Le trouble du déficit de l'attention chez les enfants et les adolescents

<strong>Article révisé</strong> par le

Article révisé par le Comité Psychologue.net

Que savez-vous du trouble du déficit de l'attention chez les enfants et les adolescents ?

12 déc. 2011 · Lecture : min.
Le trouble du déficit de l'attention chez les enfants et les adolescents

Le diagnostic concernant le trouble du déficit de l'attention et de l'apprentissage et de l’hyperactivité se différencie suivant les 3 critères ci-dessous et doivent être persistants au moins 6 mois pour être validés comme TDAH.     

On distingue trois types de TDAH suivant les critères définis par le Mini DSM IV :

  • Déficit de l’attention/hyperactivité, type mixte
  • Déficit de l’attention/hyperactivité, type inattention prédominante
  • Déficit de l’attention/hyperactivité, type hyperactivité/impulsivité prédominante

Les symptômes associés au trouble du déficit de l'attention et de l'apprentissage

Type inattention prédominante

  • L'enfant ou l'adolescent ne fait pas attention aux détails et commet des erreurs d'inattention lorsqu'il réalise ses tâches scolaires ou d'autres types d'activités.
  • Il a du mal à maintenir l'attention lorsqu'il travaille ou lorsqu'il réalise des activités ludiques.
  • Il a l'air de ne pas écouter lorsqu'on lui parle directement.
  • Il ne suit pas les consignes et ne termine pas son travail scolaire, ses devoirs ou d'autres types d'obligations.
  • Il a du mal à s'organiser.
  • Il évite ou il n'aime pas se consacrer aux tâches qui impliquent un effort mental soutenu.
  • Il perd les objets et le matériel nécessaires pour réaliser son travail scolaire, ses devoirs ou d'autres activités.
  • Il se dissipe et se déconcentre facilement avec des stimuli insignifiants.

Il est important que tous les symptômes décrits se manifestent avec une certaine fréquence et dans différents contextes comme l'école, la maison, les activités loisirs et d'autres lieux. Le diagnostic ne peut pas s'établir si ces difficultés se manifestent uniquement dans le contexte scolaire. Dans certains cas, les troubles de l'attention sont associés à des problèmes d'impulsivité et d'hyperactivité.

mich.jpg

Type impulsivité prédominante se détecte à partir des symptômes suivants :

  • L'enfant ou l'adolescent répond avant même que la question ait été formulée, il a du mal à attendre son tour ;
  • Il interrompt souvent les autres ou s'immisce dans les conversations ou dans leurs jeux.

Type hyperactivité prédominante se détecte à partir des symptômes suivants :

  • L'enfant ou l'adolescent bouge sans arrêt les mains et les pieds et il ne cesse de gigoter sur sa chaise.
  • Il se lève souvent en classe ou dans d'autres situations dans lesquelles on attend de lui qu'il reste assis. Ne peut rester en place.
  • Il court et saute sans arrêt dans des situations inappropriées.
  • Il a du mal à se consacrer aux activités ludiques tranquillement.
  • Il agit comme s'il était constamment "branché" à un moteur.
  • Il parle excessivement.

Quelle est l'origine du trouble du déficit de l'attention ?

Le TDAH est causé par des facteurs d’origine diverses, en particulier par des facteurs d’origine biologique, neurologique et psychologique, malgré l'important composant biologique de ces problèmes, comme des traumatismes intra utérin, à la naissance, des toxines/allergies alimentaires et environnementales, il existe d'autres circonstances qui peuvent aggraver les problèmes d'attention.

troui.jpg

Des problèmes de type émotionnel et de fortes préoccupations peuvent provoquer des difficultés de concentration chez l'enfant et l'adolescent causés par des retards de développement dus à des connexes nerveux inefficaces.

De même, des différences importantes concernant les critères éducatifs entre les parents, les professeurs et les différents acteurs impliqués dans l'éducation d'un enfant ou d'un adolescent peuvent amplifier le trouble du déficit de l'attention et les problèmes de comportement. Ainsi qu’un soi limité et des difficultés à développer une image de soi saine

Comment peut-on travailler avec ces enfants?

Il est important d'établir un diagnostic correct dans chaque cas, en analysant la portée des problèmes d'attention ainsi que les contextes et les situations où ils se produisent. Dans ce sens, la collaboration entre parents, professeurs et moniteurs est nécessaire, par exemple, pour répondre à des questionnaires.

Les axes d'action sont, habituellement, les suivants:

  • L'information sur le trouble du déficit de l'attention aux parents et l'entrainement de règles éducatives.
  • L'entrainement cognitivo-comportemental de l'enfant avec pour objectif de l'aider à apprendre à se concentrer et à se contrôler par lui-même.
  • L'amélioration des habitudes de socialisation puisque ces enfants ont tendance à avoir, très tôt, des problèmes pour établir des relations avec leurs camarades.
  • Au niveau psychopédagogique, la rééducation concernant les difficultés d'attention et d'apprentissage puisque que, fréquemment, ces enfants montrent un retard dans leurs habilités de lecture, d'écriture ou de calcul.

Toutefois, compte tenu des origines multiples du TDAH, il est nécessaire d’adopter une approche thérapeutique pluridisciplinaire pour traiter efficacement cette pathologie.

Photos : Unsplash

psychologues
Écrit par

Psychologue.net

Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail
Commentaires 4
  • soune

    bonjour mon fils en souffre énomement et ses professeur ne veulent pas le croire ,on lui repproche qu il n'écoute pas ..aidez moi svp il a 17 ans et veulent lui faire arréter sa formation au cfa alors qu il a décroché un apprentissage et qu il aime son métier son patron également ne le crois pas que faire .

  • xoxo

    j'ai 17 ans et je souffre de tous les symptômes. Je suis obligée de faire des pauses toutes les 10 minutes quand je travaille.

  • Dom

    Je suis vraiment dans le même cas.....

  • BASSETTE

    C'est exactement ce qui se passeavec mon fils.