Libérez-vous de la dépendance émotionnelle et soyez vous-même !

<strong>Article révisé</strong> par le

Article révisé par le Comité Psychologue.net

Pensez-vous et ressentez-vous que vous ne pouvez pas vivre sans votre partenaire et que votre vie ne peut que tourner autour d'elle/lui ? Faites attention !

23 JUIN 2020 · Lecture : min.
Libérez-vous de la dépendance émotionnelle et soyez vous-même !

Vous pouvez facilement confondre la dépendance émotionnelle avec l'amour, car il est normal de créer un lien émotionnel fort avec la personne que nous aimons. Cependant, lorsque quelqu'un sent qu'il ne peut pas vivre sans une certaine personne et manifeste un besoin émotionnel extrême tout comme avec une toxicomanie, il a franchi la ligne de la dépendance émotionnelle. Ce type de dépendance est généralement fréquent dans les couples, mais il se produit également dans les relations amicales et familiales.

Dans les couples, nous trouvons souvent des personnes qui, après une certain temps de relation, s'annulent individuellement. Ils abandonnent leurs projets professionnels, leurs amis, leurs valeurs, leurs hobbies, leurs goûts et leurs rêves. Ils ont extrêmement peur de l'abandon. Ensuite, ils continuent à satisfaire leurs désirs mutuels parce qu'ils ont l'idée fausse que c'est la seule façon de ne pas être abandonné.

Selon Walter Riso, psychologue et auteur du livre Practical Guide to Overcome Emotional Dependence, la grande majorité de ces personnes se comportent ainsi parce qu'elles confondent dépendance et amour.

Ces gens ont l'idée absurde qu'aimer c'est se donner à l'autre, c'est vivre pour l'autre et par l'autre, c'est changer l'essence pour plaire et rendre le partenaire heureux. (...) Mais la vérité est que dans un amour sain, il n'y a pas de place pour la résignation ou le martyre, et si vous devez vous annuler ou vous détruire pour que votre partenaire soit heureux, vous avez une mauvaise relation ou vous êtes avec la mauvaise personne. Walter Riso

Comme vous pouvez le voir, être émotionnellement dépendant d'un partenaire est une condition triste qui est souvent liée au type d'attachement que la personne avait avec ses parents pendant l'enfance. Lorsque l'attachement n'est pas sécure et que l'enfant n'a pas ses besoins affectifs satisfaits, il grandit avec un énorme manque affectif. En tant qu'adulte, vous aurez probablement une faible estime de soi, ne pourrez pas reconnaître votre valeur et placerez toutes vos attentes sur votre partenaire.

Comment surmonter la dépendance émotionnelle ?

La première étape pour surmonter la dépendance émotionnelle est de savoir reconnaître que vous êtes dans cette condition. Les principaux signes d'une relation dans laquelle l'un des deux est émotionnellement dépendant sont :

  • Incapacité à quitter la relation malgré le fait de savoir que vous n'êtes pas heureux. 
  • Peur d'être seul.
  • Ne pas trouver de temps pour être avec des amis, de la famille ou d'autres proches parce que vous êtes constamment avec votre partenaire.
  • Être toujours préoccupé par la stabilité et l'avenir de la relation.
  • Besoin de preuves constantes d'amour.
  • Peur de bouleverser le partenaire et donc de satisfaire toutes ses volontés.
  • Incapacité à profiter de moments de solitude.
  • Faible estime de soi.
  • L'humeur du partenaire affecte considérablement la façon dont vous vous sentez. Par exemple, si cette personne est triste, vous l'êtes aussi. S'il est en colère, vous êtes en colère. Si vous êtes heureux, vous êtes heureux.
  • Jalousie et possessivité.

Avoir une autonomie émotionnelle ne signifie pas cesser d'aimer mais être fidèle à ses propres principes. C'est savoir que l'autre n'est pas responsable de notre bonheur ou du chemin que nous décidons de suivre. C'est savoir qu'il est possible d'avoir une vie équilibrée et heureuse en couple tout en se valorisant individuellement.

Il n'y a pas assez d'amour capable de combler le vide d'une personne qui ne s'aime pas. Irene Orce

Si vous sentez que vous êtes accro à votre partenaire et que vous souhaitez surmonter la dépendance émotionnelle pour parvenir à une relation plus saine, ces recommandations sont pour vous :

Prenez le temps d'évaluer la relation

Cherchez à analyser calmement si cela vaut la peine de continuer ensemble, si votre partenaire est vraiment incroyable et si il/elle sera impliqué.e dans une relation avec vous. Vous ne devez pas accepter d'être avec quelqu'un si vous ne vous sentez pas vraiment comblé.e ou par peur d'être seul.e. Si vous remarquez que votre partenaire n'acceptera pas de vivre avec vous de manière plus équilibrée, il peut être préférable de rompre la relation. La vie ne s'arrête pas là et vous pourrez sûrement continuer sans cette personne.

Commencez à prendre votre vie en main

Les personnes qui n'ont pas une bonne estime de soi ou qui ne savent pas comment se prendre en charge émotionnellement mettent généralement toutes leurs attentes sur leur partenaire. Avec cela, ils perdent le pouvoir de décision et cessent de préserver l'autosuffisance. Être plus attentif à vos propres besoins nécessite de la pratique et des changements dans votre façon d'agir. Petit à petit, vous devez vous concentrer sur vos intérêts personnels pour mieux équilibrer les autres sphères de votre vie.

Prenez bien soin de vous et reconnaissez que vos besoins sont importants et ne disparaîtront pas si vous les ignorez ou les négligez. La dépendance est souvent le résultat de cette négligence de soi.

Adoptez une vision réaliste de l'autre

Les personnes émotionnellement dépendantes mettent souvent l'autre sur un piédestal, perdant la capacité de le voir comme humain. Avec cela, il est très probable qu'ils vivent dans une position d'infériorité. Savoir reconnaître les faiblesses et les qualités de votre partenaire est essentiel pour commencer à équilibrer la vie à deux et comprendre que vous participez activement au développement de la relation. N'oubliez pas que votre opinion, vos goûts, vos attentes doivent également être valorisés.

Laissez le passé derrière vous

Nous pouvons (et devons) apprendre de notre passé, mais amener nos frustrations, nos peurs et nos problèmes passés au présent nous empêche de vivre intensément le présent. Évitez de juger et d'être si critique de vos décisions précédentes et comprenez que vous avez agi aussi bien que possible en vous basant sur les connaissances que vous aviez à l'époque.

Et si vous sentez que vous n'êtes pas en mesure de tourner la page, la meilleure chose à faire est peut-être de demander l'aide d'un psychologue pour mieux accepter vos expériences précédentes.

Réflexion finale

Conquérir l'autonomie émotionnelle, ce n'est pas cesser d'aimer mais aimer sans cesser d'être soi-même. C'est partager votre vie avec quelqu'un, mais aller de l'avant avec vos objectifs, en respectant mutuellement vos espaces personnels, vos valeurs et vos façon d'être. Lorsque ce que vous ressentez vous enlève vos ailes, lorsque la relation vous limite ou lorsque la peur d'être seul.e est supérieure à vos besoins individuels, ce n'est pas de l'amour.

Photos : Shutterstock

psychologues
Linkedin
Écrit par

Psychologue.net

Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail

derniers articles sur dépendance affective