L'Addiction à la pornographie

<strong>Article révisé</strong> par le

Article révisé par le Comité Psychologue.net

Le cyber-sex connu aussi sous le terme de "porno dépendant" ou d'addiction à la pornographie... Qu'est-ce que c'est ?

22 JUIN 2020 · Lecture : min.
L'Addiction à la pornographie

Quand parle-t-on d'addiction ?

On parle d'addiction lorsqu'un individu ne parvient pas à contrôler sa consommation de pornographie par sa propre volonté, malgré les répercussions néfastes sur son quotidien.

Comment devient-on porno-dépendant ?

Comme pour toute addiction, il y a 3 phases :

  • La découverte
  • L'accoutumance
  • L'abus

 

  • Phase 1 : La découverte
Le porno suscite beaucoup de curiosité. Les images provoquent immédiatement l'excitation, la masturbation donne le plaisir et l'orgasme est non seulement automatique mais aussi extrêmement rapide.
Les adolescents en consomment énormément car leurs hormones, à leur maximum, les pousse à ritualiser la masturbation à travers des fantasmes qu'ils voient se réaliser à l'écran.
 
  • Phase 2 : L'accoutumance

Avec internet, on peut très facilement accéder à toutes sortes d'images et de vidéos pornographiques et en accès libre pour les mineurs qui contournent facilement le peu de filtres posés par les sites.

Le 10 juin dernier, les députés ont d'ailleurs adopté un amendement pour renforcer les obligations de contrôle de l'âge sur les sites à caractère pornographique.

Le besoin de se masturber et de se donner du plaisir dès que possible produit alors l'accoutumance qui va s'établir aisément et de manière extrême rapide
  • Phase 3 : l'Abus

Au fur et à mesure, la consommation de pornographie va s'accentuer et surtout se ritualiser dans le quotidien de l'individu.

Le besoin de davantage s'exciter, de rechercher de nouvelles pratiques, encore plus de performances ou d'images parfois choquantes vont nourrir les fantasmes qui conduiront alors l'individu à un besoin incontrôlable de se soulager par l'éjaculation et l'orgasme : la masturbation deviendra alors une compulsion.

Les conséquences néfastes sur le quotidien

Le porno-dépendant va s'isoler de plus en plus pour s'adonner à son rituel et son plaisir solitaire.

Il est entraîné dans un cercle vicieux qu'il ne conscientise pas la plupart du temps. Plus il va consommer et plus son besoin de pornographie va croître.

L'addiction au porno peut dévier sur l'addiction au sexe (voir mon article précédent à ce sujet)

Soigner l'addiction au porno en séxothérapie

L'idée est de désaccoutumer l'individu. L'accompagner au mieux dans son cheminement pour perdre une habitude profondément ancrée dans l'écoute bienveillante et le non jugement.

Le plan thérapeutique portera sur trois bases fondamentales qu'il conviendra de redéfinir avec le sexothérapeute tout au long du protocole :

  • Redéfinir la sexualité et les besoins
  • Reprendre confiance en soi
  • Resocialiser l'individu avec l'extérieur pour retrouver des repères sociaux et identitaires.

Photos : Shutterstock

Écrit par

Sandra Urbansky - ThérHappEasy

Voir profil
Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail