Relation père fille

Réalisée par Anonymous7881 · 21 oct. 2020 Aide psychologique

Bonjour
Mon conjoint avec qui je suis marié depuis quelques mois A une fille de 10 ans d’un précédent mariage.divorcé depuis plus de 4 ans il avait pris l’habitude de dormir avec sa fille bien avant que je ne débarque dans sa vie Habitude que tous les deux refusent de bousculer quand la petite est là le week-end et les vacances. Elle refuse également de partager le lit à 3 comme je le propose, ou de dormir dans sa chambre même avec son père le temps de s’endormir ni même de dormir seulement avec moi si son père est là. Résultat c’est moi qui dort dans la chambre d’enfant seule. Je me sens mise à l’écart et je ne trouve cela pas très constructif pour elle de l’encourager dans ce sens car il ne cherche même pas à len dissuader et cède dès la première larme. Suis je égoïste de penser comme je pense et de vouloir qu’il se sépare d’elle la nuit? Il y a t’il un mal dans ce qu’ils font pour son avenir à elle? Moi je trouve cela pas top dans son inconscient c est elle qui occupe le lit conjugal et est parent . Elle s’en amuse même à me dire “ aller au lit mon bb” je l’aime beaucoup mais je trouve cela inapproprié et j’aimerai faire comprendre à mon conjoint que ce n’est pas bon pour elle comme pour notre couple sans parler dinceste car cela est bien évidemment hors sujet dans leur cas

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 22 OCT. 2020

Bonjour,
Votre mari et sa fille ne semblent pas voir le problème que vous vivez. Pour eux la situation est normale, et je tiens à vous réssurer, viendra le temps où elle ne souhaitera plus dormir avec son papa. ça arrive à grand pas d'ailleurs. De plus les séparations et votre récent mariage peuvent générer chez elle des angoisses d'abandon et je trouve ça assez rassurant pour elle que papa accepte de garder leur routine, imaginons qu'il refuse, c'est elle qui se retrouverait seule et abandonnée dans sa chambre, ruminant sur son sort et en voulant non pas à la terre entière mais essentiellement à vous... il y à donc deux chose que vous ne pouvez pas faire, devenir un obstacle à cette réassurance ni décider de ce qu'ils doivent faire...
MAIS vous avez un super pouvoir chère Anonymous! VOUS pouvez décider ce que VOUS allez faire!!
- dire votre mal me semble nécessaire, mais souvent on dit les choses d'une façon qu'il est difficile d'entendre, pour cela vous pouvez être accompagnée.
- prendre la place qui est la votre, en douceur, pas contre les autres mais pour vous ! là encore pour etre bien allignée avec vos choix un accompagnement me semble nécessaire, vous verrez ça peut passer tout seul !

Si vous souhaitez réveler vos super pouvoirs d'épouse et de belle maman tout en préservant l'ambiance de toute la famille, je suis disponible pour vous accompagner sur quelques séances en visio si besoin.

Amandine Ventadour
Consultante en parentalité accréditée Parentalité Créative.
Facilitatrice qualifiée en Discipline Positive pour les parents.

VENTADOUR AMANDINE Psy sur Annemasse

12 réponses

41 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 OCT. 2020

Bonjour,

Tout d'abord, non, nous n'êtes pas égoïste de penser comme vous le pensez, qu'il est normal qu'un père ne dorme pas avec sa fille !
Vous comprenez bien que elle prend la place de "maman' et votre place et ce n'est pas normale pour personne dans cette famille.
Et j'ai envie dire, au risque d'être un peu "brutal", que même si il n'y a pas d'attouchements dans ce cas, il s'agit d'une situation incestuelle. Car d'une certaine manière l'adulte laisse entrer l'enfant dans une forme d'intimité qui est empreinte de sexualité au sens plus large du terme.
La fille de votre mari doit comprendre et accepter que sa place n'est pas dans le lit conjugal ! A son âge elle ne doit plus désirer son père. La relation est très oedipienne et la nécessaire castration au sens symbolique (je ne peux pas faire un enfant avec mon père, je ne peux pas l'épouser), cet interdit fondamental n'a pas été dit.
Et vous avez raison, les conséquences de ce non respect de l'interdit peut avoir de graves conséquences sur son évolution, son équilibre, le vôtre et votre couple.
Imaginez que votre belle-fille raconte cela auprès de ses camarades de classe ?

Lisez sur la notion de "castration symboligène " de F. Dolto, à ce sujet, c'est très intéressant et permet de comprendre les enjeux d'un tel interdit.
Il vous faut être ferme.
Votre conjoint peut m'appeler si il est prêt à concevoir que ce n'est pas ainsi qu'il va aider sa fille.

Bien à vous,



Proposez à votre mari d'aller voir quelqu'un pour en parler.

Moyaux Ledour Psy sur Carqueiranne

377 réponses

168 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 OCT. 2020

Bonjour
Avez-vous dit à votre conjoint ce que vous ressentiez réellement face à cela ?
Vous allez me dire oui, mais l'avez-vous réellement fait sans qu'il ne se sente jugé de cela ?
Avez-vous partagé vos émotions et vos ressentis face au fait que vous, en tant que femme, soyez mise à l'écart du lit conjugal ?

Qu'est-ce que cela fait naître comme pensées ? Jalousie, colère, tristesse, incompréhension ?....
Interrogez-vous profondément et vous trouverez ce qui est si déstabilisant pour vous dans cette histoire. Et je ne parle pas de ce qui est bien ou mal pour cette jeune fille ou son papa : je parle bien de vous.

Lorsque vous aurez réussi à trouver ce qui vous met autant mal à l'aise alors vous pourrez le partager honnêtement avec votre mari et il sera à même de vous écouter car il comprendra que vous viendrez parler de vous et non de sa relation avec sa fille.

Si le fait d'identifier votre malaise est difficile ou impossible, alors je vous invite à prendre contact avec moi afin que je vous guide en bienveillance et confiance.
Bien à vous

Sandra Urbansky - ThérHappEasy Psy sur Andrésy

308 réponses

180 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 OCT. 2020

Bonjour
Il est certainement difficile pour votre conjoint de poser les limites cependant c'est le rôle du père. Nous sommes dans une situation où personne n'est à sa place, les adultes ne peuvent l'ignorer. Une fille de 10 ans ne dort plus avec son papa comme toutes les autres filles de 10 ans de parents divorcés. Grandir n'est pas chose facile et notre future collégienne doit faire face à certaines réalités qui réveille en elle des angoisses. Les adultes sont là pour la rassurer et l'aider dans un espace sécure à trouver sa place, une place ne peut se trouver que si chacun est à la sienne, la votre n'est certainement pas dans le lit d'enfant. La chambre conjugale est la chambre du couple. Oui il est nécessaire de remettre tout cela dans le bon ordre avec douceur pour que chacun s'épanouisse dans votre famille recomposée. Compte-tenu d'une habitude ancrée au fil des années, il est important de vous faire accompagner par une thérapie familiale pour ce changement. Si cette situation s’enkyste, elle génèrera des souffrances, c'est pour cela qu'il est souhaitable de consulter. Votre conjoint est sensible aux larmes de sa fille de 10 ans , l'adolescence avec ses grands bouleversement arrive à grands pas et d'autres cartes vont se jouer, il est impératif qu'il permette à sa fille d'avoir une chambre à soi.
Bien à vous

Véronique EYRAUD Psy sur Les Angles

200 réponses

132 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 OCT. 2020

Bonjour Anonymous,
chacun perd sa place : vous en tant qu'épouse et femme vous êtes reléguée au statut d'enfant et cette petite fille à celui de pseudo adulte en jouant à la petite femme. Il serait bon effectivement de consulter. Pourquoi votre mari cède t'il à sa fille en dormant avec elle? Cette situation est certes incestuelle et cette petite fille s'englue dans une relation oedipienne.

Marie-Christine Morin-Lacourrege
Psycho sexologue
Thérapeute de couple

Marie Christine Morin Lacourrege Psy sur Lamothe-Landerron

77 réponses

8 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 OCT. 2020

Bonjour Anonymous7881,
Il est effectivement difficile de vous positionner et de trouver votre place dans cette relation fusionnelle père fille.
Il vous appartient de prendre le temps de comprendre toutes les problématiques de l'enfant et du père accompagnant qui a un moment donné n'a eu que comme unique solution de sécuriser sa fille en la prenant avec lui même la nuit.
C'est évident que l'enfant a un positionnement complexe, mais il sera tout aussi complexe pour vous de faire bouger les choses rapidement, avec de la compréhension, du respect et de la communication, vous arriverez à trouver votre place.
Bon courage et bonne continuation
Belle journée
Cordialement

LUGARI Marjorie Psy sur Saint-Maximin-la-Sainte-Baume

1276 réponses

1112 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 OCT. 2020

Bonjour Anonymous7881,
Ce qui ressort de votre message, c'est combien la situation actuelle dans votre relation de couple et familiale recomposée est génératrice de questionnements et de frustration. Je peux imaginer la difficulté à trouver votre place là-dedans.
Ce qui va pouvoir vous aider à trouver un peu plus d'apaisement, c'est d'apprendre à mieux vous connaitre dans vos émotions, vos besoins et vos fonctionnements émotionnels, particulièrement dans votre manière de poser vos limites et de vous affirmer. En effet, comme vous le sentez, votre place est bien celle de l'adulte et de l'épouse et non le "bb"... et pourtant, actuellement ce n'est pas évident pour vous de l'assumer dans votre relation à votre mari.
Sachez que J'accompagne régulièrement en thérapie individuelle, des personnes en recherche de paix intérieure dans les aléas de leurs relations affectives. Et ça me fera plaisir de vous accompagner dans ce chemin d'épanouissement de votre personne et également de votre relation de couple !
En restant à votre disposition, je vous souhaite une bonne suite !
Chaleureusement,
Samnang Seng - Thérapeute en relation d'aide par l'ANDC - Thérapies en ligne

Samnang SENG Psy sur Toulouse

210 réponses

335 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 OCT. 2020

Bonjour,

Vous avez raison de vous inquiétez. Votre compagnon a mis sa fille à une place qui n'est pas la sienne et vous place en rivale. C'est d'autant plus gave que cette enfant, qui n'en est bientôt plus une, est ainsi maintenue dans une fantasme de toute puissance vis à vis de son père, et dans un comportement incestuel, c'est à dire que même s'il n'y a pas passage à l'acte, cela y ressemble à bien des égards de manière fantasmée.
Il serait plus que temps d'entreprendre une thérapie familiale pour remettre chacun à sa place, en comprenant que la relation parentale entre l'enfant et le parent n'est pas de même nature que la relation conjugale qui vous unit à cet homme, et qu'elles impliquent des comportements adaptés à leur nature.

Bien à vous,

Caroline GORMAND
Psychothérapie intégrative, thérapie du couple et de la famille

Caroline GORMAND Psy sur Clermont-l'Hérault

1012 réponses

1345 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 OCT. 2020

Bonjour,
"Sans parler d'inceste..." et pourtant oui cette relation entre votre époux et sa fille a un relent, au moins symbolique d'inceste. Le place dans la lit conjugal n'est jamais à un enfant, quelque soit l'âge ou le sexe de l'enfant. La partenaire de votre époux c'est vous et non elle. Vous n'en avez pas parlé mais comment se passent les choses quand elle n'est pas là... et même quand elle est là ? Êtes-vous sans aucune relation (sexuelle) avec lui quant elle est là ?
Il y aurait des choses à creuser sans doute. Mais s'il cède aux demandes de sa fille c'est sans doute par culpabilité et/ou de peur qu'elle lui refuse son amour.
La question n'est pas simple à traiter s'il refuse de dialoguer sur le sujet essayez quand même par rapport à ses peur de la perdre, qui sait, ça peut marcher.
Cordialement.
Alain MIGUEL
AVIGNON

Alain MIGUEL Psy sur Avignon

410 réponses

200 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 OCT. 2020

Bonjour, avez vous essayé d'aborder le sujet au calme à un moment propice aux échanges avec votre compagnon ? Vous pourriez lui demander pourquoi il trouve indispensable de dormir avec sa fille ? Pourquoi ? Combien de temps il pense devoir dormir avec elle ? Puis Vous pourriez lui montrer des articles qui parlent par exemple "Le risque, en dormant seul avec lui, est que l'enfant ne renonce pas à être 'le mari de sa mère' ou 'la petite princesse de son père', et ne parvienne pas, plus tard, à résoudre son complexe d'Oedipe" enfin il faut lui dire votre mal être à vous de dormir à la place de sa petite fille que vous demandez à avoir votre place de femme. Si vous le sentez toujours peu convaincu proposez lui de voir un thérapeute avec lui afin d'avoir un avis extérieur. Bon courage. Sandrine Nede

Nede Sandrine Psy sur Bordeaux

214 réponses

73 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 OCT. 2020

Bonjour Anonymous,
Je pense que la situation que vous décrivez n'est pas du tout ajustée. Vous êtes reléguée au rôle de l'enfant dès que votre belle-fille arrive. J'imagine ce que cela peut vous faire vivre, ou revivre. C'est une situation incestueuse, même si l'inceste n'est pas consommé. Vous auriez fort intérêt à consulter un thérapeute en couple pour définir clairement la place de chacun. Vous pourriez alors, ensemble, expliquer à cette petite fille (pas si petite) que c'est bien elle qui occupe la place d'enfant. Cela serait très bénéfique pour elle et pour sa vie amoureuse future.
Chaleureusement
Catherine Couvert

Catherine COUVERT Pour naître à soi Psy sur Lyon

256 réponses

144 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 OCT. 2020

Bonjour,
Cette situation n'est effectivement pas saine et vous avez bien compris que ce n'est pas dans l'affrontement ni dans les discussions stériles que les choses s'arrangeront. Le problème de fond vient du fait que votre mari s'est senti coupable d'avoir infligé à sa fille la séparation avec sa mère et qu'il a accepté (voire proposé) de dormir avec son enfant (qui avait 6 ans donc à l'époque) pour la rassurer.
Ce comportement est probablement lié à la peur de l'abandon qu'il a dû contracter lui-même dans son enfance, ce qui le fait réagir ainsi aujourd'hui. Il faudrait qu'il travaille sur lui pour évacuer cette culpabilité et donc cette peur qu'il a transmise inconsciemment à sa fille.
Quant à vous, si vous avez déjà exprimé, sans jugement sur son choix, vos propres ressentis à votre mari et qu'il n'y a pas semblé sensible, il vous faut comprendre que vous lui donnez le pouvoir de continuer dans cette voie puisque vous finissez par accepter ce modus vivendi. Je pense que vous pourriez aussi travailler sur votre posture d'affirmation, non pas en adoptant des comportements d'opposition, mais en opérant une transformation intérieure : avez-vous déjà été confrontée à d'autres situations analogues où vous vous seriez "écrasée" face aux desiderata des autres ?
En résumé, il y aurait un travail à faire pour vous deux, sachant que cette transformation permettrait à la fille de votre mari d'en bénéficier, car elle ressent la peur de l'abandon de son père et votre vibration de soumission.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l'enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique BLANCHE Psy sur Saint-Brieuc

1286 réponses

852 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 OCT. 2020

Bonjour,
Comme le dit une de mes consœurs, vous sentez-vous suffisamment armée pour poser des limites à ce que vous pouvez accepter dans cette situation? La fillette de votre conjoint occupe la place de "petite femme", cela peut la perturber pour son futur, et c'est là-dessus que vous pourriez discuter avec votre mari. Il n'a pas envie que sa petite fille soit perturbée psychologiquement, et cela va peut-être lui opérer un déclic.
Sinon, est-ce que cela vous arrive dans d'autres situations de vous sentir "impuissante", et de ne pas obtenir ce dont vous avez besoin?
Je vous accompagne volontiers en séance de couple ou seule pour vous aider à prendre votre place
Pour ma part, j'exerce au téléphone ou en présentiel (nord et pdc)
Inès AVOT

AVOT INES Psy sur Lille

1493 réponses

652 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 OCT. 2020

Bonjour Anonymous,

Je lie que vous avez à cœur de trouver une solution d’entente pour le coucher entre vous trois. Vous avez fait des propositions de dormir tous les trois, de dormir dans sa chambre même si le papa est là pour l’endormissement.
Je lie également que vous aimeriez trouver du soutiens auprès de votre conjoint face à cette situation.
Les enfants ont besoin d’une routine d’endormissement pour se sentir en sécurité quand ils dorment, d’après ce que vous dites, ils ont l’habitude de dormir ensemble de le week-end et les vacances scolaires depuis 4 ans la séparation entre sa mère et son père. Aujourd’hui vous intégrez une place depuis 4 mois d’épouse.
Il est vrai que votre place doit être défini et compris par cette petite fille. Pour cela, vous aurez besoin de son papa pour créer une nouvelle routine d’endormissement à trois.
La question que vous pouvez commencer à leurs poser est : quel est son besoin quand elle demande de dormir avec sont papa toute seul ? Et inversement pour le papa.
Il est certains que la situation vous pèses et que vous aimez cette petite fille et son papa.

Sarah Boulaid
Coach consultante en parentalité
Spécialiste de la relation parent-enfant


Sarah Boulaïd Psy sur Ermont

2 réponses

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 OCT. 2020

Bonjour madame,
votre situation nécessite un travail en couple. Il semblerait que votre mari ait besoin d’aide pour poser des limites et un cadre avec sa fille. Car elle prend le pouvoir et cela entraîne des débordements. Sa position de papa avec une famille recomposée, ainsi que votre place de belle mère et votre rôle, sont à penser et redéfinir au sein d’une thérapie de couple. Il me semble que votre couple a besoin, ensemble, de poser certaines normes de vie commune, afin de redistribuer les rôles et que chacun retrouve sa vraie place de parent, de mari et femme, et d’enfant. C’est au couple de faire ce travail pour sortir de ce climat malsain que vous ressentez et que vous exprimez très justement.
Je reste disponible pour toutes questions. N’hésitez pas à me contacter.
Très cordialement,
Valérie Benchetrit
Conseillère conjugale et familiale
Clinique analytique du couple

Valérie Benchetrit Psy sur Paris

46 réponses

29 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 OCT. 2020

Bonsoir Anonymous,

Vous résumez bien la situation quand vous dites : "c est elle qui occupe le lit conjugal et est parent" Les rôles ne sont effectivement pas occupés par les bonnes personnes et elle s'en rend bien compte puisqu'elle s'en amuse en vous disant "aller au lit mon bb".
Je comprends bien que vous ayez envie d'occuper à temps plein votre place de femme, d'amoureuse, d'épouse, de belle mère.
Je vous sens démunie face à cette situation, est ce que vous vous sentez suffisamment armée pour poser clairement les limites de ce que vous trouvez acceptable ?
Je suis disponible si vous avez besoin d'en discuter ou vous aider à vous positionner.
Bien cordialement.

Anne Auffret
Thérapeute IFS, sophrologue

Anne Auffret Psy sur Plougonver

845 réponses

587 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 9300 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 12050

psychologues

questions 9300

questions

réponses 53300

réponses