dont peu de gens parlent . Il est vrai qu'il s'agit d' un sujet difficile ! Avez-vous peur de la mort ou peur de mourir ?
De plus ,votre fille grandit ,vous en prenez conscience et vous savez qu'il vous faut éviter l'inversion des rôles ,il lui faut s'envoler ! mais si "loin des yeux ,loin du coeur" avait une signification à une époque reculée ,aujourd'hui elle ne veut plus rien dire !D'ores et déjà ,il vous faut connaître une activité venant combler ce petit vide ! Avant d'avoir votre fille ,comment viviez-vous ? La perte de vos parents est inévitable ,certes elle fait mal , peut-être devriez-vous vous poser des questions sur la mort ,la valeur du temps ,,l'inconnu . je crois que continuer votre thérapie même avec une personne nouvelle vous serait fort favorable ,c'est mon souhait le plus intense .
Très cordialement à vous

Catherine Pourtein Psy sur Buxerolles

660 réponses

399 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 DÉC. 2018

Bonjour, je partage ce que vous adit Luc Burgensis et je voudrais juste ajouter que la thérapie est une co-construction. Elle sera ce que vous en ferez! Rien ne vous oblige à reprendre les éléments de votre passé ni à revenir sur ce que vous estimez réglé ou compris. L'important est ce que vous ressentez et comment aller mieux, comprendre les raisons est une chose et vivre une autre...Votre fille vous montre que votre mal être est perceptible. N hésitez pas à parler avec un thérapeute au moins une première fois...Bon courage à vous, Catherine TUDAL Psychologue.

TUDAL Catherine Psy sur Boulogne-sur-Gesse

237 réponses

1799 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 DÉC. 2018

Bonjour Axell,

Je vous conseille fortement de suivre de nouveau une thérapie, d'une part pour vous sentir mieux et d'autre part pour éviter de communiquer à vos enfants cet héritage générationnel pesant et handicapant .
Avez vous des parents ou membres de votre famille décédés précocement ?
La peur de la mort crée un vide existentiel et un mauvais rapport au temps . Etes vous toujours pressée ? Avez des tendances à la boulimie ou à l'anorexie lors de vos crises d'angoisse ? Vous vivez par anticipation parce ce que encore une fois votre rapport au temps et à la vie est erroné.
Je vous souhaite sincèrement de trouver une thérapeute qui saura vous accompagner …
Je reste à votre disposition

Bien à Vous

Patricia Lebossé

Patricia Lebossé Psy sur Saint-Étienne-du-Grès

57 réponses

107 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 DÉC. 2018

Bonjour Madame,

Il y a certainement quelque chose dans votre vie qui vous déçoit... par moments...
Vous décrivez votre situation actuelle dans ses grandes lignes... sans toutefois rien écrire sur votre conjoint, avec qui vous êtes "pacsée"... : comment ça se passe avec lui ? Arrivez-vous à lui parler de vos angoisses, de vos... "doutes" ?

Que savez-vous de votre histoire familiale ? il arrive parfois qu'on traîne inconsciemment un événement traumatique ancien, d'une génération d'avant... : que s'est-il passé pour que vous ayez cette angoisse de la mort... qui entame votre joie de vivre ?

Tout le monde a peur de la mort, de la vieillesse, et de perdre les êtres chers... : mais de là à ressentir de l'angoisse... c'est différent et lourd à porter en soi... tout en "jouant" une sorte de rôle de "marrante empathique bonne vivante"...

Vous êtes parfaitement consciente d'avoir besoin de parler à nouveau à un(e) thérapeute... : il est évident que cela vous est nécessaire, tant pour vous même, que pour apprendre comment vivre et vous réjouir du présent, comment mieux faire avec votre fille..., vos enfants... peut être aussi comment vous appuyer plus sur votre conjoint ?

Bon courage pour vous offrir à nouveau une thérapie... pas forcement longue... mais très utile.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4433 réponses

12188 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Développement personnel

Voir plus de psy spécialisés en Développement personnel

Autres questions sur Développement personnel

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13300 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13300

questions

réponses 136950

réponses