Améliorer une situation conflictuelle entre la famille et la belle famille

Réalisée par KarashTeke · 29 déc. 2022 Thérapie familiale

Bonjour à tous et merci de me lire,

Je suis récemment fiancé avec ma chérie qui avons le projet de nous marier l'été prochain. Depuis que mes parents sont rentrés chez eux, ma mère n'a de cesse de critiquer le choix de la belle famille qui est certes aisée dans ses moyens comparée à la notre.
Le soucis réside surtout dans le fait qu'elle a envoyé un message remerciant l'accueil mais avec des "piques" sacrément saignantes et blessantes et je me retrouve au milieu de tout ça....impuissant et m'obligeant à justifier les choix de ma mère.

J'aime ma mère et elle a eu une histoire très difficile et elle souhaite me protéger, trop même... nous sommes fusionnelles et j'ai essayé de prendre de la distance par ma situation professionnelle mais elle a toujours une emprise dont j'ai beaucoup de mal à me détacher. Cela change mon comportement sans m'en rendre compte, ma chérie me l'a fait remarquer... elle donne des bons conseils et censés pourtant mais il faut que ça passe dans son sens.

Il y a eu de très nombreuses prises de tête avec ma chérie sur son physique, ses ressources financières et ses passions qui "coutent un bras" (cheval). Il est vrai qu'elle a des rêves de princesse et que par moment, ses rêves dépassent nos moyens actuels.
Ces réflexions ont failli déjà faire péter notre couple naissant. Je me rends compte que ma mère est possessive et le fait qu'elle va se rapprocher pour sa retraite me rassure de moins en moins.

J'ai bien conscience que je vais devoir assumer ma responsabilité de "futur mari" et me positionner mais je ne souhaite pas que cela nuise à ma femme et à ma mère suffisamment meurtrie et blessée par la vie....

Je sais qu'il n'est pas de ma responsabilité d'agir dans les affaires des parents mais j'aurais besoin de conseils pour que je puisse mieux gérer cette situation bien compliquée et bouillante car je n'ai absolument pas envie que cela pourrisse notre mariage... et surtout à l'avenir pour les petits enfants.

Merci pour vos conseils et vos retours,

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 1 JANV. 2023

Bonjour,
Visiblement votre histoire familiale n'est pas simple et il est important pour vous de retrouver le calme et un eposition qui vous permettra de vous épanouir.

Votre mère à ses souffrances qui ne vous appartiennent pas et vous avez les autres. Prendre votre place va certainement passer par mettre les limites et vous imposer dans votre intimité et votre famille.
Je vous souhaite un beau mariage et de vous épanouir

Prenez soin de vous.
Je reste à votre écoute si Besoin
---------------------------------------------------------------
***Estelle CAMUGLI - Thérapeute Holistique***
Thérapie de couple - Accompagnement Post Trauma
Consultante réflexes
*** Possibilité de visio***

Estelle Camugli Psy sur Dinan

394 réponses

3278 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 DÉC. 2022

Bonjour,

D'après ce que je peux comprendre de votre situation il y a d'un côté un problème de différence d'origine familiale (au moins sur le plan financier) et d'autre part un problème de relation avec votre mère.
Votre mère est possessive, vous étouffe, nuit à l'épanouissement de votre couple, mais vous ne voulez pas lui faire de mal à raison de son histoire personnelle.
Il va donc falloir trouver avec finesse un équilibre de jongleur dans cette situation.
Par rapport à votre mère vous n'avez aucune culpabilité à vous faire. Elle est adulte et vous vous devez en premier lieu à votre couple. Votre mère devrait le savoir mais elle s'accroche encore à vous, fuyant la solitude. Il ne s'agit pas de rompre avec elle mais de réguler la situation. Il faudrait déjà que vous établissiez un rythme d'échange par message ou téléphone ainsi qu'un rythme de visite. Par exemple vous pourriez lui dire que vous l'appelez une fois par semaine, tel jour à telle heure. Dans vos échanges avec elle n'hésitez pas à lui dire quand elle s'immisce dans votre vie de couple. Répondez lui que ça c'est votre problème, que vous êtes adulte et que vous gérez avec votre compagne. Etablissez aussi un rythme de vos visites. Il ne faut pas qu'elle vous impose, soit de venir, soit d'aller chez vous sans que vous l'ayez décidé au préalable avec votre compagne. Votre future épouse a besoin de savoir que vous l'avez choisie elle de manière prioritaire. C'est avec elle et non votre mère que vous faites votre vie maintenant.
Concernant les problèmes d'argent il faut en parler simplement avec votre compagne. De même qu'elle vous aide à mettre de la distance avec votre mère, de même vous devez l'aider à mettre de la distance avec l'argent. Chacun ses problèmes !!
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement.

Bon courage à vous

Michel le BAUT

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4070 réponses

20960 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

30 DÉC. 2022

Bonjour Karash
Vous semblez pris entre deux feux, mais ce n'est pas le même amour, l'amour
Votre mère a à apprendre à se mettre en retrait, et vous aussi avez à vous intercaler entre elle et votre chérie, car votre couple va se disputer à cause de sa présence déplacée. Et en plus, elle aura ''gagne'', car elle continuera d'être ''dans'' votre couple.
Si vous avez besoin, nous pouvons en parler dans une séance en présentiel ou visio, avec plaisir
Inès Avot

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6327 réponses

3389 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

30 DÉC. 2022

Bonjour,
Sans vous en rendre compte, vous donnez à votre mère le pouvoir de se comporter de cette façon...
On voit en effet qu'elle a une emprise sur vous, vous parlez d’ailleurs de relation fusionnelle et sans doute est-ce la culpabilité que vous éprouvez au fond de vous de laisser quelqu'un d'autre entrer dans votre vie qui fait que vous n'arrivez pas à couper le cordon et à vous imposer. Et derrière cela, se cache la peur du rejet : vous avez peur que si vous prenez un peu le large, elle vous en veuille et coupe les ponts. Et au travers du rejet de votre chérie, c'est un peu vous qu'elle rejette et cela réactive vos peurs d'enfance. C'est en effet dans les premières années de la vie que se créent les peurs et que l'on met en place des systèmes de défense souvent contre productifs.
Je peux vous aider à sortir de ce schéma.
Je consulte en présentiel ou par visioconférence. Merci de me contacter avant de vous inscrire sur l’agenda de la plateforme.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4424 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

30 DÉC. 2022

Bonjour,
Vous avez déjà me semble-t-il bien cerné votre problème et la personnalité de votre mère.
Certes elle a eu dites-vous, "une histoire très difficile", dont vous n'êtes bien sur absolument pas responsable, et que vous n'êtes pas chargé de réparer ou de compenser.
Ce n'est pas parce que votre mère a souffert, qu'elle a le droit de vous accaparer et d'interférer dans votre vie d'adulte, d'homme et bientôt de mari puis de père.
Je comprends que cela soit difficile pour vous, de par votre lien que vous qualifiez de 'fusionnel" avec votre mère, mais vous allez devoir mettre des limites à son ingérence.
Puisqu'elle n'est pas en mesure de se retenir de proférer des réflexions désobligeantes, il vous revient de la "remettre à sa place" de mère et de belle mère pour votre épouse, et à ce titre de garder une certaine retenue.
Il y a des discussions dans la vie qui sont difficiles à avoir, mais vous devez l'engager avec mère, avec douceur et bienveillance, non pas en raison de son passé difficile, mais en raison du fait qu'elle est votre mère et que vous l'aimez.
Accompagner un enfant, c'est lui donner son autonomie et la respecter lorsqu'elle est prise.
Fiez-vous à votre amour, dire à votre mère qu'elle va trop loin ne provoquera pas son désamour pour vous.
Et puis vous pourriez peut-être demander de l'aide à votre père? Il pourrait aussi travailler avec vous dans ce sens..
Bon courage,
Frédérique Pouzol
Psychopraticienne
Psychothérapie - Psychogénéalogie

Anonyme-409158 Psy sur Le Bar-sur-Loup

521 réponses

2359 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

30 DÉC. 2022

Bonjour,

Savez-vous que la mère est pour tout enfant ( fille ou garçon) le premier Objet d'Amour, bien plus pour le fils où le lien fusionnel est ancré déjà à la naissance.
Vous ne parlez pas de votre père dans cette situation, a-t-il le même comportement avec votre future belle-famille que votre mère, suit-il le "mouvement" de répprobation ou bien reste-t-il dans une position effacée? Qui a écrit la fameuse lettre? Votre mère?

Sur le fond, je ne pense pas que ce soit la différence de niveaux sur un plan matériel qui génère cet état conflictuel et je dirais "malsain"; certes, cela n'arrange pas la situation mais avec votre fiancée ou une autre jeune femme, le comportement de votre mère aurait vraisemblablement été identique.

Votre mère est lucide sur les demandes de votre future femme dépassant vos revenus actuels, elle doit s'en inquiéter et c'est humain, elle constate que vous êtes appelés en tant que futur épux à évoluer dans un autre milieu que celui auquel vous êtes habitué et là aussi votre mère se demand comment vous vous adapterez, si vous ne serez pas rabaissé ( par des mots, des attitudes, etc....); bref, votre mère a de la bienveillance envers vous et son amour est démesuré, elle vous a donné tout ce qu'elle a pu et a fait de son mieux. Vous avez aussi de la gratitude et un grand amour pour la Première femme de votre vie.

Mais une clarification des rôles de chacun est inexorable pour ne pas accentuer un contexte toxique pour vous, votre couple et votre future descendance qui sera pris en étau si vous ne mettez pas les choses calmement mais fermement au point.
Seule la communication viendra apaiser cette situation malheureusement courante et que j'entends fréquemment.
Dans cet objectif, vous devez prendre sur vous, votre courage à deux bras, et dire à votre mère que vous l'aimez énormément ( même si elle le sait, le lui rappeler la confortera et la mettra en confiance dans votre choisx amoureux) mais que vous êtes désormais un homme en passe de fonder une famille avec une jeune femme que vous avez choisie par amour et que l'on ne vous a pas influencé, que c'est une décision d'engagement en toute conscience et que son extraction sociale n'a aucun rapport avec vos sentiments partagés !
Pour être claire, votre mère doit absolument comprendre que vous avez deux femmes désormais dans votre coeur, sans classement, car c'est un maour différent: amour filial et amour de couple.
Votre mère vous aime et elle ne peut pas vous rendre malheureux en agissant ainsi avec sa future belle-fille et votre belle-famille.
il y a bien deux rôles dissociés, personne ne supplante personne.

Les échanges entre les deux familles n'en seront qu'apaisés puisque vous aurez parlé avec exactitude et engagement ( pas en demi-mots, cela sera sinon inutile) à votre mère.
Vous avez par ailleurs bien conscience de la relation possessive de votre mère envers vous, le lien remonte à votre toute première enfance, il serait bon de faire un petit travail d'analyse sur votre lien d'attachement avec elle. C'est là que le "bas blesse".
Votre fiancée s'est aussi aperçue de cette emprise et de l'influence venant jusqu'à modifier votre comportement, elle aussi souffre dans cette histoire, pensez y avant de vous engager et de fonder votre famille. Vos enfants seront sinon dans un conflit de loyauté, tiraillés, influencés eux aussi, bref des êtres fragiles utilisés par les "grands". Cela, ce n'est pas tolérable.

J'entends bien aussi que le passé de votre mère n'a pas été facile mais un fils n'est pas là pour se placer dans la posture du "sauveur", vous éprouvez de la culpabilité et de la honte à être heureux car votre mère a souffert; il y a une idée à analyser.

Je suis prête à vous aider pour sortir de cette emprise et rendre à l'amour entre vous et votre mère un apaisement, l'emprise est une forme de manipulation mentale, sachez le. Il y a Vous ( celui sous influence), mais aussi votre future épouse et vos enfants ( victimes de cette emprise), vous n'êtes pas seul.
Vous devez vous affirmer face à votre mère que vous aimez mais qui doit trouver se juste place ( avec sa retraite prochaine, elle ne viendra que plus s'immiscer dans votre couple et dans la vie de vos futurs enfants, ce sera un excellent alibi).
Vous n'êtes pas dans une "relation triangulaire"; vous êtes un couple.
il s'agit de faire quelques "réglages" pour avoir de bonnes bases. Trouver Votre place et être équitable envers les deux femmes de votre vie.
Vous serez toujours le fils mais vous voilà devenu un homme avec toutes les responsabilités liées.
Arrêtez de vivre avec la crainte de la déception, d'un côté comme de l'autre d'ailleurs, vous vous torturez.

Je suis à votre écoute par téconsultation en toute bienveillance et avec empathie pour que votre mariage et votre cellule familiale soient épanouis.
Par votre demande de conseils, vous avez déjà commencé à prendre conscience qu'une analyse de vous-même est la clé de votre équilibre et de votre bonheur accompli.

Bien chaleureusement.

Béndicte Escaron
Praticienne en Psychothérapie
Psychanalyste
Thérapeute en TCC
Sophrologue

Benedicte Escaron Psy sur La Haye-d'Ectot

892 réponses

8660 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

30 DÉC. 2022

Bonjour, vous êtes à un carrefour de votre vie, à la croisée de deux identités : celle de votre enfance, et celle en devenir de votre propre famille. C'est une période charnière durant laquelle on peut se sentir en conflit de loyauté. Dans votre cas, vous dites avoir peur de blesser votre maman elle-même "blessée par la vie". Vous semblez ainsi prendre la responsabilité de ses blessures et de ce que la vie lui a infligée. Il vous faut démêler ce qui lui appartient à elle, et ce qui vous appartient à vous. Il est important de mettre à distance votre culpabilité. Vous pourrez ainsi avoir une parole juste avec votre mère sans la blesser. Un accompagnement thérapeutique vous aiderait sans aucun doute à travailler vos émotions et à trouver un équilibre qui vous soit profitable.
Chaleureusement

Emmanuelle Horreard Cerveau Psy sur Versailles

47 réponses

121 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

30 DÉC. 2022

Bonjour karash,
Votre message est touchant et je perçois votre désarroi face au sentiment d'être pris en étau, entre deux feus.
Vous le reconnaissez vous-même, vous ressentez une emprise de votre mère et vous dites même "j'ai beaucoup de ma à me détacher".
Vous êtes un fils attentionné, et vous semblez prendre le plus grand soin de votre mère. Je ne vous connais pas assez mais vos propos laissent entrevoir une relation fusionnelle mère/fils. Vous êtes vous, vous sentez vous responsable du bonheur et du bien être de votre mère ? Ressentez vous un devoir de réparer lorsque que celle-ci n'est pas heureuse ?
Votre "Chérie" veut vivre avec un "homme" à l'aise dans sa masculinité et peut-être pas avec un "fils". j'utilise volontairement le mot de masculinité et non pas virilité qui pour moi est un code social genré. Un homme peut sembler viril tout en incarnant mal sa masculinité et inversement.
Il me semble que vous avez un travail à faire sur vous-même, pour trouver votre positionnement face aux deux femmes qui vous entourent. D'un coté vous semblez ressentir le besoin de vous affranchir de votre mère mais vous ne semblez pas savoir comment faire. De l'autre, vous percevez chez votre "Chérie" des rêves de princesses et vous avez peur de la décevoir, de ne pas être à la hauteur de ses rêves. Vous ne m'avez pas parlé de votre père, ni de votre beau-père. Où sont les hommes de cette famille ?
Je reste à votre disposition si vous souhaitez échanger sur vos questionnements.
Bien à vous,

Philippe MATHIAS

Philippe Mathias Psy sur Toulouse

188 réponses

99 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

30 DÉC. 2022

Bonjour,
Il y a à minima deux sujets qui sont imbriqués
Votre mère possessive et dispendieuse
Vous attaché à votre famille lucide et en train de construire sa vie d’homme.
La belle famille pourra passer au dessus des piques de votre mère si vous lui montrez le chemin (humour indulgence … ) pour le faire.

Le troisième sera probablement la capacité de votre femme à gérer sa belle mère c à d la confiance et la connivence amoureuse dont elle sera habitée et dépositaire et qui lui permettront de passer outre et de se sentir comprise et protégée par vous des piques de votre mère.

Vous devez avant tout vous focaliser sur votre couple et votre amour naissant cultiver votre joie de vivre commune et vos sentiments partagés. Votre chérie vous y aidera si elle se sent comprise et votre « préférée «  donc légitimée comme étant votre choix libre et autonome.

Votre mère pourra apprécier même si elle ne le dit pas ou dit le contraire d’être cadrée par vous lors d’une discussion où vous lui direz la colorature de votre amour pour votre chérie et de votre chérie pour vous. (Pourquoi c est elle et aucune autre en quoi elle vous fait du bien et qu’elle est la force commune de votre union)

Vous pourrez lui rappeler la force de son mariage si elle en a eu un
Vous pourrez surtout la faire parler de ce qu’elle ressent et de la complexité de ce qu’elle ressent (peur de vous perdre pas envie de changements de ce type difficulté à accueillir une nouveauté et une autre personne dans le cercle familiale… besoin de temps pour accepter la chose, peur de ne pas être aimée et respectée par la belle famille … peur d’être abandonné par vous… peur d’être reléguée et de vieillir et d’être en retraite et de ne plus avoir les mêmes repaires etc )
Vous êtes visiblement r une famille aimante dites le lui dites lui qu’elle est votre mère chérie … et qu’elle a bien fait un enfant qu’elle a laissé être un homme qui dans la puissance de son état de jeune adulte souhaite comme elle s’engager se responsabiliser etc… que vous êtes et restez le reflet de l’éducation qu’elle vous a donnée ….
Voilà j’espère vous avoir aidée
Il est difficile de devenir belle mère comme de devenir belle fille !
Toutes mes félicitations !
Cordialement
Marie Isabelle de Maillé

Marie Isabelle de Maillé Psy sur Paris

122 réponses

81 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Thérapie familiale

Voir plus de psy spécialisés en Thérapie familiale

Autres questions sur Thérapie familiale

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12650 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16100

psychologues

questions 12650

questions

réponses 134350

réponses