Problèmes d'intégration

Réalisée par Daniela · 10 avril 2023 Aide psychologique

Bonjour,

Je m'appelle Daniela et j'ai 20 ans. Je suis actuellement étudiante dans une filière informatique où il y a très peu de femmes (je suis d'ailleurs la seule de mon groupe de classe). Cette situation me fait souffrir depuis quelques temps car j'ai du mal à me faire une place parmi eux. Au début de l'année, ils étaient aux petits soins avec moi et au fur à mesure du temps, je me retrouve de plus en plus à devoir fixer des limites à plusieurs d'entre eux. C'est suite à des propres tels que "jte nique" ou "t'es conne toi?" et j'en passe. Ce n'est jamais dit méchamment mais je pense que c'est le genre de vocabulaire qu'ils emploient entre eux et j'ai du mal à m'y faire.
Ils arrivent qu'ils s'échangent des regards quand je suis là et cela me perturbe et me met mal à l'aise.
Aussi, ils ont crées un groupe de classe qui n'acceptent que les personnes du sexe masculin et cela renforce encore plus mon sentiment de ne pas appartenir au groupe.
Et enfin, après une dispute que j'ai eu avec l'un d'entre eux, j'ai remarqué qu'ils sont devenus un peu plus froids et vont beaucoup moins facilement vers moi...
je sais que tout peut se résoudre par la communication mais ce n'est pas si aisé d'entamer la conversation.

Auriez vous des conseils à me donner ?

daniela

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 11 AVRIL 2023

Bonjour Daniela,

Votre problème est vieux comme le monde. Le féminin contre l'idée de la bonne vieille éducation judéo chrétienne qui prône la suprématie du masculin. Vous n'êtes pas responsable ni comptable de ce que vos compagnons de classe projette sur vous. C'est leur problème.
Vous n'êtes pas responsable non plus de la représentation simpliste qu'ils ont de vous. Elle ne vous définie pas.
Vos camarades découvrent que vous n'êtes ni un objet ni un simple corps mis à la disposition de leurs fantasmes. Vous avez un cerveau et manifestement vous savez aussi vous en servir. C'est très bien ne changez rien.
Le féminin est un petit peu plus complexe à comprendre que la simple logique du 0 ou du 1.
Gardez espoir, il y a surement un représentant dans ces informaticiens en herbe qui saura vous apprécier dans toute votre dimension et qui fera l'effort de comprendre tout votre univers personnel avec toutes vos nuances. Donc ne lâchez rien.
Après, vos études ne vous définissent pas exclusivement non plus. Si vous ne trouvez pas d'ouverture salutaire dans la communauté de votre classe, tracez votre propre chemin professionnel sans eux et ne vous privez pas de fréquenter des milieux moins fermés qui sauront vous apprécier pleinement.
Je vous souhaite le meilleur.
Bien à vous

Stéphane Baes Psy sur Montpellier

198 réponses

3709 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 AVRIL 2023

Bonjour Daniela,

Votre situation n'est pas facile, ça met à l'épreuve votre confiance en vous et votre aisance relationnelle, face à un groupe de jeunes hommes qui s'influencent entre eux.

Quelques conseils de bon sens :
- Continuez à rappeler les limites du respect réciproque.
- Tentez de les approcher un à un, et de lier des relations amicales avec ceux qui vous semblent plus ouverts et ayant des centres d'intérêt proches des votre.
- Demandez-leur de faire l'effort de se mettre à votre place..., et tentez de faire pareil et de comprendre ce qui se passe dans leurs têtes
- Reprenez la discussion, plus au calme et en tête à tête avec celui avec qui vous vous êtes disputé
- Dans toute communication évitez les accusations et parlez de ce que vous ressentez
- Liez des amitiés avec les filles des autres groupes : éventuellement associez vous ensemble, pour créer un groupe d'entre aide.
- Parlez de votre mal être au personnel encadrant de l'école, et voir ce que eux vous suggèrent.

Et si possible travaillez sur votre impression qu'ils s'échangent des regards significatifs en votre présence, pour devenir plus indifférente à ceux la.

Je vous souhaite de bien réussir votre formation et aussi de trouver une forme d'intégration qui vous permette de vous sentir mieux pendant vos études.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4099 réponses

11199 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 AVRIL 2023

Bonjour Daniela,

Je comprends votre difficulté d'intégrer ce groupe et vous félicite pour avoir adopté la bonne attitude, malgré le sentiment d'injustice, d'intimidation et de rejet que cela peut susciter chez vous. Aussi injuste que cela puisse être, on ne peut plaire à tout le monde. Je vous invite à ne pas céder à la provocation mais plutôt essayer de vous affirmer avec bienveillance ou chercher l'aide des responsables de l'institut si cela s'avère complexe pour vous.
A quel point est-ce nécessaire pour vous d'être intégrée dans ce groupe dont les agissements vous font souffrir ? En quoi cela va porter préjudice ou impacter votre scolarité si vous restez à l'écart ? Si votre réponse est "aucune" aux 2 questions, alors je vous invite à rester professionnelle et assertive et vous libérer de cette souffrance inutile qui risque d'impacter vos apprentissages puis de vous focaliser sur votre réussite, tout en cherchant un autre groupe plus sécure et aidant.
Si vous souhaitez approfondir cet échange, vous avez la possibilité de me contacter via mon profil.
En vous souhaitant de retrouver assez vite votre paix intérieure.

Avec empathie et bienveillance.


Mehdia Salhaoui
Thérapeute familiale & conjugale
Consultations en ligne et en présentiel

Mehdia Salhaoui Psy sur Le Havre

107 réponses

96 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 AVRIL 2023

Bonjour Daniela. Le mal aise que vous ressentez dans cette situation est tout à fait compréhensible.

En même temps vous semblez parvenir à observer leur comportement avec compréhension.

J'ai l'envie de vous inviter à observer la racine du mal aise en vous, lorsqu'ils échangent des regards en votre présence. Qu'est ce qui vous donne cet inconfort ? Quel est le danger pour vous dans cette situation ?

Est-ce le fait de ne pas pouvoir appartenir au groupe de façon sécurisante, qui est le coeur du problème ?

Si oui, il semble pourtant que ce groupe ne soit pas celui auquel vous avez intérêt à appartenir dans le sens où vous semblez ne pas partager la même maturité émotionnelle.

Je vous invite donc à créer autour de vous un groupe de personnes qui aient la capacité de vous recevoir, la capacité de reconnaître vos qualités et vos richesses.

Avec plaisir d'échanger davantage avec vous là dessus si vous en ressentez l'envie

Audrey Hutinet Psy sur Limeuil

52 réponses

48 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 AVRIL 2023

Bonjour Daniela,

Je comprends la complexité de la situation que vous vivez. Vous êtes au milieu d'egos masculins surdimensionnés, et jeunes en plus.

Habituellement, le groupe qui rejette quelqu'un n'est pas franc à ce sujet. Cacher vos sentiments n'est pas une solution, essayez si possible de parler sincèrement avec les personnes qui vous causent ces difficultés. Partagez ce que vous ressentez et demandez-leur ce qui a pu les amener à réagir de cette façon, en voyant cette conversation non pas comme un règlement de compte mais comme un dialogue serein entre deux parties. S'ils ne veulent pas parler, vous pouvez vous éloigner. À tout le moins, vous aurez essayé de résoudre la situation et de lever le doute en vous. Vous pouvez également voir cette difficulté d'intégration comme une opportunité de croissance personnelle, et non comme un affront ou une excuse pour être dure avec vous-même. Faites des choses que vous aimez ou essayez de nouvelles expériences pour éviter les effets négatifs de ce que vous vivez dans cet environnement.

Bon courage à vous,

Nilton Mascarenhas,
Praticien en Hypnose Ericksonienne.

Nilton Mascarenhas Psy sur Paris

415 réponses

2117 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 AVRIL 2023

Bonjour Daniela,

Je vous remercie pour votre message et je comprends que cette situation soit difficile pour vous. Il est important que vous sachiez que ce que vous ressentez est tout à fait légitime et que vous avez le droit de vous sentir à l'aise dans votre environnement d'étude.

Si cette situation n'est pas réglée, cela pourrait avoir des conséquences négatives sur votre estime de vous, votre motivation et vos résultats scolaires.

Il est rassurant de constater que vous êtes consciente que la communication est la clé pour résoudre ce problème. Cependant, je comprends que cela puisse être difficile d'entamer une conversation à ce sujet.

Voici quelques étapes que je vous conseille de suivre pour résoudre votre situation :

Prenez du recul : Prenez un moment pour analyser la situation et évaluer ce qui se passe réellement. Essayez de comprendre leurs intentions et leurs comportements pour savoir si cela vient de l'ignorance ou de l'intention de vous blesser.

Parlez : Si vous êtes à l'aise, essayez d'en parler avec eux. Essayez de leur faire comprendre que vous vous sentez mal à l'aise et que leurs comportements vous mettent mal à l'aise. Vous pouvez également leur demander de changer leur comportement et de vous respecter en tant que personne.

Trouvez des alliés : Essayez de vous rapprocher des personnes de votre classe qui ne partagent pas les mêmes idées que ceux qui vous font du mal.

Trouvez un professionnel : Si vous vous sentez trop mal à l'aise pour gérer la situation vous-même, il est conseillé de parler à un professionnel pour avoir des conseils supplémentaires sur la façon de gérer cette situation.

Si vous voulez en savoir plus sur ces étapes et que vous avez besoin d'aide, n'hésitez pas à me contacter en privé. Nous pouvons discuter ensemble de votre situation plus en détail.

Cordialement,

Arnaud SOTO
Psychologue, praticien EMDR

Arnaud Soto Psy sur Juillan

569 réponses

381 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 AVRIL 2023

Bonjour Daniela,

En effet, il est parfois difficile de se faire accepter dans un groupe masculin. Pour cela, il faut comprendre comment ils fonctionnent. La plupart du temps, les garçons se jugent par la compétition (le plus fort, le meilleur codeur, etc.). Je ne vous conseille pas d’aller sur ce terrain, mais plutôt en vous faisant respecter d’êtres dans l’écoute et la douceur.
Il n’est pas facile de vous donner ainsi les meilleurs conseils puisqu’il va vous falloir vous adapter à chaque situation. L’idéal serait de vous faire coacher régulièrement pour adapter votre attitude aux situations qui vont forcément évoluer dans le temps.

Je reste à votre disposition et à votre écoute.

Pour plus de détails, contactez-moi.
N’hésitez pas à vous faire une idée du sérieux de ma méthode en consultant les avis sur ma fiche.

Christophe
-------------------------------------------------
Thérapeute de couple - Sexothérapeute
* Rendez-vous en ligne uniquement

Christophe Nieaux Psy sur Melun

3223 réponses

2865 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 AVRIL 2023

Bonjour Daniela
Effectivement ils ne vous parlent pas avec respect.
Depuis que vous en avez remis un à sa place, Ils se sont éloignés. Ne revenez pas vers eux. Laissez les revenir d'eux même. Et s'ils vous laissent de côté, profitez en pour travailler et réussir votre année.
Je ne suis pas sûre qu'ils aient suffisamment de jugeote pour vous parler autrement
Si vous voulez en discuter, je vous reçois en rdv présentiel ou visio
Avec bienveillance
Inès Avot

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6312 réponses

3300 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 AVRIL 2023

Bonjour Daniela,

Il est vrai que cela ne doit pas être facile pour s'intégrer parmi tant d'hommes, mais vous en avez la volonté et vous pouvez y arriver.
Vous avez raison de mettre des limites et ceci en respectant chacun.
Vous pourriez vous appuyer sur quelques camarades amicaux qui pourrait vous aider à cette intégration.
Par ailleurs peut être pourriez vous voir certains d'entre eux, hors cadre scolaire. Chacun pourrait convier des copines afin qu'il y est une mixité où vous vous sentirez plus à l'aise. Cela créera une dynamique nouvelle.
Enfin si vous voulez être accompagner lors de séances pour renforcer votre confiance en vous-même et prendre du recul, n'hésitez pas à me contacter.
Prenez soin de vous.
Bien cdt
Linda Hadji
Hypnothérapeute

Linda Hadji Psy sur Morsang-sur-Orge

31 réponses

50 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 AVRIL 2023

Bonjour Daniela,

Vous êtes face à un Surmoi Groupal. En fait il y a le Surmoi, qui gère la société et il y a des mini-Surmoi qui sont des règles internes à certains groupes, tacites pourraient-on dire. Là, je vais être cru, vous êtes dans un environnement de gros bourrins qui ne laisse que peu de place à une femme. Vous êtes donc dans un premier temps l'élément étranger de cet univers, en plus vous vous embrouillez avec l'un d'eux, vous êtes le bouc-émissaire du groupe.

Il n'y a pas 36 solutions en fait, vous mettre en mode communication ne servira à rien, en entreprise ça marche parce qu'il existe la menace d'être viré, mais un étudiant n'en a rien à cirer, vous êtes une femme dans un environnement de mâles en meute. La solution c'est de prouver que vous avez votre place, non pas dans un groupe d'hommes, mais en informatique. Brillez dans votre domaine et ils devront bien se taire, humiliez-les sur le terrain que vous avez en commun, c'est votre seule chance d'y arriver sans avoir envie de leur mettre un clavier en travers de la mâchoire.

Deuxième alternative plus compliquée, vous pouvez avoir un groupe à l'extérieur, des amis avec qui passer du bon temps et le temps des cours n'est qu'un mauvais moment à passer.

Quoi qu'il en soit, ça peut être utile de suivre une thérapie pour pouvoir de temps en temps lâcher émotionnellement du lest,

Quentin Gardrat, Psychothérapie en ligne, tarif libre (le patient décide) philothérapeute.

Quentin Gardrat Psy sur Le Havre

390 réponses

207 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 AVRIL 2023

Bonjour Daniela,

Je comprends parfaitement qu'il ne soit pas simple de parvenir à s'intégrer dans un environnement à la fois jeune, masculin est pas très sociable. Cela dit, je pense que c'est faisable pour vous. Il est important que vous sachiez où sont les limites pour vous, ce qui est important pour vous. Est-ce que vous attendez des autres. Ensuite, effectivement, il vous faudra trouver le moyen de communiquer cela d'une façon efficace. Ce que j'entends par efficace, c'est que cela produise l'effet escompté, donc, qu'ils vous comprennent, qu'ils modifient leur comportement avec vous, et qu'ils acceptent de vous intégrer.
Par ailleurs, vous êtes extrêmement minoritaire. Il vous faudra donc faire un effort d'adaptation, car vous ne pouvait pas leur imposer votre sensibilité à chaque fois qu'ils sont ensembles. Ce n'est pas tant une question de sexe, mais de culture et de groupe. Disons qu'ils ont leur code, et que tant qu'ils vous respectent, il conviendrait que vous ne vous sentiez pas agressée systématiquement.
Il s'agit d'un équilibre à trouver, pour trouver une intégration qui vous convienne, avec les limites qui vous conviennent également et qui soit suffisamment ouverte pour pouvoir vous faire participer à la vie du groupe...

Je reste à votre écoute avec attention et bienveillance,
Xavier Dubouch,
Psychopraticien, Gestalt-thérapeute

Xavier Dubouch Psy sur Périgueux

931 réponses

497 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 AVRIL 2023

Bonjour Daniela

Je comprends que vous êtes étudiante en informatique et la seule fille de votre groupe de travail. Vous avez du mal à vous faire votre place au milieu d'eux. Pensez vous qu'il faut "se faire" à des expressions telles que celles que vous citez ? Est-ce normal selon vous de créer un groupe où les filles ne sont pas acceptées ?
Comment vous sentez-vous face à cette différence de traitement ? je pourrai ressentir que vous vous sentez presque coupable d'être là parmi eux et que c'est à vous de faire les efforts pour les comprendre et pour vous adapter.
Cependant, vous êtes un être à part entière, comme chacun d'entre eux, et vous méritez votre place comme chacun d'entre eux.
Comme vous dîtes, tout peut se résoudre par la communication. C'est en effet la solution a beaucoup de situations complexes. Mais pour communiquer il faut être au moins 2 et que chacun s'ouvre à cette communication. Donc tout ne peut pas se résoudre "grâce à vous" et vous ne pouvez pas "tout porter seule" dans cette situation.
A votre échelle, vous pouvez biensur leur exprimer "comment vous vous sentez" et peut être en commençant par ceux avec qui vous vous sentez le plus en confiance.
Il me semble que les enseignants ont également un rôle à jouer et vous pouvez également leur exprimer "comment vous vous sentez".
Le fait de communiquer à l'autre notre ressenti lui permet de faire de même et offre à chacun la possibilité de prendre la mesure de la situation et la responsabilité qui est la sienne.
Ainsi pourrez vous sans doute convenir de nouvelles mesures pour créer un environnement où chacun a sa place.
Je me tiens à votre disposition pour vous accompagner dans cette recherche.

Prenez soin de vous
Hélène CHAMBRIS
Gestalt Thérapie Humaniste Intégrative
Rdv en ligne ou en présentiel à Marseille 8ème


Hélène Chambris Psy sur Marseille

1200 réponses

2322 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 AVRIL 2023

Il est toujours difficile d'être différent du groupe, d'être la minorité visible face à une majorité qui peut faire peur et qui donne le ton.

La groupalité nous demande de nous affirmer mais aussi de nous fondre pour faire corps finalement. Ici il y a des enjeux plus importants encore en termes de genre et de place sociale. Mais je vous propose de laisser de côté ces considérations réelles et limitantes pour vous concentrer sur vous. Vous semblez être en position passive face à ce clan et attendez en somme qu'ils vous indiquent la marche à suivre, qu'ils viennent vers vous, qu'ils s'adaptent à vous par leur manière et leur langage. Je vous invite à ne plus attendre mais d'agir et prendre place, prendre position, celle que vous souhaitez.
Si vous souhaitez faire partie de ce groupe alors agissez. Si vous ne le souhaitez pas, alors agissez également.

Pour faire partie du groupe, il est bon d'accepter qu'on ne peut pas plaire à tous mais peut être se lier avec un ou deux membres en demandant de l'aide sur la compréhension d'un sujet ou en offrant son aide, en parlant musique, en s'intéressant à un ou deux autres.
Pour ne pas faire partie du groupe, il est bon de renforcer limites et distance, écouter de la musique avec ses oreillettes peut donner une contenance par exemple. Il ne s'agit pas d'être froide mais accepter que finalement il n'y aura rien et faire face à cela. Et peut être que cela provoquera aussi respect et intérêt car je suis certaine que beaucoup d'entre eux savent que vous êtes forte : être dans ce groupe et tenir ferme intiment le respect.
La communication n'est pas que verbale, on parle avec nos regards et notre corps. Restez concentrée et le signal animal que vous émettrez sera bien plus long que des discours.

Bien à vous,

Dalila Nourdin

Dalila Nourdin Psy sur Lyon

246 réponses

319 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 AVRIL 2023

Bonjour Daniela, je suis désolé d'apprendre que vous vivez cette situation difficile en tant que seule femme dans votre groupe de classe. Il est compréhensible que vous vous sentiez mal à l'aise et que vous ayez du mal à vous faire une place parmi eux.
Il est important que vous ne minimisiez pas votre ressenti et que vous preniez soin de vous dans cette situation. Vous pouvez envisager de parler à un professionnel de la santé mentale, tel qu'un psychologue clinicien, pour obtenir un soutien et des conseils pour faire face à cette situation.
En tant que psychologue clinicienne, je vous encourage vivement à prendre rendez-vous avec un professionnel pour discuter de votre situation en détail. Un professionnel pourra vous aider à comprendre vos propres pensées et émotions dans cette situation, et vous donner les outils pour communiquer efficacement avec vos camarades de classe et résoudre les conflits de manière constructive.

Il est important de se rappeler que la communication est essentielle pour résoudre les conflits. Bien que cela puisse sembler difficile, essayer d'entamer une conversation honnête et respectueuse avec vos camarades de classe pourrait être le premier pas pour améliorer la situation.

N'oubliez pas que vous avez le droit de vous sentir respectée et incluse dans votre groupe de classe, et que vous méritez d'être traitée avec dignité et bienveillance. J'espère que vous pourrez trouver une solution à cette situation et vous sentir mieux dans votre environnement d'études.

Mélanie Maillot
Psychologue clinicienne et psychothérapeute

Mélanie Maillot Psy sur Saint-Paul (La Réunion)

126 réponses

53 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 AVRIL 2023

Bonjour Daniella

Vous êtes la seule jeune femme dans un groupe de jeunes hommes. Appartenir au groupe est un rêve.
Plusieurs comportements se conjuguent
-Se montrer en tant que mâle vis à vis de vous car il y a de la concurrence
-Concurrence entre eux vis à vis de vous
-Mode de fonctionnement entre "hommes"
-Soutien dans le groupe contre "l'intruse"

Cela ne sera pas facile je vous l'accorde.
Vous devez en toute priorité avoir confiance en vous. Si non il leur sera facile de vous faire perdre pied de de faire de vous leur victime de harcèlement. Ce que vous devez éviter. Alors "on relève la tête" . Vous savez ce que vous valez. ; )

Ensuite vous laisser couler leur vocabulaire, mais ferme quand cela s'adresse à vous.
N'entrez pas dans les disputes vous aurez toujours tort.
Soyez aimable mais juste cela
Ne vous montrez pas choquée, délaissée, etc. L'indifférence neutre. Si ils n'ont plus de prise sur vous c'est moins inintéressant.

Par contre au niveau du travail montrez votre potentiel, votre motivation, participez, donnez des idées....Vous êtes là pour vos études après tout. Rien à prouver mais faites bien le job.

Restez joyeuse, ouverte à la discussion. S'ils se mettent de coté ignorez.

Gardez à l'esprit que vous êtes là pour vos études, c'est votre priorité, donnez leur moins d'importance si ils ne sont pas disposés à vous intégrer. Suivez votre chemin.

Et n'oubliez pas ce que vous valez, vous.

----Olga SERO-GUILLAUME----
NEURACOSME
Psychopraticien – Hypnothérapeute
Psychothérapie - Accompagnement au changement
Développement personnel
--- Visio et Présentiel ---











Olga Sero-Guillaume Psy sur Laval

344 réponses

349 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 AVRIL 2023

Chère Daniela,

Je comprends que vous traversiez une période difficile en tant que seule femme de votre groupe de classe d'informatique. Il est compréhensible que les comportements et les propos de vos camarades masculins vous mettent mal à l'aise et vous donnent l'impression de ne pas appartenir pleinement au groupe. Il est important de reconnaître que vous avez le droit d'être respectée et de vous sentir à l'aise dans votre environnement d'apprentissage.

En tant que psychothérapeute, je vous encourage à prendre soin de votre bien-être émotionnel dans cette situation. Voici quelques conseils qui pourraient vous aider :

Affirmez vos limites : Il est important de ne pas tolérer les comportements inappropriés ou les propos offensants. Vous avez le droit de fixer des limites claires et de dire clairement aux autres que vous n'acceptez pas les comportements qui vous mettent mal à l'aise. Vous pouvez utiliser une communication assertive pour exprimer vos besoins et vos préoccupations de manière respectueuse mais ferme.

Cherchez du soutien : Parlez de vos sentiments à des amis de confiance, à un membre de votre famille ou à un conseiller d'études, si cela est possible. Le fait de partager vos préoccupations avec d'autres peut vous aider à vous sentir soutenue et comprise, et peut également vous donner des idées sur la façon de gérer la situation.

Adressez-vous à un professionnel de la santé mentale : Un psychothérapeute peut vous aider à gérer vos émotions et à développer des stratégies pour faire face à cette situation difficile. Un espace de thérapie peut vous offrir un soutien émotionnel neutre et bienveillant pour explorer vos sentiments et développer des compétences de communication efficaces pour aborder la situation.

Prenez soin de vous : Assurez-vous de prendre du temps pour vous détendre, vous ressourcer et prendre soin de votre bien-être émotionnel. Faites des activités qui vous plaisent, entourez-vous de personnes positives et engagez-vous dans des pratiques d'auto-soin qui vous aident à gérer le stress et les émotions négatives.

Enfin, en tant que psychothérapeute, je vous encourage également à envisager de prendre rendez-vous en ligne avec moi pour une séance de thérapie individuelle. La thérapie peut vous fournir un espace sûr et confidentiel pour explorer vos émotions, développer des stratégies d'adaptation positives et vous soutenir dans votre situation actuelle. La thérapie en ligne peut être une option pratique et flexible qui vous permet de bénéficier de soutien professionnel même si vous avez des contraintes de temps ou de distance. N'hésitez pas à prendre contact avec moi pour discuter de vos besoins et pour convenir d'un rendez-vous en ligne.

Prendre soin de votre bien-être émotionnel est essentiel, et il est important de ne pas hésiter à chercher du soutien lorsque vous en avez besoin. Vous avez le droit d'être respectée et de vous sentir bien dans votre environnement d'apprentissage. Je suis là pour vous soutenir dans ce processus de guérison.

Bien à vous,

Ulrich Alexandre Psy sur Narbonne

306 réponses

83 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 AVRIL 2023

Bonjour Daniela

Détrompez-vous des propos come "jte nique" ou "t'es conne toi" ne sont jamais anodins. Mettons les bons mots, s'ils sont répétés cela s'appelle du harcèlement et c'est répréhensible, c'est punis par la loi.
Ne laissez donc pas ces insinuations s'installer.
Ils se peut qu'elle puisse être prononcée sans que la personne qui les profère ai une grande conscience de ce qu'elle fait, je trouve cela encore plus grave. Cela marque une absence de responsabilité.
Ne laissez pas passer de tels propos. si vous souhaitez souligner cette absence de responsabilité, chaque fois que l'on vous tiendra de tels propos, demandez à votre interlocuteur ce qu'il veux dire exactement, pourquoi il dit cela, dites que vous ne comprenez pas et demandez lui de préciser, vous verrez c'est lui qui se retrouveras dans l'embarras. Petite technique de communication, j'en aurai plein d'autres à vous proposer.
Ce qui est important aussi, puisque l'on parle d'une forme ou d'un début de harcèlement c'est d'en référer à un de vos enseignants. Ici aussi les responsabilités sont fortes, je vous rappelle que c'est illégal. Vous en ouvrir à un enseignant va déclencher une réponse institutionnelle.
Pour finir, vous faites face à un problème de communication et de représentation, l'univers de l'informatique est souvent peu respectueux des femmes, je connais bien j'y ai consacré la première partie de ma carrière.

Je reste à votre disposition si vous souhaitiez approfondir cet échange, n'hésitez pas à me contacter

Bonne journée

Bruno BRICE
Psychopraticien & Thérapeute Narratif

Bruno Brice Psy sur Aix-en-Provence

314 réponses

140 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 AVRIL 2023

Bonjour Daniela,

Cette situation n'est pas facile pour vous et elle est parfaitement regrettable.
Vous pourriez essayer d'en parler à un ou deux étudiants de votre groupe classe qui vous paraissent plus ouverts.
Ou au délégué de la classe s'il y en a un.
Vous pouvez aussi légitimement en parler à la direction de votre école qui devrait y être sensible. Le fait, notamment, d'avoir créé un groupe réservé au sexe masculin me semble plus que douteux, voire répréhensible.
Ne vous laissez pas faire.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

3833 réponses

19142 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 AVRIL 2023

Bonjour,

Je trouve que vous vous en sortez très bien. Vous savez poser les limites et n'êtes pas dans une forme de séduction pour être acceptée de tous.
Leur réaction est le résultat de ce que vous avez demandé et de leur côté ils ont sûrement envie d'avoir cette liberté de se taquiner avec ce type de vocabulaire.
Restez professionnelle et mettez-vous avec des groupes qui sont plus travailleurs et respectueux. Cela vous prépare à la vie active.
Ne vous torturez pas l'esprit dès l'instant où vous êtes droite dans vos bottes :-)

Cordialement,
Fouzia FOUFA

Fouzia FOUFA Psy sur Marseille

100 réponses

211 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 AVRIL 2023

Bonjour Daniela,

Je comprends que cela peut être difficile pour vous de vous intégrer dans un groupe d'étudiants où vous êtes la cible d'insultes et de comportements malveillants. Voici quelques techniques de communication qui pourraient vous aider à vous intégrer :

1. Établissez des limites claires : il est important d'établir des limites claires avec les personnes qui vous nuisent. Vous ne méritez pas d'être victime d'insultes ou de comportements malveillants. Une communication ferme peut être nécessaire pour établir ces limites et réduire l'impact sur votre bien-être.

2. Soyez assertif : être assertif signifie exprimer ses sentiments, ses pensées ou ses besoins en respectant vous-même et les autres. Cela peut vous aider à vous affirmer tout en respectant les autres.

3. Utilisez des techniques de communication non-violente : La Communication Non Violente est une alternative efficace à la communication agressive ou passive. Cette technique vous aide à vous intégrer en communiquant de manière respectueuse et empathique, ce qui peut faciliter un consensus. Cette technique peut également être utilisée pour dénouer les tensions les plus difficiles.

4. Trouvez des alliés : Essayez de trouver des personnes qui sont disposées à vous soutenir et à vous aider à vous intégrer dans le groupe. Il peut être utile de trouver des alliés qui auront votre dos, et faire face au harcèlement quand cela est nécessaire.

5. Demandez de l'aide : Si les comportements négatifs persistent, il peut être nécessaire de demander de l'aide à un professionnel, un conseiller en orientation ou un membre de l'institution. Ils peuvent être formés pour vous aider à trouver des stratégies pour faire face à ces comportements.

En somme, ces techniques de communication peuvent vous aider à vous intégrer dans le groupe sans compromettre votre estime de vous. Bien que cela puisse prendre du temps, n'oubliez pas que vous êtes en droit d'être traité avec respect et de faire partie de ce groupe.

Bien Cordialement.

Johnny Devaux Psy sur Serez

36 réponses

13 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 11700 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 15600

psychologues

questions 11700

questions

réponses 131550

réponses