Un souvenir de mon enfance me trouble et jd nd sais pas comment le traiter

Réalisée par Damdam le 24 mai 2019 Sexualité

Bonjour,

Je suis un homme de 28 ans, et je ne sais pas trop comment réagir à un événement récent ou à qui en parler.

Il y a une dizaine de jours, je passais la soirée chez mes beau parents avec mon compagnon et nous regardions la télévision (en soirée), quand un souvenir d'enfance m'est revenu à l'esprit de manière assez brusque.

(Attention le prochain paragraphe évoque une pratique sexuelle)

Ce souvenir date de quand j'avais 6-7 ans. A cette époque j'avais un ami, un garçon que je connaissait bien avec qui j'allais à l'école, et dont nos mères s'entendaient bien (nous avions tout des deux des problèmes de santé, respiratoire pour moi et gastrique pour lui, qui nous isolaient un peu du restes de nos camarades).
Dans ce souvenir, nous avions été mis à la sieste l'après-midi. Nous étions tous les deux dans ma chambre à l'étage, moi dans mon lit et lui sur un matelas à côté. Nos mères discuter en bas dans le salon. Nous n'avions pas franchement envie de dormir aussi nous avons commencer à discuter. Je ne me rappelle plus les détails de la conversation, mais a moment je lui ai proposé de le sucer... il a accepter, nous avons baisser les draps et pantalons et j'ai commencer. Puis on a intervertit les rôles, et je lui ai expliqué comment faire.
On a intervertit quelques temps avant d'entendre des bruit de pas dans l'escalier. On a remonter les couvertures en vitesse et fais semblant de dormir. Ma mère (et peut-être la sienne, pas sur) est entrée dans la chambre mais n'a pas été dupe ( je me rappelle qu'elle a dit quelque chose qui m'a fait rire).

Je ne me souviens plus ce qui cest passé ensuite, si ce n'ai de nous être fait engueuler pour ne pas dormir pendant la sieste. De ce que je sais, ma mère sais que nous nous sommes montré/touché nos zizi étant jeune (puisqu'elle m en a parlé plus tard dans mon adolescence. Je ne sais pas en revanche si elle faisait allusion à cet événement ou à un autre dont je ne le souviendrais pas). Mais a ma connaissance elle n'a jamais su jusqu'où c'est allé. Je ne l'ai dit à absolument personnes au cours des 20 dernières années.

Cet épisodes n'est pas une découverte pour moi, il est déjà remonté à plusieurs reprise dans mon adolescence principalement. Pendant plusieurs années (de la 4e-3e à la terminal grosso modo) j'ai eu des difficultés à accepter puis assumer mon orientation sexuel (je suis homosexuel). Et ce souvenir revenait régulièrement me "hanter".

Aujourd'hui, j'ai dépassé ces difficultés, j'assume mon orientation plus librement et n'ai plus ce genre de questionnement. Néanmoins, quelques heures avant ce "flashback", j'ai assister à une discutions entre mes beau parents et mon beau-frère concernant le fils de ce dernier et le fait qu'il ai été surpris à jouer avec son zizi (la maman du petit insistant pour l'emmener chez un psy pour cela). Je soupçonne donc que cest cette discution qui a déclencher le souvenir.

Mon problème est que du coup je me suis poser une question que je ne mettais jamais poser par rapport à ce souvenir. Comment l'idée de faire une fellation m'est venu à 6-7 ans? Et comment je pouvais savoir comment faire?
Jusqu'ici j'ai toujours considéré ce souvenir comme une moment embarassant et humiliant, au point de n'en parler à personne. Étant ado j'étais plus gêné par le fait de l'avoir fait avec un autre garçon, et quand ce souvenir remontait je m'appliquer à me reconcentrer sur le présent sans mettre en question le comment.

Mon problème maintenant c'est que depuis ce soir la, je n'arrive plus a me le sortir de la tête. Cela me perturbe au point que mon compagnon l'a remarqué.
Je ne sais pas quoi en penser. Est ce une pratique courante, à défaut d'être normal, chez des enfants de cet âge? Suis je sensé m'inquiéter du fais que je ne me souviens pas de où l'idée d'une fellation m'est venu?

Merci d'avance.


PS: Dans mon souvenir, pour être clair, je ne l'ai pas forcé à quoi que ce soit. Meme si je lui dois peut-être (sans doute) des excuses pour l'avoir embarquer dans cette "activité"...

PS2: Je précise que du reste j'ai eu une enfance heureuse et relativement sans soucis (notamment mes problèmes de santé).

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse

Bonjour Damdam,

Vous nous évoquez ici une situation qui fait écho a un souvenir d'enfance à savoir les prémices d'une sexualité avec un enfant du même sexe que vous.
L’éveil des sens, les comportements sexuels font partie du développement normal des jeunes enfants. De façon générale, l’intérêt des enfants de 5 à 8 ans à l’égard de la sexualité est moins marqué qu’en bas âge, mais certains manifestent toujours une grande curiosité.
Mais peu importe que l’enfant joue seulement avec des enfants du même sexe que lui ou qu’il se mêle à ceux du sexe opposé, c’est un comportement normal.
C’est toutefois un sujet qui préoccupe bien des parents d'où la réponse de consulter un psy chez votre belle mère.
Ce qui me semble plus préoccupant dans votre cas est la façon dont cela vous perturbe et ressurgit aujourd'hui à savoir la question de savoir pourquoi vous aviez envie à cette époque et à cet âge de pratiquer une fellation à ce jeune enfant du même sexe que vous alors que vous n'aviez aucune expérience. Il semble que vous ayez un complexe ou une honte par rapport à cette pratique. Il serait intéressant de vous interroger sur votre propre rapport à votre sexualité, vous nous dites que vous vous accepté en tant qu’homosexuel, mais aujourd'hui est-ce que cette réminiscence ne vous fragilise pas dans votre propre identité ? Quels sentiments éprouvez-vous ?
Un accompagnement ponctuel pourrait vous aider à répondre à des questions liés à votre enfance et vous rassurer quand à votre inquiétude actuelle. J'ai l'habitude d'accompagner des personnes LGBTQI+ pour des problèmes liés à la sexualité ou à l'acceptation de soi et serai ravi de pouvoir vous aider dans vos questionnements.

Bien cordialement,

Nicolas Gimbert.
Psychopraticien Paris

Nicolas GIMBERT Psychopraticien TCC et Art Thérapie Psy sur Paris

80 réponses

1291 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,
Effectivement la conversation que vous avez entendue a déclenché en vous ce souvenir de petit garçon.

Maintenant la question à vous poser, ce n'est pas "comment" et "pourquoi" vous avez fait ça, mais est ce que le fait d'y repenser aujourd'hui éveille en vous un dérangement émotionnel ?
Si c'est le cas, quelques séances d'hypnothérapie associée à des techniques comme celle que je pratique peut vous aider à traiter ce souvenir dérangeant en très peu de séances.

Toutefois, à vous lire, je pense que ce qui vous dérange, c'est le fait que vous ayez entendu la maman du petit dire qu'il faut l'emmener chez un psy. Cette phrase inclue à tort que le petit n'a pas à toucher son zizi, que c'est un problème qui doit être traiter.

Je m'avance peut être mais je pense que c'est surtout cela qui vous a dérangé, comme si vous aviez commis une faute condamnable.


Restant à votre écoute,
Nathalie FOLLMANN - Hypnothérapeute clinique à CLICHY

Nathalie FOLLMANN Psy sur Clichy

2538 réponses

10484 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psychologues spécialisés en Sexualité

Voir plus de psychologues spécialisés en Sexualité

Autres questions sur Sexualité

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 6000 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 10700

psychologues

questions 6000

questions

réponses 31950

réponses