Troubles anxieux et sexuel

Réalisée par Lesoleil · 7 avril 2024 Aide psychologique

Bonjour. J’ai 37 ans, un âge où tout le monde autour de moi est posé et plus ou moins heureux. Ça fait trois ans que je suis avec ma copine mais depuis une semaine nous sommes en break. Nous avons rencontrés des problèmes sexuels et de fréquence qui m’ont créé beaucoup d’anxiété. Depuis tout jeune je suis assez anxieux à propos de tout ce qui est relation. En janvier 2023, septembre 2023 et y’a deux semaines j’ai eu des crises d’angoisse/panique qui ont duré plusieurs jours, à ne plus avoir envie de manger. La dernière m’a fait vraiment mal, j’ai encore du mal à m’alimenter et à dormir. C’est d’ailleurs pour ça que j’ai du mettre notre couple en pause. J’ai peur pour mon avenir, surtout sexuel si un jour j’ai des enfants.
Beaucoup de choses me rendent anxieux.
Si je n’ai pas de messages, de câlins le matin ou le soir, si le sexe mets trop de temps à revenir (après 3 jours je commence à angoisser..). J’ai peur car je n’ai aucune souplesse en général plus on avance dans le couple, moins on montre son amour.. et quand ça devient obligatoire pour ma partenaire pour me sentir bien, ça coupe aussi l’envie..
Depuis un an et demi j’ai déjà entrepris:
-hypnose (10 séances)
-soins reiki (séance)
-micro kine (3 séances)
-psychologue pour dépendance affective (8 mois)
-sophrologie (8 mois)
-sexologue
-sexotherapeute

Au fur et à mesure des années j’ai découvert des choses sur moi.
Je suis hypersensible
-dépendant affectif
-addict à la masturbation

Malgré tout ce travail, pas grand chose à changé, je perds espoir.

Les principaux problèmes.
-besoin de justice, on quitte pas quelqu’un à cause du sexe
-peur de l’engagement
-peur de ne pas pouvoir répondre aux attentes de l’autre (crée anxiété)
-peur de ne pas pouvoir répondre assez vite à ses besoin
- manque de confiance en moi et l’autre
-câlin, sms et sexe besoin énorme
-besoin de sexe tout les 3 jours, sinon anxiété
-se suradapte dans la relation jusqu’à finir en burn out, comme au travail
-jaloux
-quand l’autre part en week-end seul, à peur au retour que quelque chose a changé
-besoin d’être fusionnel, de faire beaucoup de choses ensemble
-trop de différences me fait peur
-peur de la critique
-peur d’être seul
-besoin d’acceptation entière de ma personne
-peur de ne pas prendre les bonnes décisions
-peur de ne pas être aimé
-besoin d’une harmonie presque parfaite 50/50 dans tout les domaines. Sinon peur que je fasse trop d’effort et que je ne me sente pas aimé, si l’autre en fait plus je ne me sens pas légitime.
-peur de prendre du temps pour soi, que l’autre le prenne mal
-peur quand l’autre est fâché, essaye au plus vite de me rapprocher pour recrée la connexion
-je ne laisse sûrement pas assez d’espace dans le couple pour crée le désir.
- je protège et surprotège toujours l’autre.
-je compte beaucoup sur l’autre, tout le temps.
Je me sens responsable de l’autre.
-je passe souvent les besoins des autres avant les miens.
-problème à poser des limites et à les respecter (elles sont tellement fines que j’ai arrêté de les écoute pour essayer de vivre une vie normale.)

Lanxiete vient du fait que je rumine énormément, notamment à propos du sexe. À savoir que je l’aime, mais que jai énormément de problèmes pour gérer ma frustration. Que je suis nulle, que je ne devrais pas me sentir comme ça, que je ne trouverais jamais personne d’aussi bien, pas envie de recommencer après tout ça…

Mon père est schizophrène, mon grand père du côté paternel a fait une tentative de suicide, ma grand mère du côté maternel dort avec des calmants et des anxiolytiques depuis 25 ans.
Tout ça au fait que mon père a toujours été très dénigrant avec moi, ma mère nous a laissé à la maison quand ils se sont séparés. À l’âge de 12 ans nous étions livrés à nous même avec ma sœur, ma mère étant chez son copain le mardi et le samedi soir. Le reste du temps elle bossait pour sa boîte, 60h par semaine.. donc quand elle rentrait à la maison ça geulait tout le temps, c’était pas propre..
On passait plus de temps ensemble et on avait plus de marque d’amour.

En expliquant tout ça à ma sexologue, elle m’a conseillé de voir un psychiatre pour poser un vrai diag. Éventuellement prendre des compléments pour calmer les ruminations et l’anxiété. Elle me parlait d’un trouble anxio dépressif dans le meilleurs des cas.
Merci d’avoir pris le temps de me lire

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 9 AVRIL 2024

Bonjour,

Votre témoignage est très structuré et explicite, vous avez tenté plusieurs méthodes thérapeutiques pour mettre à mal votre anxiété exacerbée venant ruiner votre vie depuis bien longtemps. Vous avez ainsi pu découvrir des facttes de vous insoupçonnées et toucher du doigt votre réalité, votre comportement mais pas les causalités; là est le problème.
Je vou félicite du chemin déjà parcouru et de votre ténacité, votre détermination à sortir de cette spirale infernale vous impactant et par voie de fait ayant une grande incidence sur votre couple.

Votre épignénèse a joué inexorablement dans votre trouble de qualifié par la sexolgue d'anxio-dépressif.
Je confirme que seul un médecin, Psychiatre et a minima un médecin généraliste, peuvent pleinement poser un diagnostic différentiel, il serait très opportun de consulter un médecin à ce ddegré de vos démarches.

Conjointement, vous pouvez réaliser une analyse par la psychothérapie ou la psychanalyse, docn une démarche en profondeur pour cerner réellement la source de votre problème et faire des liens avec votre environnement, la construction de votre identité depuis la petite enfance, ce que vous énoncesz n'est pas anodin, il faut jouer dessus et que vous soyez guidé pour cela.

L'anxiété transcrit toujours un état inconscient, donc refoulé, que seule la psychanalyse vous permettra de saisir por l'endiguer définitivement

Je reste à votre écoute, en téléconsultation, en toute bienveillance et avec empathie.

Bien cordialement.

Bénédicte ESCARON
Psychanalyste

Benedicte Escaron Psy sur La Haye-d'Ectot

892 réponses

9601 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 AVRIL 2024

Bonjour,
Il semble que vous ayez parcouru un chemin impressionnant dans votre quête de mieux-être. Les différentes approches que vous avez explorées, de l'hypnose à la sophrologie en passant par le travail avec un psychologue, témoignent de votre engagement envers votre santé mentale et émotionnelle. Cependant, malgré tous ces efforts, vous ressentez toujours une certaine stagnation, voire une augmentation de votre anxiété et de vos difficultés relationnelles.

Il est louable que vous ayez pris conscience de plusieurs aspects de votre personnalité, tels que votre hypersensibilité et votre dépendance affective. La reconnaissance est le premier pas vers le changement et la croissance personnelle. Cependant, il semble y avoir une discordance entre votre rationalisation de ces aspects de vous-même et leur intégration profonde (métabolisation) dans votre vie quotidienne.

Votre réticence à vous sentir complètement satisfait malgré vos efforts peut être le signe que certaines blessures émotionnelles plus profondes nécessitent une attention particulière. Par exemple, les difficultés relationnelles que vous avez rencontrées dans votre enfance, notamment l'absence d'une figure parentale stable et l'environnement familial tumultueux, pourraient avoir laissé des cicatrices émotionnelles qui continuent à influencer vos relations actuelles.

Votre propension à chercher une normalisation dans vos relations peut également refléter une anxiété sous-jacente quant à votre propre valeur et capacité à être aimé. Vous semblez accorder une grande importance à l'harmonie et à l'équilibre dans vos relations, ce qui est recommandable , mais lorsque cette quête devient une source d'anxiété et de pression, cela peut finir par nuire à votre bien-être personnel et relationnel.

Il est intéressant de noter que vous avez mentionné des antécédents familiaux de problèmes de santé mentale, tels que la schizophrénie de votre père et les troubles anxieux de vos grands-parents. Cela ne détermine pas nécessairement votre propre parcours, et il est important de retenir la tentation de vous y identifier.

Votre sexologue vous a suggéré de consulter un psychiatre pour obtenir un diagnostic précis et envisager des options de traitement, ce qui semble être une étape judicieuse compte tenu de la complexité de vos préoccupations. La possibilité d'un trouble anxio-dépressif mérite d'être examinée de près, car cela pourrait fournir un cadre pour mieux comprendre et traiter vos symptômes.

Cependant, Il est important de comprendre que le besoin de trouver des repères et de donner un sens à nos expériences peut parfois conduire à une quête de diagnostics ou de classifications. Il convient également de reconnaître les limites de ces étiquettes et de comprendre que la complexité de l'être humain ne peut pas toujours être réduite à des catégories diagnostiques.

Dans certains cas, une focalisation excessive sur un diagnostic spécifique peut même renforcer les symptômes ou les comportements associés, en les intégrant davantage dans l'identité de la personne. Cela peut conduire à une sorte de "névrose de diagnostic", où la personne se fixe sur l'idée d'avoir un certain trouble ou une certaine condition, ce qui peut amplifier le stress et l'anxiété.

Il est donc crucial de prendre en compte la perspective holistique de la personne et de reconnaître que chaque individu est bien plus que la somme de ses symptômes ou de ses caractéristiques diagnostiques. Plutôt que de se concentrer uniquement sur l'établissement d'un diagnostic, il peut être bénéfique d'adopter une approche plus intégrative et centrée sur la personne, en mettant l'accent sur la compréhension profonde de ses expériences, de ses besoins et de ses ressources.

Le but de toute démarche thérapeutique devrait être de soutenir la personne dans son cheminement vers un bien-être mental et émotionnel plus profond, en lui offrant un espace sûr pour explorer ses défis et trouver des moyens de les surmonter. Cela peut impliquer l'exploration de différentes approches thérapeutiques, le développement de la conscience de soi et des compétences d'adaptation, ainsi que le renforcement des relations et du soutien social.

Il est immanent de se rappeler que la guérison et la croissance personnelle sont des processus individuels et uniques, et qu'il n'existe pas de solution universelle ou de formule magique. Ce qui fonctionne pour une personne peut ne pas fonctionner pour une autre, et il est donc essentiel d'adopter une approche flexible et adaptable qui tienne compte de la singularité de chaque individu.

En fin de compte, il semble que vous ayez déjà accompli beaucoup en reconnaissant vos défis et en cherchant de l'aide professionnelle. Cependant, il peut être utile d'explorer plus en profondeur les racines de vos difficultés et d'adopter des approches thérapeutiques plus ciblées pour favoriser une véritable transformation et un soulagement durable. Vous n'êtes pas seul dans ce cheminement, et il existe des ressources et des professionnels qualifiés qui peuvent vous accompagner dans votre voyage vers un bien-être mental et émotionnel plus profond.

J'aimerais vous proposer mon aide en tant que Gestalt praticien. La Gestalt thérapie est une approche humaniste et holistique qui pourrait vous offrir un espace sûr pour explorer vos pensées, émotions et comportements actuels. En travaillant ensemble, nous pourrions nous concentrer sur votre expérience présente, en mettant en lumière les schémas relationnels, les émotions et besoins qui contribuent à votre anxiété et à vos difficultés relationnelles.

En tant que Gestalt praticien, mon objectif serait de vous accompagner dans votre cheminement vers un bien-être mental, émotionnel et relationnel plus profond. Nous pourrions travailler en collaboration pour vous aider à découvrir de nouvelles perspectives, développer des compétences pour mieux vous connecter avec vous-même et les autres, et trouver des moyens de naviguer plus efficacement dans votre vie quotidienne.

N'oubliez pas qu'il y a de l'espoir et du soutien disponibles pour vous. Chaque pas que vous faites vers votre bien-être est créatif, et je suis ici pour vous soutenir dans votre parcours d'épanouissement personnelle.

Restant à votre disposition pour discuter davantage et vous accompagner avec bienveillance et sans jugement.

Laurent FARRET
Gestalt-Praticien
Accompagnement humaniste pour le bien-être mental, émotionnel et relationnel
Individuel et de couple en présentiel (79) et en ligne partout dans le monde*.
*(langue française uniquement)

Laurent Farret Psy sur Nantes

208 réponses

2209 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 AVRIL 2024

Bonjour Monsieur,

Étant donné tout ce que vous avez écrit ici il me semble que le mieux serait de commencer par consulter un psychiatre qui peut vous donner un traitement pour diminuer votre anxiété et aussi l’état dépressif dans lequel vous êtes actuellement, et qui s’alimentent l’une l’autre.

Ensuite vous avez besoin d’une bonne thérapie : vos problèmes actuels qui sont évidemment liés à votre passé familial ne peuvent pas être résolus en quelques séances, comme vous l’aviez probablement espéré en mettant fin trop vite aux diverses techniques thérapeutiques essayées.

La thérapie peut vous aider à changer de croyances et d’attentes concernant l’amour, à réguler mieux vos émotions (dont l’anxiété, que vous tentez de soigner par la masturbation…) et vos pulsions, à apprendre à supporter la frustration sexuelle tout en devenant un peu moins dépendant de l’Autre, et en acceptant les différences.

Je vous souhaite d’arriver à trouver un équilibre émotionnel et une belle relation amoureuse stable et durable.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4433 réponses

12187 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 AVRIL 2024

Bonjour et merci pour votre témoignage.

Votre trouble anxieux (qui semble généralisé à toutes les sphères de votre vie), votre dépendance affective, vos problèmes sexuels… tout est lié et remonte probablement à une forte blessure d’abandon et/ou des traumatismes vécus dans votre enfance. En avez-vous des souvenirs ?

En psychothérapie, les liens que vous avez eu avec votre mère (tout particulièrement) et votre père seraient décortiqués pour essayer de comprendre pourquoi aujourd’hui vos relations sont si troublées. Avez-vous eu l’impression de manquer d’amour en étant jeune ? Aviez-vous suffisamment d’attention et de reconnaissance ? Étiez-vous valoriser à votre juste valeur ?

Dans tous les cas, vous semblez avoir besoin des autres pour « vous remplir », vous donner confiance, vous sentir valorisé. De même; les addictions sexuelles vous permettent de « performer », de montrer que vous êtes capable et donc viennent, elles aussi, alimenter ce besoin de briller.

Je ne peux que vous conseiller de poursuivre le travail thérapeutique que vous avez débuté. Bien sûr, quelle que soit votre histoire, vous ne pourrez pas la changer aujourd’hui mais le fait d’en parler, de la conscientiser, de donner du sens aux événements douloureux vous permettront de faire en sorte qu’ils n’impactent plus autant votre quotidien et votre vie amoureuse.

Je reste à votre entière disposition si besoin.
Bien à vous,

Anaïs | Psychopraticienne | Consultations en visioconférence et tarif libre (à partir de 20€/ séance, le patient décide)

Anaïs Goguenheim Psy sur Aix-en-Provence

170 réponses

242 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 AVRIL 2024

Bonjour,
Votre message est très complets, très détaillé et ma réponse sera à l'inverse très brève.
Votre état d'anxiété est lié à un sentiment d'insécurité intérieur qui s'est installé au cours de vos plus jeunes années. Vous avez, semble-t-il, grandi dans un environnement anxiogène et insécure (père fragile, maman absente...). Vous avez ressenti, probablement, la peur de l'abandon et du rejet. Cet état d'insécurité intervient sur le plan affectif et social. Vous avez donc besoin de signes de réassurance en permanence, de la part de vos relations. Egalement pour vous rassurer, vous vous sur-adaptez et vous conformez aux attentes des autres.
Vous avez entamer un travail sur vous-même et vous avez déjà pris conscience de beaucoup de choses. Je vous invite à poursuivre ce travail avec un ou une psychopraticienne, pour parvenir à retrouver un espace de sécurité intérieure, pour vous permettre de retrouver un équilibre de vie qui vous soit satisfaisant. Cela peut prendre du temps, mais vous progresserez peu à peu.
Je reste à votre disposition,
Bien à vous,
Philippe MATHIAS

Philippe Mathias Psy sur Toulouse

197 réponses

103 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 AVRIL 2024

Bonjour Lesoleil,
Effectivement, de ce que vous décrivez, vous êtes très dur avec vous même et vous vous maltraitez. Les raisons de vos angoisses et de votre anxiété sont effectivement à chercher dans votre enfance avec les premiers liens affectif (Papa et Maman). Je vous conseille de poursuivre votre psychothérapie avec votre psychologue si un lien de confiance s'est établi, ou de changer si ce n'est pas le cas. Sachez que le travail thérapeutique peut-être très long et douloureux, ne lâchez pas, persévérez!
Bon courage à vous!
Frédéric DUQUEROIS
Psychopraticien en Analyse Transactionnelle
Adultes et Couples, en Individuel et en Groupe
Nantes

Frédéric Duquerois Psy sur Nantes

378 réponses

95 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 AVRIL 2024

Bonjour Lesoleil,

En prenant connaissance de votre message, j’ai l’impression que vous n’avez pas réellement compris ce qu’était un couple et que cela vous créait toutes ces peurs et ces angoisses. Cela n’est pas vraiment étonnant, car votre modèle familial a été particulièrement défaillant.
Il est temps de tout remettre à plat pour rebâtir enfin sur des fondations saines. C’est ce que je vous invite à faire pour petit à petit vous apaiser et vivre bien plus sereinement en couple. Cela va prendre du temps et demander des efforts, surtout au début, mais si vous êtes volontaire, cela améliorera grandement votre vie.
Je vous invite à me contacter pour cela.

Je reste à votre disposition et à votre écoute.

Pour plus de détails, contactez-moi.
N’hésitez pas à vous faire une idée du sérieux de ma méthode en consultant les avis sur ma fiche.

Christophe
-------------------------------------------------
Thérapeute de couple - Sexothérapeute
* Rendez-vous en ligne uniquement

Christophe Nieaux Psy sur Melun

3524 réponses

3579 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 AVRIL 2024

Bonjour Lesoleil,
Bonjour,

Tout d'abord, merci d'avoir partagé votre histoire avec tant de sincérité et de détails. Il est évident que vous traversez une période particulièrement difficile, marquée par de l'anxiété et des défis relationnels complexes. Votre volonté de chercher de l'aide et de vous ouvrir sur ces sujets témoigne d'une grande force de caractère.

Il est important de reconnaître que vous avez déjà accompli un travail considérable en explorant différentes avenues thérapeutiques, comme l'hypnose, la sophrologie, la sexothérapie, et plus encore. Cela montre votre engagement à travailler sur vous-même et à trouver des solutions pour améliorer votre bien-être. La découverte de vos sensibilités et dépendances est une étape clé dans ce processus de guérison.

Les sentiments d'anxiété, particulièrement dans le contexte de vos relations et de votre sexualité, sont des expériences humaines profondément personnelles et parfois douloureuses. La peur de l'engagement, du rejet, et de ne pas être à la hauteur des attentes peut être écrasante, surtout lorsque ces peurs sont renforcées par des expériences passées et des dynamiques familiales complexes.

Il est tout à fait compréhensible que vous ayez des inquiétudes concernant l'avenir, y compris l'aspect sexuel de vos relations et la possibilité d'avoir des enfants. Ces peurs sont amplifiées par votre besoin de connexion et d'harmonie dans vos relations, ainsi que par votre tendance à vous adapter excessivement jusqu'à l'épuisement.

L'idée de consulter un psychiatre, comme recommandé par votre sexologue, semble être une prochaine étape judicieuse. Un psychiatre pourrait offrir un diagnostic précis et discuter des options de traitement, y compris des médicaments qui pourraient aider à gérer les ruminations et l'anxiété. Il est essentiel de se rappeler que demander de l'aide professionnelle est un signe de force, pas de faiblesse.

En outre, il pourrait être bénéfique de continuer à explorer des thérapies qui se concentrent sur la construction de l'estime de soi, la gestion de l'anxiété, et la mise en place de limites saines dans les relations. La thérapie comportementale dialectique (TCD) ou la thérapie d'acceptation et d'engagement (ACT) sont des exemples qui pourraient vous aider à gérer vos émotions et à renforcer votre résilience.

Sachez que vous n'êtes pas seul dans ce voyage. Beaucoup d'autres ont vécu des expériences similaires et ont trouvé des moyens de surmonter ces défis. Il y a toujours de l'espoir et des possibilités d'amélioration. Chaque pas que vous faites vers la compréhension de soi et le bien-être est une victoire.

Prenez soin de vous et continuez à tendre la main pour obtenir le soutien dont vous avez besoin. Votre parcours vers le bien-être est unique, et il est tout à fait normal de traverser des hauts et des bas. La clé est de continuer à avancer, un jour à la fois.

Bien à vous.
FREDERIQUE KORZINE

Frédérique Korzine Psy sur Versailles

49 réponses

87 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 AVRIL 2024

Bonjour

Vous souffrez manifestement d’un trouble anxieux généralisé que vous décrivez parfaitement. Cette anxiété qui ne date pas d’hier est le symptôme d’une angoisse bien plus profonde comme le donnent d’ailleurs à penser vos attaques de panique et vos tentatives infructueuses de résoudre vos problèmes à travers différentes approches thérapeutiques.

Vous évoquez également des problèmes sexuels et vous être probablement rentré dans un cercle vicieux. L’anxiété cause les problèmes sexuels qui à leur tour causent chez vous de l’anxiété.

Vous connaissez bien vos peurs et vos problèmes et vous ne devez pas perdre espoir.
Je ne peux que vous conseiller d’entreprendre un travail en profondeur, c’est ce que propose l’approche psychanalytique que je pratique.

La psychanalyse est une approche thérapeutique profonde et puissante offrant de nombreux bénéfices.

Elle. permet d'explorer les conflits psychiques inconscients. Elle aide les patients à comprendre les mécanismes cachés qui influencent leurs comportements, leurs émotions et leurs relations. les patients peuvent mettre fin à des souffrances persistantes et à des blocages qui entravent leur vie.

Contrairement à d'autres approches, la psychanalyse ne se contente pas de supprimer les symptômes. Elle s'attaque aux racines des problèmes. En travaillant sur les causes profondes, elle évite la réapparition des symptômes à long terme.

Le but de la psychanalyse est de rendre au sujet ses propres capacités de penser et d'agir. Elle permet d'agir différemment, de sortir des schémas répétitifs et de vivre une vie plus épanouissante.

En somme, la psychanalyse offre un voyage intérieur vers la connaissance de soi, la transformation et la libération des entraves psychiques. Si vous cherchez à explorer vos profondeurs intérieures,

la psychanalyse pourrait être la voie vers un mieux-être durable.

Je vous conseille par ailleurs de consulter un psychiatre ou un médecin généraliste qui pourra vous prescrire un traitement adapté afin d’apaiser votre anxiété.
Toutes les études scientifiques montrent que c’est l’association d’un traitement et d’une thérapie qui donne les meilleurs résultats.
Je reste à votre écoute.
Je consulte à Lyon mais aussi à distance.
N’hésitez pas à consulter mon profil sur ce site.

Jean-Frédéric BLANCHARD
Psychanalyste et psychosomaticien


Jean-Frédéric Blanchard Psy sur Vénissieux

70 réponses

46 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 AVRIL 2024

Bonjour,

Vous avez assez clairement un syndrome de dépendance affective, ce qui signifie que vous essayez de compenser auprès de la partenaire tout ce dont vous avez été frustré pendant votre enfance. Est associé à ce syndrome une anxiété très enfouie et très liée à ce manque d'amour initial. Vous avez du mal à gérer cela car vous n'avez pas confiance en vous, vous ne vous faites pas confiance et vous attendez que ce soit la compagne ou l'entourage qui vous valorise et vous donne cette confiance.
Il faut reprendre ce travail en psychothérapie en traitant la problématique anxieuse. Tout le travail consiste à vous faire prendre conscience que vous ne referez pas votre histoire passée. Vous ne pouvez que l'accepter et aller de l'avant.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4279 réponses

22083 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 AVRIL 2024

Bonjour,
Perso, mon approche permet de poser des diagnostics (voir mon profil).

Malheureusement, vous avez fait beaucoup de choses mais les praticiens n'ont pas forcément l'expérience suffisante pour traiter tout ce que vous évoquez.

On oublie souvent les troubles dissociatifs que trés peu de praticiens connaissent et qui mettent leurs patients en échec thérapeutique.

Je vous invite à lire des articles que j'ai écrit afin de vous éclairer:
"Mieux comprendre la mémoire traumatique"
"Quelle thérapie choisir : Psychologue, TCC, EDMR, Hypnose ?"

Mon approche "intégrative" est pertinente, mais l'expérience du praticien est aussi importante.

Cordialement
Hypnothérapeute clinique - Thérapie intégrative & holistique

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

5393 réponses

31755 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 AVRIL 2024

Bonjour,

Je suis tout à fait d'accord avec la sexologue et je pense que vous devez avoir l'avis d'un médecin au moins généraliste.

Vous avez un lourd conflit intérieur entre vos désirs et vos devoirs au point d'en perdre toute confiance en vous-même.
Les relations sexuelles sont, entre autres, un moyen de réassurance permanent.

Une analyse vous permettra de comprendre d'où viennent toutes ces craintes mais dans tous les cas, avant de commencer un travail analytique, il vous faut stabiliser votre état émotionnel avec l'aide d'un docteur.

Je vous invite à aller visiter mon site internet "un psychanalyste en ligne" et si la psychanalyse vous intéresse, n'hésitez pas à m'appeler.

Cordialement
Catherine Cadou - Psychanalyse

Catherine Cadou Psy sur Les Angles

254 réponses

1019 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13300 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13300

questions

réponses 136950

réponses