Gérer mes émotions sans creuser

Réalisée par Anonyme2017 le 15 déc. 2016 14 réponses

Bonjour,
Je souhaiterai savoir s'il y a une possibilité de vaincre une angoisse sans avoir à creuser. Je pensais avoir dépasser mes problèmes mais je realise que ce n'est pas le cas et j'ai trop peur d'affronter mes émotions. Mon corps subit cette angoisse. Je voudrais pouvoir dépasser tout ca sans revenir sur le passé.

Est-ce que cela est possible?

Merci.

Sujets similaires

14 réponses

  • Meilleure réponse

    Bonjour Ikram.

    Pour gérer les émotions, simples ou complexes (joie, tristesse, colère-haine, honte, jalousie-envie, gratitude, honte, peur, tendresse,...), il faut déjà accepter qu'elles font partie de nous, comme de tout être humain, et donc que nous ne sommes pas parfaits. Nous pouvons alors, quand elles apparaissent en nous, les reconnaître et les nommer sans les refouler car nous ne les jugeons plus de manière négative. Plus nous les acceptons, moins elles nous envahissent et moins elles nous font réagir. Nous devenons véritablement acteur de notre vie au quotidien. C'est à cela que conduit une psychothérapie. On est amené, la plupart du temps, à regarder le passé pendant lequel une ou des émotions ont été interdites d'expression, nous empêchant cette liberté émotionnelle.
    Cordialement.

    Catherine Vidal, psychologue clinicienne.

    Téléchargé le 17 Décembre 2016

    Logo Catherine Vidal
    Catherine Vidal Vitry-sur-Seine

    110 réponses

    1301 J'aime

Expliquez votre cas à notre communauté de psychologues !

Quelle est votre question ? Des psychologues, psychothérapeutes et psychopraticiens répondent gratuitement à vos questions.
Vérifiez s'il existe des questions similaires déjà répondues :
    • Écrivez correctement : évitez les fautes d'orthographe et les mots en majuscules
    • Soyez clair et concis : utilisez un langage direct et incluez des exemples concrets
    • Soyez respectueux :utilisez un vocabulaire adéquat et restez poli
    • Évitez le Spam :n'incluez pas d'informations personnelles (téléphone, e-mail, etc.) ni de publicité

    Si vous souhaitez demander des informations cliquez ici
    Comment souhaitez-vous envoyer votre question ?
    Supprimer
    Nom (il sera publié)
    E-mail où recevoir les réponses
    Pour qu'ils puissent vous aider par téléphone
    Pour sélectionner des experts de votre zone
    Pour sélectionner les experts les plus adéquats
    Voir
    • 6900 Psychologues à votre disposition
    • 3500 Questions posées
    • 22100 Réponses obtenues
    • Bonjour,

      cela est possible avec la PNL, en particulier avec le travail sur le langage. Notre langage, notre vocabulaire, nos répétition, notre façon de nous exprimer influence nos pensées et nos pensées influences nos paroles. Comme tu ne veux pas travailler directement sur le fond, il est possible de travailler de faon indirecte sur un souvenir et sur ses pensées et changeant de façon drastique son langage.

      Ce qui vous empêche de faire face et de creuser c'est votre perception ou une croyance. En les modifiant on ouvre la porte et les blocages s'effondrent progressivement.

      Cela demande beaucoup de rigueur, l'acceptation d'émotions positives (certaines personnes se méfient de leurs émotions même agréables), de l'humilité, du recul et du respect de soi.

      Forcement ça sera plus long, ça demandera beaucoup d'auto-discipline et le résultat n'est pas garanti à 100%. J'ai déjà réussi à travailler avec cet angle. La personne a pu par la suite analyser son souvenir avec du recul donc avec moins d'émotion et même sans émotion à la fin de la thérapie.

      Il n'y a eu aucun mal, le travail s'est fait en douceur et avec beaucoup de self contrôle.

      En changeant sa façon de parler de ses émotions (de nous même ou d'un souvenir), on change notre façon de les percevoir et de se les représenter ce qui modifie notre système de pensées.

      Vous pouvez me contacter pour plus d'informations.

      Diane Scerri

      Téléchargé le 07 Janvier 2017

      Logo Diane Scerri
      Diane Scerri Ploufragan

      42 réponses

      21 J'aime

    • Bonjour,
      oui on peut avec de l'hypnothérapie mais avec un psychothérapeute et non un hypnotiseur
      cordialement
      Dr Cirine SAID

      Téléchargé le 02 Janvier 2017

      Logo Dr. Cirine SAID

      11 réponses

      258 J'aime

    • Bonjour
      prendre rendez vous avec un psychanalyste n'est pas forcément repasser par l'enfance, c'est surtout saisir ce qui se joue de vous à votre insu, maintenant et se répète et vous fait souffrir.
      Pourquoi ne pas prendre rendez vous?

      Très cordialement
      Isabelle Thomas
      Psychologue psychanalyste

      Téléchargé le 20 Décembre 2016

      Logo Isabelle Thomas

      1076 réponses

      2754 J'aime

    • bonjour
      l' angoisse, c 'est le principal affect
      tout le monde est démuni face a l' angoisse
      car l' angoisse, souvent, n' a pas d 'objet particulier, juste, on ressent de l' angoisse
      avant de tenter de la vaincre, faut il déjà l' écouter, car elle a quelque chose a nous apprendre de vous et vôtre histoire.
      vous voyez, il suffit de se mettre a l' écouter, votre angoisse, déjà

      Téléchargé le 19 Décembre 2016

      Logo Pierre Gribling
      Pierre Gribling La Garenne-Colombes

      7 réponses

      109 J'aime

    • Bonjour,
      Travaillé avec un gestalt Thérapeute. Il vous accompagnera à chercher le comment passer de votre situation insatisfaisante à celle qui serait satisfaisante. L'accent est mis essentiellement sur l'avenir et le COMMENT.
      Bernard Serez

      Téléchargé le 18 Décembre 2016

      Logo Bernard Serez
      Bernard Serez Dampierre-en-Yvelines

      2 réponses

      36 J'aime

    • Madame,
      Je vous remercie pour vos compliments par message privé.
      Prenez soin de vous.

      Téléchargé le 17 Décembre 2016

      Logo Nathalie Follmann
      Nathalie Follmann Clichy

      1704 réponses

      5823 J'aime

    • Je suis d'accord avec M. Philippe NAPPEY sur les nombreuses techniques pour libérer le stress émotionnel et toutes autres émotions négatives envahissantes.

      Toutefois, si on ne travaille pas sur ce qui nous a conditionné, pour ma part, c'est un travail de surface.

      Après tout dépend sur quoi vous travailler si c'est sur une phobie ou une dépression.Le travail ne sera pas le même...

      Mais dans le cas présente, on peut supposer d'après l'énoncé qu'il y a des choses anciennes à travailler...


      Téléchargé le 17 Décembre 2016

      Logo Nathalie Follmann
      Nathalie Follmann Clichy

      1704 réponses

      5823 J'aime

    • Bonjour Ikram, je comprends votre désir de vous protéger de la violence de vos émotions et vous devez avant tout vous préserver si vous vous sentez fragile. Savoir nommer ce qu'est l'émotion ressentie est déjà un premier pas que vous pourrez atteindre avec l'aide d'un thérapeute sécurisant. Ensuite vous avez compris que la souffrance qui est en vous provient de ce que vous avez vécu et que vous devrez un jour retourner l'interroger. C'est pour comprendre l'impact que hier a sur aujourd'hui et remettre le choses en perspective. par exemple découvrir i vous vous identifiez à un modèle parental qui ne vous convient pas ou si vous avez été victime, et de dire clairement qui est responsable de quoi. Mais c'est vous seul qui décidez si vous le faites ou non et si oui quand vous vous sentez assez fort pour le supporter. Maintenant vous pouvez recourir à la relaxation et à la méditation pour retrouver un apaisement sans prendre de risques. Vous pouvez également écrire pour entrer en contact avec ce que vous ressentez et voir l'évolution au fil des jours. Vous pouvez me contacter directement sur mon mail si vous le souhaitez. Cordialement. Catherine TUDAL. Psychologue.

      Téléchargé le 17 Décembre 2016

      Logo TUDAL Catherine
      TUDAL Catherine Boulogne-sur-Gesse

      142 réponses

      1321 J'aime

    • Bonjour,
      Il y a plusieurs manières de gérer les angoisses et les émotions , il existent de nombreuses techniques pour libérer le stress émotionnel. Et je pense, c'est une croyance personnelle, qu'il n'est pas forcément utile de creuser, je ne sais pas si mes clients creusent ou comblent ou développent des stratégies autres. Et JE ne croit pas utile de revivre ses traumas pour changer.
      Renseignez vous sur le travail D' ERICKSON ou des travaux avec la PNL ou la kinésiologie.

      Bonne journée

      P nappey

      Téléchargé le 17 Décembre 2016

      Logo Cabinet Philippe NAPPEY

      31 réponses

      72 J'aime

    • Heureusement que les internautes ne s'arrêtent pas à l'affiche des "meilleures réponses"...

      Téléchargé le 16 Décembre 2016

      Logo Nathalie Follmann
      Nathalie Follmann Clichy

      1704 réponses

      5823 J'aime

    • Madame,
      J'ai bien reçu votre message privé, et vous y ai répondu.
      Cordialement

      Téléchargé le 16 Décembre 2016

      Logo Nathalie Follmann
      Nathalie Follmann Clichy

      1704 réponses

      5823 J'aime

    • Bonjour,
      Vous avez compris qu'il est nécessaire de creuser pour dépasser votre angoisse.

      Mais votre peur vous paralyse dans cette démarche.

      Je vous conseille l'hypnothérapie clinique que je pratique où des techniques énergétiques sont mis en place et bien d'autres choses afin que la personne puisse gérer ses émotions au quotidien.

      Votre demande de dépasser tout ça, sans revenir sur le passé, c'est comme fermé les yeux devant le danger...

      Votre passé vous rattrapera toujours d'une manière ou d'une autre.

      N'hésitez pas à regarder mon profil et ma pratique qui est une approche disciplinaire et écologique.

      Restant à votre disposition.

      Téléchargé le 16 Décembre 2016

      Logo Nathalie Follmann
      Nathalie Follmann Clichy

      1704 réponses

      5823 J'aime

    • Bonjour Ikram,
      Apprendre à gérer ses émotions c'est possible, cependant cela exige un certain investissement. Les émotions ne nous renseignent aucunement sur le monde, mais elles nous renseignent sur nous , notre 'intérieur, et cela implique qu'il faut bien "creuser" pour pouvoir apprendre à les gérer.
      Par ailleurs le fait que vous disiez cela, me fait penser qu'il vous serait très bénéfique de "creuser" un peu, cela pourrait vous libérer énormément.

      Je reste à votre disposition

      Isabelle Silva, Psychologue clinicienne

      Téléchargé le 16 Décembre 2016

      Logo Isabelle Silva

      264 réponses

      2068 J'aime

    Questions similaires Voir toutes les questions