Pourquoi ma vie amoureuse ne me satisfait pas ?

<strong>Article révisé</strong> par le

Article révisé par le Comité Psychologue.net

La vie de couple n'est pas un chemin simple. Deux entités différentes tentent de vivre ensemble tout en gardant leur identité, de ne pas être la propriété de l'autre et de garder sa liberté

18 JUIN 2019 · Lecture : min.
Pourquoi ma vie amoureuse ne me satisfait pas ?

Beaucoup d'entre nous ne sont pas satisfaits de leur vie amoureuse ou de leur vie de couple...

Pourquoi ?

Beaucoup d'entre nous ont une mauvaise connaissance de leur corps, de leur besoins, de leur limites et ont souvent l'impression de ne pas être entendu dans leur demande. On rentre dans une routine et un confort. On ne prend plus plaisir à découvrir notre partenaire qui nous paraît acquis. La fatigue et la frustration ne laissent plus de place à nos envies, nos désirs et notre joie de vivre. Nous savons tous faire cela trouver des excuses pour ne plus vivre de sexualité : mal de tête, regarder la TV tard, surcharge de travail, les enfants et sans parler des milles choses plus importantes. Du coup, la sexualité devient la « tâche » à faire pour faire plaisir à l'autre, pour ne pas perdre l'autre.

La religion, la société a fait de la sexualité un sujet sale, tabou et caché. Notre société a fait un enjeu marketing où le corps de la femme est surexposé, où la pornographie est notre seul enseignement accessible de plus en plus tôt. Beaucoup de clips, de films ou séries diffusent une image de la femme libre, sans tabou sexuelle et sexy pour le plaisir de l'homme. On nous parle de liberté sexuelle.

Qu'est-ce que la liberté sexuelle ?

La définition de la liberté sexuelle :

Mouvement social qui rejette les conventions et les interdits réduisant la sexualité au seul objectif de procréation. Depuis quelques années, avec notamment le développement des moyens de contraception, la notion de sexualité a beaucoup évolué, permettant notamment l'émergence et la reconnaissance de nouvelles formes de sexualités. Dans le monde, et plus particulièrement en Occident, la notion de sexualité a ainsi laissé la place aux multitudes d'expressions des différentes sexualités. Hétérosexualité, homosexualité, bisexualité, pansexualité, ou même asexualité, apparaissent de plus en plus comme des différentes variantes d'un même objectif : aimer, donner et recevoir du plaisir et de l'amour, dans le respect des individualités, tout en intégrant les valeurs de tolérance et de respect de la personne.

Qu'en est-il vraiment ?

Quand je lis cette définition je note que notre société a oublié dans sa liberté sexuelle des notions importantes :

Aimer, donner et recevoir du plaisir et de l'amour : la sexualité ce n'est pas chercher la performance ou offrir du plaisir à l'autre à son dépend ou à rentrer dans des normes sexuelles liées au porno. Non, c'est harmoniser vos besoins et vos limites afin de pouvoir ouvrir la porte de la détente et du plaisir. C'est apprendre à s'aimer pour pouvoir aimer l'autre.

Respect des individualités, tout en intégrant les valeurs de tolérance et de respect de la personne : la sexualité ne peut se construire sans respect de l'autre et de soi. Nous devons entendre, sans jugement, les envies de l'autre. Sans jugements le partenaire doit entendre aussi vos limites. Ce jeu de ying et de yang permet à chacun de trouver un équilibre. Il n'est pas normal d'imposer ses envies à l'autre ou de le culpabiliser. Nous avons tous des besoins et des limites différentes. En les exprimant le partenaire peut ou pas y répondre. N'attendez pas qu'il devine.

Le fonctionnement entre l'homme et la femme en sexualité est différent, et nos attentes aussi. Beaucoup d'hommes expriment le manque de clarté dans leur communication. La femme dit bleu mais elle pense rouge et aimerait que l'homme comprenne ce rouge sans le verbaliser alors qu'en fait elle pense violet. La communication est le meilleur outil.

Comment bien communiquer ?

Il faut toujours s'exprimer avec le « je ». On évite, ainsi, de culpabiliser ou blesser le partenaire. Cela vous permet d'être dans vos ressenties. Il est important de reformuler pour être sûre de vous être compris. Parfois, nous ne donnons pas la même signification aux mots.

Il faut se dégager du temps pour cela et être tous les deux disponibles.

Créer un « cahier conjugal » permet d'établir une approche pour vous connaitre et connaitre votre partenaire. Nous n'avons pas tous les mêmes besoins ou envies dans la sexualité, il faut juste trouver un équilibre entre vous pour vous permettre d'aller dans une sexualité épanouissante et pleine de sens.

Il n'y a pas de norme dans la sexualité. Soyez juste conscient de votre corps, de vos désirs et du partenaire. Rien n'est obligatoire, il faut être juste avec vous-même et discuter sans chercher à avoir raison ou tort. Chaque individu a une définition de la sexualité, elle évolue avec l'âge avec le temps avec le partenaire. Vous n'êtes ni la propriété de l'autre, ni son objet.

Il est important d'aimer l'autre avec ses imperfections, ses défauts et ne pas chercher à le changer. Beaucoup d'entre nous s'illusionnent qu'on peut changer l'autre.

La sexualité s'est une rencontre avec soi pour rencontrer l'autre.

Photos : Shutterstock

Écrit par

Mme ROBERT

Voir profil
Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail

derniers articles sur thérapie couple