Relation père-fille difficile

Réalisée par Chadi75 · 17 nov. 2020 Aide psychologique

Bonjour je vous écris au sujet de mon mari et ma fill de 12 ans. Depuis quelque mois déjà, ma fille est extrêmement désagréable avec son père, tous les jours, à toute les interactions qu'ils ont. Elle le croit ccique, se moque de lui, s'énerve à chaque remarque qu'il lui fait etc... La plus part du temps mon mari prend sur lui mais par moment il explose comme s'il avait cumulé toutes les méchancetés. Nous avons eu plusieurs épisodes de crise ou les deux se hurlent dessus mais hier nous avons un crise particulièrement violente. Mon mari a gifflé ma fille puis la tenue pour lui parler mais elle était hors d'elle, elle s'est débattu, l'a griffé et insulte. Comme il ne voulait pas la lâcher je suis intervenue au début par la parole oui physiquement. Nous avons tous "Pété un plomb" c'était n'importe quoi. Une crise d'hystérie généralisée et ceux devant notre fils de 10 ans. Aujourd'hui, ma fille de nature très anxieuse n'est pas capable de lever pour aller en cours, son père a décidé de lui retirer son téléphone pour un mois je me sens démunie. J'ai l'impression que nous avons échoué en tant que parents en cédant à la colère et à la violence. Comment agir avec eux? J'ai tendance à intervenir et m'interposer. Mon mari aime avoir le control sur les chose et il n'est pas d'accord avec moi sur le fait qu'il faut juste la laisser vivre son adolescence. J'aimerais vraiment avoir l'avis d'un psychologue même si nous avons prévu de commencer une thérapie familiale. Merci

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 18 NOV. 2020


Bonjour Madame,

Tout d’abord, il n’est facile pour personne d’être une vraie mère ni un vrai père.

Vous avez pris une décision pour une thérapie familiale, et pourtant vous cherchez un autre avis. C’est peut-être que vous pressentez qu’il pourrait être bon qu’il y ait un préalable, à ce rendez-vous familial.

Depuis combien de temps votre fille est-elle désagréable avec son père ? Avaient-ils de bonnes relations quand elle était petite ?
Une enfant même adolescente, qui se montre aussi violente, manifeste qu’il y a quelque chose qui est insupportable à la maison. Ayant vécu 9 mois dans votre ventre, comme toute enfant, elle veut vous protéger de son agressivité, et elle se retourne contre son père. Qu’elle s’oppose à son père à l’adolescence ce serait normal si son père arrivait cependant à se faire respecter sans arriver à des situations extrême, lui aussi.

Il me semble que la plus grande urgence, c’est de partir de votre couple, de vous les parents. Comment avez-vous indiqué à votre fille qu’elle peut se fier à son père ? Et son père l’a-t-il accueillie comme une fille ou comme une amie. Comment vous mettez-vous d’accord sur l’éducation de vos enfants ? Et laissez-vous votre mari être un père à sa manière à lui ? Nous les femmes, nous ne pouvons pas savoir ce que c’est qu’être un père, nous ne savons pas ce que c’est qu’un homme, nous n’en sommes pas.

Il est essentiel, avant de faire une thérapie familiale, d’interroger votre manière d’être un couple et d’être des parents. C’est si difficile ! Votre fille est comme un symptôme qui manifeste que ça ne va pas, elle n’a pas, en tous les cas maintenant, ni son frère, à se trouver avec vous pour interroger la position parentale que vous avez.

Je suis à votre disposition pour vous accompagner dans cette étape, que ce soit en consultation en ligne ou en présentiel.
Bien cordialement
Béatrice Fierens

Béatrice Fierens Psy sur Montpellier

171 réponses

980 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 NOV. 2020

Bonjour
il est fréquent que chacune détienne une part de la vérité
il n'est pas normal que votre fille s'en prenne à son père de cette façon, en général d'aillleurs cest plutot le contraire
soit il y a un passif entre eux deux, soit elle perçoit des tensions dans le couple et prend parti soit elle va mal pour une autre raison
ce qui est sur, c'est qu'il est important d'aller consulter pour l'aider. meme si l'adolescence est une période difficile, la situation de votre fille fait penser à des signaux d'alerte, = aidez moi, je ny arrive pas seule!
tout ne dépend pas du parent mais il et important de s'en tenir au langage meme face à la violence de l'enfant encore à 12ans, le cerveau de la préado est encore très immature; et on ne peut pas en vouloir à l'enfant de ne pas arriver à se controler: c'est le travail du parent d'y arriver.c'est meme sa mission de protéger son enfant contre lui meme.
A partager avec votre mari.
Bon courage

Cordialement

Isabelle LELOUVIER
Psychologue clinicienne

Isabelle Lelouvier Psy sur Bordeaux

55 réponses

18 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 NOV. 2020

Bonjour Chadi75,
une thérapie familiale! quelle excellent idée! C'est déjà une très grande avancée, aussi je vous conseille den pas chercher à multiplier les conseils, les aides etc..., afin de pour voir déjà laisser à chacun, vous compris, l'idée de cette thérapie faire son chemin. Que chacun puisse faire son propre chemin et prendre le recul à sa façon sur la situation que vous décrivez et ce que vous vivez au quotidien. Lorsque vous aurez eu votre premier rdv, laissez vous guider par les professionnels qui vous accompagneront. Et d'ici là, laissez les mots venir à chacun, entendre sans juger, sans agir, sans critiquer, sans s'énerver, juste entendre.
PATRICIA ELDIN

Patricia Eldin Psy sur Remoulins

683 réponses

380 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 NOV. 2020

Bonjour
Vous avez pris la décision de suivre une thérapie familiale et cela apportera à tous une compréhension de ce qui vous entraîne à ces explosions familiales. Votre fille de 12 ans s’oppose , votre fils de 10 ans assiste aux conflits , le père se tait et explose , vous vous interposez.
L’adolescence est une période d’exploration des limites . Ici les limites ne semblent pas clairement posées car vous ne semblez pas en accord vous et votre époux sur la stratégie à adopter quant au comportement de votre fille . Cette brèche n’a pas échappé à votre fille . La violence est le recours de l’impuissance chacun en souffre : votre mari n’a pas pu contrôler et tente vainement une affirmation d’autorité après-coup , vous n’avez pas pu empêcher cela et vous vous sentez démunie et en situation d’échec , votre fils assiste voire participe à l’explosion finale. Quant à votre fille de 12 ans elle se retrouve devant sa toute puissance narcissique inquiétante ( anxiogène) et est écrasée par elle . Le comportement des adultes qui l’entourent ne l’encourage pas à sortir de cette bulle toute puissante Les adultes lui confirment que le monde des adultes est menaçant et n’apaise pas .
Le souhait de votre couple de vouloir trouver une solution pour sortir de ces conflits familiaux , est à encourager
Bien à vous
Psy-Veronique-Eyraud

Véronique Eyraud Psy sur Les Angles

322 réponses

328 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 NOV. 2020

Bonjour,

Votre décision de suivre une thérapie familiale ne peut que vous aider à désamorcer la violence.
Vous pourriez aussi participer à la visioconférence "L'autorité bienveillante, règles, sanction et punitions"" de la série des "café parentèle" animés par Bruno Dal Palu (psychologue et psychothérapeute spécialisé) qui se tiendra le mardi 1er décembre prochain, de 20h à 21h30, et dont vous trouverez les informations sur la page Facebook "café parentèle".

Votre ado n'est plus une enfant, et votre mari, dans sa rigidité, a du mal à comprendre qu'une ado ne s'oppose pas à ses parents "personnellement" mais plutôt s'oppose à l'enfant obéissante qu'elle était, puisqu'elle arrive à une période de sa structuration dans laquelle la Vie lui demande d'aller de plus en plus vers l'autonomie.... Or, on ne devient pas autonome du jour au lendemain, à 18 ans !
Il s'agit donc d'apprendre à considérer votre fille comme une adulte "en potentiel", qui a ses propres valeurs, opinions et goûts, différentes des vôtres, car si vous rejetez sa singularité et voulez la maintenir sous votre contrôle, il faut s'attendre à ce qu'elle rejette naturellement ce joug.
Cela ne veut pas pour autant dire de renoncer à poser des règles et limites claires, comme le respect (de la loi, des autres et de soi), une communication bienveillante, et l'absence de mise en danger (de soi et des autres), mais cela doit se faire dans la réciprocité et avec des sanctions justes et proportionnées (ce qui est le contraire de la punition).

Bien à vous,

Caroline GORMAND
Psychothérapie, thérapie du couple et de la famille.

Caroline Gormand Psy sur Clermont-l'Hérault

1865 réponses

2671 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 NOV. 2020

Bonjour,

Il me semble important de débuter cette thérapie familiale.
L adolescence est une étape importante mais aussi douloureuse et complexe pour les enfants comme les parents.
La cohésion éducative est souvent mise à mal ; ce qui semble être le cas.
Votre mari est dans des réponses différentes des vôtres et votre fille teste en permanence les limites et la solidité de ce cadre.
Classique....mais difficile à gérer !!

Si vous souhaitez un soutien sur qques séances pour comprendre ce qu il se passe et apprendre à mieux gérer ces crises, je resterai disponible très rapidement.
Cdlt Sylvie Fleurat psychologue clinicienne

Sylvie Fleurat Psy sur Tours

742 réponses

1522 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 NOV. 2020

Bonjour,
je ne peux que vous encourager dans le sens d 'un travail thérapeutique.
Restera à vérifier si une thérapie familiale est adaptée.
s Je reste disponible pour vous soit en tétéconsultation ,SMS, WhatsApp
ou de visu en Bretagne Nord.

Cordialement,
ANEZO Florence
Psychanalyste Psychothérapeute
Thérapie de couple

Florence Anezo Psy sur Plélan-le-Petit

664 réponses

349 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 NOV. 2020

Bonjour Chad
Votre fille, par ses comportements d'opposition violente à son père, essaie de vous manifester quelque chose qu'elle n'arrive pas à verbaliser et qu'elle ne conscientise probablement pas elle-même. Certes, la période de pré adolescence avec ses bouleversements hormonaux est souvent compliquée mais le contexte chez vous est devenu trop conflictuel, notamment pour votre fils de dix ans qui peut en être perturbé, et vivre dans des énergies "électriques" n'est profitable à personne.
Je pense, mais cela n'engage que moi, que votre fille a besoin d'un soutien à titre personnel et individuel avec un professionnel qui pourra entendre et décrypter ses ressentis. Cela ne vous empêche pas, de votre côté de vous faire aider. J'ajouterai qu'une thérapie qui consisterait à faire réfléchir chacun sur ses comportements et à faire en sorte de les modifier n'aurait pas d'effet durable : il convient d'agir sur les causes, pas de faire disparaître les symptômes.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute holistique
Guérison de l'enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4565 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 NOV. 2020

Bonjour Chadi,
Comme vous le dites très bien dans votre message, la violence ne résout rien. Vous pouvez échanger ensemble calmement lors d'un agréable moment où chacun se retrouve en bonne disposition pour parler sans s'énerver.
C'est une bonne démarche de débuter une thérapie familiale.
Bonne continuation
Cordialement

Marjorie LUGARI - Psychanalyste - Sexothérapeute - Praticien en psychothérapie
Retrouvez moi en télé consultation sur Doctolib ou Whatsapp

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10889 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 NOV. 2020

Bonjour,

Je sens combien c'est difficile à vivre pour vous.
En effet la violence ne résoudra pas ces difficultés. Bravo si vous démarrer une thérapie familiale !
Il est important que chacun puisse exprimer ses besoins pour trouver des terrains d'entente. La période de l'adolescence est propice aux difficultés relationnelles car les transformations sont nombreuses à cet âge. Il est nécessaire de maintenir un cadre avec votre fille tout en lui laissant sufisamment de liberté pour vivre ses premières expériences.
Je propose des accompagnements de parents (individuel ou collectif) pour vous aider à vivre la période de l'adolesence dans la bienveillance et afin de garder le lien avec nos ados. Il s'agit d'équilibrer votre posture grâce à l'apprentissage d'outils de communication bienveillante et d'apports sur les neurosciences. Cette démarche est complémentaire à la thérapie familiale.
Je reste à votre disposition pour échanger,
Bien à vous,
Ludivine Strobbe
Thérapeuthe et Coach professionnelle
Communication en formation positive (spécialisé parents-ado)

Ludivine Strobbe Psy sur La Roche-des-Arnauds

26 réponses

26 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13400 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13400

questions

réponses 137000

réponses