Dépression et anhédonie

Réalisée par Yuiyui · 28 sept. 2023 Aide psychologique

Bonjour,

alors voila je vous explique ma situation : je suis angoissée depuis mes 15 ans (j'ai toujours été de nature anxieuse mais à partir de cette âge là, c'était pire) : successivement, j'ai eu peur du nombre 666 que je voyais partout, puis j'ai eu le toc de l'homosexualité qui m'a suivi pendant toutes mes années au lycée, puis est arrivé le corona et le confinement : et je suis devenue totalement hypocondriaque: la ca va faire 4 ans et je pense que j'ai atteint le fond l'année dernière : peur du cancer, de maladie neurologique, cardiaque, pneumonale, tout y est passé ou presque.

Avec les symptômes qui vont avec : j'ai l'impression que ce corps n'est pas le mien. Fourmi, palpitation, douleurs cervicales et au dos en général, douleur dans le ventre soudaine et violente, et des vertiges qui entrainent un déséquilibre à la marche.

Suite au confinement, toutes les choses qui m'apportaient de la joie ont cessé. Je n'aime plus lire, ni écrire car je ne ressens rien et n'est plus d'inspiration. Je n'ai plus de zone de confort, j'ai l'impression d'avoir tout perdu. Mon cerveau peine à se remémorer des souvenirs de l'année dernière, je vis comme si je n'avais rien vécu et je ne ressens rien, un peu comme une morte vivante

Je n'ai jamais eu de mal à ressentir avant: j'ai toujours aimé ca, même quand c'était de la tristesse, et je ne peux pas me dire que ca me manque car je ne me rappelle plus ce que c'est de ressentir(ca va faire 4 ans) mais quand parfois, et c'est très rare, j'arrive à me remémorer la vie avant, le gout que ca avait, je pars en sanglot et je ressens ce vide en moi.

J'ai du mal à aimer, je ne ressens pas le manque des proches, je n'ai aucune confiance en moi, j'ai pris 15 kilos car je trouve dans la nourriture un réconfort donc ca n'arrange rien.

Et j'ai peur, j'ai peur que ce sentiment de vide ne parte jamais. Je veux ressentir comme avant. Je me suis renseigné sur l'anhédonie et apparemment des gens l'ont pendant des années ou ont essayé toutes les thérapies du monde et ca n'a pas marché, pareillement les anti dépresseurs auraient augmenté ce sentiment. J'ai peur, tellement peur de rester ainsi à vie, j'ai 21 ans et l'impression d'en avoir 90. Et je sais bien que ma peur de maladie grave provient de ce sentiment de n'avoir pas vécu.

Je suis tellement reconnaissante d'avoir pu ressentir intensément avant et d'avoir eu beaucoup d'imagination. Aujourd'hui quand j'essaye d'écrire, de regarder un film, de suivre les cours ou parfois seulement d'imaginer, je m'endors. J'ai un manque d'énergie qui me colle à la peau.

Je donnerai tout pour aller mieux, j'aimerais qu'on me rassure, qu'on me dise que ca va aller, et que je peux me débarrasser de ca

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 2 OCT. 2023

Bonjour,

Vous n'avez rien perdu de vos sentiments et sensations, ni de votre énergie psychique. Simplement tout cela est comme de l'eau retenue derrière le barrage de vos angoisses. Vos angoisses occupent tellement vos journées que vous ne voyez plus rien d'autre et que toutes vos énergies y passent.
Pour retrouver le flot tranquille de vos sentiments il faut commencer à percer ce barrage. Il faut faire face à vos angoisses. En effet vos symptômes ne sont que des symptômes d'une angoisse profonde, enfantine, réactivée parfois par des événements de la vie.
Pour ma part je pense qu'un traitement antidépresseur (parce qu'antiphobique) pourrait déjà diminuer votre symptomatologie. Cela permettrait aussi une meilleure prise en charge dans le cadre d'une psychothérapie dont le but premier sera de découvrir l'origine profonde de votre angoisse et de mettre en lumière les mécanismes que vous avez mis en place pour vous en protéger.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4280 réponses

22128 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 OCT. 2023

Bonjour Yuiyui,
Oui vous pouvez vous débarrasser de ça. A votre place, je tenterai quand même l'aide médicale avec les antidépresseurs, puis je me lancerai dans une psychothérapie pour aller explorer ce qui se cache sous vos symptômes pré-COVID (Anxiété, Hypocondrie, Phobies, etc...) et aussi traiter ce qui ressemble à un traumatisme généré par le confinement. Pour ce dernier, je tenterai l'EMDR qui est particulièrement adapté pour traiter rapidement les traces laissées par les situations traumatiques. Pour la psychothérapie, n'importe quelle spécialité dans les TCC (Thérapies comportementales et cognitives) vous conviendrait, à vous de choisir.
Bon courage pour la suite.
Frédéric DUQUEROIS
Psychopraticien en Analyse Transactionnelle
Adultes et Couples, en individuel et en groupe
Nantes

Frédéric Duquerois Psy sur Nantes

378 réponses

95 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 OCT. 2023

Il est évident que vous avez traversé une période difficile, et je tiens à vous assurer qu'il y a un espoir d'amélioration. Les symptômes que vous décrivez, notamment l'anxiété, l'anhédonie (incapacité à éprouver du plaisir) et l'hypocondrie, peuvent être des manifestations interconnectées d'une détresse psychologique sous-jacente.

Votre peur d'une maladie grave et votre inquiétude constante peuvent être un moyen pour votre esprit de faire face à des problèmes émotionnels plus profonds. L'anxiété que vous avez ressentie à l'âge de 15 ans a peut-être déclenché une cascade de luttes émotionnelles, et les peurs et symptômes physiques qui s'ensuivent sont la façon dont votre corps exprime cette agitation intérieure.

Je vous recommande de rechercher une aide professionnelle, telle qu'une thérapie. En psychanalyse, nous explorons les causes profondes des luttes émotionnelles et nous nous efforçons de les comprendre et de les résoudre. Il ne s'agit pas de solutions rapides, mais d'une transformation profonde et durable.

Je serais ravie de vous proposer une première consultation gratuite pour discuter plus en détail de votre situation. N'oubliez pas qu'avec le soutien adéquat, vous pouvez retrouver votre identité, votre joie de vivre et votre vitalité émotionnelle. Il y a de l'espoir pour un avenir meilleur.

Lorena Salthu
Conseils téléphoniques personnalisés. Urgences pendant le weekend
Psychopraticien -Coach de vie-Psyconeuroimmunologist -Psychanalyste
Séances en ligne ou en présentiel.
Français, English et Español

Lorena Salthu Psy sur Paris

836 réponses

2908 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 OCT. 2023

Bonjour.
C’est en effet terrible de ne rien ressentir, de n’avoir plus de goût à rien, ni d’énergie, de ne plus se reconnaître. Sauf l’angoisse. Car visiblement, l’angoisse vous la ressentez très bien !
Ce qui montre que les sensations sont toujours présentes, mais comme si elles étaient focalisés uniquement sur ce qui angoisse, comme si quelque chose en vous « aspirait »le reste, tout le reste, ne laissant plus d’énergie ni de plaisir à vivre.
Oui, il est tout à fait possible de sortir de cette situation, de chasser l’angoisse et de retrouver vote énergie de vie.
Vous ne dites rien de la manière dont se sont opérés ces changements : même si l’anxiété s’est mise en place très tôt, elle n’a pas toujours été là. Elle s’est installée progressivement, par une lente « diffusion », ou suite à un événement marquant. Peut-être un peu des deux. Et il est tout à fait possible de désactiver les effets de cette histoire, pour que vous retrouviez le sentiment naturel d’être en vie, dans un corps sain, en toute sécurité.
L’hypnose pour cela est un atout précieux, à partir du moment où elle est utilisée non pas comme une technique à appliquer (comme on appliquerait un pansement sur une blessure), mais comme une démarche qui prend en compte votre histoire personnelle, votre personnalité, et votre créativité.
Il devient alors possible de retrouver le sentiment d’être en sécurité, et de soigner les blessures du passé.
Je vous suggère pour cela de consulter un professionnel.
Je reste à votre disposition si vous souhaitez approfondir cet échange.
Guillaume Lemesle
Hypnose – Thérapies brèves

Guillaume Lemesle Psy sur Sèvres

96 réponses

412 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 OCT. 2023

Bonjour,

Lorsque vous vous êtes renseignée, les personnes n'avaient peut être pas effectué le "bon" cheminement, ou bien n'étaient pas régulières ou bien d'autres raisons. Êtes vous allée chez votre médecin généraliste pour lui parler de votre sentiment ? Il sera en mesure de probablement vous prescrire des anti dépresseurs et faire un check up prise de sang pour vérifier qu'il n'y a aucune carences. Le couplage d'anti dépresseurs et d'une thérapie me semble nécessaire pour que vous retrouviez toutes vos sensations de plaisir et de bonheur, votre énergie. L'hypnose, l'EFT peuvent vous aider également.

Bien à vous,

Julie MICHEL
Psycho praticienne

Julie MICHEL Psy sur Lamballe

5 réponses

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 OCT. 2023

Bonjour Yuiyui ,

Les symptômes que vous décrivez impliquent que vous suiviez correctement toutes les recommandations médicales si vous avez déjà consulté et rechercher une aide psychothérapeutique, car le problème peut être une association de facteurs biologiques, psychologiques et sociaux. Après un diagnostic, la psychothérapie doit faire partie du traitement, et la thérapie cognitivo- comportementale est l'une des approches les plus recommandées pour traiter la dépression et l'anxiété. L'hypnose et la PNL peuvent également être une aide efficace.

Je reste à votre disposition si besoin, Bien à vous.

Nilton Mascarenhas,
Praticien en Hypnose Ericksonienne.

Nilton Mascarenhas Psy sur Paris

565 réponses

5354 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 OCT. 2023

Bonjour Yuiyui,
Vous décrivez ici une immense souffrance que vous vivez et ce depuis plusieurs années. Comment tenez vous ? Etes vous suivie par un psychiatre, par un thérapeute ? Avez vous des proches qui vous soutiennent ? Car ce qu'il m'apparait en premier lieu c'est que vous avez besoin de soutien, que vous ne pouvez plus rester dans une telle souffrance sans aide extérieure.
Vos angoisses et votre anxiété semblent remonter à votre adolescence, peut être même avant ? Il faudrait observer comment cela fonctionne, quels mécanismes vous avez mis en place, sans doute pour vous protéger, ce qui s'est figé, comment ces peurs se cristallisent et vous empêchent de vivre. Il n'y a pas de fatalité Yuiyui, mais il y a du travail, ne traînez pas et faites vous aider.
Je pense fort à vous.
Estelle

Estelle Teillaud
Gestalt Thérapie & Coaching
En visio et en cabinet

Estelle Teillaud Psy sur Rueil-Malmaison

59 réponses

385 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 OCT. 2023

Bonjour Yuiyui,
votre message très courageux évoque de nombreuses difficultés et notamment des troubles somatiques qu'il me semble indispensables d'exposer à un professionnel de santé. En effet, même si vous présentez de l'anxiété, il faut absolument évacuer avant toute chose une origine physiologique, je vous conseille donc de consulter votre médecin traitant pour effectuer des examens tels que bilan sanguin etc... Troubles de la mémoire, fourmis, palpitations, douleurs cervicales et dorsales, douleurs dans le ventre, vertiges constituent des manifestations très importantes qu'il ne faut pas minimiser.
Si toutefois il s'avère que les causes ne sont pas physiologiques, cette démarche constituera un premier point d'ancrage pour traiter votre hypocondrie. Il est très intéressant de lire que vous expliquez la peur de maladie grave par le sentiment de n'avoir pas vécu. Pourtant, vous êtes en vie. Avez-vous le sentiment de devoir vivre autre chose, autrement ? Vous parlez d'un toc de l'homosexualité, qu'en est-il de votre quête identitaire ? Vous ne parlez pas de votre entourage et renvoyez le sentiment d'être isolé, quels sont vos rapports avec vos proches, votre famille ? Vous décrivez des symptômes dépressifs (anhédonie, perte de sens, anesthésie émotionnelle...), sachez qu'ils sont tout à fait traitables par la psychothérapie. Aussi, la psychothérapie vous permettra, si vous vous engagez dans cette voie, d'explorer la question du sens, le sens que vous donnez à votre existence et sans doute, le sens que vous pourriez trouver auprès des autres. Je vous invite grandement à consulter.
Bien à vous,
Laurence Bieque
Praticienne en psychothérapie analytique

Laurence Bieque Psy sur Clarensac

10 réponses

6 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 OCT. 2023

Bonjour à vous

Je vous remercie pour votre témoignage et votre confiance, et c'est une première étape de vous confier à nous sur ce site, mais cela reste insuffisant.

Vous exprimez une très grande souffrance qui remonte à vos 15 ans et vos angoisses sont arrivées successivement suite à des évènements traumatiques que vous avez sans doutes refoulés et qu'il faudrait ramener à la surface pour vous en libérer.

Il n'y a pas de recette magique, la psychothérapie est l'un des seuls traitement possible avec une consultation, au préalable et indispensable, auprès d'un psychiatre pour vous administrer un traitement médicamenteux et vous soulager de votre anxiété.

Vous n'êtes pas venue au monde dans cet état, donc, il faut vraiment envisager vous investir dans une psychothérapie pour vous sortir de là.

Je reste à votre disposition et à votre écoute si besoin.

Prenez soin de vous.

Samah Labidi
Psychopraticienne
Thérapeute de couple

Samah Labidi Psy sur Toulon

152 réponses

256 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 OCT. 2023

Bonjour Yuiyui,
Il est très difficile de s'auto-diagnostiquer seul, et nous ne pouvons porter sur nous-même un jugement impartial, aussi serait-il utile de consulter un médecin psychiatre avant toute chose.
Votre anxiété généralisée, la sensation de vide sont des symptômes très difficiles à vivre , il faudrait pouvoir les atténuer avant toute thérapie.
Mais une thérapie dans un deuxième temps permettrait d'identifier les sources ou racines de ce mal-être que vous porter depuis des années, votre anxiété permanente et le contrôle que vous exercez sur elle, ont permis de gérer votre angoisse .
Il serait utile de travailler "les clefs" de cette angoisse et le cheminement avec un thérapeute , la mise en MOTS vous permettrez de prendre de la distance avec elle.
Vous ne dites rien de vos objectifs personnels, à 21 ans il existe aussi une angoisse du "devenir"
Une écoute bienveillante et sans jugement vous permettrez d'avancer sur votre chemin de vie , en l'appréciant...

Très respectueusement

Valérie LEPRETRE
Psychanalyste -psychopraticienne
Téléconsultation ou entretien téléphonique

Valérie Lepretre Psy sur Boulogne-sur-Mer

132 réponses

111 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 OCT. 2023

Bonjour Jeune Fille,

Il ne peut malheureusement y avoir de miracle... : il faut vous dire à vous même que vous pouvez aller mieux... à condition de vous impliquer dans une bonne thérapie.

Ne passez plus votre temps en lisant des posts des uns et et des autres... : ces informations très subjectives des gens qui sont encore en souffrance ne peuvent pas vous servir, puisqu'elles vous détournent du chemin qui peut vous mener vers un mieux être.

Dans l'état qui est le votre, un traitement antidépresseur adapté peut vous aider déjà à faire baisser l'anxiété et vous permettre de faire une psychothérapie qui vous est nécessaire. Autrement... votre hypocondrie ne va pas s'en aller d'elle même..., ni ce sentiment de vide et votre compulsion à soigner tout ça avec de la nourriture, ce qui ne fait que vous créer d'autres malaises en plus de toutes les autres souffrances.

Je vous souhaite de pouvoir changer toutes ces idées qui vous font mal et votre façon de penser le monde, la vie, et toutes les réalités que votre esprit déforme et qui ont créé aussi ce que vous nommez "anhédonie" et qui n'est qu'un mécanisme de défense inconscient contre vos angoisses.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4435 réponses

12207 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 OCT. 2023

Bonjour, effectivement la période du Corona virus et du confinement ont beaucoup augmenté les symptômes anxieux et dépressifs, beaucoup de personnes ont été déstabilisées par cet épisode.

Depuis cette période vous ne ressentez plus rien, car ressentir est en lien avec différentes peur sous-jacentes pour vous, alors, c'est une hypothèse, pour ne plus avoir de l'anxiété voire de l'angoisse, les ressentis, les émotions, les désirs ont été mis en veilleuse ce qui permet à votre psychisme de se protéger.

Avec une approche appropriée il n'y a aucune raison pour que vous ne retrouviez pas votre vie d'avant, la fatalité n'existe pas.

je reste à votre écoute en cabinet à Nice ou en visio,
cordialement,
Laurent Stevenoot
Psycho analyste clinicien.

Laurent Stevenoot Psy sur Nice

194 réponses

95 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 OCT. 2023

Bonjour YuiYui
"j'ai toujours été de nature anxieuse" Non! Non ! Non! ce n'est pas votre nature d'être angoissée... L'angoisse arrive à l'intérieur d'un être humain APRES une peur énorme, terrifiante et le cerveau protège l'individu en déclenchant de l'angoisse pour que la personne ne revive surtout pas cet événement qui l'a tant effrayée !!! Notre cerveau nous "fait" adopter des comportements pour que nous nous adaptions aux blessures issues des traumatismes enfant que l'entourage nous a fait vivre !!! C'est logique !!! Et peu importe le diagnostic psychiatrique (qui ne servira qu'à vous médicamenter!) peu importe l' appellation correcte de votre souffrance !!! Ce qui compte c'est VOUS ce que vous en dites parce que vous êtes unique !!!... Ce qui compte c'est vous : êtes-vous prête à vouloir entamer un travail pour soigner définitivement toutes vos blessures ???
Ce que vous avez vécu a aussi créé ce vide immense... que vous ressentez depuis quand ? depuis combien de temps est-il à l'intérieur de vous ?
Personne ne nait angoissé ni avec une sensation de vide sans qu'il se soit passé quelque chose qui les a mis à l'intérieur de vous ! il n'y a aucun gène de l'angoisse, aucun gène du vide ! L'environnement les crée en nous par ses actions malveillantes !!! et donc ça peut partir comme c'est venu: il suffit de soigner les blessures émotionnelles!!!
Permettez-moi de vous raconter comment arrive une émotion dans le coeur d'un être humain et vous comprendrez que ce que vous vivez ce sont les conséquences des blessures d'enfance non soignées, issues de la souffrance que l'enfant que vous êtiez, a subie...
Les émotions sont issues des blessures produites par des événements traumatisants qui tant qu'elles ne sont pas soignées, saignent au présent encore et encore, s' amplifiant et guident nos choix, orientent nos comportements du présent en tant qu'adulte.
Une émotion a un message à transmettre qui s'il n'est pas entendu va taper à la porte, grossir, envahir l'esprit et le corps (par des maladies) jusqu'à ce que la porte s'ouvre enfin c'est-à-dire jusqu'à ce que la personne soit prête à entendre le message en faisant un travail sur ses émotions qui la submergent.
Se libérer des émotions c'est d'abord accepter les faits douloureux et suivre tout un protocole qui permet de les enlever définitivement puisque la blessure initiale est aseptisée, nettoyée alors la cicatrisation reprend son cours normal comme pour les autres événements non douloureux et la blessure ne fera plus jamais mal !
C'est un travail difficile mais ô combien libérateur de notre propre être... enfin libérer de ces peaux que les autres nous ont obligées à construire, nous pouvons enfin nous exprimer tel que nous sommes. Heureux ! Confiant ! sans peur de l'autre !...
Bien à vous
Mme D.A. GRAF-LAPEYRE
Psychologue clinicienne
Thérapeute en libération des émotions (tristesse, peur, dépression, angoisse, phobie, addictions, colère, honte, dégoût...)
(consultation présentiel et visio)

Dominique GRAF - LAPEYRE Psy sur Castries

283 réponses

549 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 OCT. 2023

Bonjour à vous

Votre message est très touchant. Je comprends que vous avez 21 ans et depuis vos 15 ans vous vous sentez angoissée. Cet état d'angoisse n'a fait qu'empirer et aujourd'hui vous vous sentez très seule, repliée sur vous et seule la nourriture vous réconforte.
C'est comme si la peur avait pris le dessus et dirigeait votre vie finalement. Vous vous décrivez comme une "morte vivante".
Biensur vous pouvez sortir de cet état en entamant un accompagnement thérapeutique. Vous faire aider d'un professionnel pour comprendre ce que vous vivez vous permettra de peu à peu, recontacter toutes ces émotions de jeunesse, cette imagination, cette vie qui était en vous et qui certainement est enfouie, cachée sous les peurs.
La gestalt thérapie permet de comprendre la façon dont vous vivez les évènements et de vous aider de votre ressenti corporel, émotionnel et mental pour vous guider et être réellement en contact avec votre être véritable. Vous avez, comme tout le monde sur cette terre, un potentiel extraordinaire qu'il vous faut découvrir et le travail thérapeutique permet cette découverte.
Je me tiens à votre disposition pour vous accompagner dans cette démarche.


Prenez soin de vous
Hélène CHAMBRIS
Gestalt Thérapie Humaniste Intégrative

Hélène Chambris Psy sur Marseille

1254 réponses

2382 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 OCT. 2023

Bonjour
Vous devriez consulter un psychiatre afin de diagnostiquer ce dont vous souffrez réellement. Si c'est effectivement ce que vous nommez l'anhédonie, un traitement d'anti dépresseurs "d'action sérotoninergique" pourrait vous aider. Mais il serait bon pour vous de coupler ce traitement avec une thérapie intégrative, c'est à dire où le thérapeute travaille avec les outils adaptés à votre pathologie.
Les symptômes somatiques que vous décrivez sont ceux que les crises d'angoisse provoquent et il me semble urgent que vous réenvisagiez une thérapie. Prenez le temps de choisir votre thérapeute afin que vous vous sentiez en confiance afin de vous investir pleinement dans ce travail.
Ne restez pas dans cet état. Je vous assure qu'il y a des solutions.
Je reste à votre écoute et vous souhaite beaucoup de courage.
Michèle Cornebize
en visio ou présentiel
tarifs adaptés aux revenus

Michele Cornebize Psy sur Aix-en-Provence

52 réponses

15 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 OCT. 2023

Bonjour Yuiyui,

Votre présentation est touchante. Vous souhaitez qu'on vous rassure en vous disant que ça va aller et que vous pouvez vous débarrasser de ça. Je peux vous le dire et y croirez vous? Est-ce que cela a le même effet si vous vous le dites?
Il est parfois intéressant de faire comme un pacte avec soi-même: "qu'est-ce que je veux? Allez mieux? Alors oui je me promets à moi-même de faire en sorte qu'un jour ça aille mieux". Pour respecter ce pacte il faudra beaucoup de patience et de bienveillance avec soi-même car on ne peut exiger un changement radical et rapide.
Ensuite il est nécessaire de réfléchir aux moyens pour aller mieux, petit à petit avec l'énergie dont vous disposez sur le moment. Quels moyens avez-vous mis en œuvre dans le passé? Lesquels étaient bénéfiques? Lesquels ne l'étaient pas? Parfois certains moyens ne paraissent pas bénéfiques à court terme mais avec le temps enclenchent des modifications positives et inversement, certains semblent apaiser sur le moment (nourriture) mais non sur la durée.
Et pour le manque de plaisir à vivre, de désir, je dirais que vous en avez encore puisque que vous désirez sortir de cette dépression. Il est parfois nécessaire de faire un bas de côté comme ne plus chercher à combler un vide mais écouter ce qui se passe dans ce vide. Mais attention pour cela il est plus prudent d'être accompagné afin qu'un professionnel puisse proposer un espace sécurisant tant que vous ne vous sentez pas avoir les ressources psychologiques suffisantes.

En espérant que vous irez mieux progressivement, je reste disponible si besoin.
Prenez bien soin de vous.
Elsa Banik
Psychologue clinicienne et art-thérapeute

Elsa Banik Psy sur Toulouse

11 réponses

6 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 OCT. 2023

Bonjour Yuiyui

Dans votre lettre, vous n'expliquez pas si vous avez déjà parlé de vos difficultés à un professionnel.
Vous faites une bonne analyse de vos ressentis et de l'évolution de votre état et vous vous êtes bien renseignée sur votre hypocondrie ou votre anhédonie.
Je pense qu'il est temps que vous allez consulter un médecin, psychiatre de préférence, pour avoir un véritable diagnostic qui ne sera peut-être pas ce que vous imaginez de pire. Si vous ne trouvez pas de psychiatre, votre médecin traitant peut, peut-être vous aider aussi. Vous pouvez aussi commencer une prise en charge psychologique.
L'anhédonie est peut être un diagnostic en soi mais est souvent un signe d'une maladie comme la dépression par ex. La dépression se soigne bien si on la prend tôt, avec une prise en charge psy et médicamenteuse (si nécessaire).
Même si des personnes affirment avoir eu une augmentation de l'anhédonie avec des antidépresseurs, cela ne veut pas dire que c'est toujours le cas et vous ne savez rien de leurs différents traitements.
Ne restez pas seule avec votre souffrance.
Prenez soin de vous
Nathalie Goursolas Bogren
Analyste transactionnelle

Nathalie Goursolas Bogren Psy sur Sallanches

68 réponses

71 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 OCT. 2023

Bonjour Yuiyui,

Votre témoignage est très touchant.
Depuis de nombreuses années vous souffrez de troubles anxieux, qui sont allés en empirant au fils du temps, faute d'avoir été soignés.
Pour ne plus vivre en permanence sous l'emprise d'émotions, de sensations et de pensées très pénibles, votre inconscient a mis en place une solution : la dissociation, qui vous coupe de vos ressentis et de vos émotions. C'est une forme d'anesthésie générale de la psyché qui, si elle vous permet une forme de stabilité émotionnelle, vous coupe aussi de votre élan vital et des émotions et sentiments agréables, et vous entraine dans un état dépressif (qui a le mérite d'être stable) car cela vous coupe de la Vie, et du vivifiant.

Pour des raisons que nous ignorons, vous vous êtes probablement construite durant l'enfance de manière insécure, en mode "alerte", focalisée sur des dangers imaginaires qui vous donnent l'impression de contrôler (d'anticiper) l'inconnu. Vous ne vivez pas dans la réalité mais dans VOTRE réalité, constituée de sketches anxieux que votre psyché projette sur le monde...

Or, la Vie est ainsi faite qu'on ne peut avoir la joie, l'amour, la sérénité, sans leurs contreparties (la tristesse, la peur, la colère, le doute, etc.). Je vous invite à consulter sans plus attendre pour entreprendre une psychothérapie qui intègre à la fois les TCCs , l'approche analytique et l'approche psychocorporelle (psychothérapie intégrative), afin d'apprendre à ré-apprivoiser et traverser les différents registres d'émotions et de sentiments qui vous traversent, et savoir relativiser.
Il s'agira également, au cours de votre thérapie, de vous reconnecter à tout ce qui vous vivifie (vous maintient dans la Vie, dans l'EN-Vie), en lien avec vos Talents, que vous n'avez peut-être pas encore découverts...

Bien à vous,

Caroline GORMAND
Psychothérapie intégrative (EmètAnalyse), thérapie systémique du couple et de la famille, coaching relationnel
(Visio consultations et consultations en présentiel, sur rendez-vous)

Caroline Gormand Psy sur Clermont-l'Hérault

1865 réponses

2673 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 OCT. 2023

Bonjour Yuiyui,

Votre message est touchant et vous exprimez clairement une peur envahissante du vide, de l'impossibilité de retrouver vos sensations/émotions, de retrouver un gout à la vie.
Vous avez toujours été anxieuse et cela s'est aggravé à partir de l'épidémie de Covid. Cette période a été extrêmement anxiogène, bien plus que nous ne l'envisageons. Beaucoup de personnes ont été impactées et des comportements inattendus sont apparus chez beaucoup de personnes
Ce que vous décrivez ressemble à un état de stress intense, d'une anxiété très forte qui vous a amené (sans le vouloir, sans vous en rendre compte) à vous couper de votre ressenti, de vos émotions. C'est une forme de protection. En même temps , vous vous retrouvé dans un état d'"immobilisme" où plus rien de vous fait envie, avec un sentiment de vide. C'est une hypothèse à la lecture de votre message. Pour aller plus loin, il faudrait mieux vous connaitre.
Dans tous les cas, un accompagnement psychothérapeutique adapté vous permettra de retrouver peu à peu un état de sécurité qui vous permettra de renouer avec votre ressenti et de redonner du gout à la vie. Évitez si possible l'auto-diagnostic à partir des informations que vous pouvez lire sur internet. Ne vous mettez pas dans une case, ce qui pourrait une fois de plus accentuer votre anxiété.
Je vous invite à prendre contact rapidement avec un(e) psychothérapeute.
Bien à vous,
Philippe MATHIAS

Philippe Mathias Psy sur Toulouse

197 réponses

105 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

1 OCT. 2023

Bonjour

Je trouve votre message très touchant et votre regard sur votre situation emprunt d'une grande lucidité, vous traduisez très bien vos doutes et vos angoisses.

Vous traversez sans doute un épisode dépressif, vous devriez consulter un médecin à ce sujet, il pourrait le cas échéant vous prescrire un traitement pour un meilleur confort de vie et vérifier toutes les pistes somatiques.
Quant à l'anhédonie, il est difficile de faire un auto-diagnostique, vous devriez également en parler à votre médecin. Il est également difficile de faire loi les "post" que vous pouvez lire sur internet. Un thérapie est avant out la rencontre d'un thérapeute, d'un patient et d'une approche et il appartient au patient de trouver la bonne combinaison, celle qui lui convient.

La thérapie Narrative est une bonne indication pour votre situation (vous pouvez vous renseigner à son sujet), elle vous invite à revisiter l'histoire bien sombre et bien difficile que vous nous délivrez dans votre message. Ce faisant vous pouvez modifier le cours de cette histoire. Je peux vous accompagner dans ce travail si vous le désirez.

Je reste à votre disposition si vous souhaitiez approfondir cet échange, n'hésitez pas à me contacter

Bien cordialement

Bruno BRICE
Thérapeute Narratif

Bruno Brice Psy sur Aix-en-Provence

438 réponses

205 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

1 OCT. 2023

Bonjour

Consultez d'abord un médecin pour faire un point global sur votre santé (énergie, éventuelles carences..). Et si rien n'est décelé (ce que je vous souhaite). Vous avez surtout les symptômes d'une dépression et d'un manque de but dans la vie. Avez-vous un travail, faites vous des études ? La prise de poids peut être réversible, ce n'est pas un problème majeur. Commencez par accepter votre situation. Aller mieux se décrète et cela a commencé par écrire ce message donc je pense que vous ressentez quand même quelque chose.
Si vous souhaitez aller plus loin, je suis à votre écoute en téléconsultation.
Je envoie des bonnes ondes et reste à votre écoute.
Charlotte
Psychologue
travail, couple, famille,
développement personnel

Charlotte Drahy Psy sur Boulogne-Billancourt

521 réponses

253 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13450 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13450

questions

réponses 137050

réponses