Psychologue.net
Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Faut-il avoir quelqu'un pour être heureux ?

<strong>Article révisé</strong> par le

Article révisé par le Comité Psychologue.net

Bien que la situation de célibataire ne soit pas toujours bien vécue, certains la vivent très bien et le revendiquent. Comme s'il fallait forcément avoir quelqu'un pour être heureux !

22 juil. 2016 · Lecture : min.
Faut-il avoir quelqu'un pour être heureux ?

Pourquoi des femmes ou des hommes (beaux et intelligents ), sont-ils célibataires ? Pourquoi certains font le choix du célibat alors qu'ils pourraient être en couple ? Ils sont célibataires de longue date, ou par intermittence et ils le revendiquent... Ils sont 8 millions en France. Ont-ils un problème ?

Bien sûr toutes les personnes sont différentes, et l'amour reste le sentiment qui nous réunit tous. Quand certaines personnes tombent souvent amoureuses , d'autres ont des difficultés à trouver quelqu’un (à leur goût ) tout simplement. Mais qu'une personne soit célibataire, et c’est tout de suite suspect,  à un dîner de famille, chez les amis , même si le dicton dit : «qu'il vaut mieux être seul que mal accompagné» . Si la quête du grand amour ou de la recherche de notre moitié restent l’évidence , d’autres personnes restent tout simplement être célibataire. Difficile à croire non ?

Être célibataire par choix

Qui ne s’est jamais demandé "Mais qu'est ce qui ne va pas chez moi ?", "Pourquoi je suis toujours célibataire ?", quand ce n'est pas directement la famille qui pose la fameuse question d'où se trouve notre copain/copine. Le célibat n'est pas une fatalité, encore faut-il en être conscient. Si certains sont insensibles , d'autres sont attirés par les mauvaises personnes ou sont trop exigeants, d'autres encore ont peur de l'engagement. Ainsi de nombreuses raisons,  peuvent pousser une personne à être célibataire, qu'elle en soit consciente ou non.

Qu'on se le dise, être célibataire peut aussi être un choix. Non, le couple n'est pas le modèle unique à suivre, et les célibataires n'ont pas forcément raté leur vie . Et c'est encore plus vrai pour les femmes qui ont pour vocation dans notre société à vivre en couple pour s'épanouir et assurer leur avenir. Si la norme du couple peut être parfois contraignante, en revanche elle peut-être aussi rassurante pour un bon nombre de personnes. N'est-ce pas d'ailleurs le souhait de beaucoup de parents, pour leurs enfants ? La pression de la famille, et parfois des amis, est telle, qu'il est même difficile de nos jours de rester célibataire. Un comble... comme si le célibat était un problème. 

shutterstock-667327660.jpg

Se poser les bonnes questions

L'amour, ce sont avant tout des émotions et du non conscient , ce qui est loin de l'intelligence et du contrôle. Aucune loi universelle ne vient d'ailleurs obéir à l'amour, et chaque histoire d'amour est unique. Nous essayons d'obéir à des règles , des principes, en amour: ( "ne pas coucher le premier soir", "attendre avant de lui répondre", etc...), mais nous ne nous posons pas les bonnes questions, celles qui concernent nos propres désirs, nos envies et nos choix. Nous préférons largement nous rassurer en faisant comme tout le monde. La première chose dès alors que l’on ne veut pas faire comme tout le monde est de se débarrasser d'un bon nombre de préjugés, ou de les remettre en question  à l’aune de nos vérités ("les femmes sont toutes vénales", "les hommes sont tous infidèles", etc.). La seconde chose est de s'interroger sur ses propres barrières, freins pour pouvoir s'en libérer et avancer. Il est nécessaire de mieux comprendre nos agissements , nos actions pour peut-être mieux nous en défaire.

Si les raisons qui poussent à être célibataire sont nombreuses comme le comportement, la posture adoptée par nos partenaires homme ou femme , la plus fréquente est celle qui concerne notre ou nos exigences . Vous avez des critères prédéfinis dans votre tête (il sera brun, bronzé avec des yeux verts ou une belle blonde aux yeux bleus) et vous ne vous intéressez qu'aux personnes ayant les mêmes centres d'intérêts que vous. Vous ne cherchez même pas à connaître la personne dès lors qu’elle ne répond pas à un de vos critères ? Vous vous dites souvent pas intéressé et vous ne laissez aucune chance aux hommes et/ou aux femmes en réalité. Vous êtes vous demandés pourquoi vous étiez si exigeant ?

L'amour, quel qu'il soit, fait toujours peur, car il suppose une remise en question de soi-même. À cette introspection que nous n'avons pas toujours envie de faire, nous préférerons poursuivre tranquillement notre vie sans nous poser de questions. Il y a autant de cas qu'il y a de personne : Il y a ceux qui ont manqué d'amour petits et qui vont attendre de l'autre qu'il comble leur faille, ceux qui ont vu leurs parents malheureux et ont peur d'être blessés à leur tour (ils préfèrent souvent ne pas s'engager car ils ne supporteraient pas que la relation se termine), ou encore ceux qui ont peur de perdre une partie d'eux-mêmes en se donnant à l'autre.

Un autre raison d'avoir peur en amour porte sur ce que l'autre nous renvoie comme image de nous-même . Il s’agit souvent d’une image différente de ce que l'on pense ou  croyons être, une image que parfois nous ne reconnaissons pas. Cette remise en question n'est jamais évidente, et ce, quelle que soit la nature de nos peurs. Notre instinct de protection l'emporte souvent sur notre pulsion de vie, c'est-à-dire sur la prise de risques. Ces freins que nous nous mettons sont là pour nous protéger, et même s'ils ont pu prouver parfois leur efficacité dans le passé leur efficacité, ils n'ont sûrement plus leur place dans le présent.

shutterstock-544868563.jpg

Se libérer de ses freins pour aimer et/ou se laisser aimer

Le jour venu, votre envie d'aimer et d'être aimé sera plus forte que vos peurs, et vous vous abandonnerez à l'autre, sans avoir à répondre à des règles ou des normes . Vous l'aurez simplement décidé.  Vous aimerez la relation et vous vous investirez dans la rencontre , pour suivre votre propre désir. La seule solution est le lâcher prise.

Mais si face à la complexité de l'amour, vous avez fait le choix du célibat, alors cela ne regarde que vous. Le bonheur de savoir qui l'on est, ce que l'on vaut, ce que l'on veut , seul , sans attache à l’autre est aussi une fierté. Être parfaitement autonome, avoir ses propres opinions, ses goûts, ses valeurs sont des choses que nous oublions parfois en couple, mais que nous sommes fiers d'arborer quand on est célibataire. Peut être aussi que ce n'est tout simplement pas le moment pour vous de vous lier à quelqu’un . Vous préférez peut-être apprendre à vous connaître davantage , ou que vous privilégiez votre carrière ou encore que vous dédiez plus de temps à vos passions ou votre hobby , etc.

Mais si vous êtes célibataire et que vous attendez passivement par peur, à cause des préjugés, ou à cause d'anciennes souffrances ... il devient important de réfléchir sur vous et de vous ouvrir à l'autre. La peur de souffrir de nouveau reste malheureusement pour beaucoup d’entre nous un trop grand frein à l'amour. Dans la vie, rien ne reste immobile. Oui vous êtes célibataire, jusqu'au jour .... où vous faites une belle rencontre ! 

Et vous, pourquoi êtes-vous célibataire ? Pensez-vous qu'être célibataire est un choix ?

Photos : Shutterstock

psychologues
Écrit par

Psychologue.net

Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail
Commentaires 2
  • Sandra

    Bon post ! Je suis célibataire car je n'ai pas rencontre la bonne personne pour moi par contre j'ai rencontre pas mal de mauvaises personnes pour moi jalouse égoïste dominatrice contrôlante j'ai préféré fuir ou les faire fuir. Plutôt que d'être malheureuse mais accompagné après j'ai peut être peur de m'engager de souffrir... Donc avec les mauvaises personnes je sais qu'on va pas aller loin et moi si je m'engage c'est pour longtemps ou sinon je préfère m'abstenir c'est radicale mais la confiance l'échange le partage et être 100 pour cents soi même avec l'autre est essentiel pour moi. C'est pas l'argent ou la peur d'être seule qui me fera m'investir pour un homme c'est pathétique de rester avec une personne qu'on aime pas vraiment juste pour le confort la vitrine. Un vrai amour les amourettes et les machos c'est pas pour moi. Ça arrive quand on s'y attends pas il est quelque part j'en suis sûre

  • Marie

    Très bon article Si je suis célibataire c est parce que je n arrive pas à maintenir une relation amoureuse très longtemps car je trouve toujours des raisons pour me dire et dire aux hommes que je rencontre que je ne serais pas à la hauteur de leur attente. J'ai bien conscience que le problème vient de moi et c'est pour cela que j'ai lu ce que vous avez écrit pour essayer de progresser dans ce domaine car je pense que c est merveilleux d aimer et d être aimé mais pour le moment pour moi c'est plutôt : fuir le bonheur de peur qu' il ne se sauve.