Le métier de psychologue judiciaire expert

<strong>Article révisé</strong> par le

Article révisé par le Comité Psychologue.net

Le psychologue judiciaire expert joue un rôle clé dans le système judiciaire.

9 FÉVR. 2015 · Lecture : min.
Le métier de psychologue judiciaire expert

Le psychologue judiciaire expert est chargé de rendre compte d'une situation donnée. Il apporte un éclairage qui prendra place au milieu d′autres éclairages sur lesquels se fondera une décision de Justice. Le psychologue judiciaire expert est avant tout un psychologue qui a choisi de travailler pour la Justice.

Définition

Son rôle est d'analyser le fonctionnement mental des individus pour le compte du juge. Il travaille notamment sur le passé de la personne. Son but étant de comprendre comment l'histoire d'une personne influence ses actes.

Le psychologue expert judiciaire travaille tant au pénal qu'au civil : au pénal, comme nous l'avons vu il évalue la personnalité, les antécédents et tente de décrypter les mobiles. Au civil, il travaille sur demande du juge aux affaires familiales. Dans le cadre d'un divorce par exemple, il donne son avis sur le droit de garde, les droits de visite.

Méthode de travail

Le psychologue judiciaire expert doit donc fournir un rapport objectif, pour cela, il utilise entre autres la méthode des entretiens ou celle des tests. Doté d'une grande capacité d'écoute et d'observation, il doit comprendre rapidement le fonctionnement d'un individu. Il tient un rôle central au sein du système judiciaire puisqu'il assure notamment le lien avec d'autres professionnels tels que les psychiatres.

shutterstock-1038344089.jpg

À la fin de son expertise psychologique, il rédige un rapport dans lequel il rend ses conclusions. Conclusions qui pourront être contestées par les parties en présence, dès lors que l′expertise psychologique, relevant des sciences humaines, concourt à ce que nous nommons « la vérité judiciaire » laquelle peut à un moment ou un autre, comme tout acte d′une procédure, être remise en question. 

Mode de fonctionnement

Le psychologue expert qui décide de travailler pour la justice s'inscrit sur une liste. La demande d'inscription se fait auprès du procureur de la république. Il existe une liste de la Cour d'Appel et une liste de la Cour de Cassation. C'est le juge pour lequel travaille le psychologue expert judiciaire qui fixe ses honoraires.

Photos : Shutterstocfk

psychologues
Linkedin
Écrit par

Psychologue.net

Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail
14 Commentaires
  • marie

    Le psychologue judiciaire peut-il aussi se mettre en lien avec le psychanalyste lorsque ce dernier a rédigé une attestation de suivi.Les psychanalystes ne délivrent pas d'éléments cliniques.

  • minane

    Bonjour je m'appelle Minane, je suis en troisième année de psychologie et dans le cadre de mes études je dois effectuer un stage en lien avec une spécialité. Je m'intéresse beaucoup au cas de la justice et également les cas qu'on aborde souvent avec beaucoup de préjugés que mystérieux m'ont toujours attiré, souvent dans le milieu carcéral on s'en fait une image qui est sordide et obscure, il y a pourtant des intervenants qui ceux auprès des ses personnes qui tentent de se reconstruire,ceux qui sont constamment dans ce milieu fermé. Observatrice j'aime le fait d'établir des profils à partir de ce que l'on me donne et ce que je vois vraiment, ainsi mon choix de stage c'est dirigé dans le milieu carcéral pour les jeunes mais également les adultes: à quoi pensent-t-ils? comment les aidés ?. Dans l'attente de votre réponse je me tiens à votre disposition. dans le cas où vous ne prenez pas de stage, je voudrais savoir si vous pourriez me diriger vers des associations ou psychologue qui prennent des stagiaires, je vous remercie. Cordialement, BELGASMI Minane.

  • Psychê

    Merci beaucoup très magnifique explication. Merci et surtout plus de cours encore.

  • Kouk

    Bonjour je cherche expert psychiatre pour mon flis

  • Petit cœur

    Bjr ,je suis en séparation. Mon ex demandé le divorce amiable,garde partage. Je suis suivi par une psychiatre,dificile de acepter..mais je commence a rentre compte que je vive avec un perves maniaque,que a fais des dégâts dans ma vie.comment prouvé??

  • phil

    bonjour j'ai été agréssé sur le lieux de travail, suite à ça, j'ai eu 4 jours d'itt, ils m'ont tout mis sur le dos. En plus, j'ai été insulté et menacé de mort. J'ai pris une avocate du prud'homme, je voudrais si possible avoir une aide. Cordialement

  • rei

    Article 238 Le technicien doit donner son avis sur les points pour l'examen desquels il a été commis. Il ne peut répondre à d'autres questions, sauf accord écrit des parties. Il ne doit jamais porter d'appréciations d'ordre juridique. source : légifrance. :https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006070716&idArticle=LEGIARTI000006410368 Par le terme "technicien" est entendu "enquêteurs sociaux et experts".

  • Luc de Paris

    Psychologue ou non psychologue ? Là est la question. A lire les propos de JG, il semble que ses diplômes, son érudition et son expérience ne pallient pas son manque de distance pour être en mesure d'exercer convenablement la profession dont il se réclame. La capacité à prendre de la distance s'acquière par un travail sur soi, ignorant des connaissances livresques et théoriques. Ce travail est long et resterait apparemment à faire pour JG, comme pour beaucoup de praticiens qui se baignent dans LE savoir, et provoquent chez leurs patients, au mieux un état stationnaire, au pire des réactions violentes contre soi ou contre les autres. Mais bon, le monde n'est pas parfait ; moi non plus.

  • kom

    Excellent article doit être lu par les psychologue et toute personne désireuse comprendre le fonctionnement du psychologue en milieu carcéral.

  • JG doit être expertisé

    Mon retour d'expérience rejoint le commentaire d'Emmanuel et la réponse de JG me semble porteuse d'une immense vanité (hypertrophie du moi de JG), d'une ironie surjouée (complexe d'une éducation rustique) et de réponse à côté du débat (irréalisme coporatiste). JG semble atteint d'une très grave pathologie, la parole magique auto-réflexive.... JG semble avoir passer ce momentum, (rarement réversible à l'écrit d'un site web) du psychotique qui cherche imposer sa vision du monde, étroite car forclose partiellement. Emmanuel, si le propre de l'homme est le rire, le propre de JG (et du psycho) est l'ironie projetée sur l'Autre(s) et un médiocristan socio-culturel aussi. La bonne nouvelle c'est que les suffisants sont toujours insuffisants....(Time is not on JG side)


Chargement en cours