Ma fille de 12 1/2 ans a des pensées obscènes

Réalisée par Paula · 5 avril 2024 Aide psychologique

Nous avons déménagé de la France pour la Floride aux États Unis il y a 9 mois.
Aujourd’hui ma fille se sent pas bien, je la vois souvent avec les larmes aux yeux. Elle a réussi à me parler et à me dire que parfois elle a des pensées à caractère sexuels comme par exemple qu il va y avoir un homme qui va se mettre tout nu devant elle ou si un homme (n’importe qui même une personne qu elle connaît) la frôle elle pense que cette personne va toucher ces parties intimes. Je lui ai demandé si quelqu’un l avait touché une fois elle m assurait que non. Je lui ai toujours dit que son sexe était sa partie intime à elle et personne ne doit la toucher autre que elle.
Elle me dit que ça arrive sans prévenir même si un garçon lui parle à l école elle pense à des idées comme ça. Elle ne veut pas que j’en parle à son père et elle ne veut en parler a personne. Elle m a dit que c était dure déjà qu elle m en parle. Elle a toujours été sensible en voyant des personnes s’embrasser à la télé par exemple, elle se cache les yeux pour ne pas voir mais je ne pensais pas que ça arriverait juste qu à la. Il y a 3 mois elle a voulu télécharger snapchat car il y a des filtres sympa pour faire des photos mais je lui ai dit pas question de poster des messages, elle écoute toujours pour ça. Elle n a rien envoyé mais elle a reçu la photo d’un penis d un homme inconnu, elle me l a dit et j ai senti qu elle a été choquer je lui ai dit qu il y avait des gens malades et pas sain d’esprit, elle a toute suite supprimé l application et de passer à autre chose .Est ce que ça vient de la je ne sais pas .
Je ne sais pas comment l aider, je lui ai dit de chasser ces idées, qu’elle trouve un moyen de penser à une chose qu’elle aime bien mais elle me dit qu elle n y arrive pas. Je lui ai expliqué que son corps était en train de changer aussi et que c était pas forcément mal de penser aux parties intimes des autres mais elle me dit que c est autre chose. Je ne sais pas où elle trouve ces idées peut être que d autres enfants parlent de ça.
Quels conseils pouvez-vous me donner pour l’aider à aller mieux et que ces pensées disparaissent?

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 2 MAI 2024

Chère Paula,
Chère future patiente,

Merci infiniment de vous être confiée. Je tiens à vous envoyer tout mon soutien, et vous dire que vous avez su gérer son témoignage courageux d'une façon remarquable. Votre jeune fille peut compter sur vous ! Il est effectivement possible que cela survienne suite à un traumatisme d'ordre sexuel, qui n'est pas forcément une violence sexuelle en tant que telle (ex. harcèlement sexuel, viol, agression sexuelle, inceste, dickpick non consentie...) mais cela peut être dû à des contenus pornographiques subis (ex. certaines publicités sur des sites de streaming illégaux), des scènes sexuels de films qui n'étaient pas adaptés à sa maturité (ex. certains films interdits au moins de 12 ans comportent des scènes qui peuvent heurter la sensibilité), l'éducation sexuelle (ex. cours de S.V.T) qu'elle a reçu l'ayant heurté, peut être que des images pornographiques ont circulé dans son établissement scolaire, peut-être qu'un·e camarade/un·e ami·e lui a confié avoir subi une violence sexuelle et qu'elle a peur désormais etc.

Il existe énormément de raisons à sa détresse actuelle, le fait est qu'elle est perturbée, et qu'il est nécessaire qu'elle puisse consulter un·e psychothérapeute/sexothérapeute spécialisé·e dans les traumatismes sexuels. Ces pensées intrusives qu'elle subit la perturbe, et il nécessaire qu'elle puisse être accompagnée afin qu'elle retrouve une tranquillité d'esprit. Bien entendu, il est tout-à-fait normal que des jeunes adolescent·e·s durant la puberté, aient des pensées d'ordre sexuelles, mais s'iels en souffrent, iels doivent pouvoir être en mesure d'être accompagné·e psychologiquement afin de retrouver une bonne santé mentale et sexuelle.

Je vous souhaite une belle continuation,
Au plaisir de vous accompagner prochainement, vous et/ou votre fille.

Mx. Rodrigues-Ribeiro Bonnefoy Niena | Sexothérapeute Queer

Niena Rodrigues-Ribeiro Bonnefoy Psy sur Le Raincy

35 réponses

41 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13300 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13300

questions

réponses 136950

réponses