Qu'est-ce que la cyclothymie ? Les clés pour la détecter et la traiter

Que signifie avoir un trouble cyclothymique ? Comment savoir si l'on souffre de cyclothymie ? Découvrez ses symptômes et comment le traiter.

4 JUIL. 2022 · Lecture : min.

PUBLICITÉ

trouble cyclothymique

La cyclothymie, également connue sous le nom de trouble cyclothymique, est considérée comme une forme plus légère et chronique du trouble bipolaire. Ainsi, les personnes atteintes de cette maladie peuvent connaître des états dépressifs et maniaques de façon plus "légère" que les troubles bipolaires. Alors, qu'est-ce qui peut indiquer qu'une personne souffre de ce trouble ?

Qu'est-ce que la cyclothymie ?

La cyclothymie, ou trouble cyclothymique, est considérée comme une forme du trouble bipolaire, mais plus légère. Les personnes souffrant de cyclothymie connaissent des états d'humeur basse ou d'excitation élevée qui peuvent affecter leur capacité à fonctionner dans la vie quotidienne. Ces sautes d'humeur peuvent survenir rapidement et à tout moment. En outre, une personne atteinte d'un trouble cyclothymique peut également connaître de brèves périodes où son humeur est régulée.

Ces altérations de l'humeur ont tendance à se produire par cycles, voire à atteindre des hauts et des bas. Ainsi, la principale différence entre la cyclothymie et le trouble bipolaire est l'intensité avec laquelle ces symptômes sont ressentis. Dans de nombreux cas, une cyclothymie non traitée peut augmenter le risque de développer un trouble bipolaire. La plupart des personnes développent un trouble cyclothymique à l'adolescence. Ces personnes croient souvent que leurs sautes d'humeur ne sont pas graves, ce qui les empêche de chercher un traitement pour elles.

Quels sont les symptômes de la cyclothymie ?

Les personnes atteintes de cyclothymie connaissent généralement des périodes de dépression suivies de périodes de manie légère durant plusieurs jours. En outre, les principaux symptômes de ce trouble sont les suivants :

Symptômes dépressifs

  • Irritabilité
  • Agressivité
  • Insomnie ou hypersomnie (sommeil excessif)
  • Des changements d'appétit
  • Perte ou gain de poids
  • Fatigue ou manque d'énergie
  • Faible libido
  • Des sentiments de désespoir, d'inutilité ou de culpabilité
  • Inattention, incapacité à se concentrer ou oublis
  • Des symptômes physiques inexpliqués

Symptômes maniaques

  • Une estime de soi extrêmement élevée
  • Parler trop ou trop vite, parfois si vite que les autres ont du mal à suivre ce que la personne dit
  • Pensées rapides (confusion et désorganisation)
  • Le manque de concentration
  • Agitation et hyperactivité
  • Anxiété accrue
  • Passer des journées avec peu ou pas de sommeil (sans se sentir fatigué)
  • Hypersexualité
  • Un comportement imprudent et impulsif

Certaines personnes atteintes de cyclothymie peuvent connaître ce que l'on appelle des "périodes mixtes", c'est-à-dire une combinaison de symptômes maniaques et dépressifs sur une période très courte.

cyclothymie symptômes

Comment diagnostiquer la cyclothymie ?

La cyclothymie est diagnostiquée lorsqu'une personne ressent les symptômes pendant plus de deux mois. Pour distinguer la cyclothymie des sautes d'humeur habituelles, les thérapeutes s'appuient généralement sur les signes suivants :

  • Les périodes de sautes d'humeur ont au moins duré plus de deux ans.
  • Il existe des périodes d'humeur stable qui durent au moins deux mois.
  • Les symptômes de la cyclothymie ont un impact sur la vie quotidienne des gens, que ce soit dans leurs relations ou leur productivité au travail ou à l'école.
  • Les symptômes ne répondent pas aux critères du trouble bipolaire, de la dépression ou d'un autre trouble mental.
  • Les symptômes ne sont pas causés par une toxicomanie ou un problème de santé physique.

Comment traite-t-on la cyclothymie ?

Souvent, les personnes souffrant de cyclothymie ne voient pas la nécessité de se faire soigner parce qu'elles estiment que leurs sautes d'humeur ne sont pas si graves ou qu'elles pensent simplement avoir une personnalité lunatique. Ainsi, l'objectif du traitement, lorsqu'il est recherché, est de stabiliser l'humeur. Grâce à la psychothérapie, les personnes peuvent réduire la détresse liée à la maladie et reconnaître et gérer les symptômes de la cyclothymie.

Il est important de consulter un thérapeute si vous souffrez de cyclothymie, car ce trouble peut affecter la façon dont vous établissez et entretenez des relations positives avec les autres. En outre, l'irritabilité ou les réactions émotionnelles trop intenses peuvent souvent finir par affecter non seulement les relations mais aussi l'estime de soi de la personne qui en souffre. Malgré les sautes d'humeur que connaissent les personnes atteintes de ce trouble, tous les symptômes liés à la cyclothymie peuvent être gérés par une thérapie.

Diagnostiquer, traiter et gérer la cyclothymie peut s'avérer difficile pour les personnes qui en souffrent. En premier lieu, les personnes atteintes de cyclothymie peuvent ne pas chercher à se faire soigner car elles ne pensent pas avoir un problème de santé mentale. D'autre part, il arrive que les personnes atteintes de cyclothymie soient mal diagnostiquées parce que leur état est similaire à d'autres maux telles que la dépression ou le trouble bipolaire. Malgré toutes ces complications, les personnes traitées voient souvent leurs symptômes s'améliorer.

PUBLICITÉ

psychologues
Linkedin
Écrit par

Psychologue.net

Bibliographie

  • Cyclothymia. Cleveland Clinic. https://my.clevelandclinic.org/health/diseases/17788-cyclothymia
  • Cagliostro, D (2020). Cyclothymia. Psy Com. https://www.psycom.net/cyclothymia
  • Hoffman, M (2020). Cyclothymia (Cyclothymic Disorder). Web MD. https://www.webmd.com/bipolar-disorder/guide/cyclothymia-cyclothymic-disorder
  • Charles, M (2018). Cyclothymia. Healthline. https://www.healthline.com/health/depression/cyclothymia  

Laissez un commentaire

PUBLICITÉ