Etre à nouveau dans le creux de la vague

Réalisée par Inconnu · 9 sept. 2013 Dépression

Je suis en dépression sévère.


Malgré un suivi régulier par un psychologue et un psychiatre, je retombe à nouveau dans le creux de la vague.

J'avais retrouvé un dynamisme, suite à des vacances reposantes, mais en l'espace d'une semaine, j'éprouve un sentiment d'échec malgré un traitement et un suivi qui durent depuis déjà 6 mois.


Je commence à perdre le moral.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 20 SEPT. 2013

Rebonjour Eva,

je suis la personne qui a déjà témoigné sur ce topic de la rechute, je suis Nivie, comme toi je me bats et mon thérapeute m'aide tous les jours, les idées noires sont là mais j'accepte de faire confiance en cette personne que je connais depuis quelques mois, cela n'était pas évident au début car je m'en suis toujours sortie seule mais maintenant j'accepte de dépendre de quelqu'un qui peut m'aider à trouver la route.

C'est une pause , mais j'espère que toi et moi on rebondira sur le creux de cette vague car pourquoi couler, pour faire plaisir aux proches ou à quelqu'un qui t'a fait du mal ?

Non, on doit prouver que nous avons le droit d'exister et d'aller bien, je sais cela est plus facile à dire, mais si il y a une petite lueur qui existe de montrer qu'on est là, on doit se battre pour s'affirmer et montrer que nous ne sommes pas détruites par cette personne qui nous a fait mal, que ce soit toi-même ou une autre personne.

C'est dans cela que tu dois faire une force, vivre malgré les douleurs, les affronter cela fait mal, je le sais c'est violent, on a envie d'en finir, si tu te sens trop seule trouve un petit animal de compagnie ou si tu en a dejà un, accorde lui plus d'importance pour te prouver que tu mérite de vivre.

Bien à toi. Nivie

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 OCT. 2013

Bonjour,

Je serais intéressée par une thérapie en groupe suggérée par Arboressence.
Je souhaite savoir si cette thérapie existe sur Niort (79).
Je vous remercie de votre conseil.
A bientôt.

EVA

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 OCT. 2013

Eva,

Je complète mes réponses en vous suggérant une thérapie en groupe.
Les moments de solitude sont propice à la "descente".Pouvoir tisser des liens de confiance, de sécurité dans un groupe de thérapie est aidant, d'autant plus que sur ces liens d'intimité et de respect on peut ensuite s'appuyer en dehors des temps de groupe. J'en anime sur Paris avec un collègue homme, une journée tous les deux mois. Pourquoi ne pas essayer une fois et voir?

A bientôt.

Arboressence Psy sur Boulogne-Billancourt

36 réponses

200 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 SEPT. 2013

Bonjour,

la rechute c'est bien cela la plus grande peur : être amené à rechuter... D'autant que les rechutes sont fréquentes.
En effet, du fait des récurrences dépressives, les patients perdent pied, changent de psy ou arrêtent la thérapie et se sentent de plus en plus délaissés par vos proches et perdent espoir.

Le mieux est de mener votre thérapie à son terme, une thérapie non terminée est une thérapie sans aucun des effets représentatif de la spécialisation et de la méthodologie appliquée.

Cordialement,

Olivier DAWANT,
psychologue à Caen

Olivier Dawant - Psychologue Psy sur Caen

181 réponses

621 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 SEPT. 2013

Je remercie infiniment toutes les personnes qui ont répondu à ma question.

Je comprend que la guérison sera longue et difficile mais je vais me battre pour cela.
Je pratique une activité qui me permet de me ressourcer aussi bien moralement que physiquement : le stand up paddle.
J'envisage de me réorienter professionnellement vers un métier qui me plait.

Pour le moment, la situation se complique et je puise dans mes réserves car un événement familial vient se rajouter mais je trouve encore la force quand il s'agit d'aider les personnes qui me sont chères.

Bon courage à toutes et à tous, "après la pluie, le soleil" citation de mon psychologue qui me soutient quotidiennement et que je tiens à remercier.

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 SEPT. 2013

Bonjour,

Vous l'avez très bien retranscrit, c'est à votre retour de vacances que vous "replongez".
Pendant les vacances vous êtes dynamique et en pleine forme, le retour au quotidien vous remet face à vos difficultés.
Comme beaucoup de personnes en dépression, ce que vous vivez au quotidien ne correspond pas à vos attentes de vie. L'écart entre votre vie "idéale" et celle que vous vivez est sans doute trop grand.
Il s'agit pour vous au cours de votre suivi d'accepter cet écart et l'idée que la vie n'est pas toujours celle dont on rêve.
La situation de vacances s'en rapproche peut-être ou vous permet tout au moins de fuir la réalité.

Ne baissez pas les bras face à votre psychothérapie. Mais n'oubliez pas que c'est vous qui faites le travail, c'est vous qui devez être motivée et impliquée. Les psychothérapeutes vous montrent le chemin, mais c'est à vous de cheminer.

Bon courage à vous

Sylvianne Spitzer
Psychologue, psychothérapeute, victimologue

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 SEPT. 2013

Bonjour Eva,

Vous parlez de creux de la vague, cela veut dire qu'il y a aussi des crêtes.

Les vacances étaient-elles une de ces crêtes ? Et de quoi était fait ce mieux être ? Comment se manifestait-il ? Serait-il possible pour vous de faire diffuser ces sensations-émotions-pensées de crête au delà de la bulle vacances ? Avez-vous quelques idées sur la façon de vous y prendre ?

A trop regarder les problèmes en thérapie, on finit par en avoir encore plus ! Je vous encourrage à trouver un thérapeute qui cherche avec vous les "exceptions" à vos problèmes, les petits moments où celà ne va pas aussi mal que d'habitude, appuyé sur vos ressources et vos compétences à prendre soin de vous.

Regardez du côté de la thérapie brève, de l'hypnose, de la méditation basée sur la thérapie cognitive (MBCT).
Cordialement,

Frédéric Berben,

Psychologue clinicien à Laval (53)

Berben Frédéric Psy sur Laval

16 réponses

64 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 SEPT. 2013

Bonjour,

Merci de vous livrer ainsi, car vous permettez à d'autre personnes d'oser le faire également.

Que vous faudrait-il pour retrouver le moral, j'entends à vous "personnellement ". Un exemple, une petite chose... si vous le voulez bien entendu... Je ne sais pas, Madame, Monsieur ?

Bien à vous. Jean Pierre

Jean - Pierre Désandré Psy sur Montpellier

13 réponses

65 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 SEPT. 2013

Bonjour Eva,

A te lire je me retrouve exactement dans la même situation que toi, je désespère, je pense même à disparaître pour ne plus souffrir. Mais je respecte et j'essaye de croire en ce que dit mon thérapeute, aller beaucoup plus mal (je sais que c'est extrêmement douloureux) pour évoluer vers un bien être, une nouvelle vie. J'excecre aussi comme toi les mots que tu as dû entendre, "il faut du temps", le temps je le hais, certainement comme toi, mais nous n' avons pas le choix si nous voulons réapprendre à vivre. Je te comprend je suis dans la même situation, j'ai replongé mais bat-toi.

Nivie

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 SEPT. 2013

Bonjour,

dépression profonde suivie d'une rechute... Vous venez de subir un retour de nouveaux épisodes dépressifs ou une aggravation d'un épisode contrôlé auparavant mais pas encore terminé. Malgré les antidépresseurs qui vous soignent en palliatif votre dépression avec un psychiatre, et avec une thérapie cognitive qui réduit les rechutes.
Dans les dépressions sévères, l'accompagnant chimique des médicaments reste requis tandis que l'identifiant dans les thérapies psychologiques dans le "process" est protecteur et doit être utilisé en traitement aux personnes dépressives pendant qu'elles vont encore bien à pas mal avant et au lieu d'attendre la rechute.

Je vous préconise donc de reprendre contact avec votre psychiatre et psychologue pour une thérapie psychologique de maintien pour les rechutes dépressives.

Cordialement,

Olivier DAWANT
psychologue à Caen

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 SEPT. 2013

Vous avez l'impression d'etre au creux de la vague, ce n'est pas pour autant que tout n'est que ruine... Sûrement que pendant ces vacances il s'est passé des choses importantes pour vous, et que ces choses doivent etre englobées avec ce que vous voulez faire de votre vie aujourd'hui ; ces moments peuvent etre déstablisants mais ils sont constructifs. Reprenez du recul avec votre thérapeute pour savoir où vous en etes aujourd'hui ; redonnez-vous des objectifs et avancez.

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Dépression

Voir plus de psy spécialisés en Dépression

Autres questions sur Dépression

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13500 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16350

psychologues

questions 13500

questions

réponses 137100

réponses