La fibromyalgie, mal partout mal tout le temps

<strong>Article révisé</strong> par le

Article révisé par le Comité Psychologue.net

Maladie polymorphe, cette affection invalidante caractérisée par des douleurs diffuses, raconte une négation de ses besoins primordiaux, regardons cela de plus près.

9 avril 2019 · Lecture : min.
La fibromyalgie, mal partout mal tout le temps

Je mesure chaque jour dans ma pratique professionnelle, la souffrance indicible parfois, des malades, l'incompréhension de la famille et de l'environnement social au regard de cette maladie mystérieuse, aux aspects complexes car elle ne se voit pas au premier coup d'oeil.

La fibromyalgie est un processus chronique, caractérisé par des troubles de modulation de la douleur, et un dysfonctionnement du système nerveux central. Aucun marqueur biologique ou organique ne permet d'identifier ce trouble. L'absence de diagnostic pose le diagnostic.

Le diagnostic de la fibromyalgie est établi par une panoplie d'investigations médicales négatives. Longtemps les malades (à dominante féminine) ont entendu, les examens sont normaux, c'est dans votre tête madame ! Elle se révèle par une inspection digitale corporelle, mettant en évidence au moins 11 points douloureux à la pression sur les 18 recensés.

Regard sur « les mots du symptôme »

Les malades de la fibromyalgie sont souvent des personnes endurantes, courageuses, trop gentilles, trop bonnes, trop généreuses, elles donnent sans compter pour récolter quelques miettes d'attention, de reconnaissance, d'amour.

Elles ont grand besoin d'écoute et souffrent moralement dans l'isolement c'est-à-dire sans pouvoir se confier ce qui les plongent dans l'impuissance et la dévalorisation. Dans un tel contexte quotidien, elles ne peuvent plus mesurer l'inadmissible de ce qu'elles vivent, subissent, encaissent, sapant ainsi leur élan de vie.

Pour sortir de cette pathologie, il faut arrêter d'être un paillasson, vous êtes UNIQUE et rien ni personne ne peut toucher à cette vérité-là.

Reconquérir l'estime de soi, retrouver en soi avec amour le sentiment d'avoir et d'être UNE VALEUR, d'Oser le Bonheur et pour cela parfois, quitter un modèle de vie toxique ou désenchanté, un mode survie qui éteint la joie d'exister en soi.

Côté corps, les fascias (tissus conjonctifs) contiennent les crispations émotionnelles endurées, répétées, renforcées, toutes ces fois où les personnes ont dit OUI en pensant NON, la dépression s'est alors installée et la fatigue a ralenti l'élan combatif, induisant par là même la confusion puis l'épuisement et la détresse globale.

shutterstock-1175311813.jpg

La prise en charge

Afin d'offrir une prise en charge créative, j'ai créé un protocole spécifique pour des patients souffrant de pathologies algiques très invalidantes, notamment la fibromyalgie, ma méthode SETA "Sens et Équilibre des Troubles Algiques" elle intègre nutrithérapie, Hypno- stimulation, musicothérapie, méditation, et décodage Conflictologique. Mettre à jour le Code empreinte (c'est-à-dire l'aiguille dans la botte de foin) par lequel notre chemin de vie s'exprime est le premier pas.

Cette approche globale et personnalisée, instruit le patient sur sa maladie, lui permet de lui donner du sens et l'aide à mieux gérer son anxiété, sa douleur, ses émotions et son équilibre alimentaire. Il est essentiel cependant que le patient soit pleinement investi dans sa démarche thérapeutique, de compréhension et de guérison, pour progresser dans la quotidienneté de sa maladie.

Il semble que parmi ceux qui ont initié une démarche d'accompagnement, 60% vivent une transformation majeure de leur existence et de leur philosophie de vie, dans une approche globale et retrouvé leur intégrité psychique, émotionnelle et physique

Ne vous laissez jamais enfermer par un diagnostic, et encore moins par un pronostic, refusez « il faut apprendre à vivre avec » vous êtes plus puissant que vous l'imaginez et la seule force de votre pensée peut changer votre réalité demain.

Ayez-foi-en la vie, elle vous aime.

Avec cœur et conscience,

Photos : Shutterstock

Écrit par

Corinne Collin-Bellet

Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail
Commentaires 3
  • Audrey

    Pour ma part personne ne m’a dit que c’était dans la tête, au début tout le monde me disaient c’est la Fibromyalgie mais je ne voulais pas le croire ou surtout je ne voulais pas que ça soit cette maladie.... et bien oui j’ai la Fibromyalgie avec 17points positifs mais il faut se battre jours et nuits ne plus s’entourer ne personne négative et des personnes qui ont tout les maux du monde mais qu’ils ont rien du tout... il faut avancer se trouver des occupations pour ne pas penser aux douleurs et à la dépression, nous aussi on a le droit a bonheur... ça s’apprend..

  • Dollyvannes

    Bonjour, je très souvent des douleurs inexpliquées, je suis une personne très empathique et j'ai l'impression que c'est moi qui morfle, une fois que j'ai aidé quelqu'un. Et il est vrai que la vie n'est pas tendre avec moi.

  • Nath 59113

    Bonsoir j ai été abuser en étant petite pat Mon arrière grand père des lors j ai développer des maladies otites à répétitions mal de ventre et oui je disait oui à tout aussi même ai travail et j ai fait une dépression un Hernie hiatal tendinites à répétition mal de dos genou pieds nevrome de morton , mains canal carpien coudes ,épaules capsilites rétractive et Calcification , névralgie intercostale torticolis tension