je me sens mal quand mon copain sort

Réalisée par a2sia · 8 févr. 2023 Dépendance affective

bonjour, j’ai 18 ans et je suis en couple avec mon copain depuis un peu plus d’un an. mon problème est qu’à chaque fois qu’il sort avec ses copains, le jour comme la nuit, je me sens mal, je suis énervée contre lui et je deviens froide avec lui, je regarde sans cesse sa localisation pour savoir où est-ce qu’il est et je me sens mieux qu’une fois qu’il est rentré chez lui. c’est assez frustrant au quotidien parce qu’il a ses périodes où il sort beaucoup, comme ses périodes où il est très casanier. de mon côté je sors rarement avec mes copines et seulement en journée quand ça arrive, jamais le soir. je pense, je suis même sûre, d’être en situation de dépendance affective, certainement dûe à mon enfance. le problème est que je n’arrive pas à en sortir, à chaque fois que j’y arrive je finis par replonger, et à la longue ça me rend malheureuse.
merci beaucoup par avance

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 9 FÉVR. 2023

Bonjour,

Vos besoins de savoir, de connaître et au final de vous imposer une sorte de contrôle de compagnon et de votre relation sont probablement votre façon à vous de vous défendre contre un sentiment d'insécurité affective dominant, présent et réel chez vous.
Vous le dites vous même, votre enfance détient probablement les clés qui expliquent pleinement vos ressentis émotionnels.
Se sentir malheureuse et en être consciente est une excellente chose mais qui est une voie sans issue sur le long terme.
Votre volonté de comprendre et vous adapter à vos ressentis de manière salutaire est le socle idéal pour commencer un travail sur vous même. Vous êtes jeune et une vie entière vous attends. Un(e) thérapeute de votre choix peut pleinement vous accompagner pour votre besoin thérapeutique. Je vous conseille de miser sur la qualité et la spontanéité de vos ressentis entre vous même et votre thérapeute lors de votre premier entretien si vous décidez de franchir le pas. Votre thérapie n'en sera que plus efficace.
Je vous souhaite une belle vie.
Bien à vous

Stéphane Baes Psy sur Montpellier

201 réponses

3909 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 FÉVR. 2023

Bonjour,

Il est normal de se sentir inquiet ou anxieux lorsque la personne que l'on aime sort sans nous, mais vous décrivez une situation où vos émotions sont très intenses et persistantes même après le retour de votre partenaire. Il est possible que vous souffriez de dépendance affective, comme vous le mentionnez, et il peut être utile de consulter un psychothérapeute pour explorer ces sentiments et trouver des moyens de les gérer.

Le traitement pour la dépendance affective peut inclure la thérapie cognitivo-comportementale, la thérapie de couple et/ou la thérapie individuelle. Le but de la thérapie sera de vous aider à comprendre les causes profondes de votre dépendance affective, à développer une plus grande confiance en vous et à vous donner les outils nécessaires pour gérer vos émotions de manière plus saine.

Je vous recommande fortement de consulter un professionnel pour explorer ces sentiments et trouver des solutions pour vous aider à vous sentir mieux dans votre relation et dans votre vie en général.




Ulrich Alexandre Psy sur Narbonne

306 réponses

90 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 FÉVR. 2023

Bonjour,
Vous avez la peur de l'abandon, contractée dans l’enfance et c'est effectivement la cause de la dépendance affective.
Il faut que vous consultiez pour en guérir et apprendre à avoir assez d'estime de vous-même pour croire enfin que vous puissiez être aimée et choisie.
Je consulte en présentiel ou par visioconférence. Merci de me contacter avant de vous inscrire sur l’agenda de la plateforme.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4366 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 FÉVR. 2023

Bonjour,
L'amour est un processus complexe dans lequel se jouent nos enjeux de développement, Attachement et Estime de Soi.
Dans des circonstances "normales", la construction de l'attachement nous offre la capacité de sécurité affective.
L'estime de soi quant à elle nous permet sur cette base sécure d'explorer le monde de manière confiante et créative.

Dans la dépendance affective, il y a une forme d'objectification de l'amour de l'autre qui perd ainsi son statut de sujet.
Il naît alors un sentiment de "propriété" et une peur panique de perdre son amour et la sécurité qu'il procure.
Ce sentiment vient de différents facteurs constitutifs de l'amour de soi, de la manière dont vous vous regardez, ainsi que de qui vous êtes. Comment vous voyez vous sous le regard des autres ?

D'autre part, il serait intéressant pour pouvoir vous aider d'en savoir un peu plus.
Par exemple, depuis combien de temps êtes vous en relation avec votre amoureux ?
Avez vous tendance à vous comparer aux autres, notamment aux autres femmes ?
Avez vous tendance à vous dévaloriser et à vous critiquer facilement ?
Quelle est votre situation familiale ?
Quelle est votre situation scolaire ou professionnelle ?
Avez vous de manière général le sentiment d'être dans la réussite ou dans l'échec ?
Avez vous tendance à faire passer les besoins de l'autre avant les vôtres ?
...

Le passé est ce qu'il est et vous vous êtes très probablement construite sur des bases qui ne vous ont pas permis de vous sentir en sécurité avec vous-même. Cela peut être à l'origine de bien des troubles psychiques, car il nous est impossible de changer notre passé. Il peut apparaître une peur profonde de l'abandon, qui n'a rien à voir avec votre amoureux, mais qui est le fruit des stratégies que vous avez dû mettre en place pour survivre. Vous vous êtes adaptée à ce qui s'est présenté dans votre vie et c'est ce que vous deviez faire puisque vous êtes parmi nous.

En revanche ce que vous pouvez changer, c'est votre présent et par là, votre futur.
Avant même de parler d'attachement dépendant, il apparaît très probable que vous êtes en insécurité affective.
La bonne nouvelle c'est qu'il est possible de réparer cela.

Vous avez 18 ans et votre message démontre également une grande maturité et lucidité en ce qui concerne votre vécu émotionnel et affectif.

Votre histoire et le courage dont vous faites preuve en venant ici nous parler de vous sont très touchants.

J'aimerais vous proposer une première séance gratuite, afin de déterminer si une relation thérapeutique entre nous peut se mettre en place. Cette relation particulière et le soutien qu'elle prodigue, vous permettront de revisiter les expériences passées qui vous ont fait défaut et ainsi apaiser vos peurs et trouver votre juste place dans vos relations affectives.

Quoi qu'il en soit n'hésitez pas à franchir le pas vers une psychothérapie, que ce soit avec moi ou quelqu'un d'autre.

Chaleureusement.

Laurent Farret - Praticien en Gestalt Thérapie Intégrative.

Laurent Farret Psy sur Nantes

184 réponses

1970 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 FÉVR. 2023

Bonjour,

Je vous félicite d'avoir fait le pas pour demander de l'aide sur le site. En effet, votre comportement montre que vous souffrez probablement à un degré ou un autre de dépendance affective. L'origine de ce trouble trouve son origine dans ce que l'on appelle les liens d'attachement, qui viennent des relation entretenues avec les figures parentales dans les premières années de la vie.
Il est important que vous compreniez que, vous avez à faire un travail sur vous-même, car ce que vous décrivez, comme étant vos réactions vis-à-vis de votre conjoint, on finir par lui nuire et vous nuire à vous-même ! Ça a même probablement commencé.
Il me paraît important que vous trouviez une solution pour entreprendre un travail d'accompagnement thérapeutique, qui vous sera utile au long cours.
Je vous laisse y réfléchir, et me tiens à votre disposition avec attention et bienveillance si vous souhaitez en parler.
Xavier Dubouch

Psychopraticien-Gestalt-thérapeute

Xavier Dubouch Psy sur Périgueux

931 réponses

504 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 FÉVR. 2023

Bonjour Madame

En effet vous êtes certainement en dépendance affective et celle ci a des conséquences négatives sur vous et votre couple.

Cette dépendance à une origine, et je peux vous apporter mon aide afin de retrouver une sérénité avec vous même, et votre vie en couple

Je me tiens à votre disposition avec bienveillance

Bien à vous

Mr keddi

Alessandro Keddi Psy sur Rouen

905 réponses

648 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 FÉVR. 2023

Bonjour Assia,

Je ne crois pas du tout à de la dépendance affective vous concernant. J’y vois plutôt un manque de confiance probant aussi bien par rapport à votre partenaire que par rapport à vous-même. Cela crée de la peur et des angoisses. En réalité, vous angoissez à l’idée que votre partenaire lors de ses sorties pourrait rencontrer d’autres personnes qui seraient dans vos fantasmes mieux que vous.
Alors c’est vrai, on a plus de possibilités de rencontre en sortant qu’en restant chez soi, mais en réalité, la solution n’est pas là. En règle générale, dans un couple, on commence à aller voir ailleurs lorsqu’un besoin n’est pas ou n’est plus couvert dans le couple. Ainsi, si vous arrivez à satisfaire les besoins fondamentaux de votre partenaire, il est fort peu probable qu’il recherche qui que ce soit d’autre pour l’accompagner dans sa vie.
Donc, au lieu d’angoisser inutilement, je vous conseille plutôt de communiquer ouvertement (si vous ne savez pas le faire correctement, contactez-moi) et de comprendre les besoins de chacun pour ne pas arriver à une situation de frustration chez l’un des membres du couple.

Je reste à votre disposition et à votre écoute.

Pour plus de détails, contactez-moi.
N'hésitez pas à vous faire une idée du sérieux de ma pratique en consultant les avis sur ma fiche.

Christophe
_______________________________
Thérapeute de couple - Sexothérapeute
* Rendez-vous en ligne uniquement
--------------------------------------------------

Christophe Nieaux Psy sur Melun

3255 réponses

3189 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 FÉVR. 2023

Bonjour à vous

Vous dites que lorsque votre copain sort sans vous, vous vous sentez mal, vous êtes énervée et devenez froide.
Ce que vous décrivez est très douloureux pour vous. Cela doit vous faire profondément mal.
Pouvez vous regarder cet état en vous et mettre de la consience sur votre blessure ? Voyez vous, le fait que votre copain sorte "sans vous", détourne son attention de vous, cela réveille une blessure certainement plus ancienne en vous. Dans ces moments là c'est comme si cette blessure était à vif et cela est insupportable pour vous.
Lorsque vous dites "chaque fois que j'arrive à en sortir je finis par replonger", c'est tout simplement parceque la blessure n'est pas guérie. Vous voudriez la camoufler et ne plus la voir mais cependant elle est encore en vous.
Vous pouvez déjà prendre conscience de cela et écouter en vous : comment c'est de regarder cette blessure en vous et de vous dire qu'aujourd'hui vous acceptez qu'elle soit là ? elle a certainement sa raison d'être, elle n'est pas venue par hasard. Et comme vous le supposez, c'est peut être dû à votre enfance.
Vous avez 18 ans et vous pouvez faire le choix d'entamer un accompagnement thérapeutique qui vous aidera à prendre conscience de votre état, apprendre à parler de votre ressenti et de ce qui est en vous de façon à mieux le vivre.

Je me tiens à votre disposition pour vous accompagner dans ce processus.

Prenez soin de vous
Hélène Chambris
Gestalt Thérapie Humaniste Intégrative
Rdv en ligne ou en présentiel à Marseille 8ème

Hélène Chambris Psy sur Marseille

1210 réponses

2349 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 FÉVR. 2023

Bonjour,

Vos réactions montrent chez vous plusieurs « blessures » et problèmes de votre passé qui ressortent dans la relation avec votre copain.
Il y a probablement une anxiété de rester seule (peut être même une sorte d’angoisse d’abandon ?), une certaine difficulté d’accepter les frustrations, peut être même une forme de jalousie / envie, à la fois pour votre copain qui sort s’amuser…, et sans vous, et autres émotions possibles.
En même temps…, vous réagissez à son retour par des « punitions » sous-entendues, ce qui doit éloigner votre copain, donc j’imagine que vous obtenez l’inverse de ce que vous aimeriez avoir.

À mon avis…, la première chose à faire serait d’analyser ce que vous ressentez vraiment et pourquoi.
Ensuite, il serait bon de dire à votre copain ce que ses absences répétées vous provoquent et voir avec lui s’il peut peut être sortir un peu moins, ou moins tard, et comment il peut vous rassurer sans non plus se sentir bridé ou « sous contrôle »…

Il reste quand même votre malaise qui ne vas pas disparaître de lui même et qui est probablement ancré en vous par les expériences de votre passé (dont votre enfance). Et ce malaise ne peut pas disparaître sans une thérapie plus ou moins longue, qui vous aidera à changer vos croyances et craintes profondes.

Je suis à votre disposition pour en discuter.

Je vous souhaite de vous libérer de ce qui vous rends malheureuse.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4156 réponses

11456 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 FÉVR. 2023

Bonjour,

Quand on est dépendant affectif de cette manière cela provient effectivement de l'enfance. On essaie alors de compenser ce que l'on n'a pas eu enfant en demandant cette compensation à son conjoint.
Or la relation parents enfants n' a rien à voir avec la relation entre deux adultes.
Pour ne plus être dépendant affectif il faut travailler sur le fait d'accepter de démarrer dans la vie avec une blessure et de ne pas chercher à la compenser.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

3891 réponses

20324 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 FÉVR. 2023

Bonjour Assia,

Les personnes souffrant de dépendance affective ont effectivement, la plupart du temps, des problèmes de confiance en elle et en les autres.
Il n'est pas sain de faire payer à votre copain le fait qu'il sorte, ou encore de comparer les sorties entre vous et lui.

Je vous conseille de vous faire accompagner par un professionnel qui pourra vous aider à guérir les blessures de votre enfance afin que vous soyez plus sereine dans le présent et puissiez vivre votre relation pleinement.

Je reste à votre disposition,

Melissa Vieira

Melissa Vieira Psy sur Paris

35 réponses

13 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Dépendance affective

Voir plus de psy spécialisés en Dépendance affective

Autres questions sur Dépendance affective

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12350 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16050

psychologues

questions 12350

questions

réponses 132650

réponses