Accepter son passé / Pardonner #2

Réalisée par jam · 1 mars 2022 Conseiller orientation

Pouvons-nous accepter notre passer sans pardonner à la personne qui a été la cause de notre souffrance (juste la sortir de notre vie) ou
Sommes-nous obligés de pardonner à la personne qui a été la cause de notre souffrance pour pouvoir accepter notre passer ?

(Je ne sais pas si j’ai été clair)

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 10 MARS 2022

Bonjour,
De ce que j'ai pu constater au fur et à mesure de ma pratique, plusieurs choix peuvent être possibles lorsque l'on est confronté(e) à une situation telle que celle que vous vivez :

- Vous pouvez en effet vous prendre vos distances avec cette personne qui vous a fait souffrir et la pardonner, qu'elle soit un membre de votre famille, un ami ou un partenaire amoureux. Mais lorsque cette personne vous a fait du mal, il peut être difficile voire impossible de pardonner ce qu'elle a pu vous faire, car la souffrance pourrait revenir à chaque fois que vous repenserez à certaines situations que vous avez vécu. Je ne suis donc pas sûre que cela soit "accepter votre passé", puisque cela peut comporter une dose de culpabilité, de colère et de mal-être de votre part dans le fait de ne pas parvenir à pardonner.

- La personne vous semble être capable de changer au mieux : vous pouvez parler de ce que vous ressentez ou de ce que vous avez pu ressentir à cette personne, si vous sentez que celle-ci peut entendre ce que vous avez à dire (c'est-à-dire sans invalider ce que vous avez pu ressentir vis-à-vis de ce qu'il vous a fait vivre). Il faut néanmoins être face à une personne qui soit aussi en capacité de prendre en compte ce que vous avez pu lui signaler pour évoluer, vous permettant de passer à autre chose... et de pardonner, ce qui revient à mon point précédent.

- La personne vous semble incapable de changer : sans oublier ou minimiser ce que vous avez vécu, vous pouvez "accepter" cela, être dans une sorte de "vivre avec" votre passé, avec ce que vous ressentez des situations : vous avez le droit d'être triste, en colère contre cette personne pour ce qu'elle vous a fait subir. Vous avez vécu des choses impactantes, et s'il est impossible d'oublier les marques laissées elles ne vous définissent pas, cette personne ne vous définit pas : elle vous a fait vivre des choses qui vous ont fait souffrir, elle ne changera pas, mais vous n'êtes pas obligé(e) de supporter ce qu'il/elle vous fait vivre. Alors bien-sûr, certains souvenirs ne seront pas faciles à porter, cela demande plus ou moins de temps et de travail pour accepter ce que vous avez vécu, et mettre de la distance entre vous et cette personne peut vous aider dans ce processus.

Dans tous les cas, vous pouvez effectuer un travail auprès du thérapeute qui vous conviendra le mieux, car cela vous apportera un soutien important et vous permettra d'y voir plus clair.

Paule Duvignaud Psy sur Villefontaine

41 réponses

35 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 MARS 2022

Bonjour Jam,
il n'y a aucune obligation mais oui, pour se sentir bien, apaiser nos émotions et se défaire de la lourdeur d'un passé trop prégnant, il y a tout un processus intérieur qui s'apparente aux étapes d'un deuil, et à l'issue duquel, il y a de véritables libérations émotionnelle et psychique.
S'il y a souffrance c'est qu'il y a eu violence reçue. C'est alors important pour votre équilibre à venir, pour vos relations, pour vous, bref pour tout ce qui touche votre intimité et votre sensibilité, que vous puissiez en parler à un thérapeute qui pourra vous éclairer sur quoi faire avec votre souffrance et ces violences reçues.
Bien à vous.

Odile Gence Psy sur Alès

24 réponses

23 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 MARS 2022

Bonjour .
Vous pourriez lire Alice Miller qui s'exprime bien sur le sujet , par exemple son livre 'le drame de l'enfant doué" permet de faire évoluer sa pensée sur le sujet .
Bonne continuation

Stéphane Béraut Psy sur Redon

21 réponses

4 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 MARS 2022

Bonjour Jam,

Il n'y a pas vraiment une réponse juste à votre question je crois et qui de plus, serait vraie en toutes circonstances .
Le fait de pardonner à la personne qui vous a fait souffrir fait parti de votre chemin, comme un processus de digestion qui vous appartient mais que vous pouvez faciliter en vous faisant accompagner si besoin.
Si vous arrivez à pardonner vous vous apercevrez certainement que vous êtes passé à autre chose et que vous n'avez retenu que le positif (car il y a du positif en tout) : comment avez-vous fait pour surmonter cette épreuve? quelles qualités cela révèle t-il de vous? ect.
Le simple fait d'en parler participe déjà de votre guérison, de votre acceptation.

Bien à vous,
Michel Ruche

Michel Ruche Psy sur Pau

14 réponses

15 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 MARS 2022

Bonjour Jam,
Pardonner, comme on le croit trop souvent ne signifie pas effacer l'ardoise. Pardonner est un processus dont la première étape est , comme pour un deuil, de sortir du déni, c'est à dire prendre acte de ce qui est et qu'on ne peut changer. On n'oublie rien de l'offense, on ne peut pas faire qu'elle n'ait jamais existé, alors il faut vivre avec ou bien choisir de garder la main sur la flamme qui a brûlé en ressassant, en alimentant mentalement sa rancœur, ce qui fait qu'on s'applique soi-même la double sanction : celle d'avoir souffert de l'offense et celle de s'y maintenir.
Ce processus la plupart du temps se fait naturellement avec le temps, jusqu'à ce que le souvenir ne soit plus ou beaucoup moins douloureux. Mais parfois, il faut se faire aider, surtout quand il s'agit de ce qui s'est passé dans l'enfance.
Si vous souhaitiez en savoir plus sur mon approche et mes techniques, n’hésitez pas à me demander un premier échange, gratuit et sans engagement.
Je consulte en présentiel ou par visioconférence.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4567 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 MARS 2022

Bonjour,

En réalité cela fonctionne dans l’autre sens :
c’est parce que vous aurez réussi à passer à autre chose, que vous aurez fait véritablement la paix avec votre passé, avec vous-même, et que vous sentirez que vous êtes sorti grandi de cette expérience et donc que vous accéderez à un certain sentiment de gratitude intérieure que vous pourrez éventuellement pardonner, car vous ne porterez plus de colère ni de tristesse en vous, et donc ne ressentirez plus du tout le besoin de vous protéger et/ou de vous venger intérieurement de cette personne.

Pardonner veut dire que l’on absout la personne d’une dette qu’on estime qu’elle a envers nous. Une dette morale car elle nous a fait souffrir. Et la monnaie d’échange en général c’est un équivalent voire un surplus de malheur pour elle (ce qui procure un certain sentiment de justice) soit qu’elle soit la cause d’un nouveau bonheur plus grand pour nous (encore une fois pour rétablir un équilibre, les fameux dommages et intérêts). Tout cela se joue sur un terrain psychologique autant que juridique. Si vous trouvez le moyen de sortir « gagnant », de tirer un bénéfice profond de cette expérience et de le ressentir vraiment comme tel, alors vous ferez intérieurement la paix avec vous-même et la personne en question du même coup. C’est pas rien comme trajet intérieur, c’est pourquoi avant (et encore maintenant) la plupart des gens s’en remettaient à Dieu dont ils étaient sûrs qu’il jugeraient la personne à pardonner ou bien récompenserait la victime d'autant plus si elle pardonnait. Disons qu’aujourd’hui on a culturellement d’autres approches pour ce genre de résilience. :)

Si vous souhaitez en discuter par téléphone, n’hésitez pas. Dans tous les cas, je vous suggère de faire ce travail intérieur avec un professionnel, un thérapeute, qui vous aidera à passer à autre chose définitivement et à accueillir votre événement passé comme quelque chose de positif.

Prenez soin de vous.

Alexandre Thorlet Psy sur Paris

562 réponses

462 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 MARS 2022

Bonjour Jam,
Lorsqu'une relation à été blessante il est important de comprendre afin qu'elle n'est plus de répercussion dans le futur.
J'aurai besoin de plus d'informations pour vous aider.
N'hésitez pas à me contacter.
Sandrine Filleul
Psychanalyste. Doctolib
Évry Courcouronnes

Sandrine Filleul Psy sur Evry

659 réponses

326 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 MARS 2022

Bonjour,

Il y a une nuance dans le faite de pardonner qui pourrait vous aider !
A mon sens pardonner est important pour enfin passer à autre chose dans votre tête, tant que cela ne sera pas fait votre esprit reste en ébullition la dessus.
Je vous dirais que le pardon ce n'est pas forcément pardonner le comportement mais plus l'être. Il est important de faire la dissociation des deux car si le comportement est effectivement repréhensible, l'être lui à des bagages et des blessures qui on surement engendrer ce comportement. Comment condamner un être qui souffre déjà de ses blessures?
Le but étant juste d'être tolérant vis à vis de l'autre.
C'est une vision personnelle bien entendu, a vous de voir si elle raisonne au fond de vous.

Prenez soin de vous

Damien Launay

Damien Launay Psy sur Villeurbanne

335 réponses

998 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 MARS 2022

Bonjour Jam,
Le processus du pardon se fait à l'intérieur de soi. Il passe par le fait de reconnaître l'autre comme le responsable de notre souffrance, puis soi-même comme une victime, c'est-à-dire un innocent qui se sent coupable d'avoir vécu ça. Et de se donner également l'option du non-pardon. Donc oui, il est possible d'accepter son passé sans pardonner à celui qui nous a fait souffrir.
Je suis à votre disposition si vous souhaitez en parler.
Chantal JEAN
Thérapeute en Relation d'Aide
Séances en face à face dans mon cabinet à Paris 5e ou en visioconférence sur Skype ou Messenger

Chantal Jean Psy sur Paris

515 réponses

281 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 MARS 2022

Bonjour Jam,

Vous ne pourrez pas changer le passé, ce que vous pouvez faire c'est le regarder autrement, changer votre regard. Il existe de nombreux outils psychothérapeutiques qui permettent cela, hypnose, EMDR, TIPI, relaxation, visualisation...
Je vous invite à contacter un-e thérapeute afin de vous libérer de ce passé.
Vous observerez peut-être ensuite un changement envers la personne que vous évoquez, il est possible que spontanément vous soyez dans le pardon. Ou pas.

Je reste à votre écoute.
Claire Thomas
Psychosomatothérapeute

Claire Thomas Psy sur La Chapelle-Caro

1919 réponses

2169 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 MARS 2022

Bonjour Jam,

Il n’y a d’obligation à rien, tout est une question de choix et c’est le votre.
Le plus important est l’acceptation du passé et dans votre cas vous l’acceptez.
L’acceptation est une des étapes indispensable dans le processus de la « réparation psychique ».
Quelque part accepter c’est pardonner mais le pardon relève plus d’une approche philosophique.
Vous semblez vous posez des questions sur ce passé, peut être avez vous des doutes sur autre chose que le pardon.
Je vous souhaite d’être serein(e) avec l’avenir et n’hésitez pas si vous souhaitez échanger plus en détails.

Bien à vous,
Anita Kalaycioglu

Anita Kalaycioglu Psy sur Boulogne-Billancourt

130 réponses

60 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 MARS 2022

Bonjour et merci pour votre question.
Il me semble que l'important est de pouvoir parler de ce qui à fait souffrance par le passé et qui pèse encore. Cela permet d'évacuer un peu de tensions internes. Si cela est possible avec un peu d'aide en parler à la personne concernée (aux personnes). Il y a des choses qui ne sont pas pardonables et il faut alors se mettre à distance de ces personnes. Il ne faut surtout pas hésiter à se faire aider pour évaluer et prendre un peu de distance avec tout cela.
Je serai à votre écoute en toute bienveillance.
Chantal Rivière psychologue clinicienne

Chantal Riviere Psy sur Lyon

188 réponses

153 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 MARS 2022

Bonjour Jam

Je comprends tout à fait votre questionnement car il n'est pas facile de pardonner.

Pardonner est un bien grand "mot" qui peut faire peur et parfois même être insupportable voir infaisable...

"Pardonner" à quelqu'un ses actes ou ses paroles ne veut pas dire "oublier" ou "être en accord" avec ce qu'il ou elle fait ou dit.

C'est ôter la partie toxique de l'événement qui vous fait souffrir et qui vous retient dans cette situation et vous empêche d'avancer. Ce qui nous fait ressasser la situation continuellement.

C'est prendre de la hauteur sur la situation pour pouvoir la "supporter" plus facilement (si biensur cela vous paraît possible) et avancer dans la vie en acceptant votre passé car je pense que pardonner le permet...

Nul ne peut vous obliger à pardonner cependant pour vivre une vie plus heureuse il est important d'apprendre à le faire et rien ne vous oblige non plus à revoir cette personne après lui avoir pardonner. Cela vous permet "juste" de Vous sentir mieux...

Je suis à votre écoute avec bienveillance et non jugement.

Passez une excellente journée. Bien à vous

Cécile Besson Coach Neuro-Comportementaliste spécialisée dans la gestion des émotions et des stress


Cécile Besson Psy sur Les Brouzils

78 réponses

79 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 MARS 2022

Bonjour Jam,

Je ne connais pas votre histoire mais vous pouvez accepter votre passé comme passé, cela ne vous oblige aucunement à pardonner à la personne qui est à la source de votre souffrance. Il n’y a aucun lien entre votre passé et cette personne, à part celui que votre cerveau fait. Tout cela est un chemin qui prend du temps. Et l’évolution se fait progressivement au rythme qui est le votre.
En hypnose, j’accompagne régulièrement sur la problématique de passé trop présent, sur des liens à couper symboliquement. Et tout cela fonctionne très bien en hypnose.
Je reste disponible pour vous par téléphone pour répondre à vos questions ou pour prendre rendez-vous sur doctolib.
Cordialement.

Véronique Gianotti Psy sur Saint-Mandé

253 réponses

109 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 MARS 2022

Bonjour,

J’ai bien compris votre raisonnement et vos questionnements actuels. Sachez qu’il y a des choses du domaine de l’impardonnable et je ne suis pas sûre qu’il est alors nécessaire d’essayer de pardonner des actes innommables.

Si par contre vous avez eu un père ou une mère dysfonctionnels au vue de leur propre histoire et bien je vous dirai qu’on peut s’essayer à pardonner. En pensant bien par commencer à nous pardonner à nous mêmes, c’est un premier pas essentiel.

Excellente continuation
Cordialement
Mme Lugari

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10890 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Conseiller orientation

Voir plus de psy spécialisés en Conseiller orientation

Autres questions sur Conseiller orientation

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13450 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13450

questions

réponses 137000

réponses