Psychologue.net
Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Le traumatisme chez les enfants

<strong>Article révisé</strong> par le

Article révisé par le Comité Psychologue.net

Les enfants et les adolescents peuvent être confrontés à des situations traumatisantes.

23 juil. 2015 · Lecture : min.
Le traumatisme chez les enfants

Chez l'enfant ou l'adolescent, l'événement traumatique n'aura pas les mêmes répercussions que chez l'adulte. L'adulte est capable de gérer seul ses émotions alors que l'enfant se retrouve dans une situation d'incompréhension et il a besoin de l'aide d'un adulte.

Le traumatisme chez l'enfant

On distingue deux grands types de traumatismes :

  • Le traumatisme unique qui se produit une seule et unique fois , cela peut être un cambriolage, un accident, un désastre naturel, attentat.
  • Le traumatisme répétitif qui se reproduit plusieurs fois : violences, maltraitances, guerres.

De plus, on le remarque certains traumatismes sont intentionnels alors que d'autres sont accidentels.

La mémoire traumatique

La mémoire traumatique est un phénomène qui fait resurgir tout ou partie de l'événement traumatisant. Alors que l’enfant ne peut pas se souvenir de ce qui s’est passé, des flashs peuvent lui apparaître de temps en temps ainsi que des cauchemars sans forcément se souvenir de l'événement en lui-même.
Cliniquement parlant, la mémoire traumatique est due à des émotions très fortes qui ont perturbé le cerveau, en réaction ce dernier produit des substances telles que les endorphines et la kétamine qui vont avoir l'effet d'une anesthésie, la mémoire est en quelque sorte effacée. Face à une situation de stress extrême, le corps réagit en adoptant ce mécanisme de sauvegarde. La mémoire traumatique est activée par des sensations, des émotions qui se sont manifestés pendant ou juste avant que survienne le traumatisme.
shutterstock-524957101.jpg

Consultez un professionnel si vous observez un changement de comportement chez votre enfant :

  • Colère ;
  • Problèmes de concentration ou de sommeil ;
  • Comportement agité ou désorganisé.

La mémoire traumatique disparaît lorsque l'individu prend conscience des faits qui se sont passés et les intègre à la mémoire autobiographique.

Après un événement marquant, les amnésies traumatiques peuvent laisser penser que l'enfant va bien alors que ce n'est pas forcément le cas.

Comment réagir ?

Après un traumatisme, vous pouvez aider votre enfant :

  • Favorisez le dialogue et la communication au maximum ;
  • Redonnez des repères à l'enfant et un cadre sécurisant ;
  • Reprenez une routine rassurante.

Photos : Shutterstock

psychologues
Écrit par

Psychologue.net

Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail
Commentaires 1
  • Andrée Duchand

    Comment expliquer la mort d'une fillette de 5 ans (cancer) aux autres enfants 8 à 10 ans ? puis d'un grand-papa 3 jours plus tard. Pour un début dans la tristesse, c'est beaucoup comment aider mes petits-enfants ?