Adoption

Réalisée par Sophia · 9 juin 2023 Adoption

Bonjour, dans mon entourage proche, un enfant de 12 ans vient d'apprendre qu'il a été adopté quand il a eu 1 mois. Il a l'air sous le choc et dit qu'il n'arrête pas de se poser des questions sur les raisons de l'abandon. Ses parents adoptifs, aimants et inquiets, avouent que c'était par crainte d'être maladroits et ne sachant pas trouver les bons moments, qu'ils ont reporté l'annonce de la vérité. L'enfant dit vouloir oublier cette annonce terrible qui est venu chambouler sa vie, mais n'y arrive pas. Il dit qu'il essaie d'éviter ses parents adoptifs quand il est submergé par ses pensées au sujet. Et qu'en les voyant devant lui, ca rend les choses encore plus terrible à supporter. Quoi répondre à cet enfant qui est tourmenté par des questions plutôt légitimes : " pourquoi ma mère m'a laissé ? Pourquoi m'a t elle " jeté?".
Ps: aucune information sur l'identité des parents biologiques

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 12 JUIN 2023

Bonjour Madame,

C’est une situation très délicate que les parents adoptifs ont créé sans s’en rendre compte : leur enfant est ainsi très troublé puisqu’il se sent naturellement à la fois « abandonné » par ses parents biologiques (c’est un sentiment partagé par tous les adoptés) et menti par ceux qui l’ont élevé.

Toutes les adoptions posent certains problèmes à un moment ou à un autre, ne serait ce que par le besoin de connaître ses vraies origines et histoire familiale.

Il me semble que le mieux serait de suggérer aux parents d’entamer une thérapie familiale.
Dans ce cadre ils pourront tous échanger leurs ressentis, inquiétudes, questionnements et sentiments et apaiser ce jeune (qui est à un âge sensible), et aux parents de lui parler de l’histoire familiale connue dont ils sont les porteurs et dont ils transmettent les valeurs à leur fils.

Et, avec ce travail leur fils comprendra que même si ses parents biologiques n’ont pas eu les moyens / les conditions de le garder, il a été accueilli avec beaucoup d’amour par ses parents actuels, donc il est parfaitement digne d’amour et de considération.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4098 réponses

11193 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 JUIN 2023

Bonjour

Cet enfant a besoin d'être accompagné. Toutes ses questions sont complètement légitimes. Il faut l'écouter, lui apporter des éléments de réponse, lui montrer que cela arrive et qu'il n'est pas le seul dans cette situation.
Très souvent les enfants adoptifs posent beaucoup de question et cherchent en quelque sorte leurs racines au moment de l'adolescence. C'est vrai que cette annonce est venue un peu tard le concernant.

Bonjour,

Effectivement votre mère ne semble pas vouloir vous lâcher.
Pour autant vous êtes adulte aujourd'hui et il vous faut faire votre vie.
Vous portez beaucoup trop d'attention à votre mère et votre famille d'une manière générale comme s'il vous revenait de "réparer".
Ce n'est toutefois pas votre affaire. Votre affaire est de construire votre propre avenir. Sans culpabiliser ni vous donner un rôle. L'histoire de votre mère et de votre père leur appartient. Ce n'est pas la votre. Ils sont assez grands. A vous de construire maintenant votre vie en toute indépendance. Vous devez faire le sacrifice de ce rôle pour passer à la vitesse supérieure.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

3826 réponses

19046 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 JUIN 2023

Bonjour Sophia

Je comprends que vous êtes très touchée par la découverte de ce jeune garçon qui apprend à 12 ans qu'il a été adopté.
Evidemment c'est un choc et cela peut-être extrêmement traumatisant pour lui. Le mieux est de recommander aux parents de faire accompagner leur enfant par un thérapeute et peut-être eux-même en paralèlle car j'imagine que cela doit être très dur pour eux aussi.
A votre niveau, vous pouvez écouter cet enfant et lui permettre d'exprimer au maximum ce qu'il ressent, sans chercher à le "sauver". Il a besoin d'être "entendu" dans sa souffrance et ses doutes. Vous pouvez également lui dire que vous êtes très touchée par ce qu'il vit car il a besoin de voir qu'il n'est pas seul dans sa souffrance, que vous comprenez et que vous recevez cette souffrance.
L'écoute et le "reflet empathique" (c'est à dire ce que cela vous fait vivre) seront déjà d'excellents soutiens pour lui.
Ne cherchez pas de "solutions" à sa souffrance mais plutôt "accueillez la" avec lui.

Je me tiens à votre disposition pour vous accompagner davantage dans cette recherche.

Prenez soin de vous
Hélène CHAMBRIS
Gestalt Thérapie Humaniste Intégrative
Rdv en ligne ou en présentiel à Marseille 8ème

Hélène Chambris Psy sur Marseille

1197 réponses

2315 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 JUIN 2023

Bonjour Sophia,

C'est bien maladroit d'avoir attendu 12 ans pour être authentique...
Si les parents en avait toujours parlé, l'enfant aurait intégré son histoire le plus naturellement possible.
Cette attitude montre à quel point ce couple se sent illégitime et il serait fondamental  qu'ils se fassent accompagner par un-e thérapeute afin de soigner les blessures de leur passé.

Cet enfant maintenant a besoin de connaître son histoire aussi. Il est nécessaire que ses parents adoptifs mettent tout en œuvre pour avoir des informations sur son identité biologique. Ou a minima comment ils l'ont adopté. Ce qui les a motivé, poussé à ce choix.

Dans tous les cas cette famille a besoin de soutien par des professionnels pour limiter les dégâts et répercussions sur l'enfant qui pourrait être amené à des actes nuisant à sa santé...

Je reste à votre disposition si vous souhaitez approfondir ces questions.
Claire Thomas,
Psychosomatothérapeute

Claire Thomas Psy sur La Chapelle-Caro

1821 réponses

1979 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 JUIN 2023

Bonjour Sophia,

Au début, il est normal que cet enfant ressente une certaine colère et s'interroge sur la situation. Il pourrait aussi vouloir en savoir de plus en plus sur son histoire, qui sont ses parents biologiques, en essayant de comprendre pourquoi ils l'ont mis en adoption. En ce moment, la meilleure voie est le dialogue, parler ouvertement du sujet et montrer l'amour qu'elle a reçu dès son adoption. L'amour et la patience sont des notions fondamentales pour que la famille puisse faire face aux réactions les plus variées qui peuvent découler de l'enfant adopté.

Les questions que vous mentionnez que l'enfant se pose, elles sont très douloureuses et l'enfant a besoin de se d'élaborer un mécanisme intérieurement pour pouvoir bien vivre avec lui-même et aussi avec sa famille adoptive. Un accompagnement thérapeutique peut être pertinent pour aider l'enfant à donner du sens à tout ça.

Maintenant que l'enfant connaît la vérité, les parents doivent être ouverts à reparler du sujet s'il le souhaite. Après tout, traiter l'information de la manière la plus naturelle possible, sans en faire un tabou, est le meilleur moyen pour toute la famille de se comprendre et de vivre ensemble. Bon courage à vous,

Nilton Mascarenhas,
Praticien en Hypnose Ericksonienne.

Nilton Mascarenhas Psy sur Paris

414 réponses

2066 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 JUIN 2023

Bonjour Sophia,

L'annonce que ses parents adoptifs viennent de lui faire est un séisme pour cet enfant. Il est normal que cela le bouleverse, qu'il pose les questions sur ces parents biologiques. Cela pourrait même s'intensifier car il a commencé son adolescence.
Cet enfant peut se sentir trahi par ses parents adoptifs (même s'ils sont de bons parents), tout en continuant à les aimer comme des parents, ses parents. Cela peut créer un conflit de loyauté en lui qu'il risque de ne pas savoir comment gérer : entre besoin de protection de ses parents adoptifs d'un coté et rejet d'un autre, car maintenant il le sait, ce ne sont pas ses "vrais" parents.

Ses parents adoptifs ne doivent pas rester seuls face à cette situation. Ils ont besoin d'un tiers car cette annonce crée une séparation entre eux et leur enfant adoptif.
Il faut leur proposer de prendre contact avec l'association 'enfance et familles d'adoption' de leur département :
- afin d'être conseillés sur leur rôle, l'attitude à adopter lorsque l'annonce à l'enfant vient d'être faite,
- pour amener l'enfant à rencontrer d'autres enfants adoptés qui vont pouvoir le guider dans sa façon de gérer cette situation quand eux ont dû la gérer dans leur vie.
Il est important également que les parents adoptifs accompagnent leur enfant s'il souhaite faire des démarches pour tenter de retrouver des parents biologiques.
Qu'ils ne se sentent pas blessés pas si leur enfant à des mouvements de rejet. Ils seront accompagnés de demande d'aide.

Cet enfant aura besoin de temps pour accepter. Mais il faut lui faire confiance sur ses propres ressources sa propre résilience.

Seulement après cette démarche auprès de cette association, (ou d'autres associations si des collègues en connaissent), proposer à l'enfant un accompagnement par un psychologue si la situation ne s'améliore pas. Attention, il s'agirait d'annoncer un accompagnement à accepter, pas un soin comme si cet enfant était malade. Car il ne s'agit pas d'une maladie, mais d'une question existentielle pour cet enfant.

Restant à votre écoute.

Bruno Bonnand
Psychologue

Bruno Bonnand Psy sur Tassin-la-Demi-Lune

26 réponses

21 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 JUIN 2023

Bonjour Sophia,
Il est compréhensible que l'enfant soit en état de choc et qu'il se pose beaucoup de questions sur son abandon. Ses parents adoptifs, bien qu'aimants et concernés, admettent avoir retardé l'annonce de la vérité par crainte de mal gérer la situation.

Pour soutenir cet enfant, il est essentiel de lui offrir un espace sûr et empathique où il pourra exprimer ses émotions et ses inquiétudes. Reconnaissez la légitimité de ses questions, par exemple pourquoi sa mère biologique l'a abandonné ou l'a apparemment "jeté". Insistez sur le fait que la décision de leur mère biologique a probablement été influencée par des circonstances personnelles complexes et qu'elle ne reflète pas leur valeur en tant qu'individu.
Encouragez un dialogue ouvert avec les parents adoptifs de l'enfant, en veillant à ce qu'ils soient prêts à le rassurer, à l'aimer et à le soutenir tout au long de ce processus. Suggérer de demander l'aide d'un thérapeute expérimenté dans les questions liées à l'adoption. Un tel professionnel peut offrir à l'enfant un espace confidentiel pour explorer ses émotions et l'aider à faire le tour de ses pensées et de ses préoccupations.

N'oubliez pas d'aborder la situation avec sensibilité, patience et compréhension, en laissant l'enfant prendre l'initiative de discuter de son adoption. Avec un soutien et des conseils appropriés, il peut progressivement accepter son adoption et trouver des moyens d'intégrer cette connaissance dans son identité personnelle.

Lorena Salthu
Conseils téléphoniques personnalisés
Psychothérapeute -Coach de vie-Psyconeuroimmunologist -Psychanalyste
Séances en ligne ou en présentiel.
Français, English et Espanol

Lorena Salthu Psy sur Paris

724 réponses

2307 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 JUIN 2023

Bonjour,

Votre amis est fixé sur l'abandon de ses géniteurs et c'est normal. Il peut y avoir pleins de raison pour ça.
Il n'empêche que sa mère biologique aurait pu avorter. Donc il y a suffisamment d'amour pour qu'elle le porte jusqu'à son terme.
Elle l'a certes laissé à d'autre, (il peut y avoir plein de raison à ça ), peut être estimait t'elle ne pas pouvoir et/ou vouloir s'en occuper. Mais suffisament aimante pour supposer que d'autres le pourraient et le voudraient.

Ses parents désirants ce sont ces parents adoptifs. Ils l'ont voulu, ils l'ont désiré. Et ça s'est important.

Arnaud Soto Psy sur Juillan

569 réponses

381 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 JUIN 2023

Bonjour,
Il est compréhensible que l'enfant soit bouleversé et se pose des questions sur ses origines. L'annonce de son adoption tardive peut être un choc pour lui, mais il est important de lui donner le temps et l'espace nécessaire pour traiter ses émotions et ses questions.

Tout d'abord, il est important de lui faire savoir qu'il est aimé et soutenu, et que l'adoption est une preuve d'amour de la part de ses parents adoptifs. Vous pouvez également lui expliquer que l'abandon d'un enfant peut avoir de nombreuses raisons, mais que cela ne signifie pas que sa mère biologique ne l'aimait pas. Il est possible qu'elle ait pris cette décision pour des raisons personnelles ou difficiles, mais cela ne change rien au fait qu'il est aimé et précieux.

Il est également important de l'encourager à parler de ses sentiments et de ses pensées avec ses parents adoptifs ou avec un professionnel de la santé mentale s'il en ressent le besoin. Les parents adoptifs peuvent également demander l'aide d'un professionnel pour les aider à aborder le sujet de manière appropriée et à soutenir leur enfant dans ce processus.

Enfin, souligner que l'identité d'une personne ne dépend pas seulement de son passé ou de ses origines biologiques, mais également de ses expériences, de ses choix et de ses relations. L'enfant peut construire son identité à partir de ses relations avec ses parents adoptifs, sa famille et ses amis, ainsi que de ses propres intérêts et talents. Il est important de l'encourager à embrasser toutes les parties de son histoire et de son identité, et à se sentir aimé et accepté tel qu'il est.
Excellente journée
Thalia Inna
Praticienne en psychologie et hypnose
PNL, EMDR
En visio et presentiel

Thalia Inna Psy sur Bordeaux

908 réponses

985 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Adoption

Voir plus de psy spécialisés en Adoption

Autres questions sur Adoption

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 11650 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 15550

psychologues

questions 11650

questions

réponses 131450

réponses