Comprendre ceux qui ignorent ou soutiennent les violences conjugales

Réalisée par Anonyme · 29 janv. 2023 Aide psychologique

Bonjour,
J'ai été victime de violences conjugales depuis plusieurs années, j'ai aujourd'hui réussi à partir (il y a quelques jours). Mon conjoint (ex- conjoint) a été placé en garde à vue, a avoué les faits, et va au tribunal d'ici 9 mois (c'est très long).
Aujourd'hui je me retrouve alors dans une situation délicate. Il a plus ou moins repris sa vie comme si de rien n'était, dit au gens que j'ai abusé, qu'on s'est simplement disputé, etc. Et moi j'ai contacté des gens pour leurs expliquer la situation (mes amis, qui me soutiennent bien qu'ils soient peu nombreux à ce jour, par sa faute. Puis des amis commun), les amis que nous avons en commun ne prennent pas position, ce que je comprends mais peine a accepter, puis certains font même la fête avec lui comme s'il ne s'était rien passé (soirée ce wknd), bien que je leur ai dit (ils ont alors les deux versions). J'ai l'impression de passer pour une menteuse, quelqu'un de mauvais, et je me retrouve à culpabiliser...
Comment les gens peuvent ils faire comme s'il ne s'était rien passé ?
Comment des gens, qui sont sensés être des amis, peuvent ils ignorer la situation ou ne pas croire ne serait-ce qu'une partie de ce que j'ai dit ?
Et comment certains qui me croient peuvent ils cautionner et encourager les maltraitances (ils n'ont pas trouvé son comportement anormal, le fait de me faire du mal semble pour eux justifié)? Et j'ai alors l'impression de l'avoir mérité.. même si personne ne mérite ce que j'ai vécu les dernières années
Je suis perdue, et ne démarre un suivi que dans une semaine mais j'en ai besoin maintenant..

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 30 JANV. 2023

Bonjour,

Vous avez bien raison de vous faire accompagner. En effet il va vous falloir tout doucement reprendre une vie "normale", loin du risque permanent du mépris, de la dévalorisation et de la violence. C'est un climat dans lequel vous aviez été enfermé et il va falloir vous réacclimater à une vie sans violence et paisible.
Sachez que vous avez déjà eu beaucoup de courage et de force pour vous sortir de cette situation. Cela n'est pas donné à tout le monde.
Concernant le regard de vos amis sur la situation elle est malheureusement assez classique. La raison essentielle en est que les personnes violents ont deux visages : un visage pour l'extérieur où ils paraissent en général bien sous tout rapport, et un visage pour la vie intime qui est diamétralement opposé. Or vos amis ne connaissent que le visage que votre ex a donné de lui.
Ne cherchez pas à les convaincre. Cela donnerait l'impression de vous justifier et ne ferait qu'augmenter la suspicion à votre égard.
C'est regrettable mais ainsi. Rien ne vous empêche de vous faire d'autres amis.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement.

Bon courage à vous

Michel le BAUT

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4183 réponses

21536 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

30 JANV. 2023

Bonjour, en prenant la décision de porter plainte et de partir vous avez déjà fait un très grand pas et je vous dis Bravo !
Aujourd'hui, vos actions doivent être essentiellement centrées sur vous-même et en donnant trop d'importance aux réactions des uns et des autres, vous vous épuisez encore plus.
L'énergie de chacun de nous est quantifiable et à trop l'utiliser pour les autres, nous la gaspillons au point de parfois en vider notre propre réservoir. Vous passez certainement trop de temps à ruminer les dires et faits de votre entourage et de celui de votre ex-conjoint et vous gaspillez trop d'énergie.
Dans les situations de violence, la meilleure attitude à avoir (dans la mesure du possible) est le silence de façon à ne pas alimenter les conflits. Laissez faire la loi qui posera des limites. Les violences conjugales subies sont déjà suffisamment déstructurantes pour ne pas encore vous entendre dire des paroles blessantes par d'autres. D'autant plus que devant ces propos déformés, vous vous retrouvez encore en situation de victime face à des individus malveillants.
Voilà mon conseil, faites la sourde oreille et privilégiez un réflexion sur vous-même.
La psychanalyse aide à comprendre la difficulté à sortir des processus de violence. N'hésitez pas à me contacter.
Bonne continuation.

Catherine Cadou Psy sur Les Angles

243 réponses

987 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

30 JANV. 2023

Bonjour,

Il est parfois difficile d'imaginer ce que l'on n'a pas vécu.
Comprendre l'emprise, la peur, la culpabilité, la honte qu'une personne peut ressentir dans les cas comme le votre est parfois inconcevable.

La violence conjugale est un véritable fléau avec des conséquences dramatiques au sein des familles.
C'est un sujet encore très tabou .

Bravo d'avoir pu partir car l'emprise est terrible dans bien des cas.

Vous faire aider par un professionnel est essentiel pour retrouver confiance et stabilité.
Il est important de comprendre comment vous avez été prise dans cette situation, ou se situent vos fragilités.

Regarder la souffrance de l'autre, c'est regarder sa propre souffrance , nombreux sont ceux qui refusent de faire cet exercice.
Par peur de perdre leur repères, par peur de devoir faire face à des vérités qui font mal.

Pourtant c'est le meilleur moyen de pouvoir vivre bien avec soi même.

Osez faire ce travail avec courage et persévérance. Vous obtiendrez des résultats très satisfaisants .
Avoir une solidité mentale est une véritable richesse, c'est ce que peux vous apporter un travail d'introspection personnel .

Courage, prenez soin de vous.

S.Filleul.
Psychanalyste.
Evry Courcouronnes






Sandrine Filleul Psy sur Evry

653 réponses

315 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

30 JANV. 2023

Bonjour,

Je suis désolé d'apprendre ce que vous avez traversé. Les violences conjugales sont une situation difficile et traumatisante, et il est compréhensible que vous ressentiez de la confusion, de la culpabilité et de la tristesse en ce moment.

Il est important de comprendre que les autres réactions ne reflètent pas votre valeur en tant que personne. Vous n'avez rien fait pour mériter ce que vous avez enduré, et vous ne méritez pas de vous sentir coupable ou jugé. Les réactions des amis peuvent être activées par de nombreux facteurs, tels que la peur, la confusion, la loyauté envers d'autres personnes, et le manque d'information sur les violences conjugales.

Je vous encourage vivement à poursuivre le suivi avec un psychothérapeute. Une thérapie peut vous aider à explorer vos sentiments, à comprendre votre expérience, à vous soutenir dans votre processus de guérison et à vous donner les outils dont vous avez besoin pour faire face à cette situation difficile. La thérapie en ligne peut être une option pratique pour vous en ce moment, et je pense que cela pourrait vous être très utile.

Si vous le souhaitez, je suis là pour écouter et vous soutenir. Prendre soin de soi est une priorité, et je suis fier de voir que vous avez pris cette décision importante.

Ulrich Alexandre Psy sur Narbonne

306 réponses

93 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

30 JANV. 2023

Bonjour,

Merci de votre message à notre communauté.

Le plus dur a été vécu pour vous et le plus difficile a été d'enfin partir. L'étape est franchie et appuyez vous sur cet acte libérateur et fondateur qui exprime toute la force qui est en vous. La vérité est vôtre et vous savez.

Le besoin d'être entendue dans sa vérité, d'être soutenue est certes important mais je vous invite à ne pas chercher à convaincre. La police vous a entendue et quelqu'uns de vos amis aussi : c'est une grande victoire.

Votre désir d'être encore plus reconnue et déclarée officiellement comme victime est légitime et vous pourrez obtenir la réalisation de ce désir par la seule instance qui vaille : la justice. VOus connaissez la patience : ayez-y recours encore aujourd'hui.

Dans votre cas précis, je vous invite à ne pas chercher à convaincre ceux qui ne veulent pas ou ne peuvent pas vous croire. Il est très difficile de faire l'unanimité et vous y perdrez vos forces et votre énergie. Ménagez-vous ! Préservez-vous !

Enfin, comprenez peut-être que lorsque l'humain fait face à quelque chose de terrible, il existe différentes manières de réagir : faire face, fuir, dénier donc refuser la réalité, préférer ne pas prendre position, ignorer etc chaque individu réagit différement selon son vécu et ses propres peurs. Ne jugez-pas ces conduites, vous deviendriez amère.

Avancez avec ce soutien psychologique que vous entamez, avancez dans votre reconstruction et avancez par la validation ultime de la justice. Alors, peut-être trouverez à nouveau des personnes, dans un temps long, qui peut-être vous diront : je ne pouvais pas y croire, je suis désolé(e). Vous verrez alors ce que vous ferez de ce retour, une fois le moment venu, forte de votre liberté recouvrée.

Je reste à votre écoute,

Dalila Nourdin psychopraticienne visio et présentiel

Dalila Nourdin Psy sur Lyon

246 réponses

321 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

30 JANV. 2023

Bonjour

Merci pour votre témoignage touchant, vous y décrivez une situation qui malheureusement est encore assez classique.
Même si elles bougent, les représentations sociales sur les violences conjugales ne bougent que trop lentement.
Pour autant le fait que vos amis ne prennent pas position ne signifient pas qu'ils pense forcément que vous mentez ou que vous êtes mauvaise. Ils ne savent pas se positionner parce qu'ils n'appréhendent pas les violences conjugales et leurs impacts à leur juste valeur. De plus ce peut être pour eux un exercice qui pourrait les renvoyer à une forme de culpabilité (Pourquoi je n'ai rien vu? etc...)

Mais pour l'instant c'est vous qui culpabilisez, et c'est ce point là qui est important. Malheureusement ceci aussi est plutôt classique, les auteurs de violences sont aussi des manipulateurs qui savent manier la culpabilité.
Vous allez démarrer un suivi psychologique dans une semaine, et c'est une très bonne chose qui va vous amener entre autre à vous défaire de ce sentiment de culpabilité.

Pour autant, je vous engage aussi à vous rapprocher d'une association de victimes de violences conjugales. Vous y serez entendue par des personnes qui savent bien ce que sont ces violences. Vous y serez accueillie avec le statut de victime qui viendra en contrepoint de ce sentiment d'indifférence ou de peu de cas de vos amis communs. Votre parole y sera reconnue.
Ce n'est pas incompatible avec un travail psychothérapeutique c'est complémentaire.

Cordialement

Bruno Brice
Thérapeute Narratif

Bruno Brice Psy sur Aix-en-Provence

409 réponses

199 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

30 JANV. 2023

Bonjour,
Tout d abord, bravo pour avoir eu le courage de partir, car il est souvent difficile pour les femmes victimes d un conjoint violent de se dégager de son emprise.
Le regard de certaines personnes de votre entourage vous renvoie a l idee que ce que vous avez vécu n a pas existé.
Cela est tres déstabilisant pour vous.
Leur réaction peut avoir différentes causes mais je vous conseillerais de ne pas vous y attarder et de miser plutôt sur les personnes qui reconnaissent la VÉRITÉ de ce que vous avez vecu physiquement et psychiquement.
Le therapeute est l une de ces personnes sur lesquelles vous pourrez vous appuyer pour vous reconstruire.
Je vous souhaite bon courage pour ce travail de reconstruction et demeure a votre disposition pour vous y aider si vous le souhaitez.
Bien cordialement.
Guillaume Lacordais

Anonyme-393157 Psy sur Valençay

1 réponse

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 12950

questions

réponses 135800

réponses