Pourquoi je n'arrive pas à pleurer ? 7 raisons et comment libérer nos émotions

Pourquoi suis-je incapable de pleurer ? Que puis-je faire pour libérer mes émotions et pleurer à nouveau ? Découvrez les principales raisons et les moyens de résoudre ce problème.

3 MARS 2023 · Lecture : min.
Pourquoi je n'arrive pas à pleurer ? 7 raisons et comment libérer nos émotions

Lorsque nous pleurons, nous libérons nos émotions négatives ou nos frustrations. Si nous pleurons, c'est principalement parce que nous éprouvons souvent des émotions trop fortes pour être gérées. Cependant, certaines personnes peuvent avoir du mal à pleurer. Mais pourquoi cela se produit-il ?

Pourquoi ne puis-je pas pleurer ?

Voici quelques-unes des principales raisons pour lesquelles les gens ne peuvent pas pleurer :

  1. La maltraitance des enfants : les enfants qui ont été victimes de maltraitance émotionnelle ou même physique peuvent éviter de montrer leurs émotions. Cela s'explique par le fait qu'ils associent ce geste à l'abus qu'ils ont reçu pendant leur enfance. Ce traumatisme finit par affecter leur comportement tout au long de l'adolescence et de l'âge adulte, ce qui peut les empêcher de pleurer.
  2. Problèmes émotionnels : La répression à long terme des pleurs peut également contribuer au développement de troubles tels que la dépression et l'anxiété, qui peuvent conduire les personnes à devenir "émotionnellement insensibles". Cette réaction se produit parce que, en réprimant nos sentiments, le système limbique, qui est responsable du traitement des émotions, peut être altéré. Il en résulte que l'on ne ressent plus rien du tout.
  3. Anxiété : Les personnes souffrant de troubles de l'anxiété sociale ne veulent pas être vues en train de pleurer autour d'elles. Elles peuvent donc avoir l'habitude de réprimer ces sentiments par crainte d'être jugées. En fait, les personnes perfectionnistes ou codépendantes peuvent également réprimer leurs larmes afin de donner l'impression de contrôler leurs émotions.
  4. Schizophrénie : La schizophrénie est un trouble qui peut éventuellement affecter le comportement des personnes qui en souffrent. Par exemple, l'un des symptômes les plus courants de la schizophrénie est la torpeur, c'est-à-dire que les personnes atteintes ne ressentent ni ne montrent leurs émotions. Ce symptôme s'accompagne souvent d'une voix monotone ou de difficultés à exprimer ses sentiments.
  5. Anhédonie : L'anhédonie est un symptôme très courant de la dépression, bien qu'elle puisse être le signe d'autres troubles mentaux. Les personnes qui souffrent d'anhédonie montrent souvent peu d'intérêt et de plaisir pour les activités sociales ou les sensations physiques. Dans ces cas, elles peuvent également avoir du mal à pleurer.
  6. Croyances concernant les pleurs : Certaines personnes, en raison de leur éducation ou de leur personnalité perfectionniste, peuvent croire que pleurer est un acte qui expose leur vulnérabilité ou leur faiblesse aux autres. Par conséquent, elles peuvent finir par éviter de pleurer.
  7. Médicaments : Certains médicaments peuvent avoir pour effet secondaire d'émousser les émotions. Selon les recherches, les antidépresseurs peuvent provoquer cet effet. La raison en est que les antidépresseurs sont associés à des inhibiteurs sélectifs de la recapture de la norépinéphrine (IRSN) ou à des inhibiteurs de la recapture de la sérotonine (ISRS), qui peuvent affecter nos émotions.

Ce sont là quelques-unes des principales raisons pour lesquelles les gens peuvent avoir des difficultés à pleurer ou être incapables de le faire. Si vous pensez que c'est votre cas, il est important de consulter un thérapeute professionnel.

Je ne peux plus pleurer : est-ce si important ?

Bien que cela puisse vous surprendre, pleurer est très important, tant sur le plan physique qu'émotionnel. La raison en est que les larmes ont plusieurs fonctions. D'une part, elles sont bénéfiques pour notre organisme, car les émotions tendent notre corps et nous rendent plus nerveux, et d'autre part, elles nous procurent un sentiment de soulagement et une catharsis émotionnelle.

Je ne peux plus pleurer

Sur le plan physiologique, les pleurs nous aident à garder nos yeux propres et sains, en éliminant la poussière et la saleté. En outre, les larmes sont une méthode très efficace pour soulager la douleur en libérant des endorphines, de sorte que pleurer après une situation douloureuse peut nous aider à nous sentir mieux. Enfin, pleurer permet également d'éliminer les toxines, telles que les hormones de stress, de l'organisme.

J'ai envie de pleurer mais je ne peux pas : que puis-je faire ?

Si vous pensez que votre incapacité à pleurer est liée à un trouble physique ou mental, il est important d'en discuter avec un thérapeute professionnel dès que possible. En outre, nous vous suggérons d'envisager les points suivants :

  • Prenez le temps d'explorer vos réactions : Si vous avez pris l'habitude de réprimer ou d'éviter les sentiments intenses, il se peut que vous ne remarquiez pas beaucoup de réactions lorsque vous êtes confronté à une situation profondément émotionnelle, comme la perte d'un être cher ou la perte de l'opportunité de réaliser vos rêves. Dans ces cas, il est important d'analyser ce qui se passe en vous et pourquoi vous avez des réactions aussi neutres face à des événements aussi importants.
  • Apprenez à vous sentir plus à l'aise avec vos émotions : Il est très difficile d'exprimer des émotions lorsque nous ressentons de la peur ou de la confusion à leur sujet, car cela nous conduira à nous bloquer. Lorsque vous êtes confronté à ces sentiments, essayez de ne pas les nier, mais de les reconnaître et de les accepter.
  • Dites ce que vous ressentez à voix haute : Même si vous ne le faites qu'à vous-même, vous pouvez apprendre à reconnaître vos émotions en les disant à voix haute. Par exemple, vous pouvez dire "Je suis en colère" ou "Je suis triste" pour apprendre à distinguer ces sentiments et leurs effets sur votre esprit et votre corps.
  • Notez vos sentiments : Tenir un journal peut vous aider à mieux vous connecter à vos émotions à chaque instant, ainsi que vous permettre de les comprendre et de les appréhender.
  • Parlez aux personnes en qui vous avez confiance : Une fois que vous vous sentez plus à l'aise avec vos émotions, vous pouvez essayer de les partager avec vos proches. Il est conseillé de le faire progressivement, en essayant de mettre des mots sur ce que vous ressentez.

Lorsque vous commencerez à vous familiariser avec vos sentiments et vos émotions, vous constaterez qu'il sera beaucoup plus facile de les exprimer par d'autres moyens, comme les pleurs. Les pleurs sont la façon dont notre corps se libère de ses émotions, il est donc essentiel que vous appreniez à ne pas les réprimer et à laisser les larmes couler quand vous en avez besoin.

PUBLICITÉ

psychologues
Écrit par

Psychologue.net

Notre comité d'experts, composé de psychologues, psychothérapeutes et psychopraticiens agréés, s'engage à fournir des informations et des ressources précises et fiables. Toutes les informations sont étayées par des preuves scientifiques et contrastées pour garantir la qualité de leur contenu.
Consultez nos meilleurs spécialistes en dépression

Bibliographie

  • Berbari, G (2021). Why Can't I Cry? 8 Reasons, From Medical To Emotional. Mind Body Green. https://www.mindbodygreen.com/articles/why-cant-i-cry
  • Legg, T (2020). Can’t Cry? Here’s What Might Be Going On. Healthline. https://www.healthline.com/health/mental-health/why-cant-i-cry   

Laissez un commentaire

PUBLICITÉ

Commentaires 6
  • Cyril

    J'ai tellement pleuré dans ma vie que mes larmes ne viennent plus. La gorge me serre, j'ai envie de lâcher cette peine, mais c'est devenu impossible... Les larmes me "Soulageaient", un peu. Je n'ai même plus cela.

  • shalom

    J'ai peur que si je pleure ,je vais être complètement démoli et pourrais plus me relever. Dont je mets tout mon énergie pour pas pleuré en me disant que sa vas passé comme les autres fois.

  • Ghynet

    J'ai peur que si je pleure ,je vais être complètement démoli et pourrais plus me relever. Dont je mets tout mon énergie pour pas pleuré en me disant que sa vas passé comme les autres fois. Ginette

  • Olivier 24

    Je n’ai jamais eu le droit de pleurer, ni d’avoir mal. J’ai été élevé sans émotion ni affection . Le petit bonhomme devait marcher droit . Au décès de mes parents, pas une larme, pas un brin de tristesse. La vie va ainsi, tt est bloqué émotionnellement. Je vis seul, 3 em âge bien avancé . J’aurais envie de pleurer mais j’ai peur que si le robinet s’ouvre, je ne sache pas le fermer . Bonne Nouvelle Année 2024 à tous.

  • Eloise

    je ne pleure plus même après un décès alors que de base je suis hypersensible et que je pleure pour un rien maintenant plus aucune larmes ne coulent

  • Souris

    Bonjour. Moi plus de ressenti, plus de larmes depuis une greffe du foie. Mes réactions sont à l'opposé c'est à dire phrases plus dures et incontrôlable. Du tac au tac.

derniers articles sur dépression

PUBLICITÉ