Derealisation insécurité je deviens fou

Réalisée par Fifi · 25 janv. 2023 Aide psychologique

Bonjour à tous,

Je voulais savoir s'il était possible de faire un burn out (déréalisation et dépersonnalisation très sévère dans mon cas) à cause d'un sentiment d'insécurité lié à l'enfance, et d'un gros manque de repère.

J'ai vécu chez mes parents jusqu'à l'âge de 23 ans sans n'avoir aucun objectif dans la vie, j'ai eu un parcours très difficile (placé en foyer quand j'étais petit, père absent, décédé à 60 ans sans jamais avoir partagé un seul moment avec, et une mère qui fait tout pour nous garder près d'elle car elle aussi a une enfance très dure (elle a grandi à la DASS.)

Je me suis mis en couple avec une fille que je n'aimais pas, et j'ai travaillé pour son père à contre cœur pendant x temps.
Au début ça ne me dérangeait pas car j'avais quand même ma famille à côté, mes amis et mes petits plaisirs.

Mais depuis elle a dû déménager dans une ville dont j'ai horreur, loin de tout, je ne vois plus mes amis et de moins en moins ma famille.
Et même quand je retourne chez moi, j'ai une forte angoisse. Je me dis "OK je vais aller voir ma mère, manger avec et repartir dans un environnement qui ne me plaît plus." Mais j'ai la sensation que ça ne suffit pas. Que je n'en fais pas assez.

Du coup j'angoisse fortement et même quand je retrouve ma mère je suis complément déréalisé.

Impossible d'apprécier l'instant présent. Je deviens fou.

J'ai un manque de repère très intense.
A tel point que je ne ressens plus aucune sensation, je ne m'alimente plus, ne ressens plus la soif ni rien.
Quand je sors dehors acheter une connerie le monde me fait peur, je perds la raison. Je n'arrive pas à me concentrer sur une tâche, impression d'être seul au monde. Un monde que je ne connais pas. Je ne reconnais pas mon visage. Sentiment de flotter hors de mon corps.

Je suis complètement dissocié alors quand je suis chez ma copine je reste dans le lit et j'essaie de me forcer à dormir pour fuir ces sensations mais quand je veux forcer le sommeil je commence à délirer complet.
Je n'arrive plus à dormir, à penser. Ma tête est vide. Je ne peux même plus regarder un film.

Mon cerveau est bloqué de cette manière. :

Je me lève et reste prostré dans mon lit jusqu'au soir, je m'endors avec énormément de mal et je me lève à 3h pétante toutes les nuits avec une grosse terreur nocturne, crise d'angoisse, et je cherche où je suis (je marche dans le salon et cherche une sécurité que je n'ai pas, du coup je suis dans une issue qui me terrifie et me fait sombrer dans la folie. J'ai envie de marcher d'aller dehors de chercher de l'air qui me manque.


Je n'ai jamais eu confiance en moi, je crois que ce sentiment d'insécurité fait que je n'accepte pas de vieillir.

Je ne reconnais plus ma femme, elle m'est totalement inconnue. C'est insupportable.

J'ai fait des choses aveuglément et je m'en veux tellement. Ma situation m'inquiète je n'arrive pas à sortir de cette spirale.
J'ai un manque de confiance en moi tellement sévère que je ne peux pas travailler, me fixer des objectifs de vie, avoir des vrais amis.

Comment sortir de ça ?
Ma sœur avec qui je suis très fusionnel me dit qu'elle ne me laissera jamais tomber mais ça ne comble pas le vide que j'ai en moi.

Je crois être autiste. J'avais ma zone de confort, mes repères, mes petites habitudes. Elles ont disparues.
J'ai 34 ans. J'ai l'impression d'être un petit enfant hypersensible qui cherche à retrouver les bras de sa mère.


Est-ce possible d'en sortir ?

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 27 JANV. 2023

Vous souffrez d'un syndrome que rencontrent finalement beaucoup d'enfants placés.

Oui, il est possible d'en sortir ! Faites une rencontre à qui parler. Pour vous-même.

Bien à vous,
Karin Walter
Dans la protection de l'enfance depuis 25 ans.

Karin Walter Psy sur Tours

111 réponses

348 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

29 JANV. 2023

Bonjour Fifi,
Déjà, pour éliminer (ou pas) la piste de l'autisme, je vous conseille de vous rendre sur le site autisme autismeinfoservice.fr : vous y trouverez les adresses de professionnels compétents pour la pose d'un diagnostic.
Ensuite, cela ne vous dispensera pas d'un suivi psychologique pour la prise en charge de vos troubles : il est évident que ce que vous avez vu, entendu, vécu dans votre enfance vous a fortement impacté et a façonné votre personnalité : sachez que les peurs contractées pendant la petite enfance se réactivent tout au long de la vie, dans diverses situations, si on ne les guérit pas. Et c'est possible de guérir !
Si vous souhaitiez en savoir plus sur mon approche, mes techniques, je vous invite à prendre rendez vous.
Je consulte en présentiel ou par visioconférence. Merci de me contacter avant de vous inscrire sur l’agenda de la plateforme.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4440 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 JANV. 2023

Bonjour Fifi
Oui il est possible de faire un burn out à cause d'un passé insecurisant et d'un manque de repère.
Et effectivement vous avez compris que psychologiquement vous avez manqué d'affection maternelle, et que vous êtes dans la dépendance affective.
C'est avec bienveillance que je vous aide à sortir de ce mal être et je suis spécialisée dans la dépendance affective
Bien à vous
Inès Avot

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6327 réponses

3396 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 JANV. 2023

Vous souffrez d'un syndrome que rencontrent finalement beaucoup d'enfants placés. Oui, c'est possible d'en sortir ! N'ayez pas peur de rencontrer quelqu'un à qui parler. Pour vous-même.

Bien à vous,
Karin Walter
Dans la protection de l'enfance depuis 25 ans.

Karin Walter Psy sur Tours

111 réponses

348 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 JANV. 2023

Bonjour Fifi?

J'ai lu très attentivement votre long récit; effectivement, votre vécu est dense et vous avez bien des failles émotionnelles à travailler si vous voulez sortir de cet état que vous qualifiez vous de " déréalisation".
Vous ne devenez pas fou, faute de quoi vous auriez été en incapacité de décrire autant de paramètres, de faire des associations d'idées potentielles, de suivre un déroulé de votre pensée.
Vous avez effectivement bien conscience d'une perte de vos repères, de votre zone de sécuriét qui se synthétise sur le fond au foyer familial où vous avez vécu jusqu'à vos 23 ans.
Le déménagement vers une autre ville vous a déraciné, vous êtes donc en mode de panique, vous vous retrouvez perdu et par voie de conséquence démotivé pour avancer au quotidien, sortir de votre état de prostration chez vous dans votre second "foyer" avec votre amie. Vous recherchez le cocon laissé dans votre première tranche de vie, avant votre mise en couple.
Cela vous rassure et là, vous avez pris en sainte horreur le nouveau lieu, les personnes jusqu'à penser que votre amie n'est plus celle que vous avez connue. Vous êtes décontextualisé. Tout vous paraît donc étrange et inquiétant.
Votre grande anxiété apparaît au détour de quasiment chaque phrase.
Oui, à 34 ans, vous vous positionnez comme un petit endant avec sa grande vulnérabilité et cherchant les bars de sa maman.
Vous le dites très honnêtement, vous parlez ( je cite) de "votre zone de confort, vos repères, vos petites habitudes".

Mais alors, Fifi, où est la place pour la femme avec qui vous vivez?

Je vous invite en toute bienveillance à mettre en mots tous ces ressentis pour faire de l'ordre dans votre psychisme en étant accompagné par un analyste avec la plus grande neutralité. Vous devez découvrir qui vous êtes vraiment, certes pas un monstre comme vous semblez l'imaginer ( arrêtez FiFi de faire des hypothèses médicales, chacun son job, vous vous trucidez tout seul ! ), vous devez prendre conscience de vos failles émotionnelles et de votre enfance, de votre lien à votre mère, de ce qui vous bloque et vous retient ainsi en arrière, pour sortir de cette spirale dont personne ne peut s'extraire seul.

je vous confirme que vous en sortirez mais pas seul. Ne gâchez pas votre vie.

Je suis à votre écoute avec empathie et sans jugement pour éclairer vos zones d'ombre et vous révéler à vous-même, en téléconsultation.

Bien sincèrement.

Bénédicte ESCARON
Praticienne en Psychothérapie

Benedicte Escaron Psy sur La Haye-d'Ectot

892 réponses

8737 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 JANV. 2023

Bonjour Fifi,

Il y a énormément de choses dans votre message et il est difficile d’y répondre de manière complète et à la mesure de ce que vous délivrez.

Ce que je peux vous dire à première vue c’est que vous avez parlé de nombreux éléments qui sont comme des débuts de pistes qui peuvent expliquer l’état d’alerte extrême de votre corps.
Je pense notamment à vos expériences précoces : votre enfance marqué par l’insécurité, par un manque de repère, par des ruptures qui semblent s’inscrire dans une histoire transgénérationnelle. Ainsi qu’à votre contexte de vie actuelle et récent comme le début d’une relation avec une femme que vous n’aimiez pas, avec un travail choisi à l’encontre de votre élan profond et un déménagement dans une ville qui ne vous plait pas et où vous êtes isolé.

Votre sœur semble être une ressource pour vous, c’est un atout !
Pour vous sortir de cela je vous encourage à vous faire accompagner par une psychologue, pourquoi pas formée dans l’accompagnement des traumatismes notamment (comme l’ICV par exemple), ou par une autre professionnelle de votre choix qui vous semble proposer un accompagnement adapté à votre situation. Cette appui me semble essentiel.

Il est possible de s’en sortir, par un chemin d’exploration de soi qui vous amènera à retrouver, ou à découvrir, au fil des séances, une manière ancrée et apaisée d’être en relation à vous-même, à votre environnement, et à la vie.

Je vous souhaite de marcher sur ce chemin, de la façon qui est la vôtre et qui résonnera pour vous,

Astrid Jullien
Psychologue Clinicienne et Psychothérapeute
Thérapeute PBQ

Astrid Jullien Psy sur Paris

15 réponses

73 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 JANV. 2023

Bonsoir,

D'après ce que vous décrivez cette forme d'anxiété généralisée que vous éprouvez est apparue avec le déménagement loin de votre famille et de vos amis.
Dans un premier temps j'ai envie de vous suggérer d'en parler avec votre médecin traitant afin de voir si un traitement ne soulagerait pas vos symptômes.
Mais parallèlement il faut effectivement approfondir l'élément de désécurisation apparu lors de cet éloignement et qui vous fait perdre pied. Votre histoire personnelle est marquée par beaucoup d'insécurité. Et c'est cette insécurité de fond qui a été réactivé par ce déménagement.
Cela se traite mais il faut absolument prendre le taureau par les cornes et vous trouver vous même. C'est en vous découvrant vous même que vous reprendrez confiance en vous.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement.

Bon courage à vous

Michel le BAUT

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4098 réponses

21099 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 JANV. 2023

Bonjour Fifi,

Merci pour votre message à notre communauté.

Je ne rebondirai pas sur votre auto-diagnostic. Je vous invite à vous concentrer sur vous, vos ressentis, vos émotions afin de dire ce qui est en vous, cela vous aidera à clarifier votre état. Parfois nous cherchons des étiquettes, des mots à mettre sur un état, une émotion ressentie, un symptôme mais cela ne fait souvent qu'aggraver la confusion. Vous parlez de repères et les chercher même concernant votre souffrance.

Pour se repèrer, pour avoir des repères, peut-être pourriez questionner vos actes et tentez d'aligner vos actes et vos désirs.
Comment se sentir bien lorsque l'on agit contre ses envies, à contre-coeur dites vous : et ensuite demander à votre coeur de fonctionner ?

Repère peut s'entendre de plusieurs manières : c'est tout d'abord une "marque permettant une mise ou remise en place exacte" nous dit le dictionnaire. Quelle est votre place ? Quelle est votre empreinte ?
Repère peut s'entendre entant que repaire : le lieu où l'on se cache. Des éléments peuvent être lus en ce sens dans votre message.
Enfin, le re-père .... je vous laisse l'entendre comme vous le sentez.

Ainsi, tout cela pour vous inviter à revenir à vous et non vous éparpiller. Retrouvez peut-être ce lieu secret en vous pour ensuite pouvoir trouver votre place à l'extérieur.

Un travail de mise à plat et d'éclairage sur votre vécu pourrait vous aider.

Je reste à votre écoute,

Dalila Nourdin visio & présentiel

Dalila Nourdin Psy sur Lyon

246 réponses

319 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 JANV. 2023

bonjour
Il est possible de sortir de cette situation difficile. Il est important de comprendre que les expériences de l'enfance peuvent avoir un impact important sur notre vie adulte et que certains traumatismes peuvent causer des troubles tels que la déréalisation et la dépersonnalisation. La psychothérapie pourrait vous aider à comprendre et à gérer ces symptômes, ainsi qu'à travailler sur votre sentiment d'insécurité et votre manque de repères.

Il est important de prendre rendez-vous avec un psychothérapeute qualifié qui pourra vous écouter, vous soutenir et vous aider à comprendre vos émotions et vos pensées. Les thérapies telles que la thérapie cognitivo-comportementale (TCC) ou la thérapie de l'acceptation et de l'engagement (ACT) peuvent être particulièrement utiles pour vous.

Il est important de souligner que la thérapie en ligne est une option qui peut être très efficace pour les personnes qui se sentent bloquées chez elles, comme vous. Il peut vous aider à surmonter les obstacles géographiques ou financiers qui pourraient vous empêcher de consulter un thérapeute en personne.

Il est important de ne pas perdre espoir et de demander l'aide pour surmonter cette situation difficile. La thérapie peut vous aider à retrouver votre zone de confort et à vous fixer des objectifs de vie. Il est important de prendre soin de vous.

Ulrich Alexandre Psy sur Narbonne

306 réponses

91 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 JANV. 2023

Bonjour,

Merci pour ce long message qui témoigne de toute votre douleur et votre sensibilité. Votre histoire est complexe, mais il semble assez évident que vous souhaitez l'apaiser et vous libérer de vos blessures, puisque vous écrivez ici votre besoin d'aide. A votre question est-ce possible d'en sortir ? Oui bien sûr !
Mais il vous faut trouver le.la bon.ne thérapeute et la bonne méthode. Vous avez à la fois des blessures d'attachement (qui surviennent dans l'enfance), dû à l'absence de votre père et à l'insécurité de votre mère. Vous avez aussi des traumatismes qui vous causent la déréalisation, les crises d'angoisse et de dissociation. Tout cela créé un mélange très délicat et complexe et votre système nerveux autonome est dérégulé et en état d'alerte constant.
C'est pourquoi votre processus thérapeutique doit se faire dans la douceur et dans la lenteur qu'imposent les traumas. Ceci étant dit, il est à mon sens absolument nécessaire que vous entamiez une thérapie pour sortir de vos états de survie, et recommencer à vivre.

Je vous conseille vivement de vous orienter vers des méthodes thérapeutiques reconnues pour leur efficacité sur les traumas et blessures d'attachement : DNMS & IFS, Intelligence Relationnelle, Somatic Expriencing, EFT, EMDR & Brainspotting, ICV, thérapies psychocorporelles.... il en existe beaucoup ! Renseignez-vous, rencontrez plusieurs thérapeutes et voyez comment vous vous sentez avec chacun.e. L'alliance thérapeutique dans votre cas sera bien aussi importante que la méthode car vous devez vous sentir en confiance.

Je reste à votre disposition si vous souhaitez échanger autour de ces méthodes ou si vous avez d'autres questions.
En espérant avoir pu éclairer un tant soit peu votre chemin, je vous souhaite un processus le plus doux et le plus bienveillant possible.

Bien cordialement,

Virginie Querné-Bernard
Psychopraticienne DNMS & EFT à Montpellier
Pleine Conscience enfants & adultes

Virginie Querné Bernard Psy sur Montpellier

93 réponses

263 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 JANV. 2023

Bonjour Fifi.

Ce qui m'interpelle c'est comme vous vous racontez avec des mots trouvés sur internet ! "déréalisé, autiste, burn-out, dépersonnalisation, hypersensible" etc. Et si vous fermiez internet. Laissez aux professionnels leurs mots et parlez de vos maux à vous.

Oui il est possible d'en sortir avec l'aide de professionnels. Un accompagnement solide vous est nécessaire.
Le recours à un médecin spécialisé , c'est à dire à un psychiatre qui posera un diagnostic ( seul habilité à faire cela), me parait nécessaire.
D'une part il vous aidera immédiatement par des médicaments qui agiront rapidement vous permettant ainsi de reprendre votre souffle, d'autre part vous aurez des noms techniques à mettre sur votre souffrance.

Cela fait il vous faut une thérapie pour explorer tout ce qui vous a provoqué toutes ces souffrances. Vous donnez quelques pistes mais bien sur il faudra aller plus loin, plus en détails et faire les liens. C'est un travail qui ne peut pas se faire en express vous vous en doutez.
Mais rassurez vous le travail couplé psychiatre et psycho-praticien se fait très bien avec succès j'en fais l'expérience régulièrement.

Oui vous vous en sortirez soyez en assuré. Faites le nécessaire pour cela.
Je reste à votre écoute.

----Olga SERO-GUILLAUME----
NEURACOSME
Psychopraticien – Hypnothérapeute
Psychothérapie - Accompagnement au changement
Développement personnel
--- Visio et Présentiel ---






Olga Sero-Guillaume Psy sur Laval

344 réponses

357 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12700 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16100

psychologues

questions 12700

questions

réponses 134750

réponses