Psychologue.net
Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

NOUVELLES PRECISIONS ET SUITE enfant de 8 ans avec des propos inquiétants

Réalisée par Chatménerve le 19 juin 2018 4 réponses  · Thérapie comportementale et cognitive

Bonjour,

Je vous ai exposé il y a quelques temps les propos de mon fils de 8 ans.
Je voudrais apporter de nouvelles précisions qui se sont passées depuis et qui m'inquiètent, m'interpellent, m'angoissent...

Il y a quelques temps, j'étais au téléphone avec mon père et mon fils vient me voir en me disant : "il a de la chance Papi, il est vieux, il va bientôt mourir"... "et moi aussi j'aimerais bien être mort"...
Quelques minutes plus tard, alors qu'il joue, il m'interpelle et me dit "j'ai mon autre moi qui me dit "vas-y, tue Papi avec un couteau", mais moi je ne veux pas, je ne ferai jamais ça, hein, maman!" (je lui avait parlé un jour que nous avions un esprit à l'intérieur de nous, pour nos pensées, etc...)
Mon fils adore mon père... je ne comprends pas. Il ne joue pas aux jeux vidéo, ni tablette, ne regarde pas des émissions ou films interdits pour son âge, n'a pas de grand frère ou cousin qui pourrait lui avoir montré ce genre de choses... Mais depuis cet épisode, il est apeuré par la vue d'un squelette dans un film pour enfant par exemple (alors qu'avant,; ça ne lui fait rien de particulier) et se cache les yeux, ou par exemple, la dernière fois, nous regardions une émission sur les animaux et il voit un chien chez le vétérinaire avec une plaie car il venait de se faire mordre, mon fils s'est mis à hurler en me demandant de changer de chaîne... Il a été "obsédé" par les couteaux pendant quelques jours après ça, me faisant parfois le signe de trancher la gorge, comme ça, pour rien de particulier et puis ça s'est atténué et maintenant, il n'en fait plus trop mention.

Le lendemain de l'épisode avec mon père, mon fils me demande si tout le monde a des seins. Je lui explique que non et il me dit qu'il est embêté car il ne peut pas s'empêcher de regarder les seins de sa maîtresse. Et après, c'est passé à toutes les femmes qui l'approchaient. Il venait toujours me rapporter des pensées insensées pour son âge : il avait des pensées comme faire un bisou sur la "nénette" de sa maîtresse, l'embrasser sur la bouche...
Je lui ai dit d'appeler son père pour lui en parler et que peut-être il pourrait l'aider. Il appelle son père et me tend le téléphone après sa conversation. Je demande à son père ce que mon fils lui a dit : rien! Il a dit que non, tout allait bien en ce moment, qu'il n'avait pas de problème, etc...!! Alors qu'avec moi, il m'interpelle sans arrêt pour me parler de ces pensées!
(Dans ce domaine non plus, je ne sais pas d'où peuvent venir ce genre d'"idées". Je vis seule avec lui, il n'a bien évidemment pas accès à des films ou images de ce genre...)
Ce même jour, quelques heures plus tard, il était en train de regarder un dessin animé et soudain, à plusieurs reprises, il s'est mis à pleurer en disant "maman, j'ai encore ces pensées horribles, qui ne se font pas, je veux que ça s'arrête! " J'ai vu la panique sur son visage...
Je suis désemparée, je ne comprends pas. C'est un petit garçon qui n'est en contact ni avec de la violence, ni avec du sexe. je ne comprends pas comment il peut avoir ce genre de propos et de pensées qui en plus, ont bien l'air de le déranger. Je ne sais pas si ça le dérange parce que c'est mal ou autre, mais ça le dérange et l'inquiète. Et moi aussi!
Je ne comprends pas ce qui, dans notre histoire évoquée dans les 2 derniers messages, a pu provoquer cela?!

J'ai besoin d'avis....
Merci

Meilleure réponse

Bonjour Madame,

Je ne pense pas que votre fils ait un "trouble" comme l'écrit une collègue, mais je pense moi aussi qu'il faut que vous consultiez afin d'aider votre fils dans ce moment particulier de sa vie où il se pose et où il vous pose des questions essentielles.

Il semble faire l'expérience fondamentale de ce qu'en psychanalyse (mais pas seulement), on appelle la castration: évocation de la mort de son grand-père; envie de "tuer", couteaux etc; et évocation de l'autre côté, de ce qui ressortit au sexe féminin.

Votre fils exprime l'effroi face à ce qui fonde nos sociétés humaines: le sexe et l'interdit de l'inceste. Il fait aussi l'expérience de l'ambivalence de l'amour et de la haine. Mais, ce qui apparaît surtout dans votre message c'est combien vous ne pouvez pas l'aider à traverser ces moments. Un peu aussi comme s'il vos mettait à l'épreuve, comme s'il vous demandait des réponses fermes que vous ne pouvez lui donner.

Je pense qu'il éprouve votre fragilité et votre sensibilité à ces questions qui ne se posent pas lorsqu'il parle à son père - mais le voit-il régulièrement ou l'a-t-il juste de temps à autre au téléphone?

Prenez donc RDV avec un ou une professionnel/le, soit un/une pédopsychiatre d'orientation psychanalytique soit un psy de la même orientation.

Bien cordialement,
Fabienne Verstraeten
Psychanalyste

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour chère maman inquiète
Comme tous mes collègues vous ont conseillé: prenez rapidement un RV avec un professionnel et ne vous torturez plus!
Votre fils est dans une phase de souffrance et quand on est "malade" on prend RV chez le spécialiste!
Courage
Livia Clara Vilnat

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

22 JUIN 2018

Logo Livia CLARA-VILNAT Livia CLARA-VILNAT

1069 réponses

4071 J'aime

Madame,
J'avais répondu à votre 1er message et je ne comprends pas ce que vous attendez pour amener votre fils consulter.

Au travers de votre énoncé, il est évident que votre fils a un trouble soit bien spécifique ou bien seulement avec vous avec une forme de provocation sur ses pensées.

Donc mon conseil, comme je vous l'ai déjà dit, c'est de l'amener consulter un thérapeute. Vu que je vous sens très désarmée quant au comportement de votre fils.

Encore une fois, il existe différentes approches thérapeutiques dont certaines plus adaptées pour les enfants.

Nathalie Follmann - Hypnothérapeute clinique à Clichy

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

19 JUIN 2018

Logo Nathalie FOLLMANN Nathalie FOLLMANN

1954 réponses

8720 J'aime

Bonjour Madame,
Vu vos derniers messages et celui que vous venez de poster, je pense qu'il n'est plus temps de demander des avis mais surtout de consulter pour votre fils qui exprime une souffrance de plus en plus grande.
Votre inquiétude est bien légitime mais seul le fait de l'amener voir un professionnel pourra à la fois vous rassurer et surtout aider votre petit garçon qui semble envahit par des tas de choses très perturbantes pour lui.
Restant à votre écoute.
Bien cordialement.
Ghislaine PATTE - Thérapeute Familial

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

19 JUIN 2018

Logo Ghislaine PATTE Ghislaine PATTE

553 réponses

1216 J'aime

Questions similaires

Voir toutes les questions
PRECISIONS ET SUITE enfant de 8 ans avec des propos inquiétants

3 réponses, dernière réponse le 07 Juin 2018