Ma thérapie est-elle compromise ?!

Réalisée par CAROLE · 22 déc. 2023 Aide psychologique

Bonjour à vous,
Je suis en thérapie EMDR depuis 2.5 ans. Je suis ce qu'on appelle un "cas complexe". Depuis 2.5 ans donc, j'ai des rdv avec un psychologue qui travaille dans un centre des douleurs chroniques. Les séances sont toujours compliquées, on remue pas mal de choses, des connexions se font...bref c'est clairement le KO dans ma vie depuis ces séances. Jusque là, tout se passait très bien, confiance et aisance avec ce psy. Jusqu'au jour où tout à dérapé. Lors d'une de mes séances EMDR, il m'a demandé de me taire d'un air agacé, en me disant que je parlais trop, que je l'angoissais et que si j'avais besoin de parler, je n'avais qu'a aller chez le coiffeur. Je n'ai rien dit mais cela m'a profondément blessée, le voyant... celui ci s'est justifié en expliquant que lorsque nous allions chez le coiffeur, on parlait souvent beaucoup...des fois que je n'ai pas compris l'allusion. La séance EMDR a repris et je me suis tue. Sortie de cette séance, cette phrase tournait en boucle dans mon esprit et j'ai réalisé que ce n'était pas tant la phrase mais l'impacte que cela avait eu sur moi. Me rendant compte qu'un lien affectif était créé, j'ai reproduit dans un premier temps un vieux schéma...fuir. Je ne suis donc pas aller à un rdv, puis ai annulé tous mes rdv. Un cafouillage du secrétariat fit que les rdv ne furent pas annulés, bref. Me voyant toujours pas, mon psy m'a appelé 1x avec le tel du secrétariat, 1x avec son tel portable, et de nouveau avec le tel du secrétariat. Ne voulant pas lui parler, je lui ai bloqué tout accès à ma messagerie. Seulement, il m'a envoyé un mail. Mail m'expliquant qu'il ne comprenait pas, que tout se passait bien etc etc et qu'il avait été surpris que je passe par le secrétariat. Et là pour une raison qui m'échappe totalement, le transfert s'est clairement amorcé. Je lui ai donc expliqué par mail la situation, et lui ai dit que je faisais un transfert et que je savais pertinemment ce que c'était. J'avais surtout besoin m'ont accompagne dans cette traversée car j'avais bien conscience que quelque chose se jouait à la lueur du passé. On reprend les séances et finalement, il fait comme si de rien n'était mais me dit juste de l'appeler la prochaine fois, que ce n'est pas nécessaire de se faire du mal et qu'il s'est posé beaucoup de questions, bref qu'il n'était pas bien.Je commence alors à ressentir un manque entre chaque séance qui me met à chaque fois au fond du trou. Encore une fois, je lui envoie un mail afin de lui reparler du transfert, en faisant des métaphores pour lui expliquer mon mal être. Perdue au milieu de l'océan, je suis bloquée ! Je lui explique que tant que je transfère, je n'avance plus et lui demande quand est ce qu il va se décider a m accompagner et a le dépasser. Entre temps...c'est là que ça se complique...il ne trouve pas mieux que d'aller regarder mes stories/statues sur WhatsApp. 1 fois...puis 2...puis 3 et là c'est la fois de trop me dis je. A quoi joue-t-il ??? A quel moment un psy se dit que sa patiente est en transfert et qu il va aller nourrir se transfert... j'en parle autour de moi, les réponses convergent toutes dans la même direction. Change de psy me dit on...comme si c'était aussi facile après presque 3 ans. Bref...3 mois passent et je n'en peux plus de ce stransfert et lui envoie un mail, ultime derniere tentative pour avancer. Entre temps, j'ai rdv avec l'algologue qui me laisse entendre que ce qui est dit entre 4 murs est étalé puisqu'ils travaillent en équipe. Sauf que je n'avais pas vu l'algologue depuis 2 ans, puisqu'elle m'avait oubliée... Je prends plutôt mal la chose. Émotionnellement, je revis une blessure, et je me sens trahie. Le rdv ultime arrive et je suis bien déterminée à poser des questions. La première étant de savoir si j'ai raison de lui faire confiance. Ensuite, je lui dis cash, que ce transfert est devenu pour moi envahissant et que c'est difficile, je ne fais finalement que répéter ce qu'il y a dans mes mails. Et je lui demande quel genre de psy est il ? Celui qui fuit le transfert ? Celui qui le provoque ? Celui qui abandonne sa patiente ? Je lui demande également comment il n'a pas pu voir les signes ? S'il a un superviseur ? Des le début, je le sens très angoissé, voire en souffrance... c'est palpable et limite compliqué car je me sens coupable de cette situation...Il me répond donc qu'il est de ceux qui fuit le transfert mais me laisse entendre qu'il peut-être dépasser. OK...vient ensuite le sujet qui fache et lui demande a quel moment il s'est dit qu'il pouvait regarder mes stories et a quoi pensait il ? Quel message il pouvait envoyer etc etc..Là sa réponse fut alambiquée...en mode, je n'ai pas regardé, en mode benêt qui ne sait pas ce qu'est une storie, qu il a du penser que c'était un message pour lui, que WhatsApp et lui ça fait deux...je demande gentiment à une collègue qui a un iPhone de me montrer sa configuration sur WhatsApp car j ai un Samsung et le configuration n'est pas la même. Et je réalise que c'est impossible. Ou alors faut en effet être une véritable buse. Bref, la seance est un peu chaotique parce que je le sens tendu et agacé parce qu il ne voit toujours pas où est le problème. Bha ...juste qu'en plein transfert, j'aurai aimé avoir un cadre. Bref...j'envoie le soir même un mail pour lui dire ce que j ai ressenti de sa part, son agacement, son angoisse et que je ne voulais surtout pas qu il soit dans cet état a cause de moi et mon transfert et que je ne serai peut être pas présente dans 1 mois, parce que j avais besoin de prendre de la distance mais que je le previendrai 1 semaine à l'avance. Et là je viens de recevoir une réponse très Cordiale, c'est la première fois qu'il m appelle par mon nom de famille, il m'explique qu'il a en discuté en équipe pluridisciplinaire ( j'adore...je ne connais personne) ce jour de ma situation et qu il est nécessaire de faire une pause dans le suivi et que nous nous reverrons telle date. Une réponse très cordiale et froide. J'ai un peu halluciné mais n'ai pas répondu...
J'ai la sensation qu'il n'est pas assez solide et qu'il est incapable de gérer mon transfert. Pire mon médecin pense que c'est avec lui meme qu'il a un souci. Pensez vous que ma thérapie va être compromise ? J ai peur de ne plus lui faire confiance et d être mal a l aise et d avoir peur a présent de l'angoisser, qu en.pensez vous ?
Merci par avance de vos retour.
Bien cordialement

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13000 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 13000

questions

réponses 135950

réponses