Couple qui s'est vite separée. En tirer des conclusions pour avancer

Réalisée par Margaux · 21 mars 2024 Thérapie de couple

Bonjour,

Je vous écris suite à une récente rupture, seulement trois jours se sont écoulés depuis. Je suis une jeune femme de 23 ans qui avait entamé une relation avec un homme de 26 ans. Notre histoire a été aussi fugace que la vie d'une coccinelle, ne tenant que mois et demi. Avec trois relations précédentes, chacune durant respectivement 3 mois, 1 an et demi et 1 an, je peux dire que je ne suis pas habituée à de tels rebondissements.

Au début, tout semblait parfait. Nous partagions des intérêts communs et la vie semblait radieuse. Nous passions du temps ensemble, nous câlinions. Cependant, un sentiment étrange, une sorte d'intuition, me laissait perplexe. Étant hypersensible, je suppose que je ressentais les incohérences. Les premiers signes de problèmes sont apparus rapidement, se manifestant à travers trois points majeurs.

Tout d'abord, nos libidos étaient différentes. Dès le début, je lui ai expliqué ma culpabilité passée concernant ma libido jugée "trop forte" dans ma précédente relation. Il a compris, affirmant ne pas être asexuel (un fait que mon ex m'avait révélé après un an de relation), mais ayant une faible libido. J'ai accepté sur le moment, mais...

Ensuite, il m'a dit que j'étais la première personne qu'il invitait chez lui, ce qui ne m'a pas semblé extraordinaire, mais pour lui, visiblement, ça l'était, et je n'y ai pas prêté attention. Nous nous voyions une fois par semaine (je dormais chez lui), car j'avais récemment terminé mes études et vivais toujours chez mes parents en attendant de trouver un emploi. La distance entre chez mes parents et chez lui était d'1h30 aller (soit 3 heures au total). Il m'a demandé si cela me convenait, j'ai répondu oui, et il a semblé être d'accord aussi.

Enfin, des comportements étranges et parfois impulsifs sont apparus chez lui, que je ne parvenais pas à comprendre. La veille de nos rencontres, il avait du mal à dormir et m'a dit qu'il ne voulait pas qu'on se voie du jour au lendemain. Il exprimait ne pas vouloir me voir, et bien que je lui ai dit que cela me peinait, il a finalement accepté de me voir, même si j'ai vérifié à plusieurs reprises qu'il n'était pas contraint, bien que je pense maintenant qu'il s'est contraint pour me faire plaisir.

Je tiens à préciser qu'à chaque fois que nous nous voyions, il semblait heureux, content et amoureux, bien que je ressentais chez lui une certaine anxiété. Il avait des TOC, avait coupé les ponts avec pratiquement tout son entourage (sa famille, ses amis) et demandait à travailler à domicile pour éviter les confrontations avec ses collègues (je le mentionne car après réflexion, j'ai l'impression qu'il a un profil d'évitement). Il avait une amie avec qui il sortait très peu malgré ses sollicitations. J'ai également découvert progressivement qu'il m'avait menti et qu'il n'avait jamais eu de relations sexuelles (malgré son physique avantageux) avant moi. Il justifiait ces mensonges par la peur que j'aurais pu le quitter à cause de cela, mais pour ma part, ce n'était pas quelque chose qui m'effrayait, car cela ne signifiait rien pour moi.

Il semblait incohérent par moment, me disant que je pouvais l'appeler, mais après l'appel, il me disait que c'était trop pour lui et que j'avais abusé de lui, alors qu'au début de notre relation, il m'avait confié avoir du mal à connecter avec les gens par message et préférer les appels.

Enfin, le dernier événement qui a précipité notre rupture : il m'a un jour dit que notre dynamique ne lui plaisait pas et qu'il fallait changer ou arrêter. J'ai très mal pris cette annonce, surtout que j'avais une soutenance le jour suivant et que je déteste les ultimatums dans une relation. J'ai eu envie de ne plus subir cela dans mes futures relations. Ce genre de comportement me plonge dans l'insécurité. Il m'a appelé et j'ai accepté de le voir une fois par semaine en journée, car j'essaie de comprendre et je savais que si je refusais, il romprait, et j'avais ma soutenance le lendemain.

Après ma soutenance, je préférerais qu'il évite de dire des phrases du style "si tu ne changes pas, je romps" (j'avoue qu'il ne l'a pas dit mot pour mot, mais c'est ainsi que je l'ai interprété). Il m'a envoyé des audios que je n'ai pas écoutés, car j'avais l'impression que j'allais en prendre plein la tête et j'avais peur qu'il me dise qu'il rompt (ce qui était une erreur de ma part). Il a mal vécu cette situation et a eu du mal à dormir. Le lendemain, je lui ai maladroitement fait part de mon incompréhension au niveau de notre compatibilité sexuelle et de mon intention de consulter un sexologue pour améliorer notre relation. C'était maladroit, car cela aurait pu être interprété comme une pression sexuelle de ma part envers lui. Il m'a alors dit que nous étions incompatibles et qu'il valait mieux rompre, car je voulais qu'il change alors qu'il avait déjà trop de problèmes. J'ai exprimé ma volonté de continuer la relation en acceptant de faire des compromis pour ne pas lui imposer de pression sexuelle, mais cela a conduit à une conversation qu'il a très mal vécue, même si, en me relisant, je ne trouve pas mes propos violents, car je ne faisais que partager mes ressentis et ma volonté de changer la relation (à l'exception d'une phrase que j'ai reprise de lui qui contenait une critique que j'ai considérée comme étant de ma faute). Il m'a envoyé des audios en même temps que je n'osais pas écouter, car j'étais submergée par mes émotions (une autre erreur de ma part), j'étais choquée par la rupture soudaine. Je me suis excusée de l'avoir blessé, car ce n'était pas mon intention. Il a mis fin à la discussion en déclarant qu'il ne voulait plus jamais se remettre en couple.

Voilà, c'est un résumé non exhaustif de notre histoire. Je n'ai pas tout dit, mais j'aimerais savoir si j'ai commis des erreurs en n'acceptant pas vraiment de le voir moins souvent, car je savais que cela me fatiguerait, surtout qu'il voulait qu'on se voie uniquement en journée et que j'avais beaucoup de trajet. Je pense sincèrement qu'il y avait encore des choses à explorer avant d'en arriver à la rupture, mais j'ai été prise au dépourvu. J'aimerais avoir vos avis sincères sur la relation, sur la façon dont j'aurais pu réagir différemment ou dont lui aurait pu réagir différemment, et comment cette expérience peut m'éviter des problèmes dans le futur. De mon côté, j'ai appris à gérer des ruptures de mieux en mieux, et aucune tentative de contact n'a été faite depuis. Je n'ai pas l'intention d'en prendre l'initiative dans les prochains jours non plus. Merci d'avoir lu ce paragraphe

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 24 MARS 2024

Bonsoir,

Vous êtes ce que vous êtes et il est ce qu'il est. Toute rencontre n'est pas obligatoirement destinée à réussir.
Vous n'avez pas besoin de vous culpabiliser ou de vous remettre en question.
Vous avez senti intuitivement qu'il pouvait y avoir des drapeaux rouges dans cette relation. Vous auriez pu en rester là. Vous avez décidé de poursuivre et finalement vos intuitions initiales étaient les bonnes. Il faut toujours faire attention aux drapeaux rouges et apprendre à s'obéir. On les dénie souvent car on veut continuer à être amoureux.
Au delà des éventuelles incompatibilités il y avait des choses bizarres dans son comportement. On ne peut pas en dire ou en savoir plus sans le connaître mais il y a manifestement un problème.
Pour moi vous avez bien fait et vous n'avez pas besoin d'en savoir davantage. Vous en savez assez pour savoir qu'il n'était pas bon de continuer.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4280 réponses

22116 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 MARS 2024

Bonjour,

Votre récit très détaillé montre que vous avez déjà pris beaucoup de recul et de temps d’analyse de cette relation et des raisons de son échec.

C’est une démarche proactive, qui montre que vous vous remettez en question et qui s’inscrit dans la continuité de ce que vous aviez entrepris avec cet homme (communiquer, proposer des solutions, écouter ses besoins, faire des concessions…).

Malheureusement, compte tenu des éléments que vous racontez, il semblerait que cet homme ait de son côté des problèmes dans ses relations et dans son mode de fonctionnement psychique. Vous n’en êtes en aucun cas responsable, c’est à lui d’entamer un suivi quand il sera prêt, s’il en ressent le besoin. Ce n’est pas de votre ressort, même si évidemment vous auriez envie de l’aider. Cette démarche doit venir de lui-même !

En revanche, de votre côté, cette relation a mis en évidence quelque chose d’essentiel : vous ne pouvez pas changer, aller contre vos désirs profonds et ne pas vous écouter juste « par amour ». Vous mettre au second plan ou vous forcer à être quelqu’un d’autre, ce n’est pas vous rendre service. Au contraire : c’est mettre en place un compte à rebours car tôt ou tard dans la relation vous aurez besoin d’être vraiment vous-même sinon cela ne peut pas fonctionner (ou pire encore cela peut engendrer un véritable mal-être).

Bien sur, il faut un peu de temps pour accepter cette déception, mais je suis sûre que vous trouverez toutes les ressources pour rebondir. Écoutez votre intuition, elle vous guidera vers des relations bien plus saines et épanouissantes.

Je reste à votre entière disposition si vous souhaitez en parler davantage et comprendre aussi vos propres mécanismes.

Bien à vous,

Anaïs | Psychopraticienne | Consultations en visioconférence et tarif libre (dès 20€/séance, le patient décide)

Anaïs Goguenheim Psy sur Aix-en-Provence

170 réponses

242 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 MARS 2024

Bonjour Margaux,
Former un couple est une aventure difficile. Trouver sa moitié, c'est à dire quelqu'un que vous acceptez tel qu'il est et qui vous accepte telle que vous êtes est un vrai challenge et cela ne marche pas du premier coup. De ce que vous décrivez, votre compagnon semblait avoir un gros problème avec l'intimité alors que ce n'est pas votre cas. De votre coté, vous pouvez juste creuser éventuellement en thérapie sur votre opiniâtreté à poursuivre une relation non satisfaisante pour vous, que votre intuition avait déjà disqualifié. Vous pouvez agir sur vous, pas sur l'autre et faites confiance à votre intuition!
Bon courage à vous!
Frédéric DUQUEROIS
Psychopraticien en Analyse Transactionnelle
Adultes et Couples, en Individuel et en Groupe
Nantes

Frédéric Duquerois Psy sur Nantes

378 réponses

95 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 MARS 2024

Bonjour Margaux,

Ce que je constate dans votre récit, c’est que vous semblez avoir fait de nombreux efforts, mais que de son côté, c’était l’inverse, plus le temps avançait et moins il souhaitait en faire.
Il y a quelque chose qu’il ne faut pas oublier, c’est que l’on n’est pas forcément compatible avec tout le monde. Malgré son charme pour lequel vous avez développé des sentiments, son mode de vie et son attitude très (trop) solitaire ne vous convenaient pas.
Je vous invite donc à prendre maintenant un peu de recul et à passer ensuite à autre chose.
Si vous souhaitez tout de même vous rassurer sur votre attitude, n’hésitez pas à me consulter, les problèmes de couple sont en effet l’une de mes spécialités.

Je reste à votre disposition et à votre écoute.

Pour plus de détails, contactez-moi.
N’hésitez pas à vous faire une idée du sérieux de ma méthode en consultant les avis sur ma fiche.

Christophe
-------------------------------------------------
Thérapeute de couple - Sexothérapeute
* Rendez-vous en ligne uniquement

Christophe Nieaux Psy sur Melun

3525 réponses

3595 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 MARS 2024

Bonjour Margaux
Vous décrivez un homme qui bien que très jeune ( 26 ans) , et très inhibé et a énormément de problèmes psychologiques. Au point de ne pouvoir maintenir une relation qu’il s’agisse d’une femme -ou de ses collègues. Ses inhibition prennent le pas, à plus ou moins longue échéance. Il ne sert à rien de vous tenir pour responsable personnellement, c’est vraisemblablement la question de l’Autre qui lui pose problème en règle générale. Le fait que vous ayez été mise en échec sur cette relation, ne signifie aucunement que vous n’êtes pas faite pour être en relation avec des hommes. Bien au contraire, je vous conseille donc de voguer vers d’autres relations bien plus épanouissantes et surtout, adaptées à celle que vous êtes . Vous avez peut-être voulu l’aider et à certains égard, faire œuvre de compréhension ou même de sauvetage mais vous voyez bien que cela ne fonctionne pas. Je ne doute pas que vous rencontrerez d’autres jeunes gens avec qui vous partagerez plus, c’est bien mieux.

Myriam Lasry Psy sur Paris

591 réponses

242 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 MARS 2024

Bonjour Margaux.

Merci de ce long courrier, qui expose très en détails les difficultés de relation que vous avez eues avec ce garçon. Elles illustrent très bien, je crois, quelque chose que l’on voit se développer de plus en plus souvent.

Ce que vous nous décrivez de ce garçon laisse à entendre qu’il a une grande insécurité relationnelle : il n’a pas encore eu de relation sexuelle à 26 ans, il ne reçoit chez lui qu’exceptionnellement, il est sous l’emprise de TOCs, il a des difficultés de sommeil à l’idée de vous rencontrer, il évite de rencontrer son amie… beaucoup de signes d’anxiété, de peur. D’un côté, il est content de vous voir, il ressent probablement quelque chose de fort pour vous. De l’autre, la rencontre lui fait peur, sans doute parce qu’il a peur de perdre son autonomie en étant avec vous, et peut-être aussi de peur de s’attacher. S’attacher, c’est prendre le risque de souffrir.

Il m’évoque quelqu’un pris dans un piège, tiraillé entre ses sentiments pour vous et la peur de perdre son autonomie. Il a peur de vous perdre, et peur d’être envahi.

Alors il tente une solution : vous contrôler. A la fois pour vous garder, car il n’a probablement pas envie de vous perdre, mais vous contrôler aussi, car il veut éviter à tout prix que vous ne le mettiez en danger.

Il a plusieurs façons de vous contrôler : il vous accuse d’abuser de lui, il vous demande de changer, il met de la pression avec des audios, etc.

De votre côté, vous semblez être une jeune femme beaucoup plus sécure, et beaucoup plus confiante en elle. Vous êtes capable de faire vos choix, d’expliquer vos difficultés, d’expliquer aussi ce que vous désirez, d’accepter des compromis… autant d’éléments qui soulignent que vous êtes normale et que vous n’avez pas de problèmes fondamentaux.

Concernant votre libido, il me semble parfaitement normal qu’elle soit forte à 23 ans, et plutôt anormal de se dire asexuel quand on a la vingtaine. Certains peuvent faire le choix de l’abstinence pour des raisons religieuses, ou idéologiques. Ils n’en sont pas asexuels pour autant, et ils doivent gérer une sexualité contenue, ce qui est très différent. Vous n’avez pas à vous inquiéter de votre libido.

Alors évidemment il vous est difficile d’accepter le contrôle que ce garçon veut vous imposer, et je vous comprends. Vous avez votre autonomie, et la fonction d’un couple n’est pas de mettre des freins à l’épanouissement, mais au contraire d’aller vers plus d’épanouissement. Un couple qui contraint et qui met des limites… je ne le souhaite à personne !

Je me réjouis de voir que vous avez su mettre un stop à cette relation qui probablement vous aurait fait plus de mal que de bien. Gérer différemment cette relation ? Je ne suis pas certain que cela aurait pu marcher. Cela aurait pu retarder l’échéance sans doute, mais aurait-il été bon pour vous de rester plus longtemps dans une relation tourmentée ?

Pour l’avenir, puisque vous demander un avis sur comment éviter des problèmes dans le futur : je vous suggère de vous tourner vers quelqu’un qui se souciera de votre épanouissement, de votre bonheur, et qui sera heureux de vous voir fleurir dans votre liberté.

Permettez-moi enfin de vous suggérer la lecture du chapitre sur l’Amour, dans « le Prophète », de Khalil Gibran.

Je suis bien sûr à votre disposition si vous désirez aller plus loin dans cet échange.

Guillaume Lemesle
Hypnose – Thérapies brèves

Guillaume Lemesle Psy sur Sèvres

96 réponses

408 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 MARS 2024

Bonjour Margaux,

Je vous remercie pour ce récit trè sstructuré et précis retraçant votre relation avec ce dernier garçon.

D'une envie de construire avec ce jeune homme de 26 ans une relation saine et en synchroncité, vous avez intutivement, avec votre "boussole intérieure", perçu ses failles, ses comportements étranges, son côté dissimulateur, et ses incohérences comportementales. Cette personne a visiblement de graves soucis sur le plan de sa perosnnalité névrotique, avec une anxiété exacerbée, une attitude fuyante et évitante, un isolement social ( une amie, demande de travail à domicile, ....); la communication lui est difficile et même sur des sujets de couple, il se cache derrière le mensonge, il ses sent très mal à l'aise ( sommeil saccadé avant de vous voir par exemple montrant son stress montant crescendo) .

Personne n'a par ailleurs à vous lancer un ultimatum, celui de CHANGER; vous êtes vous-même, avec vos envies, vos besoins, votre lucidité et votre grande sensibilité; je ressens de la culpabilité quand vous dites votre crainte de l'avoir blessé. Et lui? Ne vous a-t-il pas blessée? Vous vous êtes même excusée et il s'est bloqué car le dialogue est un grand problème de son côté.
Il devrait consulter, sincèrement. C'est pathologique.

De votre côté, je vous recommande de faire le bilan de vos relations épistolères et plutôt courtes pour savoir ce que vous attendez réellement, ce que vous ne voulez plus également, dans une construction à deux. ETRE AU CLAIR avec vous-même sera déjà vous dégager de cette impasse définitivement et ne plus porter de honte et de culpabilité liées à cette dernière "aventure".


Je reste à votre écoute, si vous le souhiatez, en télconsultation, avec empathie et dynamisme.

Bien cordialement.

Bénédicte ESCARON
Psychanalyste

Benedicte Escaron Psy sur La Haye-d'Ectot

892 réponses

9626 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 MARS 2024

Bonjour Margaux.
Merci de ce long courrier, qui expose très en détails les difficultés de relation que vous avez eues avec ce garçon. Elles illustrent très bien, je crois, quelque chose que l’on voit se développer de plus en plus souvent.
Ce que vous nous décrivez de ce garçon laisse à entendre qu’il a une grande insécurité relationnelle : il n’a pas encore eu de relation sexuelle à 26 ans, il ne reçoit chez lui qu’exceptionnellement, il est sous l’emprise de TOCs, il a des difficultés de sommeil à l’idée de vous rencontrer, il évite de rencontrer son amie… beaucoup de signes d’anxiété, de peur. D’un côté, il est content de vous voir, il ressent probablement quelque chose de fort pour vous. De l’autre, la rencontre lui fait peur, sans doute parce qu’il a peur de perdre son autonomie en étant avec vous, et peut-être aussi de peur de s’attacher. S’attacher, c’est prendre le risque de souffrir.
Il m’évoque quelqu’un pris dans un piège, tiraillé entre ses sentiments pour vous et la peur de perdre son autonomie. Il a peur de vous perdre, et peur d’être envahi.
Alors il tente une solution : vous contrôler. A la fois pour vous garder, car il n’a probablement pas envie de vous perdre, mais vous contrôler aussi, car il veut éviter à tout prix que vous ne le mettiez en danger.
Il a plusieurs façons de vous contrôler : il vous accuse d’abuser de lui, il vous demande de changer, il met de la pression avec des audios, etc.
De votre côté, vous semblez être une jeune femme beaucoup plus sécure, et beaucoup plus confiante en elle. Vous êtes capable de faire vos choix, d’expliquer vos difficultés, d’expliquer aussi ce que vous désirez, d’accepter des compromis… autant d’éléments qui soulignent que vous êtes normale et que vous n’avez pas de problèmes fondamentaux.
Concernant votre libido, il me semble parfaitement normal qu’elle soit forte à 23 ans, et plutôt anormal de se dire asexuel quand on a la vingtaine. Certains peuvent faire le choix de l’abstinence pour des raisons religieuses, ou idéologiques. Ils n’en sont pas asexuels pour autant, et ils doivent gérer une sexualité contenue, ce qui est très différent. Vous n’avez pas à vous inquiéter de votre libido.
Alors évidemment il vous est difficile d’accepter le contrôle que ce garçon veut vous imposer, et je vous comprends. Vous avez votre autonomie, et la fonction d’un couple n’est pas de mettre des freins à l’épanouissement, mais au contraire d’aller vers plus d’épanouissement. Un couple qui contraint et qui met des limites… je ne le souhaite à personne !
Je me réjouis de voir que vous avez su mettre un stop à cette relation qui probablement vous aurait fait plus de mal que de bien. Gérer différemment cette relation ? Je ne suis pas certain que cela aurait pu marcher. Cela aurait pu retarder l’échéance sans doute, mais aurait-il été bon pour vous de rester plus longtemps dans une relation tourmentée ?
Pour l’avenir, puisque vous demander un avis sur comment éviter des problèmes dans le futur : je vous suggère de vous tourner vers quelqu’un qui se souciera de votre épanouissement, de votre bonheur, et qui sera heureux de vous voir fleurir dans votre liberté.
Permettez-moi enfin de vous suggérer la lecture du chapitre sur l’Amour, dans « le Prophète », de Khalil Gibran.
Je suis bien sûr à votre disposition si vous désirez aller plus loin dans cet échange.
Guillaume Lemesle
Hypnose – Thérapies brèves

Guillaume Lemesle Psy sur Sèvres

96 réponses

408 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 MARS 2024

Bonjour Margaux,

Un message aussi détaillé, c'est rare ! Cela aura son importance par la suite !

Tout d'abord, il semble que votre ex était individuelle dans une grande détresse émotionnel générale (famille, travail, sentimentale

Lucas Bielli Psy sur Grabels

19 réponses

11 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 MARS 2024

Bonjour Margaux,

Il me semble comprendre que le physique attirant de ce jeune homme et les débuts de la relation qui vous ont paru prometteurs (malgré le sentiment que quelque chose n’allait pas…) vous ont amené à espérer une belle relation.

Or…, au fur et à mesure de l’avancement de celle ci vous avez découvert tout un tas de freins à cet amour naissant.

Ce que vous décrivez des dires et comportements de ce jeune homme laisse entrevoir qu’il a lui même de gros problèmes relationnels, sur fond de grande anxiété. C’est un solitaire qui se sent dérangé par les autres, et qui n’est pas à l’aise en société.

Vous aviez fait, de votre côté, pas mal d’efforts : ceux de communiquer (avec l’espoir de construire ainsi une relation solide), ceux de vous déplacer chez lui selon ses demandes aussi.

Heureusement que vous n’êtes pas trop peiné par cette rupture : retenez le fait qu’il faut écouter votre intuition et ne pas vous accrocher quand vous ressentez quelque chose qui vous alerte, comme ce sentiment d’étrangeté.
Il serait bon pour vous de finir par vous réjouir qu’il vous a montré qu’il n’était pas capable de vous comprendre et de s’accorder avec vous, et qu’il ait mis fin à la relation avant que vous soyez trop attachée à lui.

Oui, il est difficile de trouver un amour
agréable, engagé et durable. Mais vos expériences vous ont montré le chemin : compatibilité de désirs, de libido, goûts et intérêts, une bonne communication et des efforts réciproques pour que la relation se construise et qu’elle soit réciproquement satisfaisante.

Je vous souhaite de trouver une personne qui pourra vous apporter plus d’attention, de compréhension et d’amour.
sp


Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4435 réponses

12202 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 MARS 2024

Bonjour,

Merci pour votre partage !

Ce que je remarque en premier lieu c'est votre grande analyse de ce que vous vous avez vécu. On sent clairement une analyse claire et mature de la situation. Avec une intuition et une maturité sur qui vous êtes, votre fonctionnement etc... Vous parlez vous-même d'hypersensibilité et cela se ressent dans votre écrit.

Vos ressentis vous ont clairement dit depuis quasiment le début de la relation que quelque chose n'était pas clair. Il est essentiel d'écouter ce ressenti, cette intuition qui a souvent pour ne pas dire tout le temps raison ! Vous avez été à l'écoute de ce "sentiment étrange" pour reprendre vos mots et cela est extrêmement important !

Dans ce que vous décrirez, il envoyait des signaux, comportements qui étaient contradictoires et assez flous. Je comprends que vous soyez quelque peu perdue face à cette relation et à cette fin de relation. Je veux bien vous croire quand pour parler que cela vous a fait vous sentir en insécurité.

Aussi quand vous parlez de libido jugée "trop forte", je me demande pour qui ? Par rapport à quoi ? Par rapport à qui ? En réalité, vous avez votre désir sexuel qui est ce qu'il est, pas forcément moins fort ou plus fort mais bien ce qu'il est en lui-même. Peut-être que jusqu'à présent vous n'êtes pas tombée sur des partenaires avec qui ce désir était en cohérence mais je trouve cela embêtant pour vous de parler de libido trop forte, cela donne l'impression qu'elle n'est pas bonne et que vous ayez un "problème" vis-à-vis de ça. Je ne vois pas les choses de cette façon, au contraire, vous avez une libido comme elle est et trouver un partenaire dont la sienne correspond est important mais en aucun la votre n'est pas "bonne" ou trop ou pas assez.

Vous vouliez continuer la relation en faisant des compromis de votre côté, je me pose la question des compris que lui pouvait faire aussi ? Bien sur que le consentement est essentiel et reste la chose de base dans une relation peu importe la nature, mais dans ce que vous dîtes, les compromis n'étaient pas que sur le plan sexuel et cela pose questionne sur le fait que vous, vous fassiez des compris (et donc continuer de lui plaire et la relation) mais lui allait-il en faire aussi ?

Que vous ne soyez pas très bien après la rupture est normal ! Mais voilà, je sens que vous avez vraiment essayé de votre côté pour que cela fonctionne et en face, il n'y avait pas forcément les mêmes initiatives... Cela reste dur et peu vous laisser perplexe et avec un goût d'inachevé.

Si je peux vous donner un conseil : continuez d'écouter cette intuition, "ce sentiment étrange" dont vous parlez, il vient généralement vous informer sur la situation que vous vivez et vous indique ce qui est bon ou moins pour vous.

Je reste à votre écoute,

Avec toute ma bienveillance,

Kimline TROTOU
Psychologue

Kimline TROTOU Psy sur Saint-Germain-en-Laye

15 réponses

17 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 MARS 2024

Bonjour,

La vie est faite d'expériences et cette relation démontre que l'on ne peut pas grand chose pour l'autre lorsque lui-même n'est pas prêt à changer. A plusieurs reprises vous avez emmené de la remise en question au sein de votre jeune couple, en vain.

Il semblerait que ce garçon ne sache pas vraiment ce qu'il veut et qu'il soit en proie à un malaise intérieur.
Au travers de ses désidératas sur la fréquence de vos rencontres ou le rythme de vos relations sexuelles, il a laissé passé tout son mal-être mais en n'omettant pas de vous adresser des reproches et c'est bien là le problème !!

L'amour ne fait pas tout dans une relation. L'essentiel réside dans le fait de se sentir soi-même comprise de manière naturelle et encore plus au début de la relation. A mon sens, changements d'humeur et reproches sont des mécanismes trop négatifs et vouloir les comprendre vous demandera une dépense d'énergie trop importante.

Je vous souhaite une bonne continuation et si la psychanalyse vous intéresse, je vous invite à aller visiter mon site "un psychanalyste en ligne".

Cordialement
Catherine Cadou -Psychanalyste.

Catherine Cadou Psy sur Les Angles

254 réponses

1019 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 MARS 2024

Bonjour Margaux,

Je suis vraiment désolée d'apprendre que vous traversez cette période difficile suite à votre récente rupture. Il est tout à fait normal de ressentir un tourbillon d'émotions après la fin d'une relation, surtout lorsque celle-ci s'accompagne de circonstances compliquées et de questionnements profonds.

Il semble que vous ayez fait preuve d'une grande ouverture et d'un désir sincère de comprendre et de résoudre les problèmes au sein de votre relation. Le fait de reconnaître et de respecter les différences, notamment en termes de libido et de besoins en matière de temps passé ensemble, montre votre volonté de construire une relation harmonieuse. Cependant, il est important de se rappeler que la compatibilité et la communication sont des éléments clés dans toute relation. Il est possible que malgré vos efforts, certaines différences fondamentales entre vous et votre partenaire n'aient pas permis d'atteindre un équilibre satisfaisant pour tous les deux.

Votre démarche de vouloir consulter un sexologue pour améliorer votre relation indique une démarche proactive et une volonté de trouver des solutions. Néanmoins, il est essentiel que les deux partenaires se sentent à l'aise et soutenus dans ce type de démarche, sans ressentir de pression.

Il est également compréhensible que les comportements et les communications incohérentes de votre partenaire aient pu générer de la confusion et de l'insécurité. Les relations exigent une base solide de confiance, d'honnêteté et de compréhension mutuelle, et il semble que ces éléments aient été mis à l'épreuve dans votre relation.

Concernant votre question sur les erreurs potentielles, il est important de se rappeler que les relations sont complexes et impliquent les dynamiques et les émotions de deux personnes. Plutôt que de vous concentrer sur ce qui aurait pu être fait différemment, il peut être plus constructif de réfléchir à ce que vous avez appris de cette expérience et comment cela peut vous aider à comprendre ce que vous recherchez et ce dont vous avez besoin dans une relation future.

Il est encourageant d'entendre que vous avez appris à gérer les ruptures de mieux en mieux. Cela montre une résilience et une capacité à grandir à partir de vos expériences. Prenez ce temps pour vous concentrer sur vous-même, pour guérir et pour réfléchir à ce que vous souhaitez pour l'avenir.

Je vous encourage à continuer à chercher du soutien auprès de vos amis, de votre famille ou même d'un professionnel si vous en ressentez le besoin. Prendre soin de soi après une rupture est essentiel.

Merci de nous avoir confié votre histoire. Je vous souhaite beaucoup de courage et de sérénité pour la suite.

Frédérique Korzine Psy sur Versailles

49 réponses

87 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 MARS 2024

Bonjour Margaux,
Ce qui me touche le plus dans votre partage, c'est la culpabilité de fond qui reste avec cette séparation. Sachez que les défis de communication et les différences de libido sont des éléments importants à ne pas négliger pour le potentiel dans une relation amoureuse satisfaisante. Votre expérience et celle de votre partenaire montrent un effort de navigation dans cette complexité, malgré des incompatibilités et des émotions intenses (peurs). Cela peut servir d'opportunité pour une introspection profonde sur vos attentes relationnelles et la manière de communiquer efficacement vos besoins. Les leçons tirées des ruptures et la capacité à progresser sans reprendre contact indiquent une maturité et une ouverture vers de nouveaux débuts. Poursuivez votre développement personnel et la quête de relations où la compréhension mutuelle et la communication bienveillante prévalent. Un accompagnement thérapeutique sera très bénéfique à légitimer et assumer vos différences (forte libido par ex) ce qui pourra vous aider à consolider votre estime de soi et à mieux choisir vos prochaines relations. Chaque expérience contribue à votre croissance et à une meilleure compréhension des dynamiques relationnelles.

Avec toute ma bienveillance,
Samnang SENG - Spécialiste des Relations Affectives - Thérapies en ligne

Samnang Seng Psy sur Toulouse

333 réponses

826 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Thérapie de couple

Voir plus de psy spécialisés en Thérapie de couple

Autres questions sur Thérapie de couple

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13400 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13400

questions

réponses 137000

réponses