Couple : comment se redonner une seconde chance ?

« On a vu souvent, rejaillir le feu, d’un ancien volcan qu’on croyait trop vieux », Jacques Brel.

27 JUIN 2016 · Lecture : min.

PUBLICITÉ

Couple : comment se redonner une seconde chance ?

Pensez-vous qu'il soit possible de s'aimer, de s'engager dans une vie à deux, et de se séparer… Puis réaliser (parfois même des années après), que l'histoire n'était pas complètement terminée : choisir alors de se réengager ensemble ? Tel fut le cas d' Elyzabeth Taylor mariée deux fois à Richard Burton. Et pas si éloigné de nous, de notre Ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve qui s'est remarié le 12 août dernier avec son ex-épouse.

Même s'ils sont très minoritaires, le nombre de couples séparés qui font le choix de se donner une nouvelle chance ne cesse de progresser.

Dans un monde en crise et instable, le couple et la famille sont devenus une valeur refuge. Il semblerait qu'on assiste aujourd'hui, au déclin des modèles individualistes. D'après Gérard Apfeldorfer, psychiatre, « après avoir critiqué pendant près de vingt ans les relations durables au nom du culte de l'authenticité des sentiments, bien des personnes font aujourd'hui le constat des dégâts occasionnés ». Le principal défi du couple étant la durée, on constate aujourd'hui un réel regain d'intérêt pour « le couple qui se donne les moyens de durer».

Or, la vie de couple n'est pas un long fleuve tranquille...

Mais cela on n'est pas toujours prêts à l'entendre au moment où l'on s'engage, tant l'on a envie de croire, aux mythes romantiques de l'âme-sœur et du grand amour… Alors, oui, décider de vivre ensemble, c'est s'exposer à coup sûr à des périodes de tourmentes. Et l'on peut être tenté lorsqu'on se trouve face à une crise, de prendre la fuite car on ne voit à ce moment-là, pas d'autre issue. Pour Françoise Sand, Conseillère Conjugale et Familiale :

« Dès qu'il y a souffrance, l'idéologie dans laquelle nous baignons conduit les partenaires, non à persévérer et à se remettre en question, mais à conclure que si le bonheur n'est pas au rendez-vous, c'est que le choix n'était pas bon. La rupture intervient à la place de la crise conjugale ».

Peu de temps, voire longtemps après s'être séparés,il peut arriver que l'on prenne tout à coup conscience de l'aspect précieux de la relation à laquelle on a mis fin. On réalise que l'amour est encore bien vivant au point, alors qu'on n'y croyait plus, d'être tentés de se réengager et signer pour un second bail.

Mais si l'on fait le choix de se réengager ensemble, cela signifie-t-il pour autant que la séparation était une erreur ? Pas forcément. La séparation était peut-être même nécessaire. La souffrance de la rupture, le fait de vivre seul, les rencontres faites depuis la séparation amènent à réfléchir. Cela signifie en tous les cas, que la relation, telle qu'elle était construite, ne pouvait pas (ou plus) fonctionner.

gytrewtwtfr.jpg

Peut-on alors recoller les morceaux et repartir à zéro après des mois, voire des années de séparation ?

Cela demande bien évidemment de réfléchir dans un premier temps aux raisons qui nous ont amenés à nous séparer mais surtout, à celles qui nous poussent à vouloir revivre ensemble aujourd'hui. Cela demande de faire preuve de discernement. Les mauvaises raisons pourraient être la nostalgie du passé ou la difficulté à envisager l'avenir seul.

« Mais il existe aussi de bonnes raisons de se réconcilier, comme les intérêts communs, par exemple » - Gérard Apfeldorfer.

Quoiqu'il en soit, lorsqu'on décide de reprendre la vie commune, ce n'est jamais la suite de la première histoire mais bien une nouvelle partition qui va se jouer. Si l'on souhaite augmenter les probabilités de transformer l'essai de la seconde chance il faut bien le voir comme une nouvelle aventure qui démarre et non la suite du premier tome.

Il n'est pas question pour autant, de faire fi du passé. Bien au contraire. Si l'on ne souhaite pas retomber dans les mêmes écueils, des précautions sont nécessaires : à commencer par mettre toute la lumière sur le passé. Il est indispensable en effet, de chercher à comprendre ce qui n'a pas fonctionné dans la première séquence au point de générer la rupture. Sans quoi, les mêmes causes produisant les mêmes effets, si ce travail n'est pas fait, le risque est grand de se retrouver à nouveau devant les mêmes difficultés dans quelques temps…

Face à ce nouvel engagement, il peut être intéressant, après avoir identifié vos besoins respectifs, d'établir un contrat moral dans lequel chacun fera figurer ce qu'il attend de cette nouvelle relation et ce qu'il ne veut plus, ce qu'il n'est plus prêt à endurer.

Une thérapie de couple pourra vous aider à y voir plus clair afin de mettre toutes les chances de votre côté pour aborder cette nouvelle tranche de vie dans les meilleures dispositions possibles.

Photos : Unsplash

PUBLICITÉ

Écrit par

Patricia Cattaneo

Voir profil

Bibliographie

Et pour aller plus loin si ce sujet vous intéresse :

  • Emission « Toute une histoire » - France 2 - 07/05/2015 – « J'ai réussi à le reconquérir »

Laissez un commentaire

PUBLICITÉ

Commentaires 3
  • sabi94

    bonjour je suis separer depuis presque une année,apres 20 ans de mariage, 6 enfants. y’a eu des hauts et des bas jusqu’à l’épuisement mais je n’arrive pas avancer soit divorcer officiellement soit me remettre avec lui, je ne sait pas quoi faire ni comment décider. je n’arrive même pas à réfléchir par moment. lui il veut revenir a toit prix mais moi perdu. et tres influençable par les dires des autres ca me fait comme un déclencheur leur avis, a chaque fois c’est pareil je les laisse decider a ma place. sa famille m’ont fait beaucoup de mal. et lui aussi mais je sais que c’etait sans le vouloir trop de pression...j’ai de l’affection pour lui et me fais de la peine qu’il se retrouve seul. c’est ca qui me tue et puis y’a tout nos souvenirs avec nos enfants

  • lolo

    merci pour votre article, l'espoir fait vivre !!

  • Christine

    Merci pour cet article ..... Qui me va droit au coeur

derniers articles sur thérapie couple