Aucun souvenir de votre enfance ?

<strong>Article révisé</strong> par le

Article révisé par le Comité Psychologue.net

Combien de fois vos parents ont-ils essayé en vain de vous rappeler certains souvenirs de votre plus tendre enfance ? Nous avons l'explication.

13 JANV. 2017 · Lecture : min.
Aucun souvenir de votre enfance ?

Vos parents vous racontent de sacrées histoires sur votre enfance, ils vous remémorent certains bons moments, et pourtant aucun souvenir ne vous vient à l'esprit... Dépités, ils ne comprennent pas que vous ne vous souveniez pas. Promis, vous ne vous sentirez plus coupable, et allez bientôt pouvoir leur expliquer pourquoi vous ne vous souvenez pas.

C'est un fait, nous sommes très peu à nous rappeler d'événements avant nos 7 ans, et il est même très rare de garder des souvenirs de nos trois ou quatre premières années. Pourtant ce n'est pas faute d'essayer de rechercher en vain des images dans notre mémoire, des parfums pour nous souvenir d'un lieu ou des objets qui nous feraient remonter dans notre plus tendre enfance. Si seulement on pouvait... On va jusqu'à se demander parfois si nos souvenirs sont réels ou inventés de photos ou d'histoires de notre enfance que nous avons vue ou qu'on nous a raconté. Difficile de s'y retrouver et de déceler le faux du vrai.

Pourquoi ce manque de souvenirs ?

Tout simplement car la mémoire des nourrissons et des tout-petits n'est pas encore entièrement développée. Si les bébés peuvent utiliser leur mémoire à court terme (souvenirs pendant plusieurs minutes) comme leur mémoire à long terme (souvenirs durant des semaines voir des mois) dès leurs six mois, cela n'est toujours pas suffisant pour consolider la mémoire.

shutterstock-98870129.jpg

La mémoire d'un bébé va se développer jusqu'à l'adolescence. Cette amnésie de notre enfance s'expliquerait donc par cette mise en place progressive des processus fondamentaux de la mémoire. Ces processus servent à la formation, la consolidation et la récupération de souvenirs. En pleine formation à cet âge, ils ne seraient donc pas en mesure de remplir pleinement leur rôle. En effet, prenons pour preuve l'hippocampe, qui serait responsable de la formation des souvenirs, et qui ne cesserait de se développer jusqu'à nos sept ans. Notre problème à cet âge résulte donc du fait que l'on ne consolide pas ses souvenirs bien qu'on les forme dans notre tête.

Une autre explication viendrait s'ajouter à cette amnésie infantile : le langage est important pour se souvenir. Chez les bébés, le langage est primordial pour se souvenir. De leur première à leur sixième année, les bébés vont passer de leurs premiers balbutiements à la maîtrise de leur langue maternelle, et ce n'est pas rien. Ces changements importants qui se produisent en matière de capacité d'expression ont aussi leur part à jouer dans l'amnésie infantile.

Comment savoir quel souvenir restera ancré chez un enfant ? Plus un enfant sera capable de verbaliser un événement, plus il aura de chance de s'en rappeler des mois ou des années plus tard. S'il est incapable d'expliquer ou de mettre des mots sur cet événement, il y aura de fortes chances qu'il ne se rappelle presque rien, voire rien du tout. Ainsi, si les souvenirs formés lors de cette phrase de pré-verbalisation seront perdus s'ils ne passent pas par le langage.

shutterstock-419104051.jpg

Des recherches toujours en cours

Il reste encore de nombreuses découvertes à faire sur l'amnésie infantile, bien que les chercheurs progressent chaque jour. Des études prospectives longitudinales sont notamment en cours pour étudier des individus sur le long terme, et ce depuis leur enfance. Les chercheurs seront ainsi en mesure de savoir si les souvenirs des enfants devenus adultes sont inventés ou réels.

Attention toutefois, si nous ne sommes pas capables de raconter des événements spécifiques de notre plus tendre enfance, l'accumulation de souvenirs liés à notre enfance influencent durablement notre comportement. Étonnant, non ? Si nous oublions nos premières années, ce sont pourtant celles-ci qui nous marquent à tout jamais en tant qu'adulte.

Photos : Shutterstock

psychologues
Linkedin
Écrit par

Psychologue.net

Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail

derniers articles sur psychologie enfant