Psychologue.net
Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Vide intérieur et difficulté émotionnelle

Réalisée par Nicko le 9 juin 2019 3 réponses  · Aide psychologique

Bonjour,


Voilà j’aimerais vous faire part d’un problème que j’ai pour le moment. Je suis en période d’examen et j’ai beaucoup de mal à me concentrer et à m’y mettre sérieusement pour mes examens. De base je suis déjà diagnostiqué TDA mais j’ai aussi des blessures intérieurs qui créent un vide en moi. (Abandon, rejet, manque affectif,…) Du fait de ce vide, j’ai toujours besoin de m’occuper l’esprit et procrastiner pour ne pas que ce vide me rattrape.


Récemment, j’ai appris par le biais de ma psy que mon vide intérieur venait de mon manque affectif avec ma copine et plus précisément de la transition d’une personne à l’autre. Je m’explique : mon ex copine et moi étions très fusionnel et cela m’avait rendu dépendant affectif. Le jour où je me suis fait largué, ça m’a fait extrêmement mal de passé de quelque chose d’aussi fort à rien du tout. Surtout du fait que je n’ai absolument personne sur qui compter et m’appuyer. Je ne dis pas ça en exagérant et en me voilant la face par rapport aux personnes qui pourraient être là pour moi, mais bien parce que je n’ai vraiment personne pour m’aider et m’écouter. Pas de famille, pas de vrais amis, rien.


Alors voilà, niveau affection ma copine est normale et assez modérée. Au début de cette relation j’ai eu beaucoup de mal avec ça en ayant connu quelque chose de très fort avant. Du coup cette transition difficile avait créé un vide intérieur en moi. Lorsque j’ai appris d’où venait ce vide, je me suis senti beaucoup mieux car j’avais enfin une réponse à mes questions. De ce fait, j’ai enfin pu avoir de la motivation pour travailler et m’y mettre sérieusement.


Sauf que récemment, je me suis disputé avec ma copine pour quelque chose sans importance et on n’a jamais réussi à être d’accord. Ce n’est pas la première fois que cela arrive et nos disputes sont toujours pour les mêmes raisons. De ce fait, elles se répètent sans arrêt. Cette dispute a recréé en moi de nouveau un vide qui m’empêche à nouveau de travailler. Au travers de cette dispute, j’ai revécu une situation que j’avais eu avec mon ex où j’étais au téléphone avec elle en pleure et là aussi on n’arrivait pas à se comprendre.


Je ne sais pas quoi faire contre ça en ce moment. J’ai besoin d’aide pour calmer ça parce que ça me fait mal au fond de moi car je n’arrive pas à me détacher de ça. Je n’ai pas envie de rater mon année parce que je suis incapable de faire face et à composer avec mes blessures. Il suffit de peu de choses pour que je sois touché en plein cœur. Je suis censé travailler et j’ai l’impression de ne pas être efficace. Ce sentiment se renforce avec le fait que je ne travaille pas et j’ai l’impression de ne servir à rien.


Et je dois encore attendre un bon moment avant de voir ma psy pour parler de ça. Ah oui et si cela peut vous être utile, j’ai 21 ans. Je prends aussi un médicament spécifique pour le TDA : Medikinet 10 mg / Chlorhydrate de méthylphénidate.


Je vous remercie d’avance de vos réponses.


Nicolas

famille , dispute

Meilleure réponse

Bonjour Nicko,
Vous avez un suivi psy, donc c'est à votre psy qu'il faut parler de tout ça, que voulez vous qu'on vous dise sans vous connaître ?...

Personnellement, quand vous dites : "j’ai aussi des blessures intérieurEs qui créent un vide en moi. (Abandon, rejet, manque affectif,)"
C'est là qu'il faut travailler et retraiter ces souvenirs de l'enfance pas des situations présentes. C'est toujours le conditionnement du passé qui se réactive dans des situations présentes...

Une thérapie verbale ne fait que revalider des blessures mais ne les retraite pas en profondeur avec des techniques spécifiques.
Ce n'est pas parce que vous avez compris une chose que cela va changer... D'autres approches thérapeutiques sont bien plus efficace comme mon approche (lisez mon profil)

Si vous êtes de ma région, n'hésitez pas à me contacter.

Cordialement
Nathalie FOLLMANN - Hypnothérapeute clinique à CLICHY

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,

Vous évoquez ici différents éléments.
Premièrement vous avez été diagnostiqué TDA.
Deuxièmement, vous semblez être hypersensible avec des moments de procrastination et rumination.
Enfin vous nous dites être en manque affectif, manque causé par votre petite amie dont la relation n'est pas aussi forte qu'avec votre ex.
Vous semblez avoir des difficultés liés à votre manque de confiance en vous ainsi que par un déficit attentionnel, une impulsivité et une agitation motrice qui peuvent vous empêcher de canaliser vos émotions. Différentes techniques thérapeutique vous aideront comme l'art thérapie à gérer votre concentration tout en reprenant confiance en vous. Des séances de méditations de pleine conscience peuvent vous aider à vous recentrez sur un bien être et suivre le chemin de l'apaisement avec votre copine. Enfin, une thérapie de fond avec la psychanalyse vous permettra de comprendre les causes de vos "blessures internes" et le sens profond de votre manque affectif.
Je reste à votre écoute pour vous expliciter les différentes prise en charge possible par rapport à vos inquiétudes actuelle.

Bien cordialement,

Nicolas Gimbert.
Psychopraticien, Paris

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

11 JUIN 2019

Logo Nicolas GIMBERT Psychopraticien TCC et Art Thérapie Nicolas GIMBERT Psychopraticien TCC et Art Thérapie

66 réponses

1223 J'aime

Bonjour Nicolas,

En vous lisant, j'ai l'impression que vous attendez de l'extérieur (votre petite amie) d'être dans les conditions favorables pour faire ce que vous avez à faire (vos révisions).
D'ailleurs, vous dîtes que votre sensation de vide est causé par votre amie qui est moins fusionnelle que la précédente, ou par une dispute. Vous êtes donc à la merci de quelqu'un ou d'un événement, qui vous viderait. Vous voilà donc impuissant face à cette sensation, vous subissez les aléas de la vie ou l'humeur des autres.
En fait, la sensation de vide vous appartient, c'est vous qui la fabriquez, et dès que personne n'est là pour vous combler, vous la ressentez plus fortement. Mais personne ni rien ne pourra combler cela à long terme. C'est à vous de vous occuper de cette sensation de vide, par exemple en vous recentrant sur vous, vos sensations physiques, vos désirs personnels, vos objectifs, mais aussi votre imagerie intérieure, vos centres d'intérêts, etc... Rappelez-vous pourquoi vous avez entamé ce cycle d'études, l'importance que tout cela a pour vous, le plaisir que vous avez à telle ou telle discipline, etc... Et si tout cela n'a aucune importance à vos yeux, il sera alors temps de vous demander ce que vous pourriez faire qui compte pour vous.
C'est souvent un long chemin, que votre psy va vous aider à parcourir.

Bien cordialement,

Marion Favry

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

10 JUIN 2019

Logo Marion Favry Marion Favry

154 réponses

382 J'aime

Questions similaires

Voir toutes les questions
Instabilité émotionnelle

5 réponses, dernière réponse le 03 Janvier 2018