Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Dans notre couple, l'un parle, l'autre pas

Pas toujours facile de gérer le quotidien en couple lorsque l'un des deux membres parle mais pas l'autre !

22 janv. 2019 Couples - Lecture : min.

psychologues

Nous avons tous et toutes un rapport particulier avec le silence et la parole, et ces différences peuvent particulièrement se noter dans le couple. Comment faire quand les partenaires ne sont pas toujours sur la même longueur d'onde, que l'un(e) parle et l'autre non ?

La parole est d'argent...

Une excellente communication est nécessaire au bon fonctionnement de tout couple. Et communiquer ne signifie pas forcément être d'accord sur tout : la communication au sein d'un couple sert aussi à exprimer des désaccords pour trouver des solutions qui conviennent aux différentes parties !

Parler est une bonne chose, mais il est important de parler avec l'autre, d'engager un dialogue, et non pas de parler pour couvrir le silence. Or, il peut arriver que, dans un couple, un déséquilibre se créé lorsque l'un(e) ne parle pas et que l'autre si : celui ou celle qui ne parle pas estime qu'il ou elle n'a pas à le faire car l'autre parle tout le temps, et celui ou celle qui parle estime qu'il ou elle est obligé(e) de le faire car l'autre ne parle pas.

Il est alors important de rétablir la communication comme un échange, et pas uniquement comme un moyen de meubler la relation. Dans une communication saine, chacun doit écouter l'autre, lui offrir l'espace nécessaire pour écouter et répondre, et non prêter une oreille distraite à ses paroles.

Et le silence est d'or

Dans toute communication, le silence est crucial. C'est lui qui nous permet de laisser des respirations dans la conversation, d'autoriser l'autre à réfléchir, de prendre du recul sur ce qui vient d'être dit. Lors d'un moment de complicité particulièrement fort, le silence nous rapproche encore plus que les mots.

Et si certains sont particulièrement à l'aise avec le silence, d'autres pas du tout. Dans un couple, il peut aussi arriver qu'au fil du temps, les partenaires s'expriment moins, sans que cela signifie pour autant qu'ils ne ressentent plus rien. Avec le temps, on apprend à déceler l'autre même sans parole, et certains couple échangent très peu.

shutterstock-584406415.jpg

En revanche, le silence ne doit pas être une technique pour éviter les sujets qui fâchent et peuvent mener à des disputes. En communiquant franchement et sans jugement, vous pourrez régler plus de problèmes que si vous préférez ne pas aborder du tout la situation.

L'un(e) parle, l'autre non : comment gérer le quotidien ?

Lorsque seule une personne parle, la situation peut vite devenir source de tension pour les membres du couple. En effet, la personne qui parle vivra le silence de l'autre comme un mutisme volontaire, une façon de se fermer à tout type de communication et, par extension, au couple. Au contraire, la personne qui se tait aura la sensation de n'avoir pas de place pour s'exprimer et vivra les exhortations à parler comme une agression.

Cette différence peut s'exacerber d'autant plus lors d'épreuves difficiles de la vie, par exemple lors d'un deuil : les deux membres ne le vivront pas du tout de la même manière, s'enfermant d'autant plus dans la parole ou le silence et plus imperméables au ressenti de l'autre.

Lorsque le quotidien devient pesant parce que chacun(e) s'exprime différemment et qu'il n'y a pas de moindre mesure, il est fortement conseillé de faire appel à un(e) thérapeute de couple. Par la parole mais aussi certains exercices comme le jeu de rôle, les membres du couple pourront apprendre à se mettre à la place de l'autre, et à comprendre qu'il n'y a pas de bonne ou de mauvaise façon de faire, qu'il doivent juste apprendre à s'écouter.

shutterstock-163381901.jpg

Voici quelques astuces pour vous sentir mieux ensemble si vous n'avez pas le même débit de parole et que cela vous pèse :

  • Apprenez à vous écouter : lorsque vous discutez ensemble, ne coupez pas la parole et ne vous taisez pas pour ne pas répondre. Soyez honnêtes et ouvert(e)s dans votre communication.
  • Prenez la parole chacun(e) à votre tour, une fois sur deux, afin d'équilibrer la communication.
  • Acceptez que vous avez deux façon différentes d'exprimer vos sentiments, sans vous sentir obligé(e) de faire comme l'autre.
  • Si vous êtes la personne qui parle le plus : comprenez que l'autre se sent bien dans le silence et qu'il ne s'agit pas là d'un refus de communiquer. Essayez de réaliser ensemble des activités qui demandent peu de conversation : randonner, courir, voir une exposition...
  • Si vous êtes la personne qui parle le moins : comprenez que la communication est pour l'autre un moyen de maintenir le lien entre vous fort et vivace. Essayez de mettre au point des projets à deux qui vous permettront de vous épanouir : préparer vos vacances, etc.
  • Pensez à la communication non verbale : câlins, gestes tendres, petites attentions... C'est une façon de démontrer son amour sans avoir besoin de parler.

Photos : Shutterstock

Si toutefois cette situation continuait à vous peser, n'hésitez pas à vous tourner vers un(e) thérapeute de couple qui pourra vous aider.

1 J'aime

Laissez un commentaire

Le nom sera publié mais pas l'e-mail

INFORMATION BASIQUE SUR LA PROTECTION DES DONNÉES
Responsable: Verticales Intercom, S.L.
Finalités:
a) Envoi de la demande au client annonceur.
b) Activités de publicité et prospection commerciale pour divers médias et canaux de communication de produits et services propres.
c) Activités de publicité et prospection commerciale pour divers médias et canaux de communication de produits et services de tiers de différents secteurs d’activité, pouvant impliquer la cession de données personnelles aux dits tiers.
d) Segmentation et élaboration de profils pour des finalités de publicité et prospection commerciale.
e) Gestion des services et applications qu’offrent le Site aux Utilisateurs.
Légitimation: Consentement de l’intéressé(e).
Destinataires: Il est prévu de céder les données aux clients annonceurs pour mener à bien la demande d’information sur les services annoncés.
Droits: Vous avez le droit d’accéder, rectifier et éliminer les données ou de vous opposer au traitement des mêmes ou à l’une des finalités, ainsi que d’autres droits, comme il est expliqué dans l’information additionnelle.
Information additionnelle: Vous pouvez consulter l’information additionnelle et détaillée sur la Protection des Données sur psychologue.net/proteccion_datos

À lire aussi