Relation fusionnelle et style d’attachement insécure

Réalisée par Bigidi · 9 juin 2023 Thérapie familiale

Bonjour,
J’ai toujours été très fusionnelle avec ma maman depuis mon harcèlement en secondaire. J’ai toujours ressenti que cela est en lien avec un besoin pour ma mère et non pas un besoin personnel. Il y a maintenant cinq ans, j’ai commencé à établir des limites claires dans mon positionnement en tant qu’enfant dans mon système familial parce que les positions été floues et je n’occupais pas la place que j’aurais dû occuper. Lorsque j’ai quitté mon système familial, ma mère a suivi peu de temps après en se séparant de mon père. À la suite de cela, ma mère et moi nous sommes rapprochées davantage, nous avons beaucoup parlé et échanger sur cette situation puisque mon père avait des propos misogyne vis-à-vis de moi, me manipulait, me dénigrait, ect. La concernant, il y avait une emprise psychologique que j’ai soulevée petit à petit, bien que n’étant pas mon rôle (j’ai beaucoup été parentifiée dans cette période de ma vie et ma place était à l’intérieur du conflit parental malgré moi). J’ai vécu ensuite un an avec ma mère, nous avons chacune entamé un travail thérapeutique sur la relation avec mon père mais elle a toujours été très impactée étant donné que la procédure de divorce n’est toujours pas close. Par exemple, j’arrive après cinq ans à verbaliser des contenus positifs au sujet de mon père, chose qui m’était impossible de faire avant. Actuellement, je suis en relation avec quelqu’un depuis presque trois ans. Cela se passe particulièrement bien, mais nous avons passé une phase assez toxique dans laquelle chacun appuyait sur les blessures de l’autre. J’ai énormément partagé de choses au sujet de ses conflits auprès de ma mère, et vivant avec ma mère elle a également eu beaucoup de confrontation avec mon état mental à l’époque. Après quelques mois, j’ai décidé de réentamer un suivi thérapeutique qui m’a permis de reposer des limites claires avec mon conjoint et nous avons pu après une bonne année de discussion et de remise en question redémarrer un couple sur des bases saines. Cependant, ma mère qui a été très méfiante depuis le début de la relation n’a cessé de s’attarder sur des éléments et a été très alerte sur plusieurs choses chez mon conjoint (tutoiement direct, coupe la parole, extraverti,ect.). Elle n’a pas manqué à plusieurs reprises de me faire constater que certains échanges avec lui même lui rappelait mon père, certaines disputes ou paroles, à tel point que parfois je me surprenais à sous-entendre chez mon conjoint que je ne lui faisais pas confiance étant donné ce qui s’était passé entre ma mère et mon père (histoire d’argent et maison). Il a été difficile pour moi de bien scinder que mon père et mon conjoint avaient des points communs mais n’étaient pas la même personne. Bien qu’ayant fait ce travail, la situation avec ma mère prend des proportions que je n’aurais jamais cru atteindre.
En effet, suite à une énième irritation par rapport aux comportements de mon conjoint (qu’elle ne communique jamais bien que je l’ai encouragée à le faire), ma mère a décidé unilatéralement de rejeter mon compagnon et de tenter de me faire relire la situation sous l’angle que mon compagnon est un pervers manipulateur narcissique comme mon père, voir que j’ai changé depuis que je suis avec cette personne. Elle m’a expliqué le triangle victime/bourreau/sauveur et pour la première fois, n’a pas semblé écouter mon ressenti ni mon vécu dans mon couple. Elle ne veut ni entendre, ni écouter les versions où je suggère avoir mis des limites et avoir été consciente de la toxicité de la relation à un moment où j’ai moi-même manquer de limite. Même en explicitant que j’ai été capable à 20 ans de quitter mon système familiale pour des raisons d’emprises et de manipulation, ma mère relie les comportements et changements à mon conjoint de façon linéaire. Elle m’a même exprimé que je lui faisais revivre tous ses traumas au travers de la relation, donc rester avec mon conjoint = faire souffrir ma mère. Ce qui est compliqué et que j’ai 26 ans, je vis chez elle, fatalement le quotidien n’est pas simple. J’ai décidé de poursuivre ma relation car ce qu’elle dit ne fait pas écho chez moi mais comment faire pour améliorer mon lien avec ma mère ? Actuellement, c’est chaud/froid à la carte, et elle me place comme celle qui doit apporter des solutions. Elle rejette ce que mon conjoint fait ou les pointes négativement. J’ai l’impression qu’elle me renvoie à un amour conditionnel et j’ignore comment la raisonner ou sortir de cette situation. Je ressens des malaises similaires à mon adolescence avec cette impression de pression, d’être mise a l’écart ou rejetée. Une hypothèse de mon thérapeute est que ma mère n’accepte pas que je ne sois plus en fusion, voir est abandonnique et mon conjoint étant l’élément séparateur, cela empire. Il m’exprime également que je reste coincée dans ce fameux triangle dans lequel j’étais déjà lors du conflit parental et que je dois m’en extirper. Comment puis-je agir pour faire entendre raison ? Demander à ma mère de gérer ses frustrations en en parlant avec la personne concernée ? Appuyer mes positions ? Pourquoi ma mère agit comme cela ? J’ai l’impression qu’elle est complètement aveuglée par ses peurs, angoisses et ressentis

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 12 JUIN 2023

Bonjour,

Effectivement votre mère ne semble pas vouloir vous lâcher.
Pour autant vous êtes adulte aujourd'hui et il vous faut faire votre vie.
Vous portez beaucoup trop d'attention à votre mère et votre famille d'une manière générale comme s'il vous revenait de "réparer".
Ce n'est toutefois pas votre affaire. Votre affaire est de construire votre propre avenir. Sans culpabiliser ni vous donner un rôle. L'histoire de votre mère et de votre père leur appartient. Ce n'est pas la votre. Ils sont assez grands. A vous de construire maintenant votre vie en toute indépendance. Vous devez faire le sacrifice de ce rôle pour passer à la vitesse supérieure.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

3891 réponses

20324 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 JUIL. 2023

Bonjour,

Effectivement il y un refus de défusion, ce qui vous rappelle peut-être également votre dépendance. Mais il est important que vous deveniez vous même hors de cet attaché afin de prendre le contrôle de votre vie.

Il est difficile de tout expliquer ainsi mais la psychanalyse peut vous aider dans vos retranchements afin que vous puissiez mieux gérer vos émotions ainsi de vous libérez de cette situation, aussi de pouvoir parler de certaines choses sur lesquelles il faudrait travailler.

Peut être même une séance avec votre maman en thérapie.

N'hésitez pas à me joindre

Afonso Stéphanie
Psychanalyse

Stéphanie Afonso Psy sur Evry

163 réponses

11 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 JUIN 2023

Bonjour, et merci pour votre témoignage très complet et émouvant.
Vous souhaitez améliorer vos relations avec votre mère et vous cherchez à la comprendre, ce qui me touche particulièrement. En effet, je suis frappé par le comportement de votre mère vis-à-vis de vous avec l'impression que c'est vous qui, régulièrement, êtes contrainte de mettre des limites à un besoin de sa part de vous garder sous contrôle, voire sous emprise. Je ressens que c'est vous qui apportez de la maturité dans vos relations, comme vous avez su le faire avec votre père. On peut avancer l'hypothèse que votre mère projette sur vous même les insatisfactions qu'elle a vécues, ce qui éclaire peut-être la façon dont elle traite votre ami. De plus, elle attend de vous, du moins c'est ce que vous dites, des "solutions"., vous rendant "responsable" de cette communication entre vous, certainement pour vous garder sous sa coupe fusionnelle.
Je vous souhaite bon courage, vous avez toute ma sympathie.

Fabrice Eberhardt
Gestalt-Praticien

Fabrice Eberhardt Psy sur Saint-Maur-des-Fossés

61 réponses

93 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 JUIN 2023

Bonjour,

Votre contexte familial et votre vécu à toutes les deux a mené à la fusionnalité qui est très difficile à défaire aujourd’hui, surtout si votre mère est seule et qu’elle sent s’approcher le moment où vous allez vivre avec votre compagnon, vécu comme des dangers pour l’équilibre de votre relation d’avant.

Votre thérapeute a probablement raison dans ses hypothèses concernant les réactions de votre mère.
Maintenant, puisqu’elle n’arrive pas à changer encore de point de vue, c’est à vous seule, à l’aide de votre thérapeute, de faire le travail de séparation pour toutes les deux.
Avec tact mais aussi beaucoup de détermination expliquez encore et encore à votre mère que vous l’aimez mais qu’il vous est indispensable de construire votre vie de jeune femme. Mettez des limites à ses commentaires négatifs : dites lui que ça vous fait mal et que ça vous rapproche plus de votre compagnon qu’autre chose, et que ça ne fait que vous éloigner d’elle.
Et puis, trouvez les moyens de cesser d’habiter avec elle, pour gagner votre indépendance et faire vos « armes » dans la vie.

Néanmoins…, ouvrez grands les yeux de votre côté, en restant la plus objective possible quand au comportement de votre compagnon : il arrive souvent qu’on choisisse un partenaire qui ressemble étrangement à un parents « bourreau » pour tenter inconsciemment de réparer la relation eu avec celui ci, ce qui n’est pas possible.

Je vous souhaite de pouvoir gagner votre autonomie, votre indépendance de décision et la bonne distance avec votre mère, tout en construisant avec elle une meilleure relation adulte.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4156 réponses

11456 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 JUIN 2023

Bonjour,
vous aviez raison,ce n'est pas à vous de couper ce lien fusionnel,
mais bien à la mère!
Ce n'est pas à vous de faire un travail en profondeur.
Toutefois vous devez "vivre votre vie" et celà nécéssite parfois
de se faire aider.

Je reste disponible pour vous en visio ou SMS.
Ou de visu en Bretagne Nord.

Cabinet Thérapias
Florence Anezo
Psychanalyste Psychothérapie
Thérapie de couple-Enfants-Adolescents- Adultes.
Thérapie Brèves EMDR

Florence Anezo Psy sur Plélan-le-Petit

657 réponses

347 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 JUIN 2023

Bonjour,

Merci de votre témoignage. Bien évidemment, il m'a difficile de me prononcer sans vous connaître plus me connaître votre situation familiale. Toutefois, en lisant vos description, je me rends compte qu'il a eu des problèmes évident avec votre père, mais il me semble qu'il y en a d'autres avec votre mère qui sont beaucoup plus pernicieux... Il semblerait effectivement que votre mère souhaite consciemment ou inconsciemment vous garder pour elle, et qu'elle ne parviennent pas à accepter la réalité de votre relation. Elle parle de perversion et de manipulation, ce qui ne me surprend guère !!!
Je pense qu'à 26 ans, il n'est pas bon, ni pour vous, ni pour votre mère, de continuer à vivre ensembles sous le même toit, que vous avez besoin de construire votre vie, et de laisser votre mère reconstruire la sienne. Vous devez aussi prendre conscience que de nombreux problèmes que votre mère a eu avec votre père, ne sont pas VOS problèmes mais les leurs !
Même si il est bon, est nécessaire d'être reconnaissant vis-à-vis de ce qu'on fait pour nous, nos parents, bientôt moment dans la vie où il faut faire la part des choses, garder ce qui nous est utile de leur héritage, avec gratitude, et faire notre propre chemin pour devenir ce que nous sommes, faire ce que nous avons à faire. Les jeux psychologiques qu'elles joue avec vous, ont pour objectif de vous culpabiliser. J'attire votre attention sur le fait que ceci est un piège pour vous retenir, et lui donner ce sentiment de sécurité dont elle a besoin. Mais ce n'est pas votre responsabilité, c'est à elle de pouvoir à ses propres besoins sur ce point.

Je reste à votre écoute avec attention et bienveillance,
Xavier Dubouch,
Psycho–praticien, Gestalt–thérapeute.

Xavier Dubouch Psy sur Périgueux

931 réponses

504 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 JUIN 2023

Bonjour à vous

Je comprends que votre mère s'interpose dans votre couple et dénigre votre compagnon.
En effet, votre mère n'a absolument pas à intervenir, ni donner son avis sur votre "choix" de relation amoureuse, quand bien même elle serait toxique (!!)
C'est votre choix et votre vie et vous avez 26 ans.
C'est également votre choix de continuer à vivre avec elle. A votre âge vous avez la possibilité de faire autrement si cela devient trop difficile à vivre pour vous.
Vos choix de vie sont les limites que vous posez à votre environnement pour vous sécuriser et donc vous construire en confiance.
Le fait qu'il les accepte ou non ne vous appartient pas. C'est à votre mère d'accepter vos choix et non pas à vous de vous adapter à ce que veut votre mère.
Aujourd'hui elle est responsable de ce qu'elle se fait vivre et vous de même.
Je me tiens à votre disposition pour vous accompagner davantage dans cette période de votre vie.

Prenez soin de vous
Hélène CHAMBRIS
Gestalt Thérapie Humaniste Intégrative
Rdv en ligne ou en présentiel à Marseille 8ème

Hélène Chambris Psy sur Marseille

1210 réponses

2349 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 JUIN 2023

Bonjour,
Vous semblez avoir besoin de vous poser, d'être écoutée, entendue, de déposer ce qui vous fait souffrir. Vous avez traversé des choses difficiles qu'il est important d'amener dans votre espace thérapeutique. J'imagine que vous l'avez déjà fait, si je vous lis bien. Mon conseil : ne pensez pas autant, ressentez et donnez-vous la permission de choisir ce qui est bon pour vous !

Isabelle Safré Psy sur Sceaux

42 réponses

19 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 JUIN 2023

Bonjour,

J’ai l’impression que votre mère fait aujourd’hui exactement ce qu’elle reproche à votre partenaire. En effet, elle fait tout pour vous conserver à côté d’elle en éloignant le plus possible ce partenaire qui lui fait de l’ombre.
Il est normal d’évoluer en couple et de changer surtout à votre âge où vous êtes en apprentissage de la vie.
Je vous invite vraiment à prendre du recul sur la situation afin de mieux comprendre ce qui se joue autour de vous.
Si vous pensez en avoir besoin, je vous invite à me contacter pour que je vous épaule dans cet exercice. Cela vous permettra ensuite de prendre les meilleures décisions possibles et surtout d’être plus apaisée au quotidien.

Je reste à votre disposition et à votre écoute.

Pour plus de détails, contactez-moi.
N’hésitez pas à vous faire une idée du sérieux de ma méthode en consultant les avis sur ma fiche.

Christophe
-------------------------------------------------
Thérapeute de couple - Sexothérapeute
* Rendez-vous en ligne uniquement

Christophe Nieaux Psy sur Melun

3255 réponses

3189 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Thérapie familiale

Voir plus de psy spécialisés en Thérapie familiale

Autres questions sur Thérapie familiale

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12350 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16050

psychologues

questions 12350

questions

réponses 132650

réponses