Belle-mère et belle-soeur aux drôles de comportements.

Réalisée par Cindou570 · 10 sept. 2021 Aide psychologique

Bonjour à tous ! Je reviens vous exposer un problème particulier avec ma belle-famille. Je suis une jeune femme de 27 ans ,fiancée avec un homme extraordinaire ,nous avons une maison , un travail, ainsi que le projet d'adopter un enfant prochainement (je suis pratiquement stérile ,et il y a d'autres soucis médicaux ) ,ainsi que l'intention de nous marier dans 2 ans . Je suis proche de ma famille ,j'ai des amis sur qui je peux solidement compter ,bref la vie me sourit assez, ce qui m'a value de reprendre confiance en moi. Seulement ,je suis interrogative sur ma belle-famille. Voilà qu'il y a quelques mois en arrière ,aux alentours de mars ,nous avions appris que la plus âgée des belles-sœurs que j'ai est enceinte. Forcément ,le moment de joie est la sur le moment , sauf que les problèmes commencent en même temps.  En effet ,la future maman et sa mère  (qui est également la mère de mon compagnon) n'arrêtent plus de ne parler que de ça ,et ne font même plus attention aux autres bonnes nouvelles ,incluant notre mariage. Pire encore , la mère se voit déjà garder tout le temps l'enfant de sa fille (je précise qu'elle n'a que 21 ans ,elle a emménagé avec son compagnon au même temps qu'elle a su que mon compagnon et moi voulions loger ensemble) ,juste pour qu'elle reprenne le travail , lui achète vraiment tout ce qu'elle veut à elle et son compagnon (il a un souci avec le fait de travailler avec des contraintes ,il est le genre à ne pas agir ,preuve en est qu'il ne se déplace pas pour signer un CDI ,obtenu sur un plateau d'argent encore par son beau-père ,soit le père de sa compagne et de mon homme ) ,et la soutient même si elle fait n'importe quoi (elle a eu des soucis avec la justice, pour vol). Récemment ,cette belle-soeur  a dépassé les bornes ,en se moquant de moi sur les réseaux sociaux avec sa maman ,sur mon apparence, chose qui a forcément énervé mes parents. Or ,ce n'est pas faute de leur avoir bien expliqué mon fonctionnement (pour information, j'ai été victime auparavant d'une relation très toxique avec mon ex et sa famille ,qui me forçaient à faire des choses sans penser à moi, comme une lourde opération, ou qu'il me trompe ,par exemple, sans compter les violences verbales et physiques, donc clairement je ne suis plus autant tolérante ), ni de leur avoir parlé avec mon compagnon, comme quoi on se sentant exclus et très peu privilégiés dans la famille. Le père de mon homme ne parle pas de base ,mais agit et s'est ouvert à moi. C'est le seul à nous donner de sa personne (don d'argent ,car les déplacements du grand-est jusqu'au sud ne sont pas donnés, don d'objets divers ,c'est lui qui s'est porté garant pour l'appartement ). En revanche ,sa mère fait d'énormes distinctions , et surgate sa fille ,qui est du genre très égoïste ,pratiquement hautaine parfois (même moi, j'ai remarqué qu'elle venait le plus souvent chez ses parents ,que quand son frère et moi étions la ,comme pour se les accaparer) ,et parle de mon compagnon ,comme quelqu'un qui va toujours bien , alors que ce dernier part en dépression dernièrement ,en grande partie à cause de l'attitude de sa mère et de sa soeur plus âgée. J'ai remarqué ,également ,que sa mère parlait beaucoup de la naissance de mon homme ,que pour s'en plaindre : "j'ai trop souffert ,c'était galère ,ce gosse était toujours malade ,je préférais le laisser à sa grand-mère ,plutôt que de m'en occuper ". Or ,c'est une chose ayant tendance à m'énerver ,d'autant plus qu'elle n'a pas l'air de se soucier des soucis de son fils plus que ça. Et , pourtant , il souffre énormément (il pense de plus en plus au suicide ,par exemple, il aimerait que sa mère l'appelle et s'intéresse à lui ,  qu'elle nous offre également plus de choses que ça même si on a un travail tous les deux ,surtout pour le mariage ,qu'elle s'investisse) ,et m'a confié être clairement jaloux de sa soeur et son homme ,qui estime qu'ils ont trop d'aides sans le mériter (un exemple tout bête : les deux critiquent la mère du compagnon de ma belle-soeur ,ne lui parlent plus , mais vont encore l'ordonner de garder leur chienne ,pour passer du bon temps  ,et lui ont dit de venir emménager dans leur village ,alors que cette femme a un cancer avancé) ,qu'ils ne sont pas indépendants ,et qu'ils lui volent sa place de fils. Il est très utile de préciser que l'homme de ma belle-soeur a vécu ,depuis pratiquement le début de leur relation, avec la famille de mon homme ,et que ma belle-soeur a pris en otage l'ancienne chambre de mon compagnon ,un jour après qu'il soit parti dans le Nord Est dans un régiment (oui, il s'agit d'un militaire), en jetant sans faire attention aux affaires de son frère. Quant à moi, évidemment je ne supporte plus autant la situation, surtout que la mère de mon compagnon m'a bien sortie qu'elle refusait les adoptions ,car "oui c'est mieux de savoir que c'est notre vrai petit fils ou fille" ,et chaque fois que je lui parle ,elle est obligée de vanter toujours sa fille cadette  avec son homme "oui il va gagner plus d'argent que vous", sans prêter attention aux choses dont je lui parle initialement, comme justement le fait que l'on se sentait mis à l'écart . Une petite précision en plus : j'ai appris , lors de cette dite discussion, que ma belle-soeur enceinte a estimé être dans l'ombre de son frère trop longtemps ,car il allait à l'armée ,et devinez quoi ? Sa mère lui donne encore raison. Moi, j'interprète ceci comme un refus de sa mère d'aimer son propre fils ,qui lui est malheureux d'être proche plus de ma famille que des siens , qu'il y a une rivalité très forte dans la fraterie ,et parfois que sa mère me discrimine car je suis une femme ronde ,alors que j'avais aidé tout le monde. Autant vous dire qu'avec mon vécu ,je suis proche de couper les ponts avec ma belle-mère et sa fille cadette, car j'ai un énorme problème avec le sens unique, d'autant plus que je n'ai plus aucune patience dans ma vie et que je me suis recentrée sur mon bien-être ,et surtout car j'ai change radicalement de pensée de vie , à savoir en profiter autant que possible ,sans me tracasser pour les autres. Que faire exactement ? Est-ce utile de parler ouvertement pour mon compagnon, en sachant qu'il ne parle pas profondément aux siens ,ayant peur d'une coupure radicale ? Je viens essentiellement pour lui

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 11 SEPT. 2021

Bonjour

Votre situation n'est vraiment pas facile.
Vous avez complètement raison de penser à vous et votre couple en priorité.
Ce n'est effectivement pas à vous de parler à votre belle famille mais à votre compagnon. C'est à lui de régler le problème. Reste qu'il ne semble pas en état de le faire et que, manifestement, il aurait besoin d'être suivi par par un professionnel qui va l'aider à identifier les problèmes, s'abstraire de sa famille intérieurement et se centrer sur votre couple et votre beau projet d'adoption.
Sans couper les ponts vous avez pour l'instant besoin d'instaurer de la distance avec votre belle famille (tous les deux) et de ne pas vous occuper de leurs critiques.
Votre conjoint souffre de ce rejet de sa mère. Le but de la thérapie est de lui faire prendre de la distance par rapport aux jugements de sa mère : "ma mère pense comme ça mais moi je pense autrement. Mes valeurs ne sont pas les mêmes et je construis ma vie sur mes valeurs et non celles de ma mère" Il faut notamment lui faire remarquer qu'il a un père aimant qui s'occupe de lui et surtout qu'il vous a, vous. Aider le en lui proposant cette thérapie afin qu'il puisse devenir lui-même, qu'il s'appuie sur l'assurance d'être aimé et qu'il ne ressasse pas le sentiment de rejet. C'est important de faire cela avant l'arrivée de votre propre enfant.
Quant à la relation avec votre belle famille, outre une certaine distance physique, il faut apprendre à être plus malignes qu'elles. Par exemple lorsqu'on vous dit que c'est mieux d'avoir un enfant naturellement vous pourriez répondre : "oui, vous avez raison, mais mon enfant je l'aimerai comme si c'était mon propre fils (naturel)" Il faut toujours à la fois leur donner raison (ne pas les contrarier) et en même temps ouvrir une porte sur une dimension qu'elles n'ont pas vue.
Reste que votre belle-mère est véritablement toxique.

Si vous ou votre conjoint voulez en parler n'hésitez pas à me contacter.

Bon courage à vous

Michel le BAUT

Michel Le Baut Psy sur Marseille

3886 réponses

20274 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 AVRIL 2022

Bonjour à vous,

Vous avez beaucoup à vous détacher..
Vous êtes emprisonnez dans des vies qui ne vous appartiennent pas. Sortez de tous ces contextes. Allez respirez ! Prenez des vacances. Vous êtes en train de gérer la vie des autres, et de votre belle famille, pourquoi ?
Gérez votre vie sera déjà bien suffisant, ! Ne dit-on pas "balaye devant ta porte avant celle du voisin" Avec bienveillance.
"La connaissance de soi" - L'expansion de conscience sont des outils efficaces pour répondre à votre demande. Je reste à votre écoute; Cordialement. Christine LORIJON

Christine Lorijon Psy sur Haute-Goulaine

1788 réponses

952 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 SEPT. 2021

Bonjour vous décrivez une belle histoire avec votre conjoint, il faut qu'il considère que maintenant sa vie est avec vous et vos projets. Sa déprime fasse au comportement de sa famille doit être travaillé en thérapie pour qu'il s'en libére et n'en souffre plus. Il pourra ainsi se détacher et voir sa famille avec partimonie. Qu'il soit fier de s'en sortir sans l'argent des autres qu'il soit fier d'avoir des projets une femme qui l'aime. Je suis à votre disposition pour échanger Sandrine Nede

Sandrine Nede Psy sur Bordeaux

415 réponses

199 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 SEPT. 2021

Bonjour . Tout d’abord il est trop difficile de parler à la place de votre compagnon. Chacun a sa perception des événements et son propre ressenti. Il serait bien qu’il consulte un professionnel afin de vivre mieux cette situation familiale ambiguë .
En revanche vous avez tout à fait raison de vouloir vous recentrer sur votre personne et votre couple. Un environnement familial toxique ne vous fera que du mal et il peut être nécessaire de couper le lien . Cependant cela risque d’être plus difficile pour votre compagnon que pour vous de couper ce lien, car il s’agit de ses parents, et que malgré tout inconsciemment on attend toujours une reconnaissance de la part de ses parents . Pour y arriver sans trop de souffrance il devra se faire aider par un psy .
Bon courage à tous les deux
Je vous souhaite beaucoup de bonheur

Sabine Russo Psy sur Lyon

27 réponses

12 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 SEPT. 2021

Bonjour,
Votre belle mère et votre belle sœur, par leurs paroles et comportements réactivent en vous et votre conjoint des blessures qui n'ont jamais été guéries. Vous éprouvez de la jalousie quand vous notez les différences d'estime et de traitement et vous avez tendance à vous comparer parce que votre confiance en vous est encore trop fragile.
Certes, vous n'êtes pas obligée de vous exposer à cette souffrance, une prise de distance serait peut-être nécessaire mais il vous faut comprendre que cela ne réglera la problème : c'est un travail sur vous qu'il faut initier et c'est aussi ce que votre compagnon devrait faire.
Comme précisé plus haut, ce qui vous pique n'est qu'une réactivation de peurs contractées pendant vos enfances respectives : vous n'en n'avez pas conscience mais c'est dans votre propre contexte familial que vous avez été blessée au départ, vous vous êtes probablement déjà sentie rejetée, toute petite. Ce que disent et font vos belle mère et belle fille fait remonter en vous des mémoires négatives. Il se peut aussi que vos difficultés à enfanter ne soient pas uniquement physiologiques. Il faudrait alors identifier les causes de votre blocage et les évacuer.
La solution serait donc de guérir ces blessures d'origine et vous verriez que les propos de ces personnes ne vous atteindraient plus.
Cependant, vous n'avez pas le pouvoir de forcer votre homme à s'engager dans cette démarche et vous pourrez difficilement le faire seule, une thérapie s'impose.
Je vous invite à vous procurer cet ouvrage de Lise Bourbeau "les 5 blessures qui empêchent d'être soi-même".
Si vous souhaitiez en savoir plus sur mon approche et mes techniques, n’hésitez pas à me demander un premier échange, gratuit et sans engagement.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4361 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 SEPT. 2021

Bonjour Cindou,

Je félicite votre lucidité et votre maturité vis à vis de la situation. Vous avez très bien saisi que votre priorité, c’est vous et votre bien être peu importe ce qu’en disent les autres. Bravo!

En ce qui concerne la discussion que vous souhaiteriez mettre en place avec votre belle famille, je vous pose une question : pensez vous sincèrement qu’ils vont percevoir et comprendre ce que vous voudriez exprimer ou cela sera t il mal interprété?

La remise en question et l’introspection sont des volontés très personnelles et si votre belle famille ne fait pas cette démarche, l’échange sera bien complexe à mon sens.

Je reste à votre écoute avec bienveillance et empathie

Marjorie Lugari Psychanalyste Praticien en Psychothérapie Sexothérapeute
Retrouvez moi directement de chez vous en télé consultation via Doctolib pour votre plus grand confort

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10810 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 SEPT. 2021

Bonjour Cindou,
Merci de votre message. Si votre compagnon souhaite s'éloigner de toutes ces histoires, ces soucis et ces complications, pourquoi pas.
Après tout, comme vous l'écrivez, vous vous êtes recentrée sur votre bien-être. Ce n'est pas pour vous laisser à nouveau envahir par la famille "compliquée" de votre compagnon. Si vous en êtes d'accord tous les deux, mettez-vous à distance de ces ambiances qui vous nuisent plus qu'elles ne vous font du bien.
Profitez de votre bonheur.
Bien cordialement
Inès AVOT

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6316 réponses

3350 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12350 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16000

psychologues

questions 12350

questions

réponses 132600

réponses