Vous ne pouvez pas vous déplacer en cabinet ?
Trouvez un psy en ligne

un père psychotique : quel danger pour sa fille ?

Réalisée par marie le 15 août 2017 Aide psychologique

Bonjour ,


Je ne sais pas à qui m'adresser :

mon frère qui a 50 ans et ne travaille pas a développé des symptômes de schizophrénie à 20 ans (délires mystiques, idées passant du coq à l'âne, agressivité envers sa famille, il entendait des voix du ciel) tout en conservant une vie sociale avec des marginaux mais échec dans ses études. Il s'est isolé de sa famille tout en gardant un contact épisodique avec les parents qui ont été plutôt dans l'éloignement quand il était trop désagréable, tout en continuant à participer à son entretien largement et en l'accueillant quand il le voulait.


Il n'a jamais consulté , ne se trouve pas malade et mes parents non plus , ils pensent qu'il est juste bizarre .

Il est en couple depuis 10 ans avec une femme plus jeune de 15 ans qui travaille , qui l'admire ,et épouse son délire , elle est soumise et le prend pour un grand mystique un peu comme dans une secte . Il est dominant avec elle , la dénigre (d'après une voisine qui compare mon frère à "une secte " à lui tout seul).Ils ont une fille de 7 ans adorable que nous voyons 4 fois par an avec eux , toujours en coup de vent 15mn, car il nous jalouse, nous en veut et peut devenir insultant ,désagréable dans ses propos toujours les mêmes : théorie du complot , fin du monde et lui est un grand mystique qui a des facultés spéciales et nous sommes tous des ignorants.


Ma question est : que peut -on faire pour la petite à part essayer de la voir le plus possible ? elle est très vive et intelligente et me dit qu'il lui disent de se méfier de ses oncles et tantes , donc de nous, que nous ne sommes pas des gens bien , mais qu'elle ne les écoute pas car elle sait bien que nous sommes gentils .Sa mère lui interdit d'accepter toute nourriture et cadeau .Quand elle arrive elle est figée et n'ose pas nous parler de peur de contrarier ses parents ;en dehors du regard de ses parents elle est affectueuse et heureuse de nous parler , elle voudrait nous voir plus souvent mais ses parents ne veulent pas , elle dit qu'elle est affamée qu'elle a tout le temps faim car sa mère lui interdit certains aliments .Je lui donne à manger en cachette et elle dévore .;Ses parents sont maigres comme des clous ils ont perdus 10kg chacun depuis 3 ans et la petite a maigri aussi , il jeûnent et mangent très peu .


Ma nièce affabule parfois , dit des mensonges :par ex que son père a eu un accident de voiture alors que c'est faux ..


merci pour vos avis .

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse

Bonjour Marie, pour aller directement à ce qui vous préoccupe, pour maintenir le lien avec cette enfant, il me parait important de ne pas vous situer en rupture ou en porte-à-faux avec les principes voulus par ses parents malgré votre désir de lui venir en aide. S'ils s'aperçoivent que vous lui donnez des aliments qu'ils proscrivent, quelle sera leur réaction? Ils paraissent assez méfiants par rapport à l'extérieur. Maintenir le dialogue avec eux même si c'est pour de courtes visites est essentiel.
Cette enfant va trouver ses propres solutions pour faire face à cette situation (peut-être affabuler?) et saura s'adresser à vous plus tard si c'est nécessaire. Vous ne pouvez pas intervenir si il n'y a pas de maltraitance établie et visible.
Concernant l'éventuelle pathologie mentale de votre frère, vous ne pouvez pas poser un diagnostic vous-même et dans ces situations il est très hasardeux de prévoir les conséquences de ses actes. Séparer cette enfant de ses parents pourrait être plus dévastateur que d'y rester...Difficile à dire...
Cordialement, Catherine TUDAL. Psychologue.

TUDAL Catherine Psy sur Boulogne-sur-Gesse

237 réponses

1719 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,

Il est fort probable que votre frère ait certains problèmes d'adaptation et d'insertion sociale d'après ce que vous décrivez, et peut être même quelques traits schizoïdes..., mais s'il ne ressent pas le besoin de consulter et qu'il vit avec une compagne qui l'aime..., vous devez être plutôt content pour lui et pour vos parents..., qui ne l'ont plus "sur leurs bras"...

Est-ce que d'autres personnes proches de vous ont la même visions des choses et les mêmes craintes que vous ?

Les "bizarreries" et ce que nous pouvons supposer du comportement et de la vie de ce couple ont sans doute des répercussions sur le psychisme, l'éducation, la vie actuelle et future de votre nièce, et il est naturel que vous vous en inquiétez et que vous vous posiez des questions concernant cette petite.

Gardez le contact le plus possible avec eux, en restant à l'écoute et en observant ce qui se passe (sans les critiquer, sans rentrer en conflit avec votre frère et sa compagne), afin de pouvoir aider la petite en cas de besoin..., et restez vigilants (et vous, et vos proches, vos parents) sur ce qui peut être de la maltraitance vis à vis de votre nièce.
Au besoin..., si vraiment vous avez des preuves tangibles des mauvais traitements (dont le fait qu'elle serait empêchée de manger à sa faim...), vous pouvez alertez les services sociaux de protection de l'enfance...., mais si votre appréciation de la situation est erronée les conséquences sur la situation de la petite peuvent être pires que ce qu'elle vit aujourd'hui avec ses parents un peu "spéciaux".

Donc, soyez le plus proche possible en tentant d'approfondir les liens avec votre nièce et ses parents, sans les critiquer...

Bon courage et bonne chance à votre nièce !
sp

Silvia PODANI Psy sur Issy-les-Moulineaux

1712 réponses

5289 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Marie,

Votre inquiétude pour votre nièce est certainement légitime, à vous lire, mais peut-être est-elle aussi trop ancrée dans votre propre histoire par rapport à votre frère et vos parents - ce garçon fantasque que vos parents ont essayé d'aider comme ils le pouvaient, et qui sans doute a toujours été un sujet d'inquiétude pour vous.

IL ne vous appartient pas de poser le diagnostic de psychose à propos de votre frère. Il est certainement original et mystique, sans aucun doute mais de là à...

Que pouvez-vous faire pour votre petite nièce si ce n'est ce que vous faites déjà: continuer à maintenir le lien avec la famille que vous représentez pour elle. Ne pas couper ce lien afin qu'elle sache maintenant et plus tard à l'adolescence, qu'elle peut compter sur vous, que vous êtes là. Maintenir le dialogue avec elle aussi...

Et peut-être finalement vous interroger sur le pourquoi de votre inquiétude si profonde à propos de votre frère...

Bien cordialement,
Fabienne Verstraeten
Psychanalyste

Fabienne Verstraeten Psy sur Marseille

967 réponses

3694 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psychologues spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psychologues spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 6250 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 10750

psychologues

questions 6250

questions

réponses 32650

réponses