Anhédonie ou l'incapacité à profiter de la vie

L’anhédonie peut causer beaucoup de difficultés pour profiter de sa vie et être heureux/se. Découvrez pourquoi.

13 JUIN 2019 · Dernière modification: 25 SEPT. 2019 · Lecture : min.

PUBLICITÉ

Anhédonie ou l'incapacité à profiter de la vie

Définie brièvement, l’anhédonie est l’incapacité que vous avez à ressentir du plaisir et à apprécier les choses agréables. Ceux qui en sont atteints ne sont en aucun cas capables de prendre du plaisir lors de relations sexuelles, en mangeant ou lors d’activités comme les loisirs, quel qu’en soit le type.

Ce n’est pas une incapacité totale, car il y a plusieurs degrés d’anhédonie. Il y a ceux qui ne sont pas capables d’éprouver du plaisir ni d'en profiter, tandis que d’autres remarquent une baisse de la sensation de plaisir mais sont capables de ressentir ces choses.

La frustration

Souffrir de l’anhédonie peut être très frustrant, surtout dans ses degrés les plus sévères. Par exemple, une mère n’appréciera pas d’être avec son bébé, même si elle le caresse ou lui chante, et c’est particulièrement triste. Un sportif ne sera pas heureux quand il aura une victoire, ou n’importe qui ne se sentira pas spécial d’être en fête avec ses amis.

Qui en souffre le plus ?

Les consommateurs de drogues, en particulier de cocaïne, surtout pendant la phase d’abstinence, peuvent souffrir d'anhédonie. Ceux qui souffrent de schizophrénie aussi. Mais le plus souvent, il apparaît sur des personnes souffrant de dépression, de sorte que beaucoup de gens ont ce problème à un moment de leur vie.

Une personne souffrant de dépression est généralement gelée émotionnellement, elle n’éprouve aucune joie et rien ne lui donne la motivation nécessaire pour la ressentir. Même si quelque chose de fantastique arrive à leurs proches, ils ne sont pas vraiment capables de se réjouir et de profiter de ce qui se passe.

Comment se soigner ?

Il est très important de faire un bon diagnostic avant de commencer à la traiter, afin de connaître ses causes et de commencer à chercher une solution. Comme elles sont dues à des dépendances et à certaines maladies, à mesure que celles-ci s’améliorent, l’anhédonie le fera aussi. Il est donc clair qu’il n'existe pas de traitement spécifique mais qu’il est important de traiter sa cause comme il convient.

Enfin, il est important qu’un spécialiste évalue la personne qui croit souffrir d'anhédonie pour en connaître son origine. Le soutien médical et un environnement familial conforme aux directives médicales ou thérapeutiques sont indispensables pour que le patient puisse aller de l’avant le plus rapidement possible.

Photos : Shutterstock

PUBLICITÉ

psychologues
Linkedin
Écrit par

Psychologue.net

Laissez un commentaire

PUBLICITÉ

Commentaires 2
  • Claude

    Tous les plaisirs ont une fin finalement , la quarantaine passé, il faut vivre avec jusqu'à ce qu'on puisse se libérer soit meme , en finir pour de bon sera le plus difficile.

  • Tajou

    Bonjour, je crois souffrir de cela... On m'a diagnostiqué une schizophrenie il y a 4 ans, et depuis je ressens plus les choses de la meme fason. Je me retrouve beaucoup dans votre article. Cela me rends tres triste quand jai des souvenirs du temps ou je netais pas malade. Pouvez vous me dire comment ressentir de nouveau ?

derniers articles sur dépression