Comment pardonner, accepter, passer outre… ?

Réalisée par Mimi2311 · 2 févr. 2022 Aide psychologique

Bonsoir,
Je vie une situation à l’heure actuelle ou je ne suis pas bien dans ma peau à « cause » d’une personne qui ne fait pas les choses consciemment en revanche ce sont des choses qui me blesse profondément.
Je m’explique, j’ai énormément de rancoeur en vers mon papa qui n’est « jamais » (a mes yeux) fière de moi. Il en demande toujours plus comme si ce n’était jamais suffisant ce qui est frustrant, en revanche je sais qu il est fière car il le dit à tous le monde.
Quand il me félicite voici la manière : félicitation ma fille c’est bien mais …..
quand il le dit aux gens : je suis fière de ma fille elle a fait ça …
Cela m’énerve car j’ai toujours l’impression que je fais mal les choses ou en tout cas pas assez bien…
Aujourd’hui j’en arrive même à me dire que finalement je ne veux plus lui partager mes « exploits » car je n’est pas envie qu’il me gâche mes moments Parceque oui moi je suis fière de moi et finalement c’est le principal.
J’en ai discuter avec lui 1 fois 2 fois calmement, 3 fois beaucoup moins calme et 4 fois en lui écrivant puis lui lisant..
résultat : 10 minutes plus tard j’ai eu le droit au même discours comme si mes paroles n’avaient pas d’importances. (Toutes ses discussion se sont étalé sur 8ans).
Pour lui je me prend trop la tête, faut que j’arrête, c’est pour rire, pour m’aider… BLA-BLA-BLA
Alors oui je me prend la tête mais oui ça me blesse, il ne changera pas j’en suis malheureusement convaincu en revanche j’aimerai passer outre toute ses phrases déplacer.
On m’a dit que d’accorder mon pardon pourrais m’aider car oui je pense des choses horribles le concernant (des choses que je ne pourrai jamais lui dire au risque de le blesser au plus haut point..) mais j’ai l’impression que c’est impossible pour moi car des qu’il relance un pique j’ai les nerfs qui monte et je lui en veux.
J’aimerai connaître vos avis et savoir comment accorder son pardon.
Surtout si vous avez d’autre solution je suis ouverte.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 3 FÉVR. 2022

Bonjour Mimi,

Ces petits mots que l’on pourrait considérer comme anodins, tels que « mais » « jamais » « toujours », sont extrêmement destructeurs. C’est comme si cela efface toute la phrase qui est dite en même temps. Alors oui quand votre père vous félicite et ajoute un « mais » ensuite, c’est pire que s’il ne disait rien. Je vous rejoins tout à fait dans votre envie de ne plus rien lui dire.

Or vous avez besoin de reconnaissance et de considération. Qui mieux que les parents peuvent offrir à leur enfant la reconnaissance et la considération ? Qui mieux que les parents sont les premiers à permettre la narcissisation de l’enfant ? Et pourtant bien souvent, les parents ne savent pas remplir cette fonction qui est pourtant simple si elle vient du cœur. Et beaucoup plus complexe lorsque les peurs viennent prendre la place.
Votre père se justifie en disant que c’est pour rire, ou pour vous aider, il y a très probablement une peur derrière, soit une peur que vous ne vous en sortiez pas, soit une peur que vous le dépassiez, que vous soyez meilleure que lui… Peur inconsciente sans doute.

Vous avez essayé de lui parler, vous lui avez écrit, rien n’a changé. Vous pourriez essayer la CNV, Communication Non Violente, un outil très intéressant pour dire ce que l’on ressent dans une situation, identifier les besoins et ensuite trouver comment les satisfaire. Pour vous-même cela serait un moyen de trouver la paix intérieure. Pour établir un dialogue avec votre père, il faudrait qu’il soit partant, qu’il ait envie d’évolution, ce qui semble ne pas être le cas.

Alors il vous reste à accepter, faire le deuil que votre père n’est pas celui qui peut vous offrir de la la reconnaissance ni de la considération. Je vous invite à regarder autour de vous qui d’autre pourrait satisfaire ces besoins ? Un-e ami-e ? Un-e amoureu-x-se ? Une personne de votre famille ? Ou bien vous-même, en renforçant cette capacité à être fière de vous.

Quand au pardon, c’est une notion qui implique souvent une abnégation de soi. Je suis réservée à ce sujet. Je vous invite à être authentique avec vous-même, avez-vous vraiment envie de lui pardonner ? Ou bien avez-vous une blessure profonde qui aurait d’abord besoin d’être soignée ?

Je reste à votre disposition pour approfondir toutes ces questions si vous souhaitez.
Claire Thomas
Psychosomatothérapeute

Claire Thomas Psy sur La Chapelle-Caro

1911 réponses

2138 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 FÉVR. 2022

Bonjour Mimi.

Je reconnais et je comprend votre souffrance.

Vous aimeriez un peu plus de considération de la part de votre père, qu'il vous aime comme vous êtes de manière inconditionnel sans que vous ayez à faire l'impossible ?

Avis très personnel :
Pourtant je comprend aussi son point de vue il dit que vous faites des choses bien mais que vous pouvez toujours vous améliorez si j'ai bien compris ? Est-ce que cela vous a aidé dans la vie comme le fait de ne jamais rien lacher ? de tout faire pour réussir, d'être la meilleure ?

Je suis d'accord, peut être qu'il en a fait trop mais surement que cela vous a aider. Et je comprend aussi que vous auriez aimé peut être une autre relation plus bienveillante de sa part. Vous n'êtes pas un cheval de course ! Vous êtes sa fille ...

Par contre vous ne parlez pas de votre mère, Qu'en est il avec elle ? Vous apporte t'elle cette bienveillance que ne vous apporte pas votre père ?

Vous semblez avoir un rancœur forte envers votre père qui en plus ne change pas son comportement qui vous fait souffrir..; Vous semblez avoir une valeur de respect forte. Et la colère est un besoin de respect, de reconnaissance (peut être en tant que personne unique qu'il aime tout simplement sans devoir prouver quoi que ce soit...) de réparation aussi...

Pour vous libérer de cette relation je pense que vous devriez essayer de faire le deuil du père idéal dont vous rêviez. Il est là le problème. Vous semblez aimez votre père mais il ne semble pas vous apporter tout ce dont vous avez besoin... Mais pouvez vous changer votre père ? Et cela m'intrigue que vous ne parlez pas du tout de votre mère...

A votre écoute si besoin.

Bon courage, je suis de tout cœur avec vous.

Avec bienveillance.

Mathieu PÉRÉ-ESCAMPS, Praticien en Psychothérapie et Coach (Certifié EFPP)
Spécialisé en Analyse, Thérapies Brèves et PNL.

Mathieu PÉRÉ-ESCAMPS Psy sur Eysines

523 réponses

567 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 FÉVR. 2022

Bonjour Mimi,
Je comprends que vous soyez touchée au plus profond de vous, même en sachant que votre père vous aime et qu'il est fière de vous, puisqu'il le dit à son entourage.
Cependant, ce que vous cherchez à faire c'est de le convaincre de changer son attitude vis à vis de vous, parce que ça vous blesse. Etant donné ses réponses, il ne voit pas les choses comme vous. Il les voit avec son caractère, son expérience de vie, sa personnalité.
La seule personne sur qui vous pouvez voir un changement arrivé c'est vous même.
Et c'est votre changement qui engendrera un changement chez lui.
Les paroles qu'il émet et qui vous blessent dans le fond ne sont que des sons et des vibrations que vous interprétez intellectuellement puisqu'elles font sens pour vous et vous frustrent.
Imaginez qu'il parle en Chinois (en espérant que ce ne soit pas une langue que vous compreniez

Sylvia Legrillon Psy sur Rumilly

70 réponses

49 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 FÉVR. 2022

Bonjour mademoiselle,

Vous avez une relation assez forte avec votre père et vous êtes très dépendante de son jugement. Il n'y a rien d'anormal à cela car il est votre père mais je pense qu'une thérapie serait très judicieuse pour vous permettre de re-situer chacun à sa place, car ke ne pense pas que ce soit le cas actuellement. Ce que vous traversez est très interessant et hautement structurant pour la suite de votre vie d'adulte si vous prenez la peine de l'analyser. Je peux le faire avec vous. Contactez moi.

Myriam Lasry Psy sur Paris

591 réponses

242 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 FÉVR. 2022

Bonjour,
J'ai l'impression que lorsqu'il le dit aux personnes il le dit sans le MAIS mais avec vous il y a toujours un MAIS ?
Si j'ai bien compris alors il ressent de la fierté pour vous mais peut être que face à vous il peut ressentir du malaise de le dire car pour certains montrer ses sentiments c'est être faible (ce qui est totalement faux).
Quelles relations avait ou a-t-il avec ses propres parents ?
Ne cherchez pas à accorder VOTRE pardon vis à vis de lui mais plutôt à VOUS pardonnez de chercher en permanence son approbation et à développer du mal être à cause de ça.
Si tout ceci est une souffrance alors prenez de la distance avec lui.
Nous accordons beaucoup d'énergie à notre propre famille mais ce qui est important n'est pas le lien du sang mais le lien du cœur.

Mélissa - Shiva Coaching
Coach développement personnel / mieux-être
Thérapie en ligne

Mélissa Shiva Psy sur La Courneuve

585 réponses

255 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 FÉVR. 2022

Bonjour,
Vous avez essayé de parler à votre père qui ne semble pas comprendre les raisons de votre souffrance. Vous n'y pourrez rien,dans qu'il ne prendra pas conscience lui-même de l'impact de ses paroles et comportements lorsque vous étiez enfant.
Et quand bien même il se confondrait en excuses, cela ne pourrait qu'améliorer le rapport que vous avez avec lui en tant qu'adulte. En effet, votre "enfant intérieur" est resté planté avec ses questions, ses blessures et c'est vers la petite fille que vous étiez qu'il faudrait vous tourner pour aller la guérir et opérer une transmutation des mémoires négatives que vous portez. C'est ce que je propose dans mon programme de soins. Le pardon viendra naturellement ensuite.
Si vous souhaitiez en savoir plus sur mon approche et mes techniques, n’hésitez pas à me demander un premier échange, gratuit et sans engagement.
Je consulte en présentiel ou par visioconférence.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4507 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 FÉVR. 2022

Bonjour
Il ne fait pas de doute que votre père est fier de vous et vous vous mettez une pression importante afin qu’il le soit. Cependant il ne mesure pas les efforts que vous faites et qui nous demandent bcp d’énergie..
Il est temps de réaliser « vos exploits » pour vous même et non pour votre père afin de rechercher sa fierté.
Un thérapeute pourra vous aider dans cette démarche afin que vous fassiez les choses pour vous en premier.
Bonne continuation

Florence Tarrade ' Psy sur Marseille

185 réponses

75 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 FÉVR. 2022

Bonjour Mimi,

Effectivement vous avez bien compris que vous ne pourrez pas changer votre père, en revanche vous pouvez changer le regard que vous avez sur lui et l'importance que vous lui donnez dans votre vie.

Vous avez passé l'âge de réaliser des exploits pour plaire à votre père.

Je vous invite à venir échanger sur le sens que vous donnez à vos actions et exploits et les attentes que vous y associez.
Je reste à votre écoute si vous le souhaitez.

Elisabeth Gallice, Psychopraticienne
Consultation en visio et présentielle

Elisabeth Gallice Psy sur Tournon

138 réponses

140 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 FÉVR. 2022

Bonjour Mimi,
Vous avez "entassé" frustration, colère et au fond tristesse et incompréhension depuis longtemps. Vous êtes blessée et cette blessure est à vif et résonne dans les situations où vous recherchez de la reconnaissance extérieure.

Le pardon à votre père n'est pas d'actualité tant que ce que vous avez gardé en vous comme blessures n'est pas libéré.

Vous êtes responsable de la façon dont vous percevez les situations et les émotions que vous ressentez. Le pardon sera déjà envers vous-même.

Je suis là si vous souhaitez aller plus loin sur ce chemin de libération.

Anne LAMICHE
Thérapeute en Détachement Emotionnel Express - Thérapie brève


Anne Lamiche Psy sur Nice

232 réponses

104 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 FÉVR. 2022

Bonjour Mimi,
Le regard de votre père est très important pour vous et c'est le signe que votre confiance en vous et votre estime de vous sont instables. Renforcer votre confiance en vous avec l'aide d'un thérapeute devrait vous permettre de ne plus vous sentir blessée par les propos de votre père, et de vous affirmer face à lui en lui posant des limites claires. Votre père projette sur vous ses angoisses, ses peurs et ses rêves qu'il n'a peut-être pas réalisés. Tout cela lui appartient. D'ailleurs, lorsqu'il parle de vous à d'autres personnes, il exprime la fierté qu'il éprouve pour sa fille. Et quand il vous parle, il parle de lui et non de vous. Un accompagnement thérapeutique vous aidera à départager ce qui vous appartient de ce qui lui appartient.
Je suis à votre disposition si vous souhaitez en parler.
Chantal JEAN
Thérapeute en Relation d'Aide
Séances en face à face dans mon cabinet à Paris 5e ou en visioconférence sur Skype ou Messenger

Chantal Jean Psy sur Paris

515 réponses

278 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 FÉVR. 2022

Bonjour,

Je suis d’accord sur le fait qu’accorder votre pardon à votre père serait une solution qui vous permettrez d’être plus légère mais avant cela, il faut faire un travail sur le lâcher prise.

Vous devez comprendre qu’il y a des choses que nous contrôlons et d’autre non, vous ne pouvez contrôler les dire ou les pensées de votre père, mais vous pouvez contrôler les votre.
Vous devez également lâchez prise sur le perfectionnisme, nous sommes humains nous ne serons jamais parfait cependant, nous pouvons nous améliorer et progresser chaque jours, peut être que votre père a une façon très à lui de vous expliquer cela en vous disant qu’il est très fier, et en vous expliquant par son « mais » que vous pouvez vous améliorer à cet endroit la. Nous avons une façon de nous exprimer très différente… L’important aujourd’hui c’est que vous ne souffriez plus de ses paroles. Alors n’hésitez pas à vous faire suivre.


Je reste disponible si vous souhaitez discuter, mes séances sont toujours centrées sur l’optimisme et la bienveillance, n’hésitez pas à franchir le cap pour un mieux être permanent.
Krystel Berlan,
Psychologue Positive

Krystel Berlan Psy sur Béziers

297 réponses

286 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 FÉVR. 2022

Bonjour Mimi,

Selon moi, avant de tenter de lui pardonner il faut guérir la blessure de rejet que son "mais" a engendré chez vous. Car une fois que ses mots n'auront plus d'impacte chez vous, vous pourrez alors lui pardonner avec beaucoup plus de facilité. Effectivement il vous veut du bien mais sa manière de s'y prendre a un effet dévastateurs sur vous et il n'en comprend pas la mesure.

Je vous laisse revenir vers moi si besoin,

Prenez soin de vous

Damien Launay

Damien Launay Psy sur Villeurbanne

335 réponses

996 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 FÉVR. 2022

Bonjour Mimi,

Oui, le regard et les encouragements du père sont très importants dans la construction de l'estime de soi. Je pense que vous avez vécu une carence à cet endroit qui fait que, même adulte (je ne connais pas votre âge) vous attendez encore d'être"validée" par votre père. Et en même temps vous avez compris qu'il n'est pas en mesure de vous faire ce cadeau, malgré toutes vos tentatives pour lui faire comprendre, car je suppose que lui aussi manque de confiance et d'estime de soi.

Vous avez accumulé de la colère et un fort sentiment d'injustice qu'il serait bon pour vous d'évacuer, en thérapie par exemple, avant même de songer à pardonner. Le pardon ne se force pas, comme les sentiments. C'est un processus qui commence par l'accueil des ressentis, des émotions, quelles qu'elles soient, suivi par l'acceptation de ce qui est, pour que la bienveillance puisse trouver de l'espace. Et la bienveillance commence envers soi-même.

Chaleureusement,
Catherine Couvert

Catherine Couvert Psy sur Lyon

542 réponses

395 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 FÉVR. 2022

Bonjour Mimi,

Avant de commencer à pardonner à votre père, il est essentiel à mon sens de débuter par vous pardonner vous. En effet, vous constatez que tout de même il est extrêmement fier de vous et vous restez bloquée sur le « mais ».

Je vous propose d’y réfléchir et de revenir vers moi si vous le souhaitez

Excellente continuation
Marjorie Lugari

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10865 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13100 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16250

psychologues

questions 13100

questions

réponses 136300

réponses