Divorce Relation Père-Fille

Réalisée par KABACH · 9 mai 2018 Thérapie familiale

Bonjour
Je suis divorcé avec deux filles de 12 et 14 ans et ma nouvelle femme a des difficultés avec ma relation entre moi et ma fille ainée.
Ma fille aînée est très fusionnelle avec moi avec des attitudes en publics qui gênent ma femme : passage de main dans les cheveux, me tient la main dans la rue (avec les doigts entrelacés), paroles du type "papa je vais te manger", gros câlins à répétition....et cette tendance tend à s'accentuer.

Ma femme supporte mal ces attiudes qui sont pour certaines sembables aux siennes (main dans la main par ex) avec moi.
De mon coté je réponds aux marques d'affection peut être "un peu excessives" de ma fille sans être pour autant demandeur et je comprends que certaines situations mettent ma femme mal à l'aise. Je suis moi même gêné par certains gestes (le fait qu'elles me tiennent la main en voulant entre croiser les doigts par exemple).
Comment analyser vous cette situation? Y 'a-t-il une notion de normalité dans le type de relation père fille que j'entretiens avec mon ainée? Que me conseillez vous?
Merci à vous

.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 10 MAI 2018

Bonjour,

Ce n'est par une question de normalité car chacun avance dans sa vie à son rythme et tout ceci n'est pas bien méchant.

En revanche, pour le bien-être de votre fille en premier lieu, il va falloir que vous fassiez une mise au point : gentiment mais fermement. Si cela n'est pas fait, ça risque de compliquer grandement sa vie de femme adulte. A l'évidence votre fille n'a pas vraiment fait son deuil de l'amour oedipien : vous êtes encore son papa qu'elle aime un peu trop amoureusement et quelle voudrait pour elle seule.

Voici ce que je vous suggère : vous allez lui dire, avec des mots très clairs, que vous l'aimez mais comme un père aime son enfant. Vous lui direz : je suis marié avec un femme que j'aime et c'est avec elle que j'aime enlacer mes doigts dans les siens lors de nos promenades : pas avec toi car c'est d'elle dont je suis amoureux. Je t'aime comme un père et je ne suis donc pas amoureux de toi.
C'est à la fois très simple, très juste et il faut que votre fille l'entende de votre bouche. C'est très important. Elle sera sûrement de mauvaise humeur sur le moment ...mais ça lui passera très vite lorsqu'elle aura compris que vous lui porterez toujours votre amour paternel. Elle comprendra que les gestes amoureux, ce n'est pas avec vous qu'elle peut les accomplir.
Vous êtes son père.
Ces mots elle aurait dû les entendre lorsqu'elle avait 4 ans mais ne vous flagellez pas pour autant : les parents parfaits, ca n'existe pas.

Cette mise au point faite, vous verrez que les choses vont rentrer dans l'ordre (avec un peu de mal au début, car votre fille est grande et elle acceptera ceci avec quelques difficultés).

Mais n'oubliez pas que vous lui rendrez ainsi un très grand service pour sa vie amoureuse future.
C'est toute votre famille qui va aller mieux du fait de cette mise au point.

Cordialement,
Frédérique Le Ridant

Anonyme-331608 Psy sur Saint-Michel-de-Chabrillanoux

169 réponses

997 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 MAI 2018

Bonjour,
Depuis combien de temps êtes vous avec cette nouvelle femme ? Quelles sont les conditions de votre séparation avec la mère de vos filles ? Les voyez vous souvent ? Autant de questions liées à votre relation paternelle sont soumis aux condition de normalité...
Au cas où vous les voyez souvent et que votre nouvelle compagne est avec vous depuis plusieurs années, je vous suggère de parler avec vos 2 filles en faisant bien la différence entre une relation conjugale et une relation paternelle, sans viser votre fille ainée. De plus votre compagne à un rôle a jouer auprès de vos filles. Communiquer avec elle, par l'empathie et prendre sa place conjugale, tout en les rassurant sur celle de leur mère.
Pour moi c'est surtout un problème de place à poser dans votre famille. Un ou deux entretiens accompagné d'une conseillère conjugale devrait suffire à éclaircir la situation et rassurer votre entourage affectif. Si votre situation est plus compliquée, il vous faudrait un suivi un peu plus long.
Je vous souhaite de réussir. Bien à vous.
Cordialement Claudette MONNERY à Thiers

Monnery Claudette Psy sur Thiers

69 réponses

29 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 MAI 2018

Bonjour,
je pense que votre enfant qui vient de rentrer dans l'adolescence souffre énormément déjà du divorce et maintenant de "la présence d'une femme près de son papa d'amour"! oui c'est à vous de mettre "les limites", de donner à chacun sa propre place, afin de pouvoir aider votre enfant et votre femme!
Oui c'est à vous d'expliquer à votre fille que vous êtes son papa et que vous pouvez la prendre par la main mais non comme un "fiancé", cela est réservé à votre femme, elle trouvera un amoureux et avec lui elle pourra se promener ainsi main dans la main! c'est toujours à vous d'aider votre femme à trouver sa propre place dans la famille reconstituée... un grand "boulot" mais vous verrez que avec votre amour vous y arriverez!
Bien cordialement
Livia CLARA-VILNAT
Praticienne en psychologie et psychothérapie
Dr en Sciences Humaines

Livia CLARA-VILNAT Psy sur Bourges

1109 réponses

4539 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 MAI 2018

Bonjour,

Telle que vous la décrivez, votre relation avec votre fille adolescente apparaît quelque peu ambivalente et c’est dans ce sens que je vous réponds.
Sur un déroulement dit « normal » (sans connotation péjorative dans le cas contraire, même si le mot est contestable) l’adolescence est une période importante de changement, de prise de conscience de soi, de transformation corporelle, de questionnement d’orientation sexuelle, d’attachement aux groupes sociaux, de mimétisme, d’essais, etc. Pour faire simple, je vais tenter de vous résumer brièvement la situation de développement psychosexuel de l’enfant
Tout d’abord une énième période importante qui va de 3 à 6-7 ans voir 8 ans lors de laquelle l’enfant fait son apprentissage avec les parents (dans le cocon familial) pour entrer dans la vie plus tard de façon autonome et indépendante. En quelque sorte les parents sont les passeurs vers le fonctionnement social et de ses règles de vivre ensemble. Dans cette phase qui est appelé « Œdipienne », durant laquelle s’exerce les premières attirances vers les parents pris individuellement, l’enfant va apprendre certaines lois (interdits et autorisations) au sein du concon familial.
Ensuite cela conduit l’enfant de 7- 8-9 ans vers des intérêts culturels, hors du contexte familial ( par exemple :curiosité pour les musés, désir d’apprendre, jeux nouveaux, intégration aux groupes), et lors de laquelle viennent se concrétiser les lois avec les autorisations et les interdits transmis préalablement par les parents. Cette phase de développement a pour fonction de poursuivre et confirmer l’intégration des principes, des valeurs, des lois et de la morale transmise par les parents.
C’est donc après cette période qui est appelé la période de « latence » que l’enfant entre dans une phase préadolescente ( qui vise à disparaitre) et adolescente. Par conséquent cette période est difficile car va venir s’y introduire les désirs d’affirmation d’autonomie, d’indépendance, et d’individuation de l’adolescent.
Néanmoins durant l’adolescence vont également se régler ce qui n’a pas été réellement accepté ou dépassé pendant la période œdipienne que je vous ai succinctement résumé en amont, et ce qui pourrait s’apparenter à des régressions, c’est-à-dire des espèces de tentatives non résolus.
Vous comprendrez qu’apparemment votre fille adolescente est dans une tentative de séduction avec vous, peut-être de rivalité avec votre compagne (ce qui se passe au stade œdipien avec les deux parents). Par conséquent il serait certainement intéressant que vous réhabilitiez la « loi paternelle » en aidant votre enfant à prendre conscience que son attitude vous gêne car elle n’est plus en âge de tenter de vous séduire. Lui faire prendre conscience de sa posture adolescente. Parler ensemble, invitez là à mettre des mots pour l’autoriser à se projeter dans son propre avenir hors du cocon familial.
Vous pouvez vous faire éclairer par un un thérapeute, afin d’être guider vers une conduite paternelle à tenir qui sera profitable à votre enfant.

Bon courage

Alain Giraud Psy sur Avignon

234 réponses

599 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 MAI 2018

Bonjour, telle que vous la décrivez, votre relation avec votre fille adolescente apparaît quelque peu ambivalente et c’est dans ce sens que je vous réponds.

Sur un déroulement dit « normal » (sans connotation péjorative dans le cas contraire, même si le mot est contestable) l’adolescence est une période importante de changement, de prise de conscience de soi, de transformation corporelle, de questionnement d’orientation sexuelle, d’attachement aux groupes sociaux, de mimétisme, d’essais, etc. Pour faire simple, je vais tenter de vous résumer brièvement la situation de développement psychosexuel de l’enfant

Tout d’abord une énième période importante qui va de 3 à 6-7 ans voir 8 ans lors de laquelle l’enfant fait son apprentissage avec les parents (dans le cocon familial) pour entrer dans la vie plus tard de façon autonome et indépendante. En quelque sorte les parents sont les passeurs vers le fonctionnement social et de ses règles de vivre ensemble. Dans cette phase qui est appelé « Œdipienne », durant laquelle s’exerce les premières attirances vers les parents pris individuellement, l’enfant va apprendre certaines lois (interdits et autorisations) au sein du cocon familial.

Ensuite cela conduit l’enfant de 7- 8-9 ans vers des intérêts culturels, hors du contexte familial ( par exemple :curiosité pour les musés, désir d’apprendre, jeux nouveaux, intégration aux groupes), et lors de laquelle viennent se concrétiser les lois avec les autorisations et les interdits transmis préalablement par les parents. Cette phase de développement a pour fonction de poursuivre et confirmer l’intégration des principes, des valeurs, des lois et de la morale transmise par les parents.

C’est donc après cette période qui est appelé la période de « latence » que l’enfant entre dans une phase préadolescente ( qui vise à disparaître) et adolescente. Par conséquent cette période est difficile car va venir s’y introduire les désirs d’affirmation d’autonomie, d’indépendance, et d’individuation de l’adolescent.

Néanmoins durant l’adolescence vont également se régler ce qui n’a pas été réellement accepté ou dépassé pendant la période œdipienne que je vous ai succinctement résumé en amont, et ce qui pourrait s’apparenter à des régressions, c’est-à-dire des espèces de tentatives non résolus.

Vous comprendrez qu’apparemment votre fille adolescente est dans une tentative de séduction avec vous, peut-être de rivalité avec votre compagne (ce qui se passe au stade œdipien avec les deux parents). Par conséquent il serait certainement intéressant que vous réhabilitiez la « loi paternelle » en aidant votre enfant à prendre conscience que son attitude vous gêne car elle n’est plus en âge de tenter de vous séduire. Lui faire prendre conscience de sa posture adolescente. Parler ensemble, invitez là à mettre des mots pour l’autoriser à se projeter dans son propre avenir hors du cocon familial.

Vous pouvez vous faire aider d’un thérapeute, afin d’être guider vers une conduite paternelle à tenir qui sera profitable à votre enfant.

Merci

Alain Giraud Psy sur Avignon

234 réponses

599 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 MAI 2018

Bonjour Monsieur,
D'après ce que vous exposez, il semble normal que votre nouvelle femme se pose des questions quant à l'attitude ambiguë de la relation que vous avez avec votre fille de 14 ans.
Peut-être que votre fille n'a pas accepté que vous ayez refait votre vie et comme elle arrive à un âge où elle devient de plus en plus "femme," elle puise dans ses atouts féminins pour jouer un rôle afin de pousser à bout votre compagne et ainsi retrouver son père uniquement pour elle.
Il serait bon que vous puissiez rétablir l'ordre des choses en ne vous prêtant pas à son jeu et en remettant à chacune sa place.
Restant à votre écoute.
Bien cordialement.
Ghislaine PATTE - Thérapeute Familiale et Conjugale

Ghislaine Patte Psy sur Montrouge

569 réponses

1335 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 MAI 2018

Bonjour Kabach,
Il est compréhensible que votre femme prenne ombrage de l'attitude ambiguë de votre fille aînée qui vraisemblablement n'accepte pas le fait qu'une autre femme soit rentrée dans votre vie.
Il serait bon que vous remédiez à cela en remettant les choses en ordre et en réattribuant la place que chacune doit occuper.
De votre côté, il serait opportun que vous ne rentriez pas dans le jeu de votre fille qui cherche à vous manipuler pour que vous rentriez dans une certaine forme de séduction qui n'est pas normale dans une relation père-fille.
N'hésitez pas à consulter un thérapeute familial qui pourra vous aider à remettre de l'ordre au sein de votre famille recomposée.
Bien à vous.
Ghislaine PATTE - Thérapeute familiale et Conjugale

Ghislaine Patte Psy sur Montrouge

569 réponses

1335 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 MAI 2018

Bonjour Kabach,
Dans votre récit, je distingue différentes pistes : votre fille tolère mal - crainte inconsciente - la présence de cette nouvelle femme à vos côtés et se comporte en femme pour la rendre jalouse, ce stratagème - visiblement - fonctionne vu la réaction de sa belle-mère.
Ce qui est important - à mon sens - est que vous lui montriez que vous êtes son père pas son amant. Oui, c'est fort ce que je vous dis là mais à son âge se rejoue une partie de l'Oedipe et elle cherche à vous séduire. Vous devez lui montrer que - même si vous l'aimez certainement beaucoup elle est - et restera - votre fille.
C'est probablement ce qu'attend votre nouvelle épouse : que vous posiez des limites à un comportement "inapproprié" d'une ado vis-à-vis de son père. Attention : ne soyez pas catégorique et expliquez lui que vous êtes un adulte et que sa gestuelle peut s'appliquer entre ados mais pas envers un adulte surtout s'il s'agit de son père, vous ne la perdrez pas pour autant. Rappelez-vous qu'un enfant teste en permanence les limites de ses parents ...
Bon courage, à votre écoute.

Anonyme-265309 Psy sur Vienne

438 réponses

691 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 MAI 2018

Bonjour,

Il y a quelque chose à entendre de ce que votre nouvelle femme vous dit. Les gestes et attitudes déplacés de votre fille ainée traduisent une séparation qui n'est pas complètement opérante entre vous et votre fille. Petite, votre fille, comme n'importe quel enfant, s'est construite sur le récit familial, celui de votre famille. Et il n'y aurait rien d'étonnant que le divorce soit venu se mêler à ça ; que votre séparation d'avec votre femme a permis à votre fille de prendre la place de sa mère auprès de vous, d'une certaine manière (tout cela dans une histoire fantasmée qui continue de se jouer). Ces gestes déplacés pourraient évoquer cette histoire, ce fantasme chez votre fille. Alors pour lui permettre de devenir pleinement femme, soyez vous-même pleinement père : posez des limites, faites respecter la loi (votre autorité), et donnez à votre nouvelle femme toute sa place. Ce que je veux dire par là, c'est que c'est votre femme qui vit à vos côtés, et non votre fille...

Bien à vous

Virginie Morin Riccio - Psychanalyste

Virginie Morin Riccio Psy sur Champigny-sur-Marne

48 réponses

76 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Thérapie familiale

Voir plus de psy spécialisés en Thérapie familiale

Autres questions sur Thérapie familiale

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 12950

questions

réponses 135900

réponses