Burnout maternel (HP) et addiction jeux du père de mes enfants

Réalisée par Nadine · 30 juil. 2023 Aide psychologique

Bonjour,

J’ai plusieurs problèmes. Je vais très mal depuis 4 ans. Je suis une femme de 40 ans et je pense être HP voire THP (car mon fils aîné l’est et son père l’est très probablement). J’ai trois enfants.
Je pense que je suis en burnout (professionnel et parental/maternel) depuis des années et je ne vois pas comment m’en sortir car je dirais que je suis « victime de mes succès professionnels » et de ma situation personnelle. Je suis enseignante depuis 3 ans (après avoir passé 15 ans en tant que freelance, ce qui m’a sûrement menée à un début de burnout), je n’ai été titularisée qu’il y a peu de temps et j’espérais pouvoir me « reposer » et me remettre de ces années de burnout en septembre en prenant une « disponibilité pour enfants de moins de 12 ans ». Or, il s’avère que j’ai décroché le poste de mes rêves (dans l’enseignement supérieur) à 100 km de chez moi pour la rentrée. Je ne peux pas leur faire ça, je ne peux pas ne pas honorer mon recrutement en me mettant en disponibilité. Et je sais que si je suis en arrêt plus de 6 mois (durée fréquente d’arrêt pour un burnout) je vais perdre ce poste : je ne peux donc pas me permettre de perdre le poste de mes rêves. Par ailleurs, c’est peut-être contradictoire mais ce « travail » n’est pas vraiment un travail pour moi, mais un vrai plaisir, voire une thérapie… cela me fait beaucoup de bien de faire ce travail, plus que rester chez moi à ne voir personne hormis mes enfants. Et il faut aussi que je prenne ce poste à 100km de chez moi pour mes enfants : la situation à la maison est très malsaine et là où je serai, ce sera une nouvelle – et je l'espère meilleure - vie pour eux. Il faut donc que j’aille enseigner dans cette université.

Concernant ma situation personnelle, je vis une situation anormale depuis 4 ans. Je ne sais pas quoi faire. Le père de mes enfants (qui vit encore chez nous) est accro au poker. Selon lui c’est un « travail » (mais cela fait 3 ans que je subviens seule aux besoins de notre famille et il me demande régulièrement de l’argent (que je lui donne car j’ai peur des conséquences que cela pourrait avoir sur moi ou la famille si jamais il n’avait pas sa « dose de drogue »)). Nous habitons dans une grande maison et il vit dans le grenier (mange, dort, travaille dans le grenier). Il passe ses journées en peignoir, voit à peine ses enfants. C’est un zombie. Il ne s’occupe absolument de rien dans la maison. Il sort juste pour accompagner (parfois) les enfants à l’école quand je suis au travail. Il n’a aucune vie sociale ni familiale et quand je suis absente, il prend parfois notre petite de 4 ans dans son "bureau". Le jardin est devenu la forêt vierge. Moi, je fais ce que je peux entre le manger, les courses, les lessives, les conduites des enfants et mon travail. Il est arrivé plusieurs fois au père de mes enfants de ne pas accompagner les enfants à l’école (je dois partir très tôt de la maison et je ne peux pas les accompagner) car il ne se serait pas réveillé… il est même arrivé qu’il oublie d’aller les chercher à l’école pour panne de réveil ! (car il vit en décalé, au rythme de ses parties de poker...)

Il y a 4 ans j’avais contacté SOS joueurs qui m’avait dit de contacter le CSAPA près de chez moi, ce que j’ai fait et au CSAPA on m’a dit qu’on ne pouvait rien faire pour moi (sa conjointe, une proche vivant sous son toit !) tant que LUI ne voudrait rien faire !! Je peine à croire qu’il n’est possible de rien faire pour l’entourage des proches victimes d’addictions...

Voilà en résumé ma situation. Pour faire bref, je ne vais pas bien du tout pour les raisons suivantes :
- j’ai l’impression d’être une mauvaise mère pour mes 3 enfants : honnêtement, bien que je sois enseignante, je n’arrive pas à suivre leur scolarité le soir, c’est trop pour moi ! Je suis épuisée. Mes enfants ne mangent que des plats cuisinés (et ça me coûte une fortune) faute de temps. Ils vivent dans une maison en bazar permanent. Ma seule préoccupation, c’est que mes enfants soient propres et mangent à leur faim. J’arrive souvent en retard à l’école (car je suis tellement fatiguée que je n’arrive pas à répondre à mes obligations d’adulte…) et me fais réprimander par la directrice. Je crains que cela continue l’année prochaine dans ma nouvelle ville… Et je suis tellement submergée que ces réprimandes ne me font ni chaud ni froid.
- je me sens abandonnée, en insécurité et j’ai une trop grande charge parentale et financière : travailler et s’occuper de 3 enfants seule, c’est trop pour moi. Sans compter qu’en plus de mon travail, je dois aussi m’occuper de 2 appartements airbnb qui sont indispensables à nos finances. Ces 2 apparts étaient gérés par mon compagnon : comme il nous a "abandonnés" pour le poker, c’est maintenant à moi qu’il revient de s’en occuper. Je pense qu'il n'attend qu'une chose : que je mette ces appartements en vente pour qu'il puisse récupérer de l'argent
- j’ai trop honte de cette situation si bien que je n’en parle à personne : c’est très difficile de voir le père de ses enfants vivre dans l’addiction ! Qu’ai-je fait, qu’a-t-il fait pour en arriver là ? Nous étions des gens intelligents ayant tout pour être heureux !
- j’ai très peur pour mes fils (14 et 9 ans) : leur père leur donne un très mauvais modèle et je crains qu’ils sombrent eux aussi dans les addictions…
- je me mets une pression supplémentaire pour trouver un « beau-père » pour mes enfants afin qu’ils aient un bon modèle paternel… et aussi pour que quelqu’un s’occupe de moi et me soutienne dans mon rôle parental car j’ai besoin d’aide au quotidien. C’est trop difficile de gérer seule ses trois enfants, la maison, son travail (+ les locations airbnb). Je rêve de fonder une famille recomposée, mais quel homme voudrait s’occuper de trois beaux-enfants ? Récemment, j’ai rencontré un homme qui me plaît et en lequel je vois un très bon modèle paternel mais hors de question pour lui de devenir beau-père... ni même de vivre avec moi et mes trois enfants !

Je n’arrive pas à voir le bout du tunnel. Je suis tellement heureuse professionnellement (et les gens sont épatés de voir ma persévérance (j’ai vraiment dû me battre contre l’administration pour en arriver là) ! Mais ils ignorent tout ce qu’il se passe à la maison...) ; j’allais tellement mal à la maison que l’obtention inespérée de ce poste a été ma seule raison de vivre pendant 3 ans. Mais maintenant que j’ai ce poste, mes problèmes sont loin d’être résolus car il me faudrait du temps libre pour les résoudre, et ce n’est pas en étant en poste à 100km du père de mes enfants que je vais y arriver et en travaillant à plein temps. Ce poste à 100km est une « fuite » nécessaire pour mes enfants et moi, mais les problèmes seront toujours là, avec peut-être des problèmes financiers en sus car je vais avoir un nouveau loyer à payer à 100km de chez moi (honnêtement, aller travailler là-bas risque de m’appauvrir… mais je le fais surtout pour les enfants et pour me reconstruire). Je suis perdue. Merci d’avance pour vos conseils mais je crains qu’il n’y ait aucune solution...

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 2 AOÛT 2023

Bonjour Nadine

Vous savez au fond de vous que la prise de ce poste sera un nouveau départ, avec des nouveaux défis.
Ce que je ne comprends pas c'est si vous avez décidé de laisser le père de vos enfants dans cette maison, à vos frais. ? Vous devriez contacter une assistance sociale. C'est de conseils juridiques dont vous avez besoin.
Quoiqu'il arrive, c'est vous qui tenez les finances et tout le reste dans votre foyer donc la décision vous revient et si vous êtes bien, alors les enfants le seront aussi. Parlez en avec eux expliquez leur.
Je suis à votre écoute en téléconsultation, si vous souhaitez un soutien psychologique
Bien à vous
Charlotte Drahy
Psychologue
Travail / Développement personnel / Deuil / Religion /Couple / Parentalité

Charlotte Drahy Psy sur Boulogne-Billancourt

521 réponses

248 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 12950

questions

réponses 135900

réponses