Le flou artistique

Réalisée par Lolo66 · 30 avril 2023 Aide psychologique

Bonjour à tous, en février dernier mon mari a mis fin à notre relation (21 ans de vie commune dont 15 ans de mariage), nous avons vécu ensemble pendant 1 mois et demi après l'annonce mais j'avais beaucoup de mal à supporter la cohabitation. Pas parce qu'on était en conflit, ceux-ci ont disparu une fois que les choses ont été dites le 7 février, mais parce que mes sentiments pour lui étaient toujours présents et que j'avais du mal à accepter que ce n'était pas le cas pour lui. Nous avions toujours été unis, malgré les hauts et les bas de la vie, excepté depuis l'été dernier, la crise d'adolescence de notre fils, un conflit familial entre ma mère et mon mari, son surmenage dû au travail et mon propre surmenage dû à mon travail causé par un harcèlement moral par mon supérieur. Notre relation s'est petit à petit désagrégée et on ne se comprenait plus, ni même s'écoutait. Il a commencé à être distant avec moi, au point qu'il ne voulait plus rien partager les week-ends, il est devenu très irritable et limite insupportable, j'ai essayé de faire des efforts mais il n'en faisait pas de son côté, et ce fameux jour de rupture il m'a dit qu'il ne m'aimait plus depuis quelques mois, qu'on s'était éloigné, je suis restée étonnement calme malgré ma peine terrible. 3 jours après l'annonce, il est revenu sur ses paroles et m'a dit que finalement c'était une pause, qu'il avait peur que je finisse par être plus heureuse sans lui et qu'il était possible qu'on se retrouve différemment.. J'ai cru à ce semblant d'espoir mais je me suis vite rendue compte qu'il ne croyait pas vraiment ce qu'il avait dit. D'où mon mal être ensuite lors de notre cohabitation. Donc courant mars il a quitté notre maison, il a pris quelques affaires mais a laissé la majorité ici, je voulais prendre un logement de mon côté mais il ne voulait pas estimant que je devais continuer de vivre dans la maison avec nos 2 enfants. Depuis j'ai essayé quelques fois de savoir où il en était, il m'a annoncé qu'il ne reviendrait pas, qu'il était désolé que ça se termine comme ça entre nous. J'ai demandé à 2 reprises à ce qu'on limite nos interactions, souffrant à chaque fois que je le voyais, il ne tient pas longtemps et me rappelle toujours ou finit par venir. Il n'a pas envie que je sorte de sa vie, mais je n'en suis pas au même point que lui car je l'aime toujours et je constate que paradoxalement j'avance sans lui. Je suis dans une phase de resignation, j'ai même évoqué le divorce à plusieurs reprises, mais il ne se positionne pas, je ne comprends pas. Rien est fixé pour les enfants, il les voit de temps en temps et ne leur parle pas beaucoup. Je fais un travail personnel pour aller mieux et ne pas reproduire les mêmes erreurs, je vais voir une psychologue depuis février, lui refuse catégoriquement toute aide extérieure, il s'est renfermé sur lui-même et se qualifie de brisé et déçu de la vie. J'ai compris que je ne pouvais pas le sauver, c'est son travail à lui, je m'inquiète par contre de sa relation avec ses enfants, ma fille m'a dit hier soir qu'il ne lui manquait pas, mon fils essaye de maintenir un lien mais me dit qu'ils ne sont pas proches et qu'ils ne l'ont jamais été. Ça me fait mal d'entendre ça parce que je redoute que le fossé se creuse. Nos rapports sont factuels, et il me reste dévoué tout comme je le suis pour lui. Depuis plus de 2 semaines, je ne cherche plus les discussions sur notre relation, j'avoue que c'est pour me mettre à l'abri, la cassure est évidente et je ne peux pas la refouler. Ma question : est ce possible de construire une relation amicale dans ces conditions ?

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 2 MAI 2023

Bonjour

Vous analyser et décrivez très bien votre situation. L'enjeux pour vous comme pour votre mari devrait être vos enfants. Un mariage est toujours imposé aux enfants qui ne demande rien.
Il s'agit maintenant de passer d'un couple amoureux à un couple parental, qui se soucient du devenir de leurs enfants.
Un couple parental maintient les fonction maternelle et paternelle indispensables au développement des enfants de façon équilibrée.
Vous pouvez vous faire accompagner dans cette transition, idéalement une thérapie de couple de type systémique, la thérapie narrative est également indiquée.
Je reste à votre disposition si vous souhaitiez approfondir cet échange, je consulte en présentiel et en visio-conférence, n'hésitez pas à me contacter.

Bruno BRICE
Thérapeute Narratif Psychopraticien

Bruno Brice Psy sur Aix-en-Provence

438 réponses

205 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 MAI 2023

Bonjour.
Je vais répondre à votre question de suite: oui, tout est possible. Mais la vraie question est de savoir si tout le monde en a envie et qu'elles seraient les nouvelles règles de cette relation?
En thérapie systémique, nous parlons des systèmes et sous-systèmes. Votre système familial évolue mais vous restez les parents de vos enfants. Les sous-systèmes que vous allez créer, vous comme votre ex conjoint, vont maintenant dépendre de comment vous souhaitez les réaliser. Parlez en avec votre ex s'il l'accepte, avec vos enfants et parlez de vous, ce que vous souhaitez maintenant. Les autres se sentiront mieux de dire ce qu'il en est pour eux ainsi, parlez de soi permet souvent aux autres de parler d'eux.

Derrière votre question je sens la recherche de relations saines. Si vous posez les questions en commençant par "comment" allons nous faire maintenant ensemble la plupart des gens donne d'eux et ainsi vous saurez comment fonctionner tous ensemble. Vous êtes libre d'établir de nouvelles règles avec toutes les personnes qui comptent pour vous, profitez de cette chance pour avancer tous ensemble vers ce qui vous convient.

François Rousselot Psy sur La Garde

63 réponses

23 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 MAI 2023

Bonjour,
apparemment, vous êtes aux prises avec une personne qui flirte avec une ambiguïté qui peut paraître immature et qui fait penser à de la confusion et de la peur de sa part (notamment que vous soyez à terme plus heureuse que lui). Comme vous dites, il ne veut pas que vous sortiez de SA vie alors que de votre côté vous faites ce qu'il faut pour avancer. Il me fait penser au jeu de yoyo ou aux paroles de la chanson "you just keep me hanging on". Je ressens à vous lire votre désir et même la nécessité de plus de clarté dans vos relations et je constate que vous en avez pris le chemin. Et j'ai juste envie de vous dire bravo ! Vous avez raison de vous mettre à l'abri et de réaliser que vous ne pouvez pas le sauver (et ce ne serait pas souhaitable).

Qu'en pensez-vous ?

Je vous souhaite le meilleur et merci de votre témoignage,

Fabrice

Fabrice Eberhardt Psy sur Saint-Maur-des-Fossés

62 réponses

95 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

1 MAI 2023

Bonjour,
Il dit ne plus éprouver de sentiments amoureux pour vous mais en même temps il vous empêche de reprendre votre liberté . Je pense qu'il va être difficile pour vous de tourner la page dans ces conditions. Et je dirais même que si vous n'aviez qu'une chance de raviver la flamme dans votre duo, ce serait en passant par une distanciation réelle qui seule vous permettrait à l'un et l'autre d'éprouver vos sentiments. Peut-être pourriez vous louer la maison dans un premier et aller habiter ailleurs avec vos enfants ? je comprends votre peine face à leur réaction mais ils sont grands maintenant, c'est à eux et leur père de décider de ce qu'ils veulent faire de leur relation et vous n'êtes responsable de rien : peut-être que le papa n'a pas su installer un lien plus fort avec eux mais rien n'est jamais perdu, on peut évoluer et se retrouver plus tard.
Je consulte en présentiel ou par visioconférence. Merci de me contacter avant de vous inscrire sur l’agenda de la plateforme.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4571 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

1 MAI 2023

Bonjour Lolo,

Je partage l'avis de mon collègue Michel Le Bot.
J'ajouterai que lorsque l'on se séparer et qu'il y a des enfants, c'est le couple conjugal qui se sépare, et non le couple parental. Les enfants ne perdent aucun de leurs parents et ne doivent être l'enjeu d'aucune bataille, aucun chantage affectif, ni même un prétexte pour maintenir une intimité non désirée.
Vous avez sans doute compris qu'il ne suffit pas d'aimer pour faire couple : encore faut-il évoluer côte à côte en maintenant un ou plusieurs projet de vie commun vivifiants, tout en acceptant que son.sa partenaire suive son propre chemin d'évolution personnelle. Cela ne va pas de soi et demande une vigilance dans le temps.
Le père de vos enfants est en souffrance probablement depuis longtemps, et l'accumulation des événements depuis l'été dernier l'ont fait décompenser. Dans cet état, il n'est pas en mesure de savoir ce qu'il veut vraiment, d'où les changements d'avis et le flou dans lequel il vous laisse. Vous n'y pouvez rien, comme vous ne pouvez pas non plus vous mettre en position de Sauveteuse dans sa relation avec vos enfants, qui ne vous le demandent pas.
Il ne dépend pas que de vous que vous puissiez rester ami. Votre désir actuel de rester amis (qui implique une certaine intimité) cache-t-il une difficulté à faire le deuil de cette relation ? Dans la mesure où vous partagez à vie la parentalité, n'est-ce pas suffisant ?

Bien à vous,

Caroline GORMAND
Psychothérapie intégrative, thérapie systémique du couple et de la famille, coaching parental

Caroline Gormand Psy sur Clermont-l'Hérault

1865 réponses

2673 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

1 MAI 2023

Bonjour Lolo,

Le plus difficile pour vous va être de faire vraiment le deuil de cette relation. Ce n’est pas impossible, heureusement, mais c’est toujours plus compliqué et plus long lorsque l’on maintient des liens avec la personne quittée.
La problématique, c’est que ce n’est pas de votre fait et qu’il ne parle plus de divorce.
Vous pouvez construire cette relation « amicale », mais j’ai plutôt l’impression que vous le faites plutôt pour vos enfants que pour vous. En tout cas, il serait bon, de bien comprendre pourquoi vous souhaitez de votre côté garder ce contact.

Je reste à votre disposition et à votre écoute.

Pour plus de détails, contactez-moi.
N’hésitez pas à vous faire une idée du sérieux de ma méthode en consultant les avis sur ma fiche.

Christophe
-------------------------------------------------
Thérapeute de couple - Sexothérapeute
* Rendez-vous en ligne uniquement

Christophe Nieaux Psy sur Melun

3525 réponses

3598 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

1 MAI 2023

Madame,

Vous avez tout bon sur votre attitude (à l'exception du fait d'avoir envisagé de quitter le domicile et de prendre un appartement car on ne voit pas pourquoi vous auriez à fuir alors que c'est lui qui vous quitte). Vous êtes dans une dynamique positive pour vous et vous avez totalement raison de penser que vous ne pouvez rien pour lui s'il n'accepte pas de se faire aider, car le problème est à l'intérieur de lui.
Pour l'instant vous avez besoin de distance pour vous préserver. Je pense qu'il faut limiter les échanges à ce qui est strictement nécessaire, notamment les enfants. Concernant ces derniers et la relation avec leur père cela ne vous appartient pas. C'est son problème à lui. Vos enfants d'ailleurs ne sont pas dupes.
Dans ce contexte il n'est pas utile de réfléchir à la construction d'une relation amicale. Cela se fera éventuellement avec le temps mais vous n'avez pas besoin de vous en préoccuper.
Continuez bien de vous faire aider.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4280 réponses

22128 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

1 MAI 2023

Bonjour Lolo,

Je vous remercie pour votre message.

Étant donné que vous avez entamé un travail thérapeutique sur vous même et que le deuil amoureux se fait peu à peu, il serait en effet judicieux que vous entreteniez une relation plutôt cordiale et aimable avec votre ex, l’amitié serait peut être un souhait trop présomptueux pour le moment.

Je vous laisse en discuter avec votre thérapeute
Bien à vous
Marjorie Lugari *** psychanalyste *** praticien en psychothérapie *** aide à la Parentalité *** visio uniquement

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10893 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13450 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13450

questions

réponses 137050

réponses