Accepter son passé / Pardonner

Réalisée par jam · 1 mars 2022 Conseiller orientation

Pouvons-nous accepter notre passer sans pardonner à la personne qui a été la cause de notre souffrance (juste la sortir de notre vie) ou
Sommes-nous obligés de pardonner à la personne qui a été la cause de notre souffrance pour pouvoir accepter notre passer ?

(Je ne sais pas si j’ai été clair)

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 10 MARS 2022

Bonjour,
De ce que j'ai pu constater au fur et à mesure de ma pratique, plusieurs choix peuvent être possibles lorsque l'on est confronté(e) à une situation telle que celle que vous vivez :

- Vous pouvez en effet vous prendre vos distances avec cette personne qui vous a fait souffrir et la pardonner, qu'elle soit un membre de votre famille, un ami ou un partenaire amoureux. Mais lorsque cette personne vous a fait du mal, il peut être difficile voire impossible de pardonner ce qu'elle a pu vous faire, car la souffrance pourrait revenir à chaque fois que vous repenserez à certaines situations que vous avez vécu. Je ne suis donc pas sûre que cela soit "accepter votre passé", puisque cela peut comporter une dose de culpabilité, de colère et de mal-être de votre part dans le fait de ne pas parvenir à pardonner.

- La personne vous semble être capable de changer au mieux : vous pouvez parler de ce que vous ressentez ou de ce que vous avez pu ressentir à cette personne, si vous sentez que celle-ci peut entendre ce que vous avez à dire (c'est-à-dire sans invalider ce que vous avez pu ressentir vis-à-vis de ce qu'il vous a fait vivre). Il faut néanmoins être face à une personne qui soit aussi en capacité de prendre en compte ce que vous avez pu lui signaler pour évoluer, vous permettant de passer à autre chose... et de pardonner, ce qui revient à mon point précédent.

- La personne vous semble incapable de changer : sans oublier ou minimiser ce que vous avez vécu, vous pouvez "accepter" cela, être dans une sorte de "vivre avec" votre passé, avec ce que vous ressentez des situations : vous avez le droit d'être triste, en colère contre cette personne pour ce qu'elle vous a fait subir. Vous avez vécu des choses impactantes, et s'il est impossible d'oublier les marques laissées elles ne vous définissent pas, cette personne ne vous définit pas : elle vous a fait vivre des choses qui vous ont fait souffrir, elle ne changera pas, mais vous n'êtes pas obligé(e) de supporter ce qu'il/elle vous fait vivre. Alors bien-sûr, certains souvenirs ne seront pas faciles à porter, cela demande plus ou moins de temps et de travail pour accepter ce que vous avez vécu, et mettre de la distance entre vous et cette personne peut vous aider dans ce processus.

Dans tous les cas, vous pouvez effectuer un travail auprès du thérapeute qui vous conviendra le mieux, car cela vous apportera un soutien important et vous permettra d'y voir plus clair.

Paule Duvignaud Psy sur Villefontaine

41 réponses

35 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

30 MARS 2022

Bonjour,

le pardon n'est pas une obligation, tout simplement parce que certains actes ne sont pas pardonnables. D'ailleurs, est-ce que la personne responsable de vos souffrances vous l'a demandé, votre pardon ? S'est-elle excusée auprès de vous de ce qu'elle vous a fait ? A-t-elle seulement conscience qu'elle vous a fait du mal ?
Vous dites avoir sorti de votre vie la personne responsable de vos souffrances. C'est déjà un grand pas pour pouvoir avancer dans votre vie. Mais peut-être qu'un travail thérapeutique vous aidera encore plus dans votre démarche.
Je vous souhaite de trouver les réponses à vos questions.

Natacha Ouramdane Psy sur Lanester

20 réponses

18 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 MARS 2022

Bonjour Jam,
Je crois vraiment que l'acceptation est un préalable au changement. Mais ce processus demande un certain temps, Le pardon ne doit pas se sentir dans une obligation cela se fera avec un déclic lorsque vous aurez cheminé et peut être éclairé ces épisodes du passé dans une perspective plus large. Peut être cette souffrance dont vous parlez a été le moteur de décisions , de réalisations autres plutôt positives. Il faut regarder cela aussi.
J'espère que ce début de réponse pourra vous aider un peu. Je vous souhaite plain de bonne chose et surtout d'être en paix avec votre histoire.

Marianne Merle Psy sur Suze

13 réponses

9 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 MARS 2022

Bonjour à vous,
Pardonnez à la personne qui est la cause de notre souffrance est secondaire, il serait mieux de se pardonner d'avoir vécu cette souffrance ! mieux d'accepter cette souffrance car nous ne pouvons pas revenir en arrière ! mieux est de dépasser cette souffrance pour aller de l'avant. Car si votre attention est quotidiennement activée à cette souffrance elle se gravera dans votre esprit et dans votre corps, il vous sera difficile de créer votre futur. Mes outils : respiration, expansions de conscience , projections, méditation. Pour retrouver son libre arbitre. Je reste disponible pour toutes questions. Cordialement. Christine Lorijon

Christine Lorijon Psy sur Haute-Goulaine

1964 réponses

1003 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 MARS 2022

Bonjour jam, j'espère que tu vas bien ?

Est-tu certain que cette personne a été la cause de ta souffrance ? Ou est-ce toi qui l'a décidé ainsi ?

Tu sais nous aimons jeter la fautes aux autres et avons peurs de prendre nos responsabilités, mais nous sommes responsables de nos émotions et ce que nous décidons d'en faire.

Au lieu d'être une cause de ta souffrance, peut-être que cette personne à l'inverse pourrait être une source d'énergie pour avancer ? Malgré ce que tu as vécue ?

Obligés de pardonner ? Pourquoi être obligé ? Qui t'oblige ?

Avec toute ma bienveillance je te souhaite une bonne continuation.

Esteban Kesteloot
Coach de vie

Esteban Kesteloot Psy sur Montpellier

32 réponses

21 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 MARS 2022

Bonjour

le pardon est une étape qui ^permet de libérer en profondeur, mais pardonner de force n'est pas efficace.
et parfois on peut aussi ne pas pardonner mais juste mettre de coté , s'en libérer et s'en foutre ...en se disant que l'univers s'occupera de lui renvoyer la monnaie de sa pièce

Cette étape arrivera quand vous aurez "digéré" et libérer vos ressentis qui sont encore actifs.

Pour faire se travail je vous conseille de regarder au niveau de l'EFT (Emotionnal Freedom technique)
C'est efficace et assez rapide (opposé aune thérapie longue). A chaque séance vous voyez concrètement que vous avancez

si vous souhaitez plus d'info n'hésitez pas je réponds toujours

Céline Blondelot
Thérapeute EFT
en Vision ou en cabinet

Céline Blondelot Psy sur Aubin

77 réponses

45 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 MARS 2022

bonjour
il s'agit d'abord de se pardonner à soi- même pour comprendre les traumas, les souffrances et les traverser ! et surtout retrouver la joie de vivre et la légèreté. Cela nécessite une longue thérapie et beaucoup de patience et permet de prendre de la distance, de se décoller des situations qui nous ont fait souffrir et surtout de se positionner comme responsable de sa vie et non plus la victime de la personne qui nous a fait souffrir.
Cette posture vous permet de changer de regard aussi et de vous détacher de cette personne et de tout ce qui a causé votre souffrance . Certaines personnes ne pardonneront jamais , d'autres le feront pour leur propre paix d'esprit!
c'est vraiment du cas par cas. bon courage

Bahia Benghazi Stanley Psy sur Evry

262 réponses

146 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 MARS 2022

Bonjour Jam10,
Votre questionnement soulève des points essentiels de la vie d’une personne qui souffre et qui souhaite passer à autre chose :
• Premièrement accepter son passé.
• Deuxièmement, l'acte de pardon.
Répondre à ces interrogations importantes ne peut se faire sans vous connaître : connaître votre histoire, ce qui vous anime.
Si vous le souhaitez, je peux vous aider à trouver vos réponses, vous accompagner à aller de l’avant.

Samia Barriot Psy sur Annemasse

7 réponses

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 MARS 2022

Bonjour, pardonner en soi ne veut pas dire laisser la personne croire qu'elle a tous les droits et ne vous force en rien a continuer d avoir des relations avec la personne qui vous a blesser. Pardonner me semble être se pardonner a soi d avoir été dupé ou d'avoir eut du mal. La rancoeur est un sentiment difficile à porter et elle ronge de l intérieur, c est seulement pour cela que le pardon est une qualité mais tendre l autre joue après avoir été frappé ne me semble pas être le pardon.
Avec mon soutien
L'Atelier Évoluer la Vie-Alice BESSEAU

Alice Besseau Psy sur Couëron

200 réponses

94 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 MARS 2022

Le passé n'a pas forcément à être accepté,. la pu être injuste, violent , traumatique. Les personnes faisant partie de ce passé ont pu vous faire du mal. S'éloigner des personnes toxiques est nécéssaire. Pardonner est plus facile à dire qu'à ressentir profondément. Mais tant mieux pour les personnes qui le peuvent . On peut en tous cas couper les liens de souffrances , et prendre soin des parts blessées qui vivent toujours en nous . Tirer les enseignements de ce passé, et en sortir grandi .

Aléna Sindilaire Psy sur Toulon

259 réponses

464 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 MARS 2022

Bonjour
Votre question est si juste si légitime et si pertinente! Je vous dirais que c’est en entamant une thérapie que la réponse s’impose! Alors n’hésitez pas. Je peux vous accompagner en ce sens.

Myriam Lasry Psy sur Paris

591 réponses

242 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 MARS 2022

Bonjour,
L'acceptation est la bonne voie pour éliminer un blocage. Tant qu'on n'accepte pas la situation, la libération émotionnelle lié à l'événement est difficile.
Vous pouvez couper émotionnellement et énergétiquement avec une personne sans pour autant avoir à lui pardonner.
Le plus important est de ne pas vous en vouloir, à vous, d'avoir vécu cette situation. Chaque événement, chaque personne qui entre dans nos vies, nous fait évoluer. Parfois la leçon est rude... Il faut retirer le côté positif, de ce passé, parce qu'il y en a un, a n'en pas douter.
Je vous sens sur la bonne voie.

Pour plus de facilité et de rapidité, se faire aider par un professionnel est une bonne option.

Sylvia Legrillon
Hypnothérapeute/Praticienne PNL
Énergéticienne/Coach en transformation positive
Sur rendez-vous. En présentiel ou en télé-consultation.

Sylvia Legrillon Psy sur Rumilly

70 réponses

49 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 MARS 2022

C'est une question directe que vous posez.

Je me demande ce qui fait que vous parliez d'obligation de pardon.

Je remarque qu'il y a deux sujets en jeu : accepter votre passé et pardonner ou non la personne qui a été la cause de votre souffrance.

Ce serait sans doute intéressant de développer ces sujets un peu plus et de voir ce qui fait que vous éprouviez cette tension et ce lien entre les deux. N'y a t il pas autre chose dans ce lien ?

Bien-sûr, aller consulter est un bon moyen de répondre.

Bonne continuation à vous.

Hoàng Sơn Nguyễn Phước Vòng Psy sur Lyon

25 réponses

9 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 MARS 2022

Bonjour,
L'important est de VOUS pardonner.
Non pas parce que vous avez fait une erreur mais plutôt pour accepter que quoi que vous fassiez vous ne pourrez pas revenir en arrière.
Souvent lorsque l'on pardonne à l'autre, on reste avec la blessure de penser qu'on aurait pu éviter ça ou qu'on aura pas dû faire ça.
Le mental est fort pour vous laisser penser que peut être vous l'aviez mérité ?
Donc le plus important est de SE pardonner de laisser tout ça de côté.
Vous ne pouvez pas changer les autres mais vous pouvez vous autoriser à laisser partir la personne et tout le mal qu'elle a pu vous faire pour ne pas avancer avec les blessures ouvertes pour une prochaine relation.

Mélissa - Shiva Coaching
Coach développement personnel / mieux-être
Thérapie en ligne

Mélissa Shiva Psy sur La Courneuve

585 réponses

255 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 MARS 2022

Bonjour Jam,

Il n'y a aucune obligation mais le pardon c'est à vous-même que vous pouvez l'octroyez. L'autre ne serra qu'une raisonnance de cela...Acceptation et pardon sont à la frontière l'une de l'autre. En tout cas, votre démarche et votre intention est très belle: vous êtes sur la voix de cette évolution, justement...

Julia Bouchinet

Julia Bouchinet Psy sur Saint-Jean-de-Luz

1394 réponses

890 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 MARS 2022

Bonjour,

En fait votre question n'a de sens qu'en regard de ce que vous entendez par "accepter son passé" d'un point de vue concret et pragmatique. Accepter son passé, ou pardonner, c'est une question qui me semble plutôt théorique, conceptuelle mais qui me semble plutôt éloigné de la réalité de votre existence au présent. Aussi, je serais tenté de répondre à votre question par une autre afin que vous puissiez simplement reprendre du pouvoir, en lien avec votre demande :

Qu'avez-vous envie de vivre ?

Il n'y a que la réponse à cette question qui pourra vous indiquer réellement ce qui mérite d'être fait pour l'obtenir.

Votre question est exclusivement tournée vers le passé. Or nous ne pouvons pas le changer. Pardonner ou non, n'a aucune importance si vous ne savez pas ce que vous avez envie de vivre dans le présent voire dans le futur et si vous ne savez pas en quoi ce lien avec le passé vous empêche concrètement de vivre ce que vous voulez.

J'espère être clair moi aussi. Je vous invite à vous questionner davantage sur ce que vous voulez que sur ce que vous ne voulez pas. De là naitront vos besoins et les actions à poser pour les satisfaire.

Pour répondre à votre question tout de même, ne pas pardonner, c'est entretenir un lien avec le passé et avec la personne qui vous a fait souffrir. Pour quelle bonne raison voudriez-vous continuer à entretenir ce lien ?

Nous pouvons en parler plus avant si vous le souhaitez. Vous pouvez m'écrire ou m'appeler, je me ferai un plaisir de vous répondre.

Belle journée à vous et au plaisir de vous entendre.

Boris Amiot

Boris Amiot Psy sur Serris

1000 réponses

1191 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 MARS 2022

Bonjour,
Le pardon, souvent on l'entend sous une forme judéo-chrétienne, "Pardonnez à tous ceux qui nous ont fait du mal" ... Ce qui n'est pas toujours acceptable pour la plupart d'entre nous, et d'ailleurs nous avons le droit de ne pas pardonner...
Mais vu sous un autre angle, on peut ne pas pardonner et s'autoriser à avancer malgré tout, mais à apprendre à couper le "lien émotionnel" avec la personne à l'origine de vos souffrances.
Accepter son passé demande quand même un travail sur soi avec des techniques appropriées en revisitant son enfance et les traumas qui y sont associés. Ou alors il faut avoir une grande résilience, mais je doute que les traumas s'envolent par magie...

Espérant avoir répondu à votre questionnement.

Hypnothérapeute clinique - Thérapie intégrative et holistique

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

5366 réponses

31425 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 MARS 2022

Bonjour Jam,

Vous vous posez une question intéressante et surtout courageuse.

En réalité le chemin du pardon est un long chemin. Ce ne peut-être un objectif en tant que tel. Cela se fait ou ne se fait pas.
Il faut en premier lieu travailler sur son passé et en faire une relecture, non pas en terme de pardon, mais en terme de justice.

Votre histoire est unique et personnelle. Si l'on vous a fait du mal, si "on" ou "la vie" a été injuste avec vous, il faut être très clairement capable de se le dire, de nommer ce mal, et de voir les conséquences que cela a pu avoir sur vous, en matière de personnalité et de comportement, de confiance, de méfiance, de sentiment de rejet etc ....

Ce travail sur vous même vous appartient. C'est comme un secret intérieur parce que c'est votre histoire personnelle.

Je ne sais pas où vous en êtes actuellement dans votre parcours mais je vous conseille vivement d'en parler à un professionnel.

Je me tiens à votre disposition pour commencer éventuellement ce travail, par visio ou en présentiel.

Bon courage à vous

Michel

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4229 réponses

21809 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 MARS 2022

Bonjour Jam,
Ce qui est certain, c'est qu'on condamne les actes de la personne, pas la personne en fait. On peut en vouloir longtemps à une personne pour des actes impardonnables. Mais tant qu'on ne pardonne pas, on est coincé car on ne peut donner à nouveau. Vous voyez?
Bon courage,
Bien à vous,
Aude sophie CAGNET
Psychologue

Anonyme-395490 Psy sur Annecy

62 réponses

27 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 MARS 2022

Bonjour,
Je ne peux vous dire que de vous aimer vous-même.

Je peux vous aider si vous le souhaitez.

Alban

Alban Griziaux Psy sur Sartrouville

124 réponses

28 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 MARS 2022

Bonjour, chacun d'entre nous avons notre propre chemin de vie. Les personnes qui rentrent dans notre vie, sont là soit pour améliorer notre vie ou bien nous faire prendre conscience de notre état d'esprit et de nos ressentis intérieures. Lorsqu'une personne nous a fait souffrir, c'est pour que nous prenions conscience de ce que nous ressentons intérieurement, dépendance affective, abandon de soi, peur de la solitude.... À ce moment-là, nous comblons un vide émotionnelle et nous ne sommes pas équilibrés. Je vous invite à mieux vous connaître et le pourquoi vous êtes en vie. Bien à vous, Jonathan Desjours, coach et thérapeute de l'inconscient.

Jonathan Desjours Psy sur Bordeaux

750 réponses

544 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 MARS 2022

Bonjour,
Je ne suis pas sûre qu'il faille chercher à pardonner la personne qui vous a fait du mal mais plutôt d'essayer de comprendre pourquoi vous avez laisser cette personne vous faire du mal.

Si vous parvenez à mieux cerner ce qui s'est "joué" entre vous , ce que cette dernière a peut-être réussi à activer émotionnellement chez vous, alors cette personne n'aura plus aucun pouvoir sur vous. Et il vous sera possible de continuer à avancer sans vous souciez d'elle. Et vous pardonnerez si cela est important pour vous parce que vous aurez compris tous les enjeux de cette relation.

Pour vous aider à cela, peut-être aurez -vous besoin d'une aide thérapeutique.

Je reste à votre écoute avec bienveillance,

Edith Entringer

Edith Entringer Psy sur Épinal

436 réponses

178 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 MARS 2022

Bonjour,

Pardonner ce n’est ni oublier, supprimer ou minimiser. Pardonner, c’est accepter de se défaire des émotions négatives qui vous traversent, c’est accepter que ce qui vous a fait du mal n’aura plus d’impact négatif sur vous. Pardonner est en étroit lien avec le lâcher prise. Pardonner une personne vous permettra d’enlever le lourd fardeau de vos épaules, ça ne veut pas dire oublier qu’il y a été.

Je reste disponible en privé si vous avez envie d’en savoir plus ou simplement de discuter,
Krystel Berlan,
Psychologue Positive.

Krystel Berlan Psy sur Béziers

297 réponses

286 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 MARS 2022

Bonjour,

Être en paix avec soi-même, c'est comprendre le positionnement que l'on pouvait avoir, de par le passé, puis comprendre notre évolution et nous aimer pour notre propre valeur. Bien sûr, l'on aimerait être soulagé du défaut des autres, mais ce n'est pas toujours possible, quand ceux-ci ne se sont jamais arrêtés de nous poursuivre, avec mal, notre vie ne leurs appartenant pas. C'est un exemple. Ou que d'autres ne se soient jamais remis en cause etc...

Se libérer de ça, c'est se couper le plus possible de ces personnes, les oublier et vivre sa vie. Remercier la nature de nous avoir faits tels que nous sommes.

Avec le temps, une meilleure compréhension et clarté, nous réconcilient avec notre propre intelligence. Se sentir aligné, en paix avec soi-même, là où, nous n'aurions jamais eu ces défauts que l'on nous a fait subir avec moyen de nous priver de nos propres vies.

Par-donner, pour moi, c'est plutôt se-donner à soi-même, enfin, vivre sa propre intégrité, sans se la faire voler.

Qu'est-ce que ça peut bien faire, de pardonner ou non, cela change-t-il quelque chose, quand on ne change pas certains malades mentaux, pervers narcissiques, par exemple.

Je crois, que l'important est d'avancer, désormais, pour soi, en oubliant tout cela.

C'est se protéger encore, de savoir que tout n'est pas blanc ou rose, dans la vie, et savoir que l'on ne se fera plus jamais avoir, même si l'on n'a jamais obtenu justice, pardon, en sens inverse, raison, de la part d'individus nocifs.

Il faut se détacher.

Pardonner la déraison, pour moi, n'est pas viable.

L'équilibre entre la gentillesse et la raison, pour moi, se situe là.

Gardez votre raison.

Le reste, c'est comme vous le sentez, selon les degrés de l'histoire qui vous a mis en souffrance.

De tout cœur

Lou Sarah Sheyen

Sheyen Tìger Bird Evolving ☆ Psycho-philo-practice Hyper-conscience Philocognition Libération Transmission Corps Esprit.

Sheyen Evolving Psy sur Lyon

231 réponses

143 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 MARS 2022

Bonjour,
Vous avez été très clair.
Vous faites comme vous le sentez. Déjà accepter votre passé est formidable, car cette démarche apaise.
Dans le fait de pardonner, il y aussi et vous n'y avez peut-être pas pensé: vous pardonner à vous-même car il est fréquent que l'on s'en veuille pour "x" raisons. Cette démarche est essentielle.
Ensuite vous pouvez en rester là, sauf si vous souhaitez lui pardonner, c'est-à-dire être plutôt dans une démarche spirituelle.
Je suis à votre écoute en présentiel ou visio, si vous le désirez
Bien cordialement
Inès AVOT

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6332 réponses

3438 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Conseiller orientation

Voir plus de psy spécialisés en Conseiller orientation

Autres questions sur Conseiller orientation

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13100 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16250

psychologues

questions 13100

questions

réponses 136300

réponses