Blocage a affirmer mon orientation

Réalisée par Angoissée · 12 juin 2023 Identité et orientation sexuelle

Bonjour,
Je vous contacte car ce n’est pas que je doute de mon orientation sexuelle car pour moi elle est de l’ordre de l’hétérosexualité mais j’ai développé la peur d’être refoulée. Je m’excuse d’avance car ça risque d’être long.

Je suis une fille de 22ans s et quand j’étais petite une de mes cousines plus âgée de 5ans m’a confronté à de la porno lesbienne à l’âge de 7ans , au début je comprenais pas trop mais j’étais excité par le frottement. Suivi de ça elle a commençait à mettre en place un stratagème pour qu’on puisse avoir des rapports. Moi je comprenais pas elle me disait de fermer les yeux j’ai fini par accepter et à comprendre que le frottement faisait du bien alors pendant un moment je pensais que c’était normal ce genre de chose je me laissas faire me languissant parfois de retrouver cette sensation. Seulement par contre je ne me souvient pas exactement de la chronologie, j’ai voulu répondre d’essayer du moins de répondre à ses caresses alors les baisers me dégoûtait et un jour j’ai ouvert les yeux et essayer de m’occuper de sa poitrine comme elle elle me le faisait résultat : je, étais vraiment dégoûté. Alors j’ai remarqué que dès lors où j’ouvrais les yeux pour voir une fille au dessus de moi je commençait à ne plus être à l’aise du tout . Du coup souvent je cherchais moi même la délivrance en la retournant tout en fermant les yeux juste dans l’objectif de mon propre plaisir et en voulant en finir au plus vite . Ça c’est répété plusieurs fois dans des lieux différents et je me suis rendu compte avec le recule que j’ai actuellement que je n’avais jamais été à l’aise et je pensais que tout le monde vivait comme moi. Alors parfois je prenais mon courage à deux mains et refusais mais elle insistait, et moi je me disais "en vrai c’est juste que t’as honte mais tu en as envie". Alors y’avait une part de vérité dans cette phrase oui j’étais excité face au porno et au fait que j’allais recevoir du plaisir seulement au fur et à mesure j’ai commencé à en être dégoûté. J’ai découvert qu’elle avait tenter avec toute les cousines aussi et un jour elle a voulu me faire coucher avec une amie et une autre fois avec une de nos cousines chose que j’avais oublié et qui est revenu sous forme de flashbacks . Je me sentais très mal à l’aise mais je voulais ressentir du plaisir .Aujourd’hui en ayant eu des flashs backs en rêve e, crise d’angoisse je me suis souvenu que j’avais la boule au ventre à chaque fois qu’elle était là ou que j’allais me rendre chez elle . J’ai tenté à plusieurs reprises d’en parler à des amies mais elles ne m’ont jamais prise au sérieux. Je me souviens qu’après rapport bien qu’on est toujours été habillé je me sentais sale et j’avais et j’ai l’impression qu’elle m’a volée une partie de moi . Quand j’ai pris de l’âge autour de mes 15 - 16ans il me semble c’est de moi même que j’ai voulu entre prendre je commençais à me poser des questions à savoir si j’étais capable d’avoir des rapports avec une femme : résultat ça m’a dégoûté j’ai arrêté très très vite et je suis parti au toilette et je crois avoir pleuré mais après ça j’étais soulagé et plus jamais cela ne c’est produit.Pendant tout ce temps moi j’étais toujours en crush sur dés garçon mais je, avais très peur peut-être du au fait que ma cousine m’est mise dans des situations cocasses et le fait d’avoir été hypersexualise et subit de l’harcèlement sexuel. Cette histoire je l’ai abordé auprès d’une association lgbt et au forum de psychologie et ils s’accordent à me dire que ce que j’ai subit ressemble à une agression sexuelle car en effet je n’osais jamais dire non aussi par peur de vexer et que je n’avais pas d’amies et surtout que j’étais pas à l’aise que parfois elle insistait ect et que ça a détruit mon enfance et ma confiance en moi que j’étais trop jeune pour comprendre les choses . Mais surtout avec le recul je pense avoir été en détresse je voulais qu’on me sorte de la j’ai pris doucement conscience du problème.En effet il m’est arrivé à plusieurs reprises de faire des crises d’angoisses vis à vis de certains scénarios lesbiens à la tv.

- Après cette histoire de toute façon, je savais que je fantasmais sur les hommes donc la question, ne se posait pas. Elle a commencé à revenir parfois si je me retrouvais sur des représentations erotique lesbiennes par exemple j’ai commencé à chercher des images de filles qui s’embrassent avec la langue et j’étais excité ect j’évitais d’aller voir les messieurs car comme le faisait ma cousine à chaque fois qu’il y avait un homme elle zappait alors que moi j’étais intrigué. Dans certains jeux vidéos de faire un bisou à une femme (sims) par curiosité. Je m’étais faite une amie en ligne qui doutait de son orientation et elle m’avait un peu supplier de faire un rp ( un scénario écrit) sexe avec elle : j’étais très très mal à l’aise et je n’osais rien dire ou rien écrire . Pendant ce temps je me suis jamais senti bisexuelle ou même super attiré par les femmes . J’avais un décalage entre ce que je voyais et mon attirance réelle.Ça arrivait ponctuellement ça . Je rêvais des hommes je fantasmais éveillé comme endormi mais c’était plus de l’ordre de la sensualité et je me retrouvais excité , légère et contente. De plus je commençais à m’éveiller à l’attirance sexuelle envers des hommes alors que j’étais terrifiée via des films érotiques et à j’ai enchainé les crushs et attirance pour les hommes jusqu’à mes 16 ans ou j’ai ressenti du désir fort pour un garçon avec qui j’échangeais des nudes.Par la suite j’ai avancé en rencontrant des garçons qui m’attiraient mais j’étais trop timide alors c’était grisant la première fois que j’ai dormi près d’un garçon lors d’une soirée pyjamas ou de me mettre à côté d’un qui me plaisait … Des sensations que je n’avais jamais ressenti pour les filles. Je suis arrivé au lycée et je suis vite rentré dans un groupe lgbt un peu par hasard et elles parlaient de masturbation sachant que jamais je ne m’étais masturbe je me sentais pas normal alors j’ai commencé à re regarder du porno mais par peur des hommes je me suis tourné vers ce que je connaissais déjà le lesbien. Je me projetais pas plus que ça les filles ne m’intéressait pas c’était le sexe , la sensualité et certains scénarios et les frottements qui me faisait effet en gros j’étais pas focus sur les femmes je croyais même avoir développé des fantasmes mais ça a duré quoi un jour et puis plus jamais . Mais j’en avais marre de ce genre là oui ça fonctionnait mais je me sentais pas représenté. Alors je me suis tourné ver l’hétérosexuelle mais la prise de panique le penis me faisait terriblement peur envie de vomir j’ai continué sur le lesbiens mais en fait il se passait en moi ce que jamais je n’aurais cru se passer j’avais envie de revoir les scènes . En parallèle en entrant dans le groupe lgbt je me suis lié d’amitié avec une fille et j’ai pas tout de suite compris qu’elle avait des vues sur moi on a commencé à joué sur la carte de l’ambiguïté en créant des personnages gays, et je me souviens m’être allongé sur son lit et de m’être sérieusement posé la question à savoir si j’étais attiré ou amoureuse mais là réponse était non j’avais même pas envie de l’embrasser ni rien . Petit à petit j’ai évolué dans ce cercle et j’ai commencé à me sentir a part je n’étais pas bi ou quoi et je ressentais un malaise parfois car elles et ses amies me sexualisaient beaucoup mais ce que j’adorais moi qui avais hyper pas confiance en moi (j’étais anorexique et suivi par un psy ) je me sentais trop bien d’être autant au cœur de l’attention, je me sentais sexy ect mais parfois à l’issu de la soirée ou bien en rentrant chez moi j’avais une sorte de dépersonnalisation j’avais l’impression d’être moi mais pas tout à fait . Je me souviens de vouloir toujours être belle en leurs présence, je le faisais juste pour pouvoir avoir des compliments. Entre temps j’ai eu une expérience virtuelle avec un garçon et ensuite réel qui a finit en catastrophe a cause du harcèlement. J’étais ressorti de cette expérience complètement anéanti en larmes dans les bras de ma mère en ayant soudain, la peur de ne peut-être pas être hétérosexuel car je n’avais pas d’expériences. J’avais déjà apprécié les papouilles sur le bras de cette fameuse amie mais sans plus j’etais envieuse d’elle quand elle était en relation principalement avec les hommes car moi aussi je voulais un mec et aussi je voulais garder l’attention sur moi . J’ai conscience d’avoir été hyper égoïste mais je la supportais et moi à côté je rêvais d’hommes ect . Un soir une soirée arose cette fille m’a proposé de coucher avec elle et j’ai accepté: j’étais dans un brouillard j’étais loins d’elle et me disait «  ouais je vais ressentir du plaisir je reverrai d’être avec un homme mais j’ai trop peur du sexe pour le moment mais je me sens sexy par contre va falloir que je ferme les yeux parce que je suis pas attiré par les filles » un peu dans le mood peut être un peu émoustillé moi qui me posais des questions je voyais la un moyens de savoir une bonne fois pour toute si j’étais attiré . Je me suis assise sur ses genoux et c’est installé un jeux de séduction mais au fond de moi j’ai ressenti comme un malaise comme si j’étais pas à ma place et d’un coup je lui ai sorti « 

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 30 JUIL. 2023

Bonjour

Votre message ne pose pas forcément de questions. Il est évident que vous avez besoin de vous réaproprier votre corps et votre sexualité et de balayer cette histoire passée lors de quelques séances avec un psychologue.
Je suis à votre écoute si vous souhaitez en parler en privé.
Bien à vous
Charlotte
Psychologue

Charlotte Drahy Psy sur Boulogne-Billancourt

521 réponses

247 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Identité et orientation sexuelle

Voir plus de psy spécialisés en Identité et orientation sexuelle

Autres questions sur Identité et orientation sexuelle

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12700 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16100

psychologues

questions 12700

questions

réponses 134750

réponses