Sérotonine et dopamine, cultivez les hormones du bien-être !

Sérotonine, dopamine, endorphine et ocytocine : découvrez les substances de votre organisme qui favorisent le bonheur et apprenez à les stimuler !

7 SEPT. 2017 · Dernière modification: 2 DÉC. 2019 · Lecture : min.
Sérotonine, dopamine, ocytocine et endorphine sont responsables de notre bonheur !

Être heureux peut parfois prendre le sens d'une quête. Pourtant le bonheur se trouve souvent dans les petites choses du quotidien, et il est aussi et surtout la résultante d'un phénomène biologique : la production des hormones du bien-être.

Ces hormones du bonheur correspondent à quatre substances présentes dans l'organisme de tout un chacun : sérotonine, dopamine, endorphine et ocytocine. Découvrez ces hormones et la façon de les activer !

Le bonheur se cultive grâce à l'activation d'hormones

Présentation des hormones du bien-être

Les hormones du bien-être portent bien leur nom ! Lorsqu'elles sont activées et stimulées, sérotonine, dopamine, endorphine et ocytocine produisent une sensation de bien-être et de bonheur. Facilitant l'accès à des ressources nous permettant notamment de dépasser les moments de tristesse, de solitude, le stress et même de soulager la douleur physique, ces hormones nous aident à générer une sorte de "bonheur biologique" !

La sérotonine

La sérotonine ou 5-hydroxytryptamine (5-HT) joue un rôle de premier plan au sein de notre organisme. Régulatrice de nombreuses fonctions, c’est la sérotonine qui mesure notre appétit (sensation de satiété), agit sur notre humeur, favorise le désir sexuel, assure la qualité de notre sommeil ainsi que notre tolérance à la douleur, et régule les fonctions cognitives telles que la mémoire ou l'apprentissage.

Si vous avez le sentiment d’être dépressif sans raison, peut-être souffrez-vous d’une carence en sérotonine pouvant conduire à un cet état dépressif. Des études révèlent en effet que le manque de sérotonine pourrait être responsable de la dépression.

La sérotonine, hormone du bien-être

La dopamine

Sans doute la plus connue de toutes, la dopamine est la molécule responsable du plaisir immédiat, de l'initiative et favorise l’activité sexuelle. Si son taux est équilibré, la dopamine sera alors source de motivation, concentration et productivité nous permettant d’atteindre nos objectifs et de les savourer !

Mais attention, être en manque ou en excès de dopamine peut avoir des conséquences néfastes sur notre comportement. Une carence dopaminergique peut entraîner un dysfonctionnement du système nerveux, pouvant conduire la maladie de Parkinson. Neurotransmetteur synthétisé à partir de la tyrosine, cette hormone du plaisir est notamment responsable de nos sautes d’humeur, de notre démotivation, voire de notre agressivité et de bon nombre de dépendances, empruntant le circuit de la récompense et de la satifaction éphemères.

L'ocytocine

Autre hormone du bonheur, l’ocytocine pourrait être rebaptisée “hormone du câlin”. C’est elle en effet qui nous procure ce sentiment de bien-être et de sécurité lorsque l’on est dans les bras d’un être aimé. En se libérant, cette substance aide à diminuer les niveaux de cortisol (hormone du stress). Elle favorise donc l'estime de soi, la générosité, l’empathie, renforce aussi bien les relations que les liens émotionnels et régule la réactivité au stress.

L'ocytocine renforce les liens relationnels

L'endorphine

Enfin, dernière hormone du plaisir, l’endorphine est associée à la pratique du sport et de l’activité physique, comme la randonnée, la course à pied, l'équitation, le vélo, la natation ou la danse. Cet analgésique naturel nous amène à nous dépasser malgré les douleurs physiques. La sensation de plaisir générée par l'endorphine aide à réduire le stress, l'anxiété, la tristesse, la dépression légère et la tension. De plus, elle améliore également la mémoire et la bonne humeur.

Comment stimuler les hormones du bonheur ?

Maintenant que nous avons détaillé les 4 hormones du bonheur, il est intéressant de savoir comment stimuler sérotonine, dopamine, endorphine et ocytocine pour gagner en équilibre et bonheur !

Baisse du système immunitaire, côlon irritable, troubles du sommeil, anxiété, migraine et dépression sont quelques-uns des symptomes d'un manque de sérotonine. En cas de déficit en sérotonine, il est possible de recourir à diverses solutions pour retrouver son équilibre interne.

On peut augmenter la sérotonine par les plantes médicinales et certains aliments ou compléments alimentaires : bananes, noix de pécan, noix, kiwis, tomates, ananas, prunes, curcuma, orpin rose, chocolat noir, thé vert, poissons maigres, pain et pâtes à base de céréales complètes…

S'hydrater régulièrement, s'exposer à la lumière du jour pour rééquilibrer notre horloge biologique et pratiquer régulièrement des exercices physiques aide aussi à la production de sérotonine, tout comme les activités sociales avec des amis et des proches.

Une alimentation saine et adaptée permet d'activer les hormones du bonheur

La dopamine quant à elle peut être régulée grâce à différentes actions : faire de l'exercice, détoxifier son corps, développer une activité créative, cumuler des réussites, méditer ou écouter de la musique.

Il est cependant très important de bien faire la différence entre bonheur et plaisir, la dopamine pouvant procurer de brefs instants de plaisir immédiat, au détriment de moments profonds de bonheur durable, par la consommation d’aliments sucrés ou l’utilisation abusive des réseaux sociaux notamment.

La sécrétion de dopamine est la cause de notre dépendance aux réseaux sociaux.

L’ocytocine sera elle favorisée grâce à des conversations agréables, des mots affectueux, de la tendresse, des câlins, une ambiance conviviale, le partage de moments chaleureux…

Enfin, l’endorphine sera plus facilement secrétée grâce à l’apport de piment, de ginseng, d’extraits de vanille mais également par le rire, l’activité sexuelle, la pratique du sport et d’activités extrêmes.

La tendresse et la générosité favorisent la sécrétion d'hormones du bien-être

Nos psychologues expliquent que ces quatre substances sont fondamentales pour maintenir une bonne santé physique et mentale.

Dans d'autres types de problématiques, comme une dépression profonde de laquelle vous n’arrivez pas à vous relever, il sera important de recourir à un suivi comme la psychothérapie pour la surmonter.

psychologues
Linkedin
Écrit par

Psychologue.net

Bibliographie

  • https://www.healthline.com/health/mental-health/serotonin
  • https://www.healthline.com/health/healthy-sleep/foods-that-could-boost-your-serotonin
  • Psychobiotiques - Alimenter son bonheur de Aurélie Fleschen-Portuese

Laissez un commentaire
2 Commentaires
  • Maria

    J adore lire vos articles, ils sont courts et pleins d'informations très utiles.

  • Zakia

    Je vous remercie beaucoup pour toute ces informations, vraiment.

derniers articles sur développement personnel